Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fidel Castro accuse Washington d’avoir trompé le monde sur les attentats du 11/9

La HAVANE (Reuters) - Fidel Castro estime que les Etats-Unis ont entrepris une démarche de désinformation en direction des Américains et du monde entier après les attentats du 11 septembre 2001, relayant des théories conspiratrices.

Dans une tribune, lue par un présentateur de la télévision cubaine, Castro avance que le Pentagone a été touché par une roquette, et non pas par un avion. Pour étayer son accusation, "El Commandante" affirme qu’on a jamais retrouvé la moindre trace d’un passager.

"On sait aujourd’hui qu’il s’agissait de désinformation", écrit Castro, qui n’est plus apparu en public depuis juillet 2006, date à laquelle il a été opéré pour soigner une hémorragie intestinale. Il a depuis confié les rênes du pouvoir à son frère Raul.

"Si l’on étudie l’impact des avions, comme ceux qui ont touché les Tours jumelles, ou comme ceux qui se sont accidentellement écrasés sur des villes densément peuplées, on peut en conclure que ce n’est pas un avion qui s’est écrasé sur le Pentagone", affirme-t-il.

"Seul un projectile est en mesure d’avoir provoqué ce cratère de forme géométrique qui est soit disant dû à un avion."

"Nous avons été dupés comme le reste des habitants de cette planète", a-t-il jugé.

Dans cette tribune, Castro ne fait aucune référence à Oussama ben Laden ou aux combattants du réseau Al Qaïda comme pouvant être les responsables des attaques du 11 septembre 2001.

Source : Reuters