Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Faute grave : un écologiste suisse compare le transport de porcs à la déportation des juifs

Le Vert argovien avait comparé le transport de porcs à la déportation des juifs. Il a annoncé sa démission.

 

Jonas Fricker (Verts/AG) quittera le Conseil national au début de la session parlementaire d’hiver, le 27 novembre. Il prend ainsi acte d’une comparaison inappropriée lancée devant le plénum jeudi.

Lors du débat sur l’initiative pour des aliments équitables, le conseiller national a critiqué le transport de masse de porcs en le comparant à la déportation des juifs à Auschwitz.

« Cette comparaison était blessante et inopportune », écrit l’Argovien samedi soir dans une lettre adressée à son parti, qu’il a envoyée aux médias. Dans ce courrier, M. Fricker réitère ses excuses et rappelle qu’il considère l’Holocauste comme un crime ne souffrant aucune comparaison.

 

 

Excuses acceptées

Le conseiller national précise en outre que les représentants des communautés israélites suisse (Jonathan Kreutner) et de Baden (Josef Bollag) ont accepté ses excuses. « Abandonner mon mandat au Conseil national est le signal le plus fort que je puisse envoyer », poursuit l’intéressé, estimant que la clarté s’impose, car sa déclaration a pu être interprétée comme antisémite ou méprisante.

 

Remplacé par Irène Kälin

Jonas Fricker veut aussi envoyer un signal à sa formation, dont il « partage pleinement les valeurs humanistes ». Les membres du parti ont jugé son intervention inacceptable. Assurant s’être engagé corps et âme dans son mandat, il remercie les Verts pour cette période intense et enrichissante.

Âgé de 40 ans, M. Fricker quittera la Chambre du peuple deux ans après y être entré. Il est actuellement membre de la commission de la science, de l’éducation et de la culture. Auparavant, il avait été député au Grand Conseil d’Argovie et au parlement communal de Baden. Il a présidé les Verts argoviens à deux reprises, la dernière fois jusqu’en 2016.

Irène Kälin, députée Grand Conseil argovien, le remplacera au national. Âgée de 30 ans, elle est entrée au législatif cantonal en 2010. Elle figurait en tête de liste pour les élections fédérales de 2015, mais avait obtenu environ 3 000 voix de moins que Jonas Fricker. Secrétaire syndicale et islamologue, Irène Kälin s’était aussi portée candidate au Conseil des États.

La Suisse et le Lobby, voir sur E&R :

Comprendre la psychose actuelle avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants