Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Farage, Grillo et Le Pen s’allient pour faire tomber Juncker

Des députés devraient se prononcer sur une motion de censure contre le nouveau président de l’Union européenne, Jean-Claude Juncker, lors de la prochaine session plénière du Parlement européen.

Cette requête a été déposée par le groupe eurosceptique Ils de l’Europe de la liberté et de la démocratie directe (ELDD), qui est codirigé par le Britannique Nigel Farage, du parti anti-européen britannique UKIP, et par l’Italien David Borrelli, du parti Movimento 5 Stelle.

L’ELDD reproche à Juncker son rôle allégué dans la négociation d’accords fiscaux avec plus de 300 multinationales, leur permettant de bénéficier de régimes fiscaux privilégiés au Luxembourg, alors qu’il était Premier ministre du pays. Les montages fiscaux correspondants permettaient à ces firmes d’échapper à la taxation dans les autres pays européens où elles réalisaient leurs bénéfices.

Le dépôt de cette motion de censure a été rendu possible grâce à l’obtention des 76 signatures, celles de 44 députés du groupe, plus celles de 32 députés indépendants. 23 d’entre eux sont des membres du parti français du Front National (FN), dont la dirigeante du parti, Marine Le Pen.

C’est la première fois que le FN s’allie avec l’ELDD. Farage avait refusé de collaborer avec le FN, soupçonnant ce parti d’antisémitisme. Contrairement à Farage, Le Pen avait échoué à constituer un groupe au Parlement européen.

Le rejet de Jean-Claude Juncker semble donc avoir enterré l’antagonisme entre les deux forces politiques, souligne Euractiv.

Cependant, les chances que cette motion soit approuvée sont quasi-inexistantes.

À lire également, sur E&R :

Sur la fin progressive de l’Union européenne
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Alliance avec le diable

     

  • Remarquable chute à cet article !


  • Ce sont probablement les multinationales US qui ont le plus profité des service du fraudeur-en-chef du Luxembourg, le sinistre Junker - aux dépens des peuples européens qui ont du alors payé les impots des multinationales ! Et il est devenu président de la Commission ! Trop c’est trop !


  • #1035535
    le 21/11/2014 par Colère bleu blanc noire
    Farage, Grillo et Le Pen s’allient pour faire tomber Juncker

    Jean-Claude Juncker ment plus effrontément encore que Cahuzac, lorsqu’il prétend, alors qu’il était premier-ministre du Luxembourg, ne pas avoir été au courant des allègements fiscaux accordés aux entreprises étrangères, par son ministre des finances, le Luxembourg étant bien entendu plus vaste que la Russie, c’est bien connu.
    Même mesonge éhonté de Brady Dougan (CEO du Crédit Suisse), devant la justice américaine, prétendant ne pas avoir été au courant des évasions fiscales des clients Américains, organisées dans/et par ses filiales.

    Il est effrayant de constater les ravages occasionnés par l’épidémie d’Alzheimer sur les hommes politiques et les banquiers de notre temps.


  • Espérons que, petit à petit, tous les partis anti-européen s’allient et que monsieur Farage, dont le nom est français (cessez de le prononcer "Faradj"), se souviennent de ses origines et viennent serrer la main des députés FN.


  • Si Junker est président de la Commission européenne, c’est parce qu’il est pro-USsioniste à 100%, comme Barroso a été bombardé au meme poste parce qu’il a poussé à fond pour l’agression de l’Irak : il avait meme organisé un sommet aux Açores en Mars 2003, un mois avant l’attaque, avec Bush, Blair et Aznar, ce qui était apparu incongru à l’époque . Il devenait président de la Commission dès 2004, où il restera 10 ans ! Le crime paie ! Si le sinistre Junker a été nommé Président, c’est que les US l’ont récompensé pour avoir permis aux multinationales US de ne pas payer d’impots en Europe !...


  • #1035747

    Je vous salue de Albion,

    je voullais vous dire que nous vivons un evenement extraordinaire. Une Alliance Angleterre, France et Italie ! Enfin...C’est fantastique et si beau !.Le nationalisme nous unira tous. Nos nations Europeennes seront un bloc contre les mondialistes. Je crois au Nationalisme international. Je vous en prie, arretez de voir le mal ou le diable partout. Nous sommes des amis depuis longtemps, meme Churchill admirait de Gaulle ! Meme de Gaulle disait que l’Angleterre etait une "belle creature" . Nous luterons ensemble et nous serons insoumis....Ensemble ! Je savais, j’ai meme fait des paris il ya deux ans sur cette alliance extraordinaire !

    Aujourdhui cela fait trois annees que j’ecris sur ce site en tant que femme Europeenne, Anglaise et nationaliste. Toujours je croyais dans cette Alliance. C’est le debut de quelque chose magnifique. Nos nations Europeenne sont liees, pour toujours. Vive notre amitiee .

    Vive les nationalistes de l’Europe . J’ai une pensee profonde ce soir pour Dominique Venner car il avait ce meme reve. Une alliance impensable mais belle

     

    • Je savais, j’ai meme fait des paris il ya deux ans sur cette alliance extraordinaire !

      Ce serait purement et simplement formidable. Mais nous n’y sommes pas encore d’autant que les conditions de réalisation ne sont inscrites nulle part. Cela dit, je partage votre enthousiasme, je le sais sincère.


  • C’st assez intéressant. Il est arrivé dans l’histoire que des choses vues comme devant nécessairement aller dans un sens se retournent complètement et aille dans le sens radicalement opposé jusqu’à prendre une position antinomique. Surtout lorsque l’on a joué sans réfléchir à constituer des systèmes de pouvoirs "efficaces et rationnels" ! (c’est çà dire des tyrannies). Le système monarchique français rationalisé et organisé par les Bourbons et qui était vu comme le fin du fin du pouvoir normalisé et irremplaçable, a fait le lit de ses contraires et a été récupéré par la république jacobine. Le système de l’autocratie russe a finit par se retourner aussi contre lui. Lénine est un anti-tsar mais les bolcheviques sont bien un fruit du système tsariste. C’est pourquoi les hommes "sages", comme les chinois, savent que tout système de pouvoir, pour survivre au temps, doit nécessairement rester un peu foireux.

    L’Europe devient intéressante dans la mesure ou sa rationalisation implacable et inévitable (étant précisé que son poids politique vient de ce qu’elle échappe à la critique de manière très habile par une logorrhée normative et par son irresponsabilité politique statutaire qui crée une bulle institutionnelle) et l’augmentation constante de ses "prérogatives" que rien ni personne ne pourra jamais arrêter dans une logique historique bien connue (elle n’ose pas encore parler de ses "pouvoirs", ce qui renvoie au principe de la souveraineté propres aux états, et renierait sa nature diplomatique, mais cela viendra !) risque un jour de se retourner brusquement contre elle-même ! L’Europe laisse croître en son sein ses pires ennemis. L’Europe peut devenir ainsi une Anti-Europe ! Il y a de l’espoir donc. Mais on ira nécessairement de crise en crise, et peut-être jusqu’à la guerre. "La où est le plus grand danger, là aussi croît ce qui sauve" (Hölderlin)