Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Eurovision : le sénateur LR Henri Leroy demande que Bilal Hassani soit "écarté d’urgence du concours"

Le candidat français à l’Eurovision ne plaît pas à Henri Leroy. Le sénateur LR des Alpes-Maritimes a décidé d’écrire une lettre et de l’adresser aux membres du jury. Selon lui, Bilal Hassani « doit être écarté d’urgence du concours ».

 

En cause, une vidéo qui vient de resurgir où le candidat heureux de Destination Eurovision s’écrie : « La France a vraiment souffert, attentat par-ci, attentat par-là, youhou ! » en dansant dans la rue.

 

 

« Incite à la banalisation du terrorisme »

[...]

Si le chanteur a démenti avoir accusé Israël de crime contre l’humanité notamment (« Ces propos, c’est pas les miens. C’est ni mes écrits, ni mes pensées », se justifie-t-il), il s’explique une nouvelle fois auprès du Parisien ce dimanche soir :

« Cette vidéo est liée à la finale de la Coupe du monde (…) Un type dans la rue hyper content a été filmé après la victoire de la France. Il sautait de joie, était soulagé pour le pays après les épreuves que nous avons traversés en 2015. Il a dit tout en dansant : "la France a beaucoup souffert, attentats par ci, attentats par là" », explique-t-il. Sa vidéo a tourné partout sur Twitter, elle est devenue virale. Les gens l’ont reprise en chansons, elle a inspiré des chorégraphies. Et j’en ai fait une aussi avec mes potes. Il n’y a rien de malveillant. Aujourd’hui, on sort la vidéo de son contexte, on la réinvente pour essayer de faire croire que je suis pro attentat. »

 

 

[...]

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

Bilal envoyé en première ligne, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents