Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : une fonctionnaire refusant d’obéir à la loi sur le mariage gay emprisonnée

En juin dernier, la Cour suprême des États-Unis imposait à tout le pays la légalisation du mariage homosexuel. Dans le petit comté de Rowan, dans le Kentucky, la fonctionnaire Kim Davis a immédiatement refusé de se plier à cette décision totalitaire, prise sans l’avis du Congrès ni celui de la population américaine ou de ses représentants élus dans les différents États.

Depuis juin, Kim Davis n’a délivré aucun certificat de mariage en raison de ses convictions religieuses, et plusieurs paires homosexuelles ont décidé de la poursuivre en justice.

Ce sont tour à tour un tribunal fédéral, une cour d’appel puis la Cour suprême qui l’ont condamnée. Mais mardi dernier, cette chrétienne déterminée refusait toujours de se plier aux injonctions des tribunaux. Jeudi, elle était à nouveau convoquée devant la justice, et condamnée à de la prison jusqu’à ce qu’elle accepte de se conformer à la loi.

« Ce tribunal ne peut accepter que l’on désobéisse volontairement à ses décisions légales », a insisté le juge David Bunning, en infligeant ce nouveau revers judiciaire à la greffière.

Le juge avait accepté de libérer Kim Davis à condition que celle-ci accepte de laisser ses employés délivrer les documents à sa place, ce qu’elle a refusé de faire. Cinq d’entre eux ont pourtant accepté – souvent à contrecœur – de distribuer ces certificats de mariage. Seul son fils, également fonctionnaire, refuse encore de le faire.

Pour justifier son refus catégorique, Kim Davis a invoqué ses convictions religieuses, normalement protégées par le premier amendement de la Constitution des Etats-Unis. Devant le tribunal, elle a assuré avoir « remis sa vie entre les mains de Jésus-Christ », et précisé qu’elle n’avait « aucune animosité » envers les personnes homosexuelles. « Pour moi, il ne s’agit pas d’un problème concernant les gays ou les lesbiennes. Il s’agit du mariage et de la Parole de Dieu. Cela relève de la liberté de culte, protégée par le Premier amendement », a-t-elle légitimement insisté.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le pb, en lisant l article en entier, c est que cette femme est en prison non pas parce qu’elle refuse de delivrer elle meme les certificats (ce qu’elle aurait le droit de faire à priori, là il faudrait se renseigner) mais parce qu’elle a interdit à ses subordonnés de le faire également, ce qui change qd même les données du pb, non ?????

     

    • Puisque la loi pro-mariage gay à été pondu sans aval du Congress, ni par du vote du Peuple, et puisque cette loi à forcé la main d’une Nation entière, cette femme à raison. Puisqu’ils (les lobbys homo) font par force, ils vont récolter une contre-force.
      Ils commenceront d’être répulsifs et insupportables.
      Courage à cette femme !!


    • Non, ça change les données de rien du tout.
      Il est normal que quelqu’un qui refuse d’obéir aux règles de son entreprise ou de son administration soit licencié et remplacé. Mais là carrément de la prison ? La prochaine étape c’est quoi, la peine de mort ?
      On nage en plein délire.


    • Heu,ou t’as vu qu’elle avait déclaré(elle a interdit à ses subordonnés de le faire).."ce qu’elle a refusé de faire" il est dit dans l’article,bon....Cà troll à fond là.........


    • Si que ça change tout, bien sûr. Le premier amendement américain protège les convictions religieuses de l’individu mais ne lui donne aucunement le droit de les imposer à d’autres (ses subordonnés). C’est en celà que sa conduite est considérée comme abusive dans le contexte de cet amendement.

      D’autre part les E.U. sont régis par un système de démocratie représentative et non directe, ce qui rend son raisonnement caduque lorsqu’elle déclare que la loi sur le mariage homosexuel n’a pas fait l’objet d’une décision populaire. Cette dame ne connait apparement pas le droit américain et pourtant fait office de notaire en délivrant des certificats de mariage. C’est le monde à l’envers mais celà n’a rien d’étonnant dans ce pays de fous.


    • Non cela ne change pas le problème. C’est une femme courageuse qui va jusqu’au bout, qui assume pleinement son engagement et sa position. Etonnant n’est-ce pas ? En cette période de couardise généralisée c’est effectivement très surprenant !
      Elle a autorité sur ses subordonnés or si elle ne leur interdit pas de procéder à des mariages homosexuelles c’est comme si elle n’assumait pas sa position ! Dans ce cas là autant qu’elle signe elle même les contrats de mariage ! Si durant la seconde guerre mondiale un magistrat refusait de signer un papier nécessaire l’exécution d’un maquisard mais autorisait son subalterne de le faire à sa place tu en penserais quoi ? Tu te dirais à raison que le magistrat ne se foule pas la rate et que son refus de signer n’a absolument aucune portée ! C’est cette lâcheté, ce refus d’assumer jusqu’au bout qui font que nous avançons inexorablement vers le chaos et la dictature.


    • Pour yv qui apparemment ne sait pas lire ou n’a pas été sur le site source :
      "Le juge avait accepté de libérer Kim Davis à condition que celle-ci accepte de laisser ses employés délivrer les documents à sa place, ce qu’elle a refusé de faire. Cinq d’entre eux ont pourtant accepté – souvent à contrecœur – de distribuer ces certificats de mariage. Seul son fils, également fonctionnaire, refuse encore de le faire."

      Ok ???? Elle a bien interdit à ses subordonné de délivrer les certificats en question. Donc - même si on partage ses convictions - c’est bien elle qui s’est mis en tord et en plus sur le plan professionnel elle IMPOSE sa vision à ses subordonné ce qui est inadmissible. Maintenant il est bien évident que la peine de prison est totalement inaproprié ici, mis nous sommes en Amerique, alors tout est possible, lol...


  • "... prise sans l’avis du Congrès ni celui de la population américaine ou de ses représentants élus dans les différents Etats."

    Je soutiens la position de cette femme mais des représentants élus auraient emboîté le pas à Obama. Il ne faut jamais faire confiance aux professionnels de la politique.

    « Le trait le plus visible de l’Homme juste est de ne point vouloir du tout gouverner les autres, et de se gouverner seulement lui-même. Cela décide de tout. Autant dire que les pires gouverneront. »

    Alain, Propos sur le pouvoir.


  • Américaine, Américain. Tu es persécuté dans ton pays, tu en as marre de Fox News et d’Hillary Clinton, des gros pick-up de blaireaux, de te faire arrêter parce que tu es piéton, du fromage qui ne sent rien et de la bouteille d’eau à 10 dollars ?
    Deviens MIGRANT et rejoint la France. Tu pourras expliquer aux autochtones que les séries qu’ils voient ne sont pas la réalité, que tu n’as pas choisi de naître dans un pays de cinglés qui tirent sur tout ce qu’ils bougent à cause d’un mode de vie complètement dégénéré, que le politiquement correct viole votre constitution.


  • Dialogue de sourds entre timbrés.

    Aucun des deux partis n’a tout à fait tort ou tout à fait raison, dans leurs motifs d’oppositions diverses.
    Mais les deux se trompent, chacun dans son délire extrémiste, fondateur de ce bordel à ciel ouvert conflictuel que sont les États "Unis".

    Je rassure les nerveux du clavier, le "mariage" homosexuel, c’est une aberration civilisationnelle, je ne parle même pas du religieux.
    Et je suis croyant. Justement.

     

  • Elle à raison, le mariage est d’abord un fait religieux.


  • La libre Amérique... Céline parlait de " l’ignoble Amérique" .


  • À trop vouloir étirer l’élastique le lobby gay risque de le voir leur revenir en pleine face. Si j’étais eux je prendrais ce qu’ils ont et je ferais profil bas. Ils n’ont rien à envier à personne.


  • Elle n’a pas interdit à ses subordonnés... Selon le texte en tout cas, elle a refusé de leur donner l’autorisation de travailler à sa place sur la délivrance des certificats litigieux, ce qui reviendrait à faire comme Ponce Pilate : je désapprouve mais je vous autorise à faire ce que je désapprouve.


  • Nous supportons cette dame courageuse opprimée par le système totalitaire américain, mais nous pouvons rien faire ce qui est dommage.