Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Étudiante violée et assassinée à Fribourg : le suspect est un réfugié

Un homme seul d’une vingtaine d’années, comme la plupart des "migrants"

Nouveaux éléments dans l’enquête sur le viol et l’assassinat de l’étudiante de 19 ans, à Fribourg. La police judiciaire allemande a arrêté un réfugié afghan de 17 ans a précisé le procureur cet après midi, lors d’une conférence de presse.

 

Un mois et demi après le viol et l’assassinat d’une étudiante en médecine de 19 ans, à Fribourg, les enquêteurs viennent d’arrêter un mineur afghan. Le procureur a donné davantage de précisions au lendemain de l’arrestation du jeune suspect, lors d’une conférence de presse, à 15 heures, en préfecture de Fribourg.

Arrêté ce vendredi dans le même quartier où résidait la victime, l’auteur présumé est un régugié afghan de 17 ans, selon les autorités. Il est arrivé seul en Allemagne.

Les enquêteurs sont remontés jusqu’à lui grâce à son ADN relevé sur un foulard et un vélo abandonné non loin des lieux du crime. Les caméras de vidéo-surveillance du tram avaient permis d’identifier un jeune homme présent sur les lieux du crime et dont la chevelure correspondait à celle prélevée sur une ronce accrochée au vélo abandonné.

Lire la suite de l’article sur france3-regions.francetvinfo.fr

À qui profite l’immigration ? Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants