Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Femmes, soyez soumises..."

« "Femmes, soyez soumises..." : la véritable féminité expliquée aux hommes » : une vidéo de Virginia Vota.

 

 

Comprendre les rapports homme-femme avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1865252
    le 20/12/2017 par chris
    "Femmes, soyez soumises..."

    Ce petit bout de femme, est une perle.
    Et les vraies perles... C’est rare.
    Respect total.


  • #1865259
    le 20/12/2017 par MissFragadelle
    "Femmes, soyez soumises..."

    Super femme Virginie !!!!
    Merci !!! Les mentalités changent, j’ai découvert des groupes de femmes que je croyai gaucho, qui se regroupent et pensent ainsi.
    Que DIeu vous protège

     

    • #1865498
      le 21/12/2017 par calendula
      "Femmes, soyez soumises..."

      à MissFagadelle

      Comment et où découvrir des groupes de femmes qui pensent comme Virginia....


    • #1866157
      le 22/12/2017 par Fabio
      "Femmes, soyez soumises..."

      @ calendula

      Elle l’explique dans une vidéo. D’après son expérience personnelle, il lui suffit d’aller dans des lieux qui l’intéressent pour trouver des gens comme elle, ou de lire un livre dans des endroits publics pour que des personnes viennent engager la conversation après avoir constaté qu’elle partageait les mêmes intérêts en ayant vu le titre du livre. En gros, être soit même, aller dans des endroits qu’on aime, et montrer subtilement qui on est pour attirer les personnes compatibles. Malheureusement, je doute que ça fonctionne aussi bien dans l’autre sens. Un homme qui lit du Kontre Kulture sur un banc dans un parc a plus de chances d’attirer les flics qu’une femme comme Virginia Vota.


  • #1865262
    le 20/12/2017 par JL29
    "Femmes, soyez soumises..."

    Cette jeune femme est charmante, et quand elle emploie le terme de soumission, on est sûr et certain d’être aux antipodes du féminisme, mais bien plutôt au plus près de la féminité, qui n’est d’ailleurs pas une soumission à l’homme au sens perverti du mot "soumission", mais au sens d’une complémentarité homme-femme, sans laquelle la vie ne pourrait tout simplement pas exister.Courage, Virginia Vota !

     

    • #1865565
      le 21/12/2017 par rtb
      "Femmes, soyez soumises..."

      si le politiquement correct est extrêmement lassant, l’attitude qui consiste à prendre systématiquement le contre-pied du politiquement correct ou de l’air du temps finit par être tout aussi lassante


    • #1865572
      le 21/12/2017 par quelqu’un
      "Femmes, soyez soumises..."

      L’individualisme anglosaxon exècre la complémentarité


    • #1866342
      le 22/12/2017 par Michele
      "Femmes, soyez soumises..."

      @rtb

      en effet c’est même presque pire que le politiquement correct ; à la limite du supportable....


  • #1865268
    le 20/12/2017 par pas-de-ces-mots-là
    "Femmes, soyez soumises..."

    "La femme se donne"... Mais l’homme beaucoup plus.
    En fait, elle se prête à l’homme, biologiquement. Elle ressort de l’acte amoureux intacte ou récipiendaire, le rose aux joues, pétant la forme. L’homme perd toujours quelque chose définitivement, matériellement. Voilà qui l’épuise, lui donne envie de dormir après coup, ou d’avaler un gros steak.
    Celui qui "prend" la femme, c’est l’enfant qu’elle porte. Il se sert en tout, est prioritaire, et conditionne la vie féminine (et aussi masculine, mais dans une moindre mesure) beaucoup plus que le mâle. C’est à l’enfant qu’elle donne ou refuse, la femme.
    Ce mot soumission a le don de me hérisser. A bas la soumission, à bas la repentance. Les moutons et brebis finissent en gigots, les meilleures soumises sont des prostituées.
    Et puis il ne faut pas confondre "soumission" avec ruse et apparence de soumission.
    Moins musclée, la femme ne la ramène pas face à l’homme, c’est normal. Mais que de calculs dominateurs dans sa petite tête aux traits charmants (pas toujours). Soumise à l’homme ? Certainement pas.
    La soumission à plus fort que soi ne doit exister que dans l’état d’élève, de disciple, d’ignorant. Pas de ces mots-là entre l’homme et la femme.
    Et arrêtez de courber la tête, fiers Sicambres et fières sicambrettes.

     

    • #1865394
      le 21/12/2017 par Janus
      "Femmes, soyez soumises..."

      Voilà qui est bien dit...


    • #1865659
      le 21/12/2017 par Heldée
      "Femmes, soyez soumises..."

      Pour la majeure partie de votre commentaire, nous sommes d’accord, mais pour le début... Un peu de modestie ! Je suis plus de l’avis de George Brassens : "95 fois sur 100..." on connait la suite...


    • #1869033
      le 28/12/2017 par Snoey76
      "Femmes, soyez soumises..."

      On parle de la soumission d’une femme à l’autorité morale d’un homme à la virilité bien comprise (virtus) et rien d’autre.


  • #1865279
    le 20/12/2017 par Pitchou
    "Femmes, soyez soumises..."

    Merci Mademoiselle de revenir aux fondamentaux, si je puis vous conseiller la lecture du st Coran, les rapports femmes hommes y sont sainement décrits. Bien entendu, si pour peu qu’on laisse de côté les clichés.


  • #1865291
    le 20/12/2017 par braky
    "Femmes, soyez soumises..."

    Ah bah c’est malin, je viens d’apprendre que suite au visionnage de cette vidéo Caroline Fourest vient d’être hospitalisée.

     

  • #1865320
    le 20/12/2017 par quidam
    "Femmes, soyez soumises..."

    Femmes soyez soumises à l’amour, pas aux hommes en général.. tous ne sont pas animés de bons sentiments, pas plus que beaucoup de femmes vis a vis des hommes...mais chère et adorable Virginia,vous l’avez très bien résumé ! Merci d’exister comme témoin (trop rare) de l’importance d’aimer avant tout .


  • #1865322
    le 20/12/2017 par pivert
    "Femmes, soyez soumises..."

    À ma connaissance il n’y a pas beaucoup de fille si jeune qui "accouche" ce qu’elles ont dans les tripes, sans perdre précision dans la communication.
    Ce n’est pas sorcier de voir que tu fais les choses avec ton cœur.
    Je te souhaite de trouver ce que tu cherches.
    Merci infiniment pour ton aide, et prends soin de toi.


  • #1865387
    le 21/12/2017 par Le_Lyonniste
    "Femmes, soyez soumises..."

    Cette femme est une reine. Elle dit tout haut ce que je pense tout haut.

    En plus, elle est belle, a une belle voix, fait passer beaucoup d’émotion...


  • #1865397
    le 21/12/2017 par Pat
    "Femmes, soyez soumises..."

    Le monde se réorganise , les anges sont déjà à l’œuvre pour sauver l’humanité de la décadence programmé , merci Virginia pour cette douceur .


  • #1865446
    le 21/12/2017 par Niavlys
    "Femmes, soyez soumises..."

    Superbe, merci beaucoup Virginia ! Garde le cap !


  • #1865457
    le 21/12/2017 par Patate
    "Femmes, soyez soumises..."

    C’est un ange tombé du ciel !

     

    • #1865958
      le 21/12/2017 par Jean-François
      "Femmes, soyez soumises..."

      Je me faisais exactement la même réflexion...elle vous dit juste à vous les femmes et nous les hommes ce que l’on doit être l’un pour l’autre...une chose que beaucoup d’entre nous ont juste oublié

      Béni sois tu Virginia et bénis soient les femmes de bonne volonté


  • #1865459
    le 21/12/2017 par noel
    "Femmes, soyez soumises..."

    Dans le miroir* de l’homme, c’est l’archétype du père que la femme perçoit et donc du PÈRE Même terme que Jésus a utilisé pour désigner la Source.. * d’où admiration = miracle

    Le schéma du yin-yang chinois s’interpénétrant dans un cercle dynamique et statique illustre la dualité mais ne dit pas le trinitaire = FILS, reliant les 2

    En son conjoint, la femme honore le Soi divin - le pôle masculin de l’ETRE - qui est en lui personnifié dont elle est enceinte, tel un Enfant divin à naître, à faire croître et embellir. Son époux, compagnon, concubin, l’y incite (excite aussi :) inconsciemment, dans le silence des coeurs.

    En sa compagne ou épouse, l’homme aime le Soi divin - le pôle féminin de l’ETRE - qui est en elle, personnifié et qu’il a en lui, tel aussi un Enfant divin à naître, à faire croître, embellir (sens du mot culture en grec ancien). La présence de sa femme, à ses côtés (sens vrai du mot côte de l’Adam et non côte = cage thoracique) l’y incite l’excite dans une relation charnelle d’amour pour exprimer dans la fusion l’unité de leur couple.

    La loi ontologique est inscrite en nos gènes.

    Nous avons donc chacun hommes & femmes à effectuer le chemin vers une croissance intérieure, nos profondeurs, les racines de l’ETRE pour y redécouvrir notre Enfant divin (notre âme, ce qui nous anime vraiment, notre mission).

    «  Heureux celui qui était déjà avant d’exister  » (Jésus dans l’Évangile selon Thomas log. 19.2-3.

    Pas soumission mais MISSION. Lorsque l’on vous a confié ( = confiance) une mission, vous êtes porteur d’un message et d’une capacité de réponse (= responsabilité) : charge honorifique, digne.

    Pas de relations maître-esclave mais une délégation de l’autorité du PÈRE envers ses enfants dont la VOLONTÉ IMPERSONNELLE s’exprime dans la volonté personnelle au sein TOUJOURS d’un libre-arbitre. C’est la raison pour laquelle le PÈRE ne nous soumet pas à la tentation mais agit par sa Providence pour nous en protéger.

    Chaque homme est à l’image archétypale du PÈRE y compris, le rebelle, le névropathe, l’homosexuel, le plus vil .... il en a le potentiel même s’il croit s’en affranchir par rejet. Il en assume les conséquences selon les libre-arbitre conjugués du PÈRE et du FILS qu’il EST ontologiquement.

    La femenistée est un ersatz de femme hors du PÈRE : un surgeon dans l’Arbre du PÈRE, elle en assume les conséquences : son mauvais génie en ses gènes incite, excite, la STÉRILE.

     

    • #1865881
      le 21/12/2017 par ah-non
      "Femmes, soyez soumises..."

      Elle a beau tordre le mot soumission dans tous les sens pour le rendre acceptable et traductible en "mission", la soumission, c’est soit la dévalorisation de soi, soit l’acceptation d’une infériorité intellectuelle, morale ou physique.
      Il n’y a pas de raison pour la femme de se soumettre à l’homme. Et réciproquement.
      Le jeu de la séduction est temporaire, privé, l’affaire du couple seul, si les deux sont consentants majeurs.
      On ne s’en mêle pas, et on ne l’analyse pas trop, ce jeu ; c’est comme l’humour : un peu inexplicable.
      La soumission, c’est un vilain mot, surtout en ce moment et dans ce pays, même en le parant de jupons frais repassés. Le devoir de l’Eglise catholique, c’est de prêcher l’insurrection (aujourd’hui). Quant à cette gentille petite, elle est un peu jeunette encore pour prêcher.


  • #1865463
    le 21/12/2017 par Politzer
    "Femmes, soyez soumises..."

    Ttes les religions assignent une place inférieure à la femme. Le catholicisme n en a pas l exclusivité. Les religions sont des appareils ideologiques correspondant aux societés patriarcales ds les civilisations peu developpees. Marx qui reprend le grd utopiste Fourier disait qu on mesure le developpement d une civilisation par le degre de liberté des femmes. Le féminisme substitue la lutte des sexes aux luttes de classes. C est à l intérieur des luttes de classes que doit se faire jour la lutte pour la liberte des femmes. La fameuse déclaration d Aragon signifie que les hommes ne seront pas libres tant que l oppression des femmes persistera. De façon analogue, la libération humaine des rapports d exploitation passe par celle des proletaires .

     

    • #1865870
      le 21/12/2017 par Stavroguine
      "Femmes, soyez soumises..."

      Vous semblez passer à côté d’une véritable compréhension de l’idéologie de gauche que nous pouvons effectivement transposer à celle du féminisme tant elle est perverse et finalement mauvaise pour ceux qu’elle est sensé défendre.


  • #1865481
    le 21/12/2017 par Isaac
    "Femmes, soyez soumises..."

    Je suis choqué par ses propos !!!
    J’ai du mal a croire ce que je viens d’entendre...

    Chapeau bas.

     

    • #1867463
      le 24/12/2017 par Cloclo
      "Femmes, soyez soumises..."

      Choqué ? Attend attend, on pourrait croire que c’est du trolling là a ce niveau.
      Joyeux Noël et bonne fin d’année a vous tous.


  • #1865485
    le 21/12/2017 par FRANCELIBERTE
    "Femmes, soyez soumises..."

    Votre douceur ferait couler des larmes à un sionistes : des larmes de crocodile bien sûre, mais c’est toujours des larmes !
    Plus sérieursement ; soit vous êtes en retard d’un siècle, soit en avance d’un siècle !
    Le présent est celui de la femme marchandise, du mâle, s’il n’est pas collectionneur et prédateur sexuel ; il est "autre", soit pédé, soit trans ! donc, je me demande qui comprendra,ou encore moins, se déléctera de votre doux message :)


  • #1865520
    le 21/12/2017 par Christ144
    "Femmes, soyez soumises..."

    Cette jeune femme est géniale ! Elle m’a ouvert les yeux sur l’arnaque du féminisme et de la parité. J’ai compris qu’un homme a besoin d’être viril et une femme a besoin d’être féminine pour qu’il y ait un vrai rapport de couple et que la loi de la nature se perpétue. Je suis pas toujours d’accord avec elle (FN, Pétain, monarchisme...) mais elle a tout compris sur la nécessité de la complémentarité hommes-femmes.


  • #1865549
    le 21/12/2017 par L’après Macron
    "Femmes, soyez soumises..."

    Petit résumé du contexte dans lequel s’inscrivent actuellement les relations homme-femme :

    - Le féminisme :
    Selon Hervé Ryssen, cette idéologie vient en grande partie de femmes issues du peuple que l’on ne peut nommer.
    Il faut dire que la pratique de l’inceste y est courante, voire encouragée par un certain livre, ce qui donne plus tard comme symptômes chez les femmes de l’hystérie, un esprit revanchard et une certaine détestation de soi-même.
    La France étant sous domination, il ne faut donc pas s’étonner du fait que cette idéologie s’y soit largement répandue.

    - Les femmes françaises :
    Avec la triade pillule-avortement-destruction du mariage, la fonction d’enfantement a perdu son caractère sacré. Avec cela, la société française ne souhaite plus voir les blancs se reproduire. Ainsi, elle ne les encourage absolument pas à fonder une famille (en évoquant de multiples arguments tels que la surpopulation, la crise financière, l’écologie, l’épuisement des ressources, l’avenir incertain etc etc) et se garde bien de leur offrir les conditions financières nécessaires à la réalisation de ce projet.
    Les femmes se retrouvent donc avec un corps dont la spécificité ne sert plus à rien, voire, avec un corps qui les encombre pour leur intégration sociétale.

    - Les hommes français :
    Les hommes français se retrouvent eux aussi privés de leur rôle de garant et protecteur du foyer. Ils ne peuvent en effet plus en assurer la garantie financière (causes : salaires ridiculement bas, dette, perte de l’indépendance financière nationale, règles du jeu mondialistes, libre circulation des biens, capitaux, personnes).
    Et ils ne peuvent plus non plus en assurer la sécurité physique (dénigrement de la force physique et de l’armée, interdiction de la détention d’armes, condamnation de la légitime défense, pays ouvert à tout le monde).
    Les hommes se retrouvent donc, eux aussi, avec un corps nié dans ses fonctionnalités, ne servant plus à rien.

    Tout le reste (guerre homme-femme, relations difficiles voire impossibles, écriture inclusive, éducation non stéréotypée etc etc) ne me semble être que les conséquences de cet état de fait.

     

    • #1865725
      le 21/12/2017 par quelqu’un
      "Femmes, soyez soumises..."

      Mouerf dire que toutes les dérives des relations homme-femme actuelles ne viendraient que d’une seule communauté dont les femmes seraient intrinsèquement hystériques, ça me semble extrêmement réducteur...
      Je préfère penser que l’attrait pour le féminisme n’est d’une part qu’une conséquence de l’américanisation du monde et de son esprit extrêmement individualiste (héritage anglosaxon du protestantisme d’ailleurs), qui veut à tout prix des individus totalement indépendants alors que c’est impossible, et en plus on n’est jamais plus faibles que seuls, et d’autre part d’une certaine volonté de perversion des luttes des classes en lui substituant le féminisme, comme ça avait déjà été le cas par le passé avec l’antiracisme.


  • #1865592
    le 21/12/2017 par pleinouest35
    "Femmes, soyez soumises..."

    Enfin, malgré tout il est préférable de toujours se tenir le plus loin possible de la femme. Plus on est éloigné mieux c’est.

     

    • #1866173
      le 22/12/2017 par Fabio
      "Femmes, soyez soumises..."

      Exact... Les chances de tomber sur une vraie femme comme Virginia Vota sont beaucoup trop faibles, même avec tout l’espoir et les efforts possibles. Mais elle aussi va avoir du mal trouver l’homme qui la mérite. Bordel, comment on en est arrivé là...


    • #1866684
      le 23/12/2017 par Fang
      "Femmes, soyez soumises..."

      Quelle tristesse dans cette phrase ! Je n’ose vous croire sérieux alors que rien dans la vie ne saurait égaler cette merveilleuse relation entre un homme et une femme ; relation que Virginia Vota a su parfaitement expliquer dans ce don de soi, don total et réciproque nous faisant presque devenir des Dieux l’un pour l’autre et pour toute la vie. Bien malheureux ceux qui sont passés à côté.


  • #1865653
    le 21/12/2017 par Lovyves
    "Femmes, soyez soumises..."

    "la femme doit être soumise à l’homme et en tant femme je ne peux envisager des relations autrement avec un homme ". (3’30").
    Tout est dit !
    Tout le conditionnement est là.

    Une femme est un être humain.
    L’homme est un être humain.
    Ils sont complémentaires ; complémentaires par le sexe.
    Pour tout ce qui est autres ; c’est une affaire génétique (inné) et sociétal (acquis).
    A chacun son état d’être, ses choix de comportement dans la vie.
    Pas de soumission ou de domination.
    Pour ceux qui sont croyants (en X ou Y), voire les écrits sumériens (il n’y a pas plus vieux ; donc, le moins de risque de falsifications).
    L’harmonie (entre un homme et une femme) n’est pas liée à une (dite) morale religieuse ou laïque, ni a des coutumes faisant lois.
    Les qualités dites "féminines" et les qualités dites "masculines" sont à développer par chaque humain, en chaque humain.
    La soumission et la domination, c’est l’apanage des humains de "Cro-Magnon" et de leurs thuriféraires.

     

    • #1865941
      le 21/12/2017 par Jésus57
      "Femmes, soyez soumises..."

      ""la femme doit être soumise à l’homme et en tant femme je ne peux envisager des relations autrement avec un homme ". (3’30").
      Tout est dit !
      Tout le conditionnement est là."

      "Tout est dit
      Tout le conditionnement est là"

      Dépasse les 3’30 de visionnage va...


    • #1866695
      le 23/12/2017 par Lovyves
      "Femmes, soyez soumises..."

      Jésus (57),
      Toi grand visionnaire,
      Qu’est ce qui te prouve que je n’ai pas dépassé 3’30" ?
      Tout peut être justifier, tout.
      Souvent par du long discours.
      Mais un chat sera toujours un chat, que ce soit nuit, le jour.


  • #1865955
    le 21/12/2017 par sil
    "Femmes, soyez soumises..."

    Dieu demande à la femme d’obéir à son époux.

    La femme ne doit pas se soumettre à l’homme, mais se soumettre à Dieu.

     

    • #1869021
      le 27/12/2017 par Snoey76
      "Femmes, soyez soumises..."

      Si elle se soumet à son époux qui est soumis à Dieu, ça revient au même sauf que ça lui enlève un poids pour se concentrer sur ses enfants, ce que Dieu lui demande. C’est pourtant simple.


  • #1866137
    le 22/12/2017 par Rémi
    "Femmes, soyez soumises..."

    Vu la voie politique qu’elle arpente, j’espère vraiment que Dieu existe et protègera cette Femme exceptionnelle. Aucun humain, même le plus formidable des maris, ne pourra se dresser devant elle pour encaisser les coups à sa place. Et puis d’abord ce n’est même pas à elle d’aller au combat. Comment en est-on arrivé là, pour qu’une Femme aussi valeureuse songe à se sacrifier ainsi pour tenter de remettre les pendules à l’heure ? En même temps, c’est vrai qu’en face on nous envoie principalement des guerrières et non des guerriers. Que pouvons-nous faire de plus que soutenir ses vidéos et prier pour elle ?

     

    • #1866218
      le 22/12/2017 par L’après Macron
      "Femmes, soyez soumises..."

      Dans le cas de la France, j’ai l’impression que c’est l’accumulation des petites lâchetés du plus grand nombre qui mène irrémédiablement au sacrifice d’une poignée d’individus.

      Du moins, c’est ce que j’ai toujours observé autour de moi : des gens mécontents, qui râlent, mais qui restent incroyablement passifs, et qui finissent toujours par accepter tout ce qu’on leur impose.

      A côté de ça, il arrive qu’une personne voit un peu plus loin et ose dire et ose agir en connaissance. Parfois, les autres la remercient. Mais toujours, elle finit par se faire griller.


  • #1866310
    le 22/12/2017 par Léo
    "Femmes, soyez soumises..."

    La théorie est belle, bien sûr et j’y souscris. Mais je ne l’ai jamais observée dans le réel (à part peut-être chez ma grand-mère paternelle).
    Sans doute l’espoir fait-il vivre longtemps le désir des hommes de rencontrer cette louve blanche dont parlent tant de contes.

     

    • #1869030
      le 28/12/2017 par Snoey76
      "Femmes, soyez soumises..."

      Même si ma Mère a un sacré caractère (mais anti-féministe), elle est soumise à mon Père (dans la bonne acception du terme, celle de Virginia). Mes parents vivent comme ça et sont mariés depuis 43 ans. La totalité de leurs couples d’amis, durant cette vie, ont divorcé.
      Quasi impossible de faire la même chose qu’eux de nos jours. Les femmes sont trop imprégnées de l’idéologie féministe même sans être des militantes de combat. Personnellement, j’ai même plus envie d’essayer. C’est tragique.


  • #1866317
    le 22/12/2017 par rose
    "Femmes, soyez soumises..."

    Très bien vue j’ai presque 60 ans je suis de gauche mais je suis très spirituelle j’adhère totalement a votre analyse et vraiment c’est peut etre pour cela que j’ai du mal a retrouver l’homme qui finira ma vie avecmoi car beaucoup de personnes mals dans leurs peaux


  • #1867383
    le 24/12/2017 par SMIV
    "Femmes, soyez soumises..."

    Merci Mademoiselle ou madame.


  • #1868200
    le 26/12/2017 par Nour
    "Femmes, soyez soumises..."

    Des femmes au dessus des ruines

    Il existe encore des femmes de la même veine que Virginie,sœur que je salue. J’appartiens à cette catégorie de femmes traditionnelles,épanouie dans sa féminité,dont la chasteté est une façon d’être,de donner,de recevoir.

    Aussi étrange que cela puisse paraître, aux premiers abords, ce genre de femmes, isolées, se retrouve souvent sur le carreau. Visiblement, de nos jours, elles ont très peu de succès auprès de la grande majorité des hommes. Elles mettent certes plus de temps avant de se laisser connaître, avant de faire confiance, avant de se dévoiler. Plutôt réservées, elles ne sont pas extravagantes et s’exposent rarement.

    Dans une société liquide, un monde où pour survivre sur une fine couche de glace il faut patiner vite, la plupart des hommes ne prennent pas (ne souhaitent pas ? ne peuvent pas ?) le temps de connaître, d’apprécier à leur juste valeur les femmes que nous sommes.
    Peut-être préfèrent-ils ce qui brille, ce qui se donne vite, facilement, sans trop d’efforts et dont le retour sur investissement narcissique est plus important.

    On se dit que finalement c’est sûr que la politique du chéquier est bien plus facile à mettre en oeuvre que l’investissement spirituel, moral, somme toute, virile que nécessite, implicitement ou pas, la femme vertueuse.

    Elles sont en souffrance tant qu’elles n’auront pas leur moitié à leurs côtés. Elles sont très souvent idéalistes, elles ont une haute opinion de la figure de l’homme,du père,du chef,du guide et protecteur. C’est ce qu’on cherche chez les hommes.

    Beaucoup disent que nous avons du mal à trouver les hommes qu’il nous faut. Statistiquement, c’est peut-être vrai. Mais c’est sans compter la miséricorde divine.

    La question de l’enfant spirituel se pose gravement car nous sommes parmi les femmes qu’il est le plus urgent de protéger,d’aider à transmettre la progéniture de l’élite spirituelle.Leur teinte d’âme fait qu’elles sont porteuses de l’héritage spirituel et charnel essentiel à transmettre, mais qui voudrait s’investir ?

    Au delà de la logomachie,il faut se poser la question de notre paradigme:Dieu.
    La relation liant l’homme et la femme est bénie par le Créateur, c’est une relation triangulaire où Dieu, moyen et fin, se trouve au sommet, relation suprahumaine s’inscrivant dans la matérialité. Mais dont l’essence est divine, les branches tendent vers Dieu, une élévation ensemble vers la félicité éternelle.
    La question de la foi est indissociable de l’amour terrien...


  • #1868690
    le 27/12/2017 par Khalid
    "Femmes, soyez soumises..."

    Merci, c’est intéressant, notamment la métaphore (je ne sais si le terme est adéquat) avec la soumission à l’artiste qui en tant que maître transmet une technique. Enfin toute la chaîne me parait utile dans sa description.

    Que Dieu vous protège et si ce n’est pas déjà le cas, qu’Il vous offre un gentil époux.


Commentaires suivants