Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Féministes, Femen ou femmes

par Marion Sigaut

Instruments d’attaque ou de défense, les armes sont les équipements mis à la disposition des combattants pour réduire leurs adversaires ou s’en protéger.

C’est dire que les armes ont trait à la guerre, à la violence et à la mort.

On en ferait difficilement un symbole nourricier, un emblème d’amour ou de don.

Les seins d’une femme n’ont d’autre fonction que nourricière, d’autre charge symbolique que celles de l’amour et de la douceur.

Vociférantes, hurlantes, roides et peinturlurées de slogans orduriers, des harpies venues d’ailleurs proclament, relayées par une presse qui les dit « féministes », que leurs seins sont leurs armes.

On a bien lu : des armes. Non plus l’organe féminin par excellence, mais le support, public, de vociférations haineuses et antichrétiennes de la dernière vulgarité.

Allez vous rhabiller, folles que vous êtes !

La nudité n’est pas une liberté publique, mais le privilège de l’intimité.

L’exhibition de vos seins ne sert que les ennemis des femmes, qu’étouffe leur haine de l’amour.

Femmes aimantes et consolantes, femmes nourricières et généreuses, femmes rieuses et joyeuses, battantes et résistantes, douces ou pétulantes, femmes d’honneur et de dignité, debout ! Debout !

 

Retrouvez Marion Sigaut chez Kontre Kulture :

 
 






Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #384458
    Le 16 avril 2013 à 08:41 par DJL 93VIDEO
    Féministes, Femen ou femmes

    Marion, tu manies la plume comme on manie une épée ... dans mon cas, tu m’as touché direct au coeur ... Bravo pour tes mots ^_^

     

    Répondre à ce message

  • #385113
    Le 16 avril 2013 à 21:04 par kasiar
    Féministes, Femen ou femmes

    Femmes aimantes et consolantes, femmes nourricières et généreuses, femmes rieuses et joyeuses, battantes et résistantes, douces ou pétulantes, femmes d’honneur et de dignité, debout ! Debout !



    Je sais pas vous chez vous, mais moi ici en Ile de france j’en vois de moins en moins ...

     

    Répondre à ce message

    • #385491
      Le Avril 2013 à 14:34 par Marion Sigaut
      Féministes, Femen ou femmes

      Changez de lunettes ou rentrez chez vous et laissez travailler ceux qui veulent faire quelque chose.

       
    • #385714
      Le Avril 2013 à 20:58 par kasiar
      Féministes, Femen ou femmes

      Du calme c’était juste un simple constat ...

       
    • #386285
      Le Avril 2013 à 21:45 par Marion Sigaut
      Féministes, Femen ou femmes

      Oui, oui, un constat qui me fait penser que vous avez besoin de changer de lunettes. Si, si, je vous assure.

       
    • #387022
      Le Avril 2013 à 21:10 par kasiar
      Féministes, Femen ou femmes

      Si vous le dites ...

       
  • #385654
    Le 17 avril 2013 à 19:49 par Liberté76
    Féministes, Femen ou femmes

    Les femens ressemblent plus à des bêtes furieuses qu à des femmes. La femme est dotée d un cerveau dont elle se sert admirablement. ce type d exibition est une propagande venue d ailleurs pour faire diversion ainsi les sujets de fonds sont oubliés. Le mieux est encore de les ignorer elles ne méritent aucune attention même pas de la part de la SPA.

     

    Répondre à ce message

  • #385663
    Le 17 avril 2013 à 20:02 par Liberté76
    Féministes, Femen ou femmes

    Ces femens ne sont que des produits pour servir un mouvement politique idéolgogique qui a pour but de déstabiliser et diviser hommes et femmes. Tout ça n a rien d humain... Ce n’est pas la vraie vie. ET quel exemple pour nos enfants qui vont grandir avec ces images de la femme. Ces femen que j ai envie d appeler femelles ne sont que des boules de haine denudées. Merci pour vos livres Marion !

     

    Répondre à ce message

  • #386052
    Le 18 avril 2013 à 15:33 par Butchy
    Féministes, Femen ou femmes

    Les femens sont des salariées...elles font leur boulots c’est tout...

     

    Répondre à ce message

  • #386288
    Le 18 avril 2013 à 21:48 par Catherine
    Féministes, Femen ou femmes

    Merci Marion. Et merci aussi de moucher ces hommes haineux dont les lunettes comme vous dites font que, de toutes façons, les femmes aimantes ils ne peuvent pas les rencontrer puisqu’ils ont décrété qu’elles n’existent pas. Ils sont parfaitement semblables à ces féministes qu’ils abhorrent. Je l’étais moi aussi à 18 ans parce que je n’avais connu que des hommes durs, tyranniques, égocentriques, incestueux, incapables de protéger une petite fille. Ne voyez vous pas qu’avec vos remarques acides et grincheuses, vous êtes le parfait équivalent des féministes que vous décriez tant ? Je reviens souvent sur ce site parce qu’il m’intéresse mais aussi souvent, j’en ressors dégoûtée et triste après avoir lu des commentaires vulgaires et méprisants envers les femmes. Aujourd’hui je n’accorde mon attention qu’aux êtres qui ont su rester sensibles à travers les épreuves, qu’ils soient hommes ou femmes, et effectivement, il n’y en a plus beaucoup par ici...

     

    Répondre à ce message

    • #387036
      Le Avril 2013 à 21:41 par kasiar
      Féministes, Femen ou femmes

      On ne dit pas qu’elles n’existent pas, on dit juste qu’elles sont très rares, et tomber sur ce genre de femme, relève plus d’un succès digne de euromillions qu’autre chose.
      Vous êtes vous posé la question de savoir si les hommes que vous aviez rencontré n’avaient pas eu eu aussi un lourd passé avec leurs éventuelles ex, qui leur aurait mené la vie dure ? Parce que si il est vrai qu’il existe quelques ordures, tout n’est pas noir ou blanc.
      Prenons l’exemple de l’impudeur, qui est dans la nature des femmes d’en être plus insousciante, du moins certaines : combien d’hommes se baladent quasi exhibitionnellement pour combien de femmes ? Il suffit d’aller dans les centres commerciaux pour le constater.
      Concernant l’infidélité, il y a plus de femmes qui trompent leur mari que l’inverse, j’avais vu celà dans une étude, c’est pas sympa de rendre un homme de base honnête cocu.
      Je ne parle même pas de la médisance, de l’irrespect et de l’incapacité de certaines à vivre en société. Et de la rancoeur à cause d’une rupture que tes petites copines n’auraient pas supporté ;
      Ironie du sort, j’ai bien souvent eu plus d’écho négatifs envers les femmes en général de la part de femmes, que des hommes. Beaucoup d’entre elles préfèrent travailler avec des hommes, être prise en charge médicalement par des hommes plutôt que des femmes.
      Peut on dire de ces femmes là qu’elles sont haineuses voire suicidaires ?
      Les féministes on eu au moins le seul mérite de démontrer que les femmes ne sont pas toutes à l’image de la Marie paix sur elle mère de Jésus aws.
      Autre chose : osez nous dire que dans les couples contemporain il n’y a pas conflit d’intérêt, où chacun tire sa couverture à soi, même si ce système merdique favorise plutôt les femmes. Mais les femmes qui en profitent sont les grandes perdantes de l’histoire

      Pour finir sachez Madame, que subir une épreuve ou l’injustice d’autrui sont deux choses totalement différentes, mais comme le disent les écrits religieux, Seul Dieu est Capable de justice.
      Pour se mettre en couple il faut compter au moins un ou deux ans pour sonder la personnalité de la personne, quand à fonder une famille je dirais au moins 4/5 ans, car si c’est pour divorcer après je n’en vois pas l’intérêt.
      Il faut arrêter un moment de se sentir impliquée par celles que je décris, qui ne concerne sans doute pas toutes les femmes participant à la dynamique de ce site et regarder un peu la réalité en face autre que celle de Egalité et Réconciliation...

       
    • #387952
      Le Avril 2013 à 21:44 par Catherine
      Féministes, Femen ou femmes

      Moi j’ai finalement compris que les hommes "durs" que j’ai connus sont ceux que MOI j’ai rencontrés, c’est à dire que je les ai inconsciemment attirés avec mon démarrage dans la vie très difficile du fait d’un père déserteur et d’un beau-père incestueux. Effectivement, les deux en avaient bavé. Et donc, j’ai compris avec le temps et les déboires, que mon image des hommes était tellement dégradée que je n’arrivais plus à voir les mecs bien. Au final, ce que j’ai envie de dire, c’est que ce n’est pas en ressassant tous les malheurs que nous avons eu avec les hommes et avec les femmes et en accusant l’autre sexe d’être indigne que nous allons nous en sortir. C’est aussi difficile pour une femme qui a beaucoup soutenu des hommes en ne recevant en retour qu’ingratitude de lire vos commentaires généralistes que ça l’est pour vous d’entendre des féministes ou des femmes aigries déclarer que les hommes sont tous des salauds. Je vous signale que beaucoup de femmes "bien" selon vos critères se voient préférer des bombasses sans cervelle durant leur jeunesse. La responsabilité de ce monde qui manque d’amour est largement partagée par les deux sexes. Je vous concède que les femmes intelligentes d’esprit et de coeur ne se rencontrent pas à tous les coins de rue mais les hommes non plus. Il faut un réveil collectif mais pour cela, que chacun prenne en charge sa part d’ombre. Que les femmes aient le courage de parler des insuffisances féminines et que les hommes dénoncent également celles de leurs pairs. Les catégorisations telles que "les hommes", "les femmes", "les enfants", "les vieux", "les arabes", "les banlieusards" etc ne mènent à rien. On ne peut apprécier que des individus qui ont ce quelque chose, ce petit supplément d’âme qui nous enchante. En tous cas, l’histoire des "lunettes" c’est très important. Nous filtrons sans cesse le réel avec les croyances et les pensées que nous cultivons et nous rencontrons les personnes qui correspondent à notre champ magnétique. Cet année j’ai travaillé pendant 3 mois avec 30 informaticiens que j’ai trouvés globalement merveilleux car drôles, intelligents et affectueux (à part quelques abrutis, bien sûr). Certains sont devenus de grands amis et j’ai alors compris que j’avais définitivement changé de lunettes ;-)

       
  • #386896
    Le 19 avril 2013 à 17:42 par gaetan
    Féministes, Femen ou femmes

    trop forte M.Sigaut ! J’ai adoré le "Allez vous rhabiller, folles que vous êtes !". Très joli poème plein de bon sens.

     

    Répondre à ce message

  • #386988
    Le 19 avril 2013 à 20:21 par milaitmichoco
    Féministes, Femen ou femmes

    Merci Marion Sigaut pour ce beau texte qui glorifie notre féminité. Cela me fait plaisir car j’ai allaité mes trois enfants environ entre 18 mois et deux ans chacun malgré les remarques d’une ’belle-mère’ soixante huitarde qui pensait que les seins n’étaient que l’appât, mais si on peut dire que les seins peuvent séduire, ils ont été conçus pour fabriquer du lait qui protège le nourrisson et c’est pourquoi j’ai été choquée par les propos idiots de la Badinter qui critiquant les femmes de la ligue lèche ou quelque chose comme avait dit que l’allaitement ramenait la femme à son statut de chimpanzé, ou primate ou quelque chose comme cela et qu’il ne fallait pas allaiter. J’en avais conclu dans ma colère face à ces propos qui encouragent l’égoïsme et l’aliénation entre mère et enfant, que l’un des deux était aride ; son utérus était ou son coeur, si elle avait eu un enfant et avait jugé qu’il était mieux de laisser tarir son lait que de nourrir son enfant. Je ne connais pas et ne veux pas connaître cette bonne femme qu’on présente comme une espèce de philosophe à la BHL car elle proférait des âneries avec un air réfléchi, sans s’arrêter pour se demander si ce qu’elle assénait au public de la télévision (= j’ai décroché de cette grande poubelle) avait du bon sens.
    J’ai allaité tout en travaillant (horaires par chance bons pour pratiquer l’allaitement exclusif durant six mois jusqu’à introduction des légumes), prenant un taxi entre midi et deux pour être vite près de mes trois bébés à chaque fois, et je peux vous dire que c’est magique de voir se remplir les joues , les petits bras de son enfant avec uniquement notre lait, c’est un don inestimable du ciel, c’est un privilège rare et certainement pas une régression. Mes enfants sont magnifiques et j’en suis fière.
    Heureusement qu’il y a des femmes comme vous douées d’intellect et d’amour. Merci encore pour votre texte d’une douceur, d’une féminité dont vous pouvez être fière.

     

    Répondre à ce message

  • #387661
    Le 20 avril 2013 à 16:29 par margueritte
    Féministes, Femen ou femmes

    C’est ta seule réponse pro-femme E&R ?

    Que fais tu des de bonhommes qui se baladent à poil sur les stades de foot comme ARME anti système, (LOL !!!!!)

    LE PENIS COMME ARME DE GUERRE NE CHOQUE PERSONNE ?

    Tes lecteur ont-ils oubliés que les femmes n’ont le droit de vote que depuis 1945 ou 46 ? Et que par conséquent elles n’ont pas été les instruments politiques de leur "libération" ?

    les insultes dans le métro, la loi contre le harcèlement sexuel abrogée en 2010 ?

    Que fais tu des viols comme arme de guerre ethnique ? (Russie WW2, Serbie, Congo, Afrique en général) le pénis comme arme mondialement utilisé à travers le corps des femmes la génération à venir ?

    Que fais tu des stérilisations forcées (Chine, Amérindiens) ?

    Comme si le corps des femmes et la procréation n’était pas DEJA et depuis belle lurette (depuis la création de l’humanité ?) un enjeu politique ?

    Qu’est ce que ces analyses à deux balles.....

    Qu’est ce que la pédophilie mise sur TA scène politique, comme si l’enfance n’était universelle que dans le cœur des femmes.
    Montre moi TON courage...

    Où sont tes hommes, plus forts et plus courageux que mes femmes, capables d’aller en prison pour leurs enfants et les tiens, E&R;

    http://protection-enfance.org/Priso...
    http://www.cfcv.asso.fr/php/load.ph...

    LOL qu’un homme, un seul, se lève, plutôt....

    Dieu as dit :

    Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence : elle te brisera la tête, et toi tu lui briseras son talon. (Genèse 3:15)

    La femme est l’image de l’église, celle que tu insultes à longueur de journée.

     

    Répondre à ce message

    • #388107
      Le Avril 2013 à 05:22 par Marion Sigaut
      Féministes, Femen ou femmes

      Je ne comprends rien à ce que vous dites.

       
    • #388268
      Le Avril 2013 à 13:21 par Nicolas Tesla
      Féministes, Femen ou femmes

      Que fais tu des viols comme arme de guerre ethnique ? (Russie WW2, Serbie, Congo, Afrique en général) le pénis comme arme mondialement utilisé à travers le corps des femmes la génération à venir ?
      Selon toi viol plus grave que morts dans une guerre (hommes femmes enfants compris).
      En période de guerre tu préfères être tuée que d’être violée (si tu été confrontée en face de ces deux choix) !? Sache qu’en temps de guerre il n’y a plus de lois c’est la lois du plus fort et l’anarchie qui fonctionnent et la tu as intérêts d’avoir un homme sympas a tes cotés pour te sauver tes fesses et de mettre l’arrogance féminine de coté provisoirement...
      Pour les stérilisations en Chine je sais pas mais ils sont 1.5 milliards et une stérilisation reste moins grave (surtout si elle réversible) que l’avortement. Sinon il y a la pilule...

       
    • #388352
      Le Avril 2013 à 15:03 par Marie59
      Féministes, Femen ou femmes

      Marguerite, as-tu bien compris le texte ? Depuis quand le pénis est-il synonyme de douceur... ??? (LOL !!!) Alors là, oui, bien sûr, on peut parler d’une arme... La violence de ton commentaire ne fait que confirmer ce que j’ai écrit ici plus haut... Pitié ! Pas de nouveau cet argument rabâché... : le droit de vote des femmes que depuis 1945 ! À croire que vous n’en avez pas d’autre...

      Tu cites la Bible Genèse 3:15. Là aussi, as-tu compris le texte ? Tout d’abord, ta citation est fausse, il ne s’agit pas de "semence" mais de "postérité", dans d’autres versions c’est la "descendance" et le texte ne s’adresse pas à l’homme mais au serpent... Et si tu lis plus loin, il est aussi dit " Il (Dieu) dit à la femme, j’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton homme, mais il dominera sur toi. Et Il dit à Adam, parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais formellement prescrit de ne pas manger, le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie" (Genèse 3 : 16-18)

      Un très beau livre d’une journaliste italienne de la Rai 3, Costanza Miriano : "Sposati e sii sottomessa e sposala e muori per lei" (épouse-le et sois soumise, épouse-la et meurs pour elle). Les Italiennes, elles, ont commencé à comprendre...

       
  • #389337
    Le 22 avril 2013 à 21:09 par margueritte
    Féministes, Femen ou femmes

    @Nicola Tesla : selon Soral, l’Empire essaie de gommer les différences culturelles. Le viol en temps de guerre est une des manières de gommer des éthnies (car procréation) ou de gommer des antagonismes.
    Le corps des femmes, le viol, l’enfant, est un enjeu politique en temps de guerre, pas un anarchisme (je suis certain, à t’entendre, que tu ne violerais pas des femmes en temps de guerre, quand bien même l’"anarchie" serait à son comble).
    Cela résonne étrangement avec les temps qui courent sur la marchandisation de l’enfant non ?

    @Marie59 : je suis tout à fait d’accord avec vous, ma citation de la bible ne s’adressait pas à Soral, mais bien ce qu’il dénonce. C’est entièrement biblique : l’image du couple comparé à l’union entre l’église (la femme) et Christ (l’homme). La femme soumise à l’homme et l’homme dévoué à la femme, jusqu’à la mort.
    Je m’étonne donc de ne pas trouver sur ce site des informations concernant l’état des femmes actuellement (des vraies, comme dit Soral), et les applications pratiques de la théorie du gender, dénoncée, amis sans applications pratiquess, et reprise dans nos tribunaux en masse : maman=papa ;, comme pensée unique.

    Les droits de la femmes (des vraies et donc de l’enfant).
    En faisant des rapprochements fallacieux, Soral a parlé du bonhomme sur sa grue pour dénoncer la féminisation de la société. Donc je m’interroge.
    Je m’interroge sur Le Pen, dénonçant depuis toujours la pédophilie des élites ?

    @Marion:J’ai tenté de faire une critique soralienne.
    En tems que femme, j’admire votre travail.
    En temps que mère, je vous assure que vos travaux sont capitaux (quenelle de lumière) pour comprendre ce qu’il se passe actuellement dans nos tribunaux, ET dans le cœur de NOS enfants.
    En temps que militante considérez ceci : si l’extrème droite (et là sans aucun jugement de valeur sur Le Pen que je connais peu, qui selon Soral représente une alternative au système, donc à ce que vous dénoncez) venait à faire parler d’elle en France, comme c’est le cas en Grèce, voire en Europe toute entière (et cela n’est pas exclu quand on considère ce qu’il se passe) assez pour alerter la Commission internationale des droits de l’Homme (pro système), qui vous dit qu’ils ne lâcheront pas ? vos écrits resteront comme la propagande anti droits de l’homme. Vos écrits seront brulés sur le bûcher.

    Vos écrits ne sont pas politiques, qu’il le restent.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents