Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Une nonagénaire a été recueillie par l’hôpital de Châteaudun, vendredi, après avoir été expulsée de sa maison de retraite des Hauts-de-Seine pour cause de loyers impayés.

C’est une bien étrange malade que les urgences de l’hôpital de Châteaudun ont prise en charge, vendredi après-midi. Car cette femme de 94 ans ne souffrait d’aucun problème médical. Son seul tort : être en retard du paiement de ses loyers de la résidence médicalisée privée dans laquelle elle vivait à Chaville (Hauts-de-Seine). Elle a tout bonnement été mise à la porte, en plein hiver.

La direction de l’établissement (*) a en effet appelé une ambulance et mis la nonagénaire dedans, avec toutes ses affaires personnelles. La maison de retraite a payé le prix du transport jusqu’à Brou, commune d’Eure-et-Loir où le fils de sa pensionnaire était domicilié avant de déménager, avec pour consigne au chauffeur de taxi, si la porte était close, d’aller aux urgences de l’hôpital de Châteaudun. « C’est la première fois que nous sommes confrontés à une telle situation », confirmait, hier, un membre du personnel de l’hôpital dunois. Nous avons contacté la maison de retraite en question, mais elle a refusé de reprendre sa pensionnaire. »

« C’est honteux et complètement illégal »

L’hôpital eurélien est scandalisé : « C’est honteux et complètement illégal en pleine trêve hivernale qui interdit les expulsions, y compris des établissements de santé. L’hôpital va d’ailleurs faire un signalement à la gendarmerie. » L’établissement dunois a réussi à contacter le fils de la pensionnaire, qui est actuellement en vacances dans le sud de la France. Il a promis de venir chercher sa mère, mais il ne pourra pas rejoindre l’Eure-et-Loir avant demain lundi. La direction a donc décidé, en attendant, de prendre soin de la retraitée. L’assistante sociale de l’hôpital s’occupe d’ailleurs de son dossier. Mais il est probable que l’expulsion d’une dame âgée de 94 ans renvoyée sans savoir où elle échouera, ne restera pas un dossier sans suite pour la maison de retraite de Chaville.

Laurence Franceschina

(*) Malgré nos sollicitations, la direction de la résidence médicalisée privée de Chaville n’a pas pu être jointe hier. Les services de l’État n’étaient, de leur côté, pas informés.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #298547

    il y a 2 problèmes :
    - le comportement de maison de retraite
    - le comportement du fils
    Comment la solidarité familiale a-t-elle disparu en France ?

    Comment son fils aurait-il réagit si sa mère l’avait abandonner dans un hôpital ou sur un porche à 2-3 ans ?

    Les dégâts de l’individualisme...

     

    • #298627

      "La Montagne", j’ai cru que ça c’était passé en Auvergne, la ou aurait vraiment mais vraiment été à la fin des temps.
      La fin de la famille souche ou de la famille communautaire auvergnate !

      Châteaudun -> large bassin parisien, il s’agit probablement d’une famille "nucléaire égalitaire" parisienne.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_nucl%C3%A9aire

      Le soucis c’est que ce modèle se répand de plus en plus et est même promu dans une variante par le système libéral.


    • #298635

      Comment la solidarité familiale a-t-elle disparu en France ?




      Remercions les bienfaits de la FM depuis la revolution.


    • #298654

      ça rappelle le fameux récit du Moyen-Age "La Housse partie"


    • #298657

      La solidarité familiale est défaillante parce que les français sont ruinés !

      T’as toujours pas compris ça pauvre troll ?


    • #298769
      le 07/01/2013 par Moi, Peter Sellers
      Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

      Voyons bon...
      Ça fait peut-être vingt ans que la maison de retraite se fait payer grassement (2000-3000 euros par mois)... La maison familiale vendue, le fils endetté... Ce sont tous simplement des diables, qui profitent d’une complicité politique... car on ne laisse pas le privé jouer les charognards sur nos vieux.
      Sur le fond :
      La sécurité sociale, laissez moi rire... La mairie offre un "tarif sociale" pour l’aide ménagère, puis fait grossir l’ardoisse... Un jour (de funérailles) ils exproprient, un élus (de la mairie, pour une fois que c’est pas Sion, quoique) rachete au prix d’un jambon-beurre ou ils te font une anexe pour la belote (histoire de repérer les proies)... Ma campagne n’est qu’un exemple de ce qui se fait dans 36 000 communes ou presque... Bienvenu chez les j’t’embrouilles petit vieux...
      Attention v’la les sarrasins !...


    • #298792

      Notez que son fils est gynéco dans un hôpital privé, niveau revenus ya pire ;)


    • #298993
      le 08/01/2013 par Moi, Peter Sellers
      Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

      @Marc, d’accord. De toute façon peu importe l’exemple n’est la que pour illustrer ce qui se passe... Quand il faut minimum deux smics net (!) pour payer une maison de retraite, on se demande comment ils font pour joindre les deux bouts ? À part espérer qu’ils disparaissent rapidement afin que la dette ne soi pas énorme, c’est quoi l’espoir ? La maison de retraite pour moi est le meilleur marqueur qui prouveque ça doit changer, faut qu’on récupère notre liberté.


  • #298548

    Dans les hospices et les maisons de retraites il n’est pas rare que les personnes âgées soient traitées avec au mieux condescendance, au pire avec mépris et parfois cruauté. Le plus atroce est que de nombreux vieux se retrouvent placés dans l’enfer des mouroirs que sont hospices et maisons de retraite contre leur gré. Les prétextes du placement d’office sont toujours les mêmes : "Pour son bien", "C’est dangereux de vivre seul à son âge", "Il/elle sera mieux dans un encadrement médical...". La réalité est de virer le vieux/la vieille de la maison ou de l’appartement convoité avec pour espoir secret qu’une fois en maison de retraite le vieux crèvera en quelques mois, ce qui est souvent le cas tant la déprime et les mauvais traitements moraux ou physiques accélèrent la survenue de la mort.
    Je me souviens d’un petit vieux envoyé dans un hospice où son seul plaisir était la visite hebdomadaire de son vieux pote qui venait avec une bouteille de pinard. Un jour une infirmière les surpris entrain de boire le vin, la réaction fut hystérique : la sorcière leur arracha la bouteille et la brisa en la jetant violemment au sol ! Le tout accompagné de sermons proférés en hurlant ! Ensuite le petit vieux s’est vu interdire la visite de son pote ! Il n’a pas survécu un an à son internement. Voilà comment en France sont traités des vieux de plus de 90 balais qui ont connu la seconde guerre mondiale !!!Des pauvres petits vieux expulsés de chez eux et auxquels on interdit à 90 balais les derniers petits plaisirs de la vie comme boire un peu de vin avec un vieux copain ! Voilà le pays de dégénérés qu’est devenu la France où pullulent des petits dictateurs hystériques nous empêchant de vivre pour "notre bien".

     

    • #298798

      merci je l’aurai pas mieux dit !


    • #298859

      Bonsoir,

      Ayant un membre de ma famille travaillant dans une maison de retraite (publique), je peux confirmer votre commentaire. J’en entends de belles tous les jours quand à la maltraitance dans ce milieu.

      Pourtant vous oubliez de parler des conditions de travail du personnel (soignant) de ces établissements, qui aujourd’hui, sous couvert de réduction de budget, se voit forcé de faire son travail avec le peu de moyens mis à disposition (réduction de personnel, économies sur le matériel et donc dégradation de la qualité de soins, tensions régulières avec les surveillants, cadres, médecins, qui imposent la ligne économique en faisant mine de ne pas voir les conséquences...).
      Ajoutez à cela la hausse considérable de patients déments, psy, qui nécessiteraient une prise en charge dans un établissement spécialisé, avec un personnel qualifié..

      Cette réforme sur le droit au suicide assisté est un bon moyen pour nos élites de régler la solution à moindre frais.. Et le peuple risque d’approuver malheureusement..


    • #298907

      Le tout est d’oser se poser la question quel est le fondement de la raison qui permet un tel comportement ?! Les comptes de la Nation sont totalement épuisé à renflouer le changement de population qui est en place depuis des décennies, et l’explosion se passe dès à présent ! Cela reste les prérogatives de l’État Nation que de prendre en charge ses anciens !!! Il est évoqué les comportements du fils ou de sa famille à la petite mémère en question soit... Mais quand est-il vraiment de ses moyens financier aux descendants ? S’il est smicard ou trois quart temps ou en ASS ou au RSA ou handicapé ou....... On le subodore "indigne" de passer ses vacances dans le midi (sic) Avant de placer ma Maman en MAPAD (1850€/mois tout de même, j’ai fini après quatre années de gestion GIR 3 24h/24h sur les rotules avec à défaut d’un infarctus "déclaration de mon médecin" un problème d’oreille interne (ancien cycliste passionné) Il faut être cohérent et oser se poser la question ; Que ferais-je moi dans cette situation là ; Et ma femme, et mes enfants, et ma vie, et ma santé, et mon travail etc etc... Nous ne sommes plus dans des fermes où nos anciens vieillissaient paisiblement en écossant les petits pois dans la cour de ferme sous le regard bienveillant des enfants besogneux et compatissant de les voir vieillir. A un moment donné il faut que les pouvoirs Publiques mettent en place des structures digne avec un cahier des charges honorable et des employées compétents jouissant d’un salaire DIGNE !!!!!! Il est vrais néanmoins que la vieillesse est un naufrage (hélas) Pour l’exemple du petit vieux qui recevait son pote, là réellement c’est dégueulasse de la méthode ; Mais la violence n’est pas à mettre qu’au crédit des hommes ; bien au contraire ; Voyez dans la nature le comportement des femelles...


    • #298954

      Bonjour,

      Il va peut-être falloir comprendre un jour pour certains, qu’il ne faut plus rien attendre des pouvoirs publics, aujourd’hui et davantage demain. Chez nous, nous avons fait le choix du regroupement familiale. Aujourd’hui, je vis en couple et avec ma belle-mère âgée de 87 ans. Avant ce choix, elle faisait appel à un prestataire de service qui lui facturait 900€/mois pour la toilette du matin, le repas du midi et 2hrs de ménages par semaine. Avec sa petite retraite il lui restait à peine de quoi se nourrir et payer son loyer et ses charges ( eau, électricité, etc) le découvert bancaire et les dettes commençaient à s’amorçaient.
      Aujourd’hui, elle se réjouit de n’être plus seule chez elle et d’avoir davantage d’argent pour ses dépenses et petits plaisirs. Bien entendu tout n’est pas toujours facile au quotidien, mais l’on doit bien ça à nos anciens. Ma femme et moi n’attendons aucunes reconnaissances, nous trouvons cette démarche humaines et normale et il ne va pas sans dire que pour nous aussi avec des frais partagés nous vivons un peu mieux.


  • #298554

    et ça continu,même si elle a des loyers impayés,il ne peuvent pas trouver un arrangement avec les services sociaux et la famille.Elle et belle la France aujourd’hui,on respecte même plus les anciens.tout par en sucette en France.Mr Soral et E&R bon courage pour une réconciliation ,si on respecte même pas déjà les Français de ce pays.


  • #298555

    c’est écoeurant de quelle manière on traite les personnes âgés en Occident !civilisé ,vous avez dit ???!!
    A part les progrès techniques ,technologiques ,médicaux ...Qu’est-ce qu’il reste de la cellule familiale ? du respect des anciens et du respect des enfants ? des valeurs morales ?
    Hier sur d8 il y avait un reportage sur les urgences ,une femme aidée par une ordonnance d’un médecin de famille a déposé sa mère âgé aux services des urgences !!!Elle s’en est débarrassée sans aucun scrupule ! Une personne âgée vivant dans une maison de retraite quand elle exige une attention particulière ( monopolise le temps des employés ) elle est vite envoyée aux urgences qui est obligé de la prendre en charge alors qu’elles n’a rien à y faire là !Beaucoup de maison de retraite agissent ainsi !elles se débarrassent d’elles quand cela n’est pas profitable pour la maison de retraite ! les enfants aussi sont coupables, parce que trouver une maison de retraite s’avère être un vrai parcours du combattant ils se débarrassent de leurs parents aux urgences qui vont faire eux- mêmes les démarches !
    J’ai une grand-mère de 88 ans ( Algérie) et ne pouvant plus se déplacer, ne pouvant plus bouger les membres inférieurs suite à une chute ,la famille chacun son tour s’occupe d’elle ( ses enfants, petits enfants ) dans leur maison respective ! Ils s’occupent d’elle comme si c’était un enfant !la toilette ,le pot,lui préparer à manger .... ! C’est un travail de chaque instant qui demande beaucoup de patience ,de don de soi !Vos parents vous ont élevés il est bien naturel que vous agissez de même envers eux !
    le cas inverse m’écoeure aussi ,quand je vois des nourrissons jetés en crèche ou en nourrice.... ! Ceux qui maltraitent leurs aînés subiront le retour de bâton !

     

  • #298557

    Il n’y a plus aucun respect des personnes âgées.


  • #298571

    Ils ont été sympa quand même, ils ont payé le transport !!!
    On peut imaginer que le maire, le député ou le vénérable maître du coin avait besoin de cette chambre pour un de ses ascendants... Allez, dégage la vioque !!!
    Triste époque...


  • #298584

    elle a été réintégré dans la maison de retraite,mais voila l’histoire,la famille n’est pas pour rien dans cette événement.

    Hébergée à Chaville depuis bientôt deux ans, la pensionnaire de 94 ans devrait plus de 40.000 € à la résidence médicalisée privée. Ses enfants l’ont placée dans cet établissement, parce qu’elle ne pouvait plus vivre seule, mais ils n’auraient quasiment jamais réglé les frais d’hébergement de leur mère.

    « La situation ne pouvait plus durer, explique Laurent Boughaba. Il y a un mois et demi, pour les faire réagir, nous n’avons pas trouvé d’autre solution que de rompre le contrat. Nous avons écrit plusieurs lettres recommandées au fils qui s’occupe administrativement de sa maman pour lui demander de la prendre en charge. Nous lui avons téléphoné une dizaine de fois. Mais il n’a pas réagi. Nous avons alors pris l’initiative de faire reconduire sa mère à son domicile, à Brou. »

    Arrivés à Brou vendredi en fin d’après-midi, les ambulanciers qui transportaient la nonagénaire trouvent porte close.
    Une décision « maladroite »

    Ils téléphonent à Chaville mais la chambre de la résidente a déjà été attribuée à une autre personne ; la maison de retraite ne peut pas reloger son ancienne pensionnaire. Elle demande donc aux ambulanciers de la conduire aux urgences de Châteaudun.

    Une décision « maladroite », reconnaît Laurent Boughaba : « Mais on ne s’attendait vraiment pas à ça. »

    La direction de la maison de retraite doit contacter l’hôpital dunois ce lundi pour venir chercher sa résidente.


  • #298598
    le 07/01/2013 par fifty miles
    Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

    Il ne faut pas se faire d’illusions, dans un avenir qui se rapproche, ni les vieux, ni les malades pauvres ne seront pris en charge. L’eugénisme par l’argent.
    Mais rassurons nous, des maisons de retraite pour japonais sont installées en France pour bénéficier des conditions sociales et médicales qui existent encore tant bien que mal chez nous grâce à la ponction fiscale sur le peuple Français. (je n’ai rien contre les Japonais, mais c’est un fait).


  • #298630
    le 07/01/2013 par lumpenproletariat
    Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

    La poubelle bleue c’est pour les vieux, la rouge pour les SDF, la marrons pour les chômeurs en fin de droit, la violette pour les malades longues durées, la orange pour les moches ...

    Triez vos déchets bordel, sinon comment on va le construire ce monde meilleur entre gens responsables ayant contracté un crédit à la consommation et faisant un pèlerinage annuel à Eurodisney ?

     

    • #298999
      le 08/01/2013 par Moi, Peter Sellers
      Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

      Un jour des gens feront une poubelle transparente (transLucide, en faite) afin que tout le monde puissent voir les vraies rebus de la société qui y croupiront. Sans méchanceté, aucunes.


  • #298640
    le 07/01/2013 par matrix le gaulois
    Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

    ça nous pend tous au nez.


  • #298707

    et a coté de ça on donne gratuitement les soins médicaux et un logement aux gens qui immigrent en France illégalement......

    après quand a la solidarité familiale, faut voir, quand on est deux ou trois on peut s’organiser pour s’occuper des vieux a tour de rôle, histoire qu’ils ne se retrouvent jamais sans personne en cas de besoin, mais quand on est fils unique c’est beaucoup plus difficile d’assumer.

    mais c’est là que lesdites personnes âgées prennent le retour de bâton de ce que leur génération a prôné, "un gamin pas plus", "France cosmopolite" tout ça en oubliant que ça aurait des conséquences pour leurs enfants et surtout pour leurs vieux jours a eux.

    PS : avant de tous me tomber dessus je précise que je suis conscient que tous les anciens n’ont pas partagé ces funestes idées et que peut être cette grand-mère n’avait rien demandé de tout ça.


  • #298756
    le 07/01/2013 par ordekestion
    Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

    Cette histoire est vraiment honteuse.

    Les familles sont ce qu’elles sont et s’occuper d’une personne âgée surtout si elle a des problèmes de santé où si elle n’a plus toutes ses capacités, demande du temps.
    Certaines familles n’en disposent pas, quand il y a un travail harassant, des enfants à s’occuper. De plus il faut disposer d’un espace pour recevoir la personne âgée. Difficile compte tenu du prix des logements. Le problème n’est pas simple.

    Il y a là quand même ici un fait nouveau.
    Auparavant une maison de retraite aurait essayé de trouver une solution avec un hôpital ou un hospice public. Mais les crédits se rétrécissant pour les institutions publiques du fait de la crise, il n’y a plus de solution si la famille fait défaut.

    On retrouve maintenant le même schéma partout. Il y a quelques jours E&R relevait le cas d’un SDF jeté presque nu à la rue par un hôpital.
    Certains handicapés ne son plus recueillis. Des gens ayant des problèmes psychiatriques ne sont plus suivis etc etc ...
    On commence à sentir les dégâts de ce système néolibéral qui a mis à genou l’État français et étouffe les institutions qui maintenaient encore une solidarité dans le peuple.

    Pourquoi croyez vous qu’Hollande a fait passer cette loi immonde sur l’euthanasie. C’est pas par hasard.
    Un vieux qui gène (et il finira par gêner maintenant avec l’accumulation des problèmes et l’atomisation de la société), on pourra s’en débarrasser impunément.


  • #298779

    L’établissement dunois a réussi à contacter le fils de la pensionnaire, qui est actuellement en vacances dans le sud de la France. Il a promis de venir chercher sa mère, mais il ne pourra pas rejoindre l’Eure-et-Loir avant demain lundi.

    Quelle honte. A l’instant il aurait du interrompre ses vacances. Les parents et surtout la mère c’est au-dessus de tout. De plus, si cette pauvre dame n’a pas pu payer son loyer c’est que son fils ne s’en occupe pas plus que ça apparemment (retard donc probablement plusieurs mois d’impayés).

    C’est l’acte humain qui me détruit le plus le cœur, laisser tomber ses géniteurs dans des hospices pour vivre peinard. Tout ça se payera la haut.

     

    • #298972

      Je me suis dis la même chose, sa mère est à la rue mais "faut que je finisse mes vacances".
      En fait qui est le plus blamable ?


    • #299034

      "C’est l’acte humain qui me détruit le plus le cœur, laisser tomber ses géniteurs dans des hospices pour vivre peinard. Tout ça se payera la haut."

      Bien parlé !


  • #298909
    le 08/01/2013 par Fouquier Tinville
    Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

    ces décideurs ,car il y a eu sans doutes concertations avec le avec les membres du conseil d’administration pour prendre cette décision , et ces ordures se pensent a l’abri , bien dans l’ombre ,ils se trompent voila les noms de ces malfaisants. ;
    VILLA BEAUSOLEIL CHAVILLE :
    Représentant des résidents :
    - Mme Geneviève OLIVIER (Présidente du CVS)
    Représentants des familles :
    - Mme Annick PALSKI (fille de Mme BONNEFOUS)
    - Mme Christiane MORIN (fille de Mme LE GALLIC)
    - M. Jean-Paul BOURZES
    Représentant du personnel :
    - M. Fethi Ben El Heni
    Représentant de la direction :
    - M. Eric LACOUDRE : Chef de Villa
    eric lacoudre , voila la tête de l’enculé en chef si vous le croisez souhaitez lui bonané de ma part.......^^.....http://fr.linkedin.com/pub/eric-lac...

     

  • #298913

    Le dossier est plus compliqué qu’il n’en a l’air. Le directeur des maisons de retraite Beau Soleil s’est expliqué à la radio ce matin et je vous résume ses propos. La famille doit 40.000 euros de loyers (2 ans d’impayés) alors que la retraite de la dame s’élève à 2700 euros/mois, qu’elle a 4 enfants qui ne viennent jamais la voir (2 fois en 2 ans). Ces fils ne sont pas des prolétaires dans la difficulté : l’un est Gynécologue en région parisienne et l’autre est conseiller en gestion de patrimoine. Ils n’ont répondu à aucun des recommandés qui faisait suite à une décision judiciaire.....

     

    • #299197

      La diabolisation des dirigeants de la MDR est évidemment facile sans connaître le contexte. Il n’empêche que le fait de renvoyer une personne très âgée au domicile d’un fils absent est pour le moins critiquable, même après deux ans de procédure infructueuse (c’est bien long !). Il faudrait en savoir plus. Mais on ne peut pas exclure que le fils en question soit un très mauvais coucheur. J’ai connu ce genre de situation ( les familles ne sont pas toujours les plus protectrices de leur membres vulnérables) en sortie d’hospitalisation de court ou de moyen séjour : certaines familles ( jamais les plus démunies) font traîner les démarches pour l’accueil en MDR afin de retarder le plus possible leur participation éventuelle à la prise en charge du séjour de leur obligé alimentaire. Dans ce cas la menace d’un signalement au procureur est généralement opérante. Mais il ne faut jamais procéder à la mise à la rue d’une personne vulnérable : mais attention aussi, 94 ans ne veut pas dire non plus personne irresponsable d’une situation ; et l’isolement évoqué ne résulte peut-être pas uniquement d’une ingratitude filiale. Il faut bien se garder de juger sans savoir.


    • #299336

      @JeanC
      C est exact ce que vous dites et je rajoute que la maison de retaite a assigné les enfants de cette dame au tribunal d instance du fait qu ils n ont jamais répondu au courrier et réglé les factures.
      De plus, la retraite de cette dame va sur un compte bloqué, géré par ses propres enfants.
      Le directeur a avoué avoir fait une faute en laissant cette pauvre dame a l hospital( interview le 08/01/2013 sur france5).
      Donc c est pour moi le comportement des enfants qui est infame( gynécologue pour l un et gestionnaire de patrimoine immobilier pour l autre : ce ne sont pas des SMICARDS, juste des sales petits batards de nantis).
      Amicalement.


  • #298923
    le 08/01/2013 par Louis Delga
    Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

    Quelle honte ! Au delà de l’action écœurante de cette maison de retraite, mais c’est quoi cette France où l’on préfère donner 50 milliards d’euros aux banquiers européens pour la dette plutôt que d’entretenir nos anciens dignement. Je ne reconnais plus mon pays.


  • #298929
    le 08/01/2013 par D. Kada - Oran
    Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

    Pour être accueilli dans une maison de retraite on doit payer. Pour que le personnel qui y travaillent soient payer et les patrons fassent du bénéfice. Quoi de plus normal dans une société de services et de consommation.

    Feignez l’indignation du fait qu’une vielle se fasse virer pour défaut de paiement est un comportement désespéré de se mentir. C’est hypocrite. Se débarrasser de ses parents à cet âge est scandaleux. Les priver de humer cette chaleur familiale, d’être entourer de leur enfant et de leur petit enfant c’est de cela qu’il est vraiment question.

    Encore une énième conséquence du rejet de la Tradition comme fondement de la famille et de la société.

    Le Meilleur Dk


  • #299012

    Le monde arabo-musulman a énormément de défauts, mais au moins là bas on respecte les anciens, on s’occupe d’eux, on ne les envoie pas dans des mouroirs ("maisons de retraite").

     

    • #299317

      Bah, le "monde arabo-musulman" c’est un peu aussi nous maintenant. C’est pourtant pas ça qui rends la France beaucoup plus belle. Au contraire, ça gonfle les scores du PS.


    • #299486
      le 08/01/2013 par Moi, Peter Sellers
      Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

      @tartas, c’est vrai que la présence d’arabo-musulmans parmis nous est stimulant. En effet si ceux ci traitent avec plus de respect leurs vieux, peut être qu’on essayera d’en faire autant ? Ça serais un comble se plaindre toute sa vie du manque de savoir vivre des "bougnoules" pour finir ignoré des siens. Mon défunt père qui avait un sacré sens de l’humour disait que dans la vie t’as les chameaux qui bossent et les chameaux qui se moquent de leurs bossent, puis il me disait qu’il ne fallait pas avoir honte d’être un dromadaire...


  • Afficher les commentaires suivants