Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : une femme dénonce un réseau international de prostitution de mineurs pour VIP

Il y a quelques jours, dans une émission de télé grand public aux États-Unis, une femme est venue dire qu’elle a été victime d’esclavage sexuel et vendue à des gens très riches, et cela depuis sa tendre enfance. Ce qu’elle décrit, derrière le réseau pédophile, c’est aussi un système de croyances sataniste.

Dr Phil est un talk show à succès, sur le mode des émissions d’Oprah Winfrey. Fin mars, l’émission a été consacrée à l’histoire d’une femme, appelée « Kendall », venue raconter comment elle a été vendue à sa naissance par ses parents biologiques et exploitée sexuellement à travers le monde durant des années. Elle a expliqué que ses premiers souvenirs, avant même de savoir parler, étaient des abus commis par celui à qui ses parents l’avaient vendue.

« L’homme qui était mon propriétaire me disait que j’ai été conçue pour lui », a-t-elle dit. Elle a été retenue dans une cage pendue au plafond, parfois avec d’autres enfants qui avaient été kidnappés, elle était amenée partout dans le monde à bord d’avions privés, pour être prostituée lors de partouzes. Parmi ses clients, il y avait des médecins, des politiciens, des flics, de grands sportifs, des juges, des psychiatres... Elle dit que son « propriétaire » était connecté « à des gens puissants partout dans le monde », des gens respectables, des « piliers de la société ».

Aujourd’hui, elle explique qu’elle ne sait pas quel est son âge exact puisqu’elle a passé toute sa vie dans cette condition d’« esclave sexuelle ». Et elle se dit toujours sous l’emprise du « propriétaire » même si elle a quitté le réseau.

 

Délire sataniste

Le type qui l’avait « achetée » lui avait appris à se comporter comme il le fallait dans le cadre d’une exploitation sexuelle intensive. Il l’a aussi conditionnée psychologiquement pour ne pas se rebeller, notamment en lui faisant croire qu’il était le seul à l’aimer.

Il lui disait que leur Dieu, à lui et au groupe des abuseurs, c’était celui que les autres religions qualifient de « démoniaque ». « Il disait que tout cela se passait parce que c’était la volonté de Dieu, parce que Dieu m’a faite pour cela », se rappelle la jeune femme. On retrouve là exactement l’argumentaire de Ralph Underwager, l’inventeur de la théorie des faux souvenirs, dont on a déjà souvent parlé.

[...]

La fin de la vidéo est assez impressionnante : pour elle, tout ce qu’elle raconte n’est que des mensonges et elle n’a pas le droit de les dire parce que son propriétaire le lui a interdit. Et seul ce qu’il dit est vrai. Mais la réalité, c’est qu’il a bien commis tous les abus qu’elle a évoqués. On la sent en pleine confusion, incapable d’évaluer elle-même la situation, en fonction de ses propres critères.

L’affaire a fait quand-même jaser, bien qu’on reste très loin d’un réveil des foules. « Dr Phil » a précisé qu’avant d’inviter Kendall, son équipe a pris quatre mois pour vérifier son histoire et qu’elle a trouvé « des sources très fiables » qui corroboraient ce qu’elle disait.

Lire l’intégralité de l’article sur dondevamos.canalblog.com

 

 

À ne pas manquer, l’analyse d’Alain Soral sur le « Pizzagate »
et la pédocriminalité d’élite :

 

À lire, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La conclusion est très bizarre, elle veut revenir chez lui alors que juste avant elle disait préférer mourir plutôt que de rester avec lui

     

    • C’est certainement le syndrome de "Stockholm" qui la fait réagir . Au bout d’un moment ,la victime adule son bourreau .


    • La description peut faire penser à l’affaire Jeffrey Epstein. A la fin quand il lui demande si elle pense que son bourreau est un dingue, un enfoiré, elle dit que non car tout ça a un sens bien précis et supérieur (higher purpose). Et là c’est le blocage elle préfère ne pas expliquer


    • Cette femme est conditionnée depuis sa naissance, elle est sous contrôle mental. Elle dit bien qu’elle est dans la confusion, perdue.... C’est du syndrome de Stockholm x 1000. Le bourreau crée le chaos dans son psychisme et se pose ensuite comme le seul à pouvoir y mettre de l’ordre ; résultat elle croit qu’il est le seul à pouvoir l’aimer / l’aider, tout en voulant lui échapper = grosse fracture psychique !


    • Au contraire, c’est tout à fait normal pour une personne ayant dissocié. Lisez MK de Alexandre Lebreton (attention il faut être solide pour ça) vous comprendrez.


    • Elle dit cela justement parce qu’elle est programmée pour être à sa merci.
      Il est très difficile pour un esclave mental et sexuel de se détaché complètement de son bourreau sans avoir de l’aide extérieur.
      Elle le dit d’ailleurs "je suis confuse/ embrouillée". C’est le but des bourreaux de désorienté leurs victimes pour en faire des inaptes et les avoirs jouets.
      Voir le calvaire de Cathy O’Brien pour comprendre.


    • C est normal pour plein de raisons sinon ça voudrait dire qu on peut se reprogrammer tout seul
      On retrouve le syndrome de Stockholm le phénomène d imprégnation, d une part c est son père son seul repére pendant des années, son premier ’amour’, il est aussi Dieu qui décide ce qui est la vérité, et son employeur aussi, et aussi sa mère, et la personne qui la récompense et parfois la valorise, donc elle se retrouve sans père ni mère ni Dieu ni travail repére, normal qu elle ai une nostalgie de son enfer natal


    • NON, cette conclusion n’est pas "bizarre", comme tu dis : elle illustre parfaitement la confusion dans son esprit (dans son coeur aussi, hélas). Cela montre un aspect primordial de la nature humaine, la CONTRADICTION. Toutes nos contradictions nous font souffrir, mais elles font partie de l’âme humaine. Pour le meilleur ou pour le pire. Cette personne n’a connu qu’une vie de souffrance, mais c’est ce qu’elle connaît, au moins... C’est sa seule certitude. Elle aura peut-être beaucoup de mal à sortir de cette forme de dépendance pour la raison suivante : TOUT lui fait peur désormais, et le reste du monde, ce qui est NORMAL ailleurs, ne l’est pas pour elle ; ainsi sa nouvelle existence lui fait peur au-delà de ce qu’on l’imagine. D’où sa désarmante envie de se réfugier parfois dans son ancienne existence : elle souffrait certes, mais elle y avait ses propres repères. Une atroce prison mentale, donc.
      Quant à son tortionnaire, il est à lui seul un excellent argument pour le rétablissement de la peine de mort... Mais là je l’admets, ce n’est que mon humble avis.


  • La priorité de tout gouvernement, de tout responsable politique dignes de ce nom, est la lutte contre les réseaux pedophiles.
    Le mal absolu existe : les réseaux pedophiles.

     

  • Dans la mesure où je pense que tout le monde commentera avec justesse le fond d’une pareille horreur (j’en profite pour remercier Ceri de dondevamos pour son travail d’investigation) je me sens presque obligé de commenter la forme de cet entretien tellement je la trouve abjecte.

    Déjà, c’est très américain... Des musiques bien fortes pour faire du sensationnel, comme si ces révélations ne l’étaient pas suffisamment en soi, des projecteurs braqués sur la victime qui fait plus office pour eux de bête de foire que de témoin, c’est malsain à en crever.
    Ajoutons à cela la mise en scène où, pour fournir des images à la post-production, on lui demande de prendre la pose, l’air triste contre un mur, assise à même le sol recroquevillée sur elle même. C’est pas Dieu possible de manquer de tact à ce point, rien que l’exercice consistant à lui demander de témoigner à la télé est en soi assez indécent. Car quand on se doute de la profondeur des blessures psychiques d’une pareille expérience, demander à quelqu’un d’aussi écorché vif de se mettre à nu devant un public et des caméras, ce n’est sans doute pas la meilleure approche.

    Enfin, et surtout, les amateurs des spectacles de Dieudonné me donneront je pense raison : on dirait le sketch de l’entretien avec la victime de séquestration et de viol en Autriche : https://youtu.be/X_i8nNrKeJg?t=9m55s

    Il y a une forme de fascination glauque pour ce témoignage qui, non seulement ne fera rien bouger (lire l’article), mais aura servi en fin de compte à divertir le public américain en lui offrant du sensationnel avant de passer à la pub et son feuilleton de l’après-midi.

    Ça devrait être un scandale d’État, et même international quand on connaît la profondeur des ramifications de ces réseaux mis à jour par Ceri sur son blog, eh bien non, ça aura servi à alimenter une émission à la mode Oprah et puis basta.

    J’espère que cette demoiselle n’aura pas à subir de lourdes répercussions du fait de ce témoignage. Parce que le pire dans cet histoire, c’est que pour faire de l’audience, ce brave "Dr. Phil" (qui doit être aussi docteur que je suis neurochirurgien-acrobate) met la vie d’une femme fragile et isolée en danger.

    Simplement écœurant.

     

    • Entièrement d’accord et j’irais même plus loin :
      Il y a une tendance à étaler ce type de fait pour en faire un divertissement et voir même le banaliser afin d’habitué les masses à ce genre de chose.
      L’idée étant de rendre les gens indifférent voir même complice de ces horreurs.
      Habitué la population à ces pratiques et en faire la promotion via hollywood, les séries et la pop music afin qu’à therme elle les exécutes elle-même massivement sur les siens.
      C’est le propre de tout totalitarisme : Chaque citoyen se trouve agent de cette dictature et opère pour elle sans en avoir conscience. Chaque citoyen devient programmateur et policier.
      Le rêve pour ces satanistes qui gouvernent.


    • Cette video laisse un fort sentiment de malaise. En effet, le récit écrit, précisément sobrement, doit suffire dans ce cas à la relation de l’horreur. La video encombrée de tous les artifices raccoleurs pour voyeurs haletants, est franchement suspecte dans son intention, comme si les démiurges infects de cette affaire se repaissaient à l’infini de la mise en abîme de leurs crimes. Cette video sera-t-elle commercialisée par hasard sur des circuits parallèles ??
      On se prend à douter ... (Je l’ai interrompue au bout de quelques minutes)
      Condamnation ou prosélytisme déguisé ?


    • Sensationnalisme et spectacularisme, ou l’indécence amerloque.
      Par la spectacularisation la télé tourne tout en dérision.


  • Et toujours pas le moindre élément de preuve. Etonnant que de telles situations ne laissent absolument aucune trace.
    Attention, je ne dis pas que cela n’existe pas, mais il y a un paquet de folledingues et de mythomanes prêtes à raconter n’importe quoi aussi, et décrédibiliser du coup les affaires réelles.

     

    • Pas la moindre preuve parce que c’est une victime seule contre tous avec leurs armées d’avocat.
      Ces gens sont haut placés et dans toutes les couches et branches de la société. Ils forment donc un réseau solide ou ils se soutiennent les uns les autres comme une secte.
      En revanches ces gens avancent de moins en moins masqués, leur système se fissure et il se produit ce type d’accident qu’un de leurs esclaves se libère.


    • Si çà passe sur E&R et dondevamos qui fait du super boulot, c’est que l’information est fiable ! Vous confondez avec l’émission "C’est mon choix" d’Évelyne Thomas qui effectivement recrute des acteurs ou des cassés contre un p’tit chèque.

      Si elle donne une preuve, un nom, elle est morte, vous voyez ? Car on peut parler des réseaux, mais nommer les personnes, là vous changez de niveau.


    • Ces témoignages devenus assez nombreux sur le net, me laissent toujours perplexes. Non pas parce que l’horreur des faits narrés m’empêcherait d’admettre (je serai par exemple en mode "déni" pour cause d’impossibilité psychique d’intégrer le niveau de l’horreur) car certaines séquences de ma propre vie m’ont permis de découvrir qu’il y a bien deux niveaux de sociétés : celle de la surface, que tout le monde vit au cours de la journée, et celle de la nuit et des sous-terrains. Dans cette dernière, que j’ai connue, on rencontre effectivement curieusement pas mal d’anonymes, toujours assez friqués, mais aussi des noms connus que l’on peut même avoir vu invités à des émissions de télé très convenable quelques jours avant.

      Ma perplexité vient du fait qu’il est rarissime qu’une victime de ce genre d’horreur (qui existe, je vous le confirme) puisse venir témoigner et raconter par le menu tout en étant toujours sous la coupe d’un "maître propriétaire". C’est ce détail qui me gêne dans la véracité de son témoignage. Par ailleurs, lorsqu’on a subit autant de tortures mentales et physiques, on a un comportement beaucoup moins cohérent, moins récitatif. Le conditionnement façon MK qu’évoque certains commentateurs n’est pas recevable là. On a à faire, là, à une sorte de récit appris et qui est débité comme un "par coeur" où les quelques hésitations laissent transparaître ce qu’on appelle un "trou" dans le par coeur et par lequel on peut, en général, interroger différemment et saisir le vrai de l’appris.
      Avec les américains, je reste toujours méfiante parce que c’est toujours de chez eux que déboulent sur le monde des névroses et des psychoses jamais constatées ailleurs. Entre autres, les délires de persécutions s’avérant par la suite totalement inventés.

      A suivre donc, mais à approfondir avec du sérieux pour ne pas non plus tout croire au pied de la lettre.


    • On se fout de savoir si son histoire est vraie. Si c’est du flan, ça pourra alerter quand même sur les vraies histoires qui lui ressemblent.


    • @ Sev,

      Pourriez-vous développer un peu sur vos propres expériences ?


  • une femme qui va prochainement disparaitre dans un malheureux accident de la route ?


  • En plus du contrôle mental, la 5G sera déployée dans un futur proche. Toujours plus pour faire de nous des esclaves aux cerveaux atrophiés. C’est officiel, un laboratoire de recherche sur Grenoble va tester le réseau :

    http://www.minatec.org/fr/leti-expe...

    J’ai une anecdote au passage. J’avais assisté à une conférence sur la 5G donnée dans le coin. A la fin de la présentation lors des questions, un monsieur qui avait l’air d’être un chercheur expérimenté a posé la question suivante : " Sachant qu’en terme énergétique les ondes 5G sont proches des micro-ondes, comment pouvez-vous être sûr qu’elles ne vont pas nous griller le cerveau ?". Réponse du "spécialiste" (un jeune con à l’allure d’un Kévin Poireault) : "Cette question-là ne me concerne pas, ce n’est pas mon travail".

     

  • La formule " sa tendre enfance " n’est pas indispensable , dans ce cas , ou alors c’est de l’humour sataniste

     

  • Que fait la police , elle enquête surement et la conclusion sera que le coupable est DONALD TRUMP .


  • Pourquoi ne donne-t-elle aucun nom ?
    Qui est son "propriétaire" ?
    Qui sont ces sportifs de haut niveau, ces VIPS ?
    Pourquoi ne porte-t-elle pas plainte ?

     

    • Enfin les bonnes questions... méfiance...


    • Car c’est bidon, pour faire du sensationnel. Ça fait cliché, ça passe à la tv, je n’y crois pas une seule seconde... Du coup ça discrédite les cas réels.


    • @Omar enfin de bonnes questions ? Non excusez du peu mais ce sont des questions complètement stupides pour éviter d’être mal polie.
      Désolé mais là vous ne réfléchissez pas vraiment. Il y a d’autres questions plus intelligentes à se poser (que j’ai cité plus haut et d’autres notamment).
      Pourquoi ne donne-t-elle aucun nom ?
      Si elle balance des noms sur une chaine il faut pouvoir le prouver monsieur ! Et que cela soit ou pas le cas, donner des noms dans un contexte comme celui ci cela tourne en "accusation" messieurs. Donc doit-on obligatoirement vous expliquer par A + B tout ce que cela entrainerait sauf certainement un jugement ? Jugé par qui ? C’est un seul homme qui s’occupe d’une affaire ou bien il doit en référer à un service où il pourrait y avoir une personne de ce réseau pédo et j’en passe. Posez-vous de "bonnes" question et non directement des questions simplistes dans un tel contexte de corruption.

      Les questions Qui est son propriétaire, ces sportifs, ces VIPS et j’en passe de ce genre de conneries simplistes trouvent la même réponse qu’à ma réponse de la question 1.

      Pourquoi ne porte-t-elle pas plainte ?
      Idem, la réponse est dans la question 1. Je crois sincèrement que vous ne mesurez en rien la porter de ce genre de situation en terme de causes et conséquences non pas pour les accusés mais bien pour la victime !
      Donc pour vous expliquez (car désolé mais faut réfléchir un minimum et ça m’a énervé de lire ces questions simplistes).
      Imaginez qu’elle avait porté plainte avant de passer à la télé.
      Combien de temps aurait-elle mis pour passer à la télé si encore elle aurait pu passé dans une émission après qu’elle ait porté plainte ? En restant vivante ou bien se refaire kidnapper et que sais-je encore.
      En passant dans une émission et raconter son histoire, elle s’expose à des milliers ou plus de téléspectateurs qui apprennent son histoire et peuvent poser un visage !
      Si elle avait porté plainte personne n’aurait eu connaissance de son histoire ni poser un visage à 90% si il lui arrivait quelque chose. La porté de communication n’est pas du tout la même.

      Dans ce genre de criminalité vous n’allez pas porter plainte bêtement sans que cela fasse une ligne dans la presse fort potentiellement. Quand bien même vous auriez à la télé des personnalités impliqués, sachant qu’ils ne le sont pas tous et que l’appât d’audience sur un témoignage comme celui-ci peut être beaucoup percutant qu’une simple plainte.


    • Exact. Je me disais la même chose. Et les endroits fréquentés ? Les aéroports ? La gueule du mec, lui passer en revue les tronches des maîtres du monde et lui demander si elle en reconnait qques uns et donner ensuite des détails sur ces personnages pour prouver ses dires....moi, un tel déballage ne m’impressionne pas. C’est du blabla. Je veux des preuves.


    • Si ce qu’elle dit est vrai, il serait bien qu’elle cite des noms et des lieux où ce serait déroulé des viols.
      Si, tout cela est faux, alors là c’est très malsain.
      Etre capable d’inventer de tels choses pour faire plus d’audience, c’est l’Amérique.
      Le fric, le fric, le fric...
      Et, c’est affreux, car ça discrédite les vraies affaires de pédophilies, qui elles existent.

      J’espère qu’elle ne ment pas, sinon on touche le fond avec ce genre de talk show !!!


    • @ Lili
      Tu veux des preuves ? Comme un sale gosse qui exige. Les victimes ne te doivent strictement rien, enfonce-toi bien ça dans ton petit crâne. Tu veux les preuves, t’as qu’à chercher. En tout cas, je te méprise.


  • Pour l’instant ce qui semble pervers, malsain et tordu c’est cette émission et ce "docteur". Pour le reste : pas de preuves, comme d’habitude.

     

    • À quoi tu joues toi. T’es de l’autre côté ?


    • T’as raison.
      J’ai une amie très chère qui est entrée en institution psychiatrique, depuis plus d’un mois. Peu-être pour une psychose... Pendant des années son entourage a cru a des dépressions. Sa logique est intacte, pas de bouffées délirantes... mais ses obsessions, son rapport au réel, sa façon de communiquer sont de plus en plus étranges et elle souffre de plus en plus.

      Dans un pays où l’hygiène mentale s’effondre, ou les soins psychiatriques ne sont plus dispensés, les souffrants sont livrés à eux-même. Mais il y a encore moyen de faire du blé avec leur chair et leur souffrance. Des images chocs, une scénarisation foireuse : c’est ça le respect ? Les Etats-Unis sont entré en décadence. Nous suivrons... Le peuple depuis deux générations est haché menu.

      Moi, je te prends ma copine, en 20 mn, je lui fait accoucher d’un récit dont on tirera un super show...

      Pour le reste... des preuves.


  • Écoeurant.
    Ma limite. Je pourrai perdre toute humanité face à ces raclures. Et puis même à savoir que certains "pratiquants" ont été "pratiqués", j’ai tendance à penser qu’il faut briser la chaîne et je serais sans pitié. J’ai une fille handicapée, jolie comme un coeur, j’espère vivre longtemps pour la protéger le cas échéant.
    Dégoûté


  • Mouais ça sent quand-même le fake, pourquoi le mec l’aurait laissé partir comme ça c’est pas logique

     

  • Évidement il y a des cinglé aussi chez les très riches. Et comme ils ont plus de moyens...

    J’ajouterai que le diable n’est pas la boussole inversée de Dieu, ça ça serait plutôt BHL ou le chanteur Renaud peut-être...


  • même si c’est récupéré, il n’en reste pas moins que cela est chose courante, les gens n’ont aucune idée de qui les gouvernent. Cela n’a peut être rien à voir mais ces images en disent long sur le monde :
    https://www.google.fr/search?q=scul...


  • Pourquoi ne montrer aucune preuve ?
    Ils pourraient par exemple montrer une coupure qu’elle dit avoir subit.
    En effet, il peut y avoir des coupures à des endroits auxquels un individu ne peut pas avoir accès, comme au niveau du dos. De plus, il me semble que selon que l’on se coupe soit-même ou que c’est quelqu’un qui nous coupe, le sens de la coupure est inversé. Ensuite, la date de la coupure doit pouvoir être déterminée en fonction de l’évolution de la cicatrisation.
    Croire un simple témoignage sans preuve c’est très léger, ...
    En l’état c’est comme si elle n’avait rien dit.

     

    • Si elle avait des preuves elle ne serait pas là, elle aurait été éliminée.

      Le fait qu’elle raconte est important (comme des centaines d’autres cas de dissociation / programmation mentale) mais ce témoignage participe aussi à créer un effroi chez les gens normalement constitués (une peur paralysante) qui fait le jeu des personnes qui utilisent ces approches satanistes. Cela crée du déni (pour se rassurer, pour éviter). C’est voulu. Il faut dénoncer et se saisir de ces questions, sans prendre peur, c’est très important.


  • Et si cette dame n’était qu’un prête nom pour un montage à la télé et du coup elle serait d’accord pour porter le chapeau d’une menteuse moyennant quelques milliers de dollars. Personne n’ignore l’existence de détention de personnes contre leur gré par des pervers, si elle était de si bonne foi avec ce présentateur qui dit avoir consulté le Fbi pour vérifier ses dires, c’est que la police connait des noms, il ne restait plus qu’à les divulguer. En tout cas, cette vidéo est bourrée de non sens malgré la très grande gravité des faits qu’elle nous présente.


  • Comment s’est elle évadée ? Est ce que son "propriétaire" la cherche ?
    Meme si je sais que ces faits sont une triste réalité il faut vérifier chaque cas et ce n’est pas nos médias qui peuvent le faire.
    je me méfie des shows truqués à la Jerry Springer.

    En tout cas que Dieu vienne en aide à toutes ces victimes innocentes.


  • Je suis convaincu que ça existe, cependant c’est pas parce qu’un gars me dit que ses sources sont fiables sans n’apporter aucune preuve que je vais tout gober sans rien demander. Pourquoi ne pas faire une enquête sur le pizzagate par exemple, plus récent avec des soupçons sur des personnalités connues ?

    Non, mieux vaux que ce soit un réseau de l’ombre, riche qui pourrait aussi bien habiter sur pluton...Et puis ça passe à la TV...

     

    • Que cela fuite par moments est simplement le signe que tout n’est pas tout le temps sous contrôle par les oligarques. Il faut arrêter de penser qu’ils contrôlent absolument tout, tout le temps. Dans les médias dominants ils contrôlent plus de 90% mais pas 100%.

      D’autre part, il est évident que le fait de dévoiler doucement les choses fait partie du projet pour "désensibiliser".


    • Tuer des bébés pour désensibiliser ? Tu m’as perdu là lol...


    • je n’ai pas dit "tuer des bébés pour désensibiliser", mais le fait de passer l’info sur ces pratiques extrêmes sans approfondir rendent de fait les gens informés. L’effroi associé à l’information fait que la plupart des personnes normalement constituées n’iront pas faire des recherches plus loin. Quelque part c’est un peu comme si le spectateur est à la fois informé et paralysé.

      Un peu comme les enfants qui meurent en Afrique. On y pense 5 minutes et on passe à autre chose. C’est ça la désensibilisation. On accepte, on se résigne. Les médias ont cette mission tous les jours de nous résigner sur des choses innacceptables. La banalisation de la violence verbale, la banalisation de la violence et de la guerre (cinéma), la banalisation des valeurs pourries (revanche plutôt que pardon), etc... Tout cela désensibilise.

      Le jeu de laisser l’info filtrer est risqué. Cela peut être vu comme une chose positive (reconnaissance du problème !), et cela peut aussi servir à montrer à tout le monde que ces réseaux sont tellement puissants qu’on peut même en parler à la TV (qui est sous contrôle) et donc programmer une peur ultra forte pour ces élites dégénérées qui bientôt ne se cacheront plus ? Cela peut aussi permettre d’amener le sujet "à la façon" dont ils veulent qu’on l’intègre (ici dans une émission qui crée beaucoup de confusion, pleine d’émotion et de signal parasite avec la musique et le format abject). Le système a compris qu’il fallait parfois mieux mal informer que de faire le black-out sur un sujet (surtout à l’heure d’internet).

      Je pense qu’à terme cela va leur péter à la gueule... Ces personnes qui se croient invincibles ont perdu le sens des réalités depuis bien longtemps mais il y a un air de changement qui arrive petit à petit...


  • Ça me semble assez cohérent qu’une nana arrive à moitié à se délivrer de l’emprise que sont "propriétaire" à sur elle pour parler dans les médias juste un peut.
    Ca reviens beaucoup à ces réseaux de trafique d’enfants qui dure encore dans ma magistrature française via les services sociaux :
    Chaque module de l’institution est dans un certain type d’aliénation qui fait qu’ils feront leur travail dans le cadre prédéterminée. Et chaque module indépendant mis bout à bout fait que l’enfant est capté dans le réseau des familles d’accueil et la ça tourne. S’il ne vas pas dans la famille d’accueil les services sociaux peuvent déstabiliser une famille et par d’autres voies faire pression sur l’un des parents et récupérer l’enfant dans certains lieux.

    Celui qui maitrises l’aliénation des gens et la structure dans la quel ils vivent maitrises donc le résultat sociale et améliore ainsi sa sphère de pouvoir. Mais celui ci le fait aussi par aliénation évidement. C’est le capitale qui corromps l’individu ce qui le pousse en perpétuelle instabilité et le pousse à aller encore plus dans le capitale.


  • La liberté est un crime qui contient tout les crimes .
    Arrivé a certains hauts grades de la Franc maçonnerie on vous amène a croire que l’immortalité est possible si on poursuit l’initiation jusqu’au bout ... Celui qui veut l’impossible doit être capable de TOUT sacrifier .Nombreux sont ceux (FM et cabbalistes) qui ont été ainsi trompés . Hélas peu en sont revenus ...
    Le pouvoir qui se joue des peuples , façonne ainsi la psychologie ambiante , il transforme ainsi la société chrétienne dans le sens voulu par le Prince de ce monde , qui veut se faire adorer sur terre et remplir l’enfer d’âmes damnées pour l’éternité .
    Ces tarés ne se possèdent plus ...Les différents rituels qu’ils ont traversés les ont infestés ...Des portails organiques ...
    Si vous voulez des noms allez voir le témoignage de Cathy o’Brien et vous comprendrez que tout ceci est bien réel .


  • ...Il a raison.

    Le vrai Mal n’est pas médiatisable...

    En effet, ce que mojo-raisin indique dans son post est la stricte vérité. L’acte de médiatiser, c’est aussi de propager les deux faces de la médailles...

    - cette emission n’est rien d’autre qu’une grosse page de publicité pour les fans de ping-pong-pizza

    Ce show est une façon de sensibiliser (au sens > habituer - soft power) le publique à des pratiques déviantes, anormales, et pour la plupart du temps criminelles.


  • Pour vous saisir du problème du contrôle mental de type MK Ultra et vous faire votre idée sur le sujet (attention c’est quand même hard core et cela nécessite d’y aller doucement, ne pas se laisser embarquer et avoir un ancrage spirituel solide).

    Vous pouvez lire (à télécharger en anglais sur le web) :
    The Illuminati Formula Used to Create an Undetectable Total Mind Controlled Slave. C’est le document le plus complet à ce jour sur le sujet.

    Et je conseille de consulter le site web (américain désolé pour les non anglophones) Vigilant Citizen.
    Vous aurez un aperçu de comment le thème de la programmation MK Ultra/Monarch sature la pop culture et l’industrie de la mode de par ses références et sa glorifiaction (jusqu’à la pub du dernier parfum KENZO français). Tous ces clips et ces références occultes à la symbolique de la programmation mentale, à la dissociation, à l’esclavage sexuel (beta) ou aux esclaves tueurs (delta) ne sont là que pour créer l’effroi, désensibiliser les consciences (habituer à la violence et programmer l’inconscient des masses sur cet ordre des choses), et donc renforcer à la façon d’une immense et permanente prière satanique l’oeuvre sombre des acteurs de ces projets occultes.

    Une seule envie après avoir vu ça, retourner prier dans une église, je ne blague pas !!!!!!!

    Cela renvoie aussi à l’affaire Dutroux et les témoins X (cherchez le témoignage de Régina Louf pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de ça), mais aussi la mascarade du procès d’Outreau en France, ainsi que les témoignages des enfants Roches, et les reportages sur la pédo-criminalité sataniste qu’Elise Lucet dénonçait il y a des années et dont très peu de monde ne parle jamais.

    Mais un conseil, allez y doucement et n’oubliez pas que des forces positives nous protègent, il suffit de fermer les yeux une seconde et prier (quelle que soit notre spiritualité).


  • Ce que je trouve effrayant, c’est surtout l’incapacité de la masse à croire à ce genre de choses. C’est tellement horrible que la plupart des gens se réfugient dans le déni et vont même jusqu’à s’en prendre à ceux qui donnent l’alerte.
    Ces psychopathes ont pris le chemin inverse de la grande majorité, sur le plan spirituel. Ils sont tellement éloignés du commun des mortels que celui-ci ne les voit pas, ne peut pas les voir. C’est au-delà de ses capacités. Je pense qu’il faut avoir été un minimum confronté au mal et au vice pour concevoir que ça existe. Les gens "bien" ordinaires préféreront toujours leur confort moral factice à l’épreuve que représente une telle prise de conscience.

     

    • Je pense qu’il faut avoir été un minimum confronté au mal et au vice pour concevoir que ça existe. Les gens "bien" ordinaires préféreront toujours leur confort moral factice à l’épreuve que représente une telle prise de conscience.

      Bien d’accord, le différentiel entre le visage public et le fond d’un être diabolique, s’il se se révèle quand il n’a plus d’autre choix que de vous le dévoiler, est de nature (le choc aidant) à rendre réaliste. C’est dans la foulée d’une telle découverte - il y a pas mal d’années de cela - que le satanisme et autre malfaisance extrème m’ont d’un coup parus hautement plausibles.


    • Vous avez raison, quand les personnes dans le déni "balancent" ceux qui donnent l’alerte c’est lié au fait que les personnes confondent le message et le porteur du message. (Exemple : Si le message est : "Des personnes de l’élite se réunissent et violent/tuent des enfants lors de messes noires". Ce message est tellement insoutenable que c’est le porteur du message qui devient un malade mental de parler de ça...)

      L’enseignement "comment repérer un psychopathe ou pervers narcissique" devrait être intégré dans l’éducation. Avec tout l’assortiment de la manipulation "soft" à la manipulation la plus éprouvée. Double bind, positionnement en victime, se faire plaindre, désigner un ennemi, faire se confier les personnes pour utiliser leur faiblesses ensuite, etc etc... Tout cela mène à des comportements mettant en évidence une totale absence d’empathie.

      La torture et le viol d’enfant ou même de bébés n’est pas juste un divertissement, mais cela répond à des besoins de canaliser massivement de l’énergie négative au moment même ou la victime se décorpore (l’âme s’échappe pour permettre à la victime de supporter ce moment insoutenable, elle sort du corps physique comme dans le cadre d’une NDE ou expérience de mort imminente). Le modelage répété de ces rituels vient fragmenter la personnalité en plusieurs facettes totalement étanches (création de personnalités multiples chez une même personne).

      La jeune femme qu’on voit dans cette vidéo a d’autres personnalités (alter) qui peuvent être appelées par son maitre en un battement de cil.


    • @Chris
      Psychologie des lâches, tout simplement.
      Les minables ne sont pas les héros, il ne faut pas tout confondre, ce n’est pas pour rien qu’on ne mélange pas les serviettes et les torchons.


  • Il y a a mon avis une œuvre d’art douteuse a l’entrée de Puget sur argens dans le var mais je l’ai vu rapidement peut etre que je me trompe mais ça m’a tout l’air d’etre un cœur rose en spirale entre deux mains de metal.... a verifier en tout cas


Commentaires suivants