Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

 

L’Iliade, pourquoi et comment

 

L’Iliade, le « poème d’Ilion », autre nom de la ville de Troie en Asie Mineure, est un fragment d’une vaste épopée, le Cycle troyen, qui raconte sous forme de chants les événements qui ont conduit, plus de mille ans avant notre ère, au siège de la ville par les Grecs, puis à sa chute, et narre enfin le difficile retour de quelques héros dans leur cité ; seul le récit de celui d’Ulysse, l’Odyssée, est arrivé, avec l’Iliade, jusqu’à nous.

 

Ces épopées homériques, du nom d’Homère à qui on les attribue, sont les plus anciens textes de la civilisation hellénique qui nous soient parvenus ; aussi sont-elles également et surtout un fragment de notre mémoire collective. Vieilles d’environ 2 800 ans et issues de la tradition orale, elles sont au fondement de la littérature grecque antique et ont inspiré aussi bien la littérature romaine que des auteurs contemporains, mais aussi, au fil des siècles, des sculpteurs, des peintres, des musiciens, des auteurs de bandes dessinées, des cinéastes et des tragédiens.

 

Gavin Hamilton, Achille se lamentant sur la mort de Patrocle :

 

Daumier, Ménélas vainqueur :

 

Le Corbusier, L’Iliade. Allons. Couchons-nous et goûtons le plaisir d’amour :

 

Richard Westmacott, Achille, à Hyde Park :

 

L’Iliade, tome 2, La Guerre des dieux, de Clotilde Bruneau et Pierre Taranzano :

 

 

Rédigées suivant un schéma de versification dit « hexamètre dactylique », l’Iliade et l’Odyssée ont été traduites par de nombreux hellénistes, certains privilégiant la fidélité au texte, d’autres s’attachant à retrouver la musicalité du chant. Afin de rendre la lecture la plus agréable possible, nous avons choisi un traducteur (Eugène Bareste) qui avait eu, au XIXe siècle, le même souci que nous en transcrivant ces vers en prose, tout en conservant les tournures et épithètes propres au chant, facilitateurs de mémorisation aussi bien que d’improvisation : « Héra aux bras blancs », « Athéna aux yeux d’azur », « Troyens dompteurs de coursiers »…

Malgré les grandes qualités de cette traduction, nous avons procédé à quelques adaptations mineures, en nous inspirant d’autres traductions qui rendaient le texte plus clair. Ainsi, ce passage, qui nous semblait mal indiquer que c’est parce qu’Achille est le fils d’une déesse et que le fils de Priam (Hector) est celui d’une mortelle que la comparaison entre les deux héros est à l’avantage du premier. Nous avons trouvé chez Mario Meunier (1880-1963) une traduction qui mettait mieux cette opposition en avant : « Mais Hector est mortel, et c’est d’une femme qu’il suça la mamelle, tandis qu’Achille est né d’une déesse », dont nous nous sommes inspirés :

- Traduction originale : Mais le fils de Priam est un faible habitant de la terre qui s’est nourri au sein maternel, tandis qu’Achille a reçu le jour d’une déesse.

- Traduction modifiée : Mais le fils de Priam est un faible habitant de la terre, et c’est d’une femme qu’il suça la mamelle, tandis qu’Achille a reçu le jour d’une déesse.

Toujours dans l’idée de faciliter la compréhension du texte, nous avons ajouté quelques arbres généalogiques, une carte indiquant les lieux évoqués et la liste des principaux dieux et héros, avec leur surnom quand ils en ont un, leur filiation et leurs attributs. Et surtout de nombreuses notes de bas de page, afin de mieux connaître les personnages lorsqu’ils apparaissent dans le texte, ou aider à comprendre une qualification ou une allusion à d’autres événements.

 

 

Car l’Iliade fait partie d’une vaste mosaïque de mythes, de légendes, de poèmes que l’on appréhende d’un côté ou d’un autre, qui se renvoient les uns aux autres et dessinent une fresque aux contours indéfinis, se mêlant à d’autres mythes provenant aussi bien de Perse ou d’Asie Mineure que d’Égypte, ou encore, en allant vers le nord, du peuple mythique des Hyperboréens. Et peut devenir, lorsqu’on s’y plonge, le début d’un long voyage...

 

 

***

Commander en prévente l’exceptionnelle édition Kontre Kulture de l’Iliade :

Cet ouvrage, à la couverture rigide, contient 160 illustrations. Il est accompagné d’un marque-page illustré de la carte de la Grèce antique, au recto, et d’un récapitulatif des principaux protagonistes (héros, dieux, etc.) ainsi que de leurs rôles et attributs,
à côté et au verso.

 

Se procurer cet ouvrage fondamental chez Kontre Kulture :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2048695
    Le 24 septembre à 22:13 par artémis
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    Très belle couverture ! La carte, aussi, est très belle, j’aime énormément les couleurs et le style des deux, entre l’univers d’alors et celui d’aujourd’hui, c’est un pont dans le passé tout à fait réussi !
    Dans le même ordre d’idée, je trouve l’idée de rendre un texte en grec ancien limpide aux petits yeux français actuels tout à fait pertinente ... je ne vois pas qui ça peut gêner, on ne touche pas au grec ... heureuse initiative, merci.
    Et hop voilà c’est commandé, hâte de le recevoir et de le lire ! Hâte aussi à vous voir éditer l’Odyssée. Je vais me faire un de ces hivers au chaud ... j’ai hâte !

     

    Répondre à ce message

  • #2048891
    Le 25 septembre à 09:49 par Usul
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    Marco Battaglini, Street art au Costa Rica :

    Il ne s’agit pas d’une scène de l’Iliade mais de l’enlèvement des Sabines de David, lié à la mythologie romaine

     

    Répondre à ce message

  • #2049067
    Le 25 septembre à 15:28 par Pelagia
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    De traducteur à traductrice : tous mes respects.

    De plus, je salue chaleureusement la démarche de Kontre Kulture de publier ce livre, ce bijou de notre civilisation, que j’ai déjà lu deux fois (d’abord une traduction en espagnol, ensuite une traduction en français).

    Mais pour ce qui du point de détail qui nous oppose, je tiens à dire :

    1. Aucune faute légale n’a été commise puisqu’une traduction du XIXe siècle est forcément dans le domaine public et qu’on peut y revenir et la remanier un peu à condition de signaler les remaniement. Ce qui a bien sûr été fait.

    2. Si une traduction tombe ou ne tombe pas dans le domaine public c’est parce que toute traduction est affectée par des droits… d’AUTEUR.

    Je ne suis pas juriste, mais je crois que je peux avancer que même le droit me donne raison :)

    Amitiés et salutations cordiales.

     

    Répondre à ce message

  • #2049353
    Le 25 septembre à 23:09 par Hovid
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    Voilà une oeuvre majeure avec l’Odyssée que bientôt nos étudiants ne liront plus car c’est déjà le cas des lycéens. Nos enfants se dirigent joyeusement vers l’abrutissement total et l’illétrisme. Ma fille a eu toutes les peines du monde à trouver un établissement avec le russe 3ème langue !
    La France a reculé sur tous les fronts. La meilleure université française arrive en 62ème position dans le monde. J’ai honte de mon pays et surtout de ses peudo élites.

     

    Répondre à ce message

    • #2049448
      Le 26 septembre à 06:48 par Robespierre
      Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

      Tous les services qui ne sont pas ou mal assurés par l’État peuvent être vendus. Et le marché éducatif est un marché juteux. Les parents sont prêts à se saigner pour « assurer un avenir » à leurs enfants. Donc, il faut faire crever l’école publique.

       
  • #2049857
    Le 26 septembre à 18:37 par H.M.
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    Magnifique couverture.

     

    Répondre à ce message

  • #2050350
    Le 27 septembre à 15:50 par LoïcT
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    Question bête, je sais, cependant, est-ce que l’Odyssée est inclus dedans ?
    Quoi qu’il en soit, je l’ai déjà pré-commandé.

     

    Répondre à ce message

    • #2051050
      Le 28 septembre à 14:51 par Anne Lucken
      Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

      Non, l’Iliade et l’Odyssée sont deux épopées du Cycle troyen, les seules qui nous sont parvenues, et les événements qu’elles racontent ne se suivent pas. L’Iliade seule fait 450 pages, l’Odyssée à peu près pareil ; nous l’éditerons donc séparément.

       
  • #2050411
    Le 27 septembre à 17:41 par Usul
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    L’Iliade...

    Le cheval de Troie surtout.... l’époque s’y prête plus que jamais...

    Puisque je citais plus haut la mythologie romaine.. il va bientôt falloir rééditer aussi chez KK... L’Énéide de Virgile qui commence ainsi...

    Énée fuit Troie en flammes, portant son vieux père Anchise sur son dos, quand son Ilion battue des vents succombe ainsi que son monde... avant "d’atterrir" dans le Latium, après un séjour chez Didon.

    De nombreux tableaux là aussi illustrent le début de cette autre...aventure..

     

    Répondre à ce message

  • #2051015
    Le 28 septembre à 14:10 par Kontre Lekteur
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    450 pages ? facile !

     

    Répondre à ce message

  • #2055221
    Le 4 octobre à 12:49 par papalia
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    Excellent !!!
    Livre préco !!!
    Sinon on a une idée de la date de livraison ??? Je sais pas si c’est moi qui cherche mal mais je n’ai rien trouvé ...

     

    Répondre à ce message

  • #2055777
    Le 5 octobre à 09:27 par ld
    Événement Kontre Kulture : Iliade, de Homère

    Il est hallucinant que cet article aie aussi peu de visites. Une réédition d’aussi grande qualité de l’Iliade c’est à dire le plus ancien livre de toute l’Europe qui a structuré la pensée et le rapport au monde de milliers d’auteurs postérieurs, mais aussi d’hommes politiques, juristes etc... bref un livre qui aide à comprendre qui nous sommes et quel est le sens des événements actuels (souvent les livres anciens éclairent mieux le présent que le journal du matin même) mérite beaucoup plus que ça.

    Il faut savoir que la plupart des éditions francophones hors "Les Belles Lettres" sont des livres de poche de mauvaise qualité, qui sont indignes d’un récit aussi fondateur. Ici il y a un beau compromis entre les éditions bilingues qui nécéssitent plusieurs tomes ; et les livres de poche. En effet il s’agit d’un seul volume, avec des illustrations, un beau papier etc.
    Il faut vraiment faire connaître cette édition là. Avis aux esthètes.
    Merci

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents