Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Forum de Davos : quels enjeux stratégiques ?

Comme tous les ans va se tenir le Forum de Davos. Souvent qualifiée de « grande messe » de la mondialisation, voire du néolibéralisme, la réunion de Davos permet cependant de prendre le pouls de l’économie mondiale à travers les espoirs et les inquiétudes de ses décideurs. Or, cette année, et même si superficiellement l’économie mondiale va bien, on sent une sourde inquiétude monter. Elle provient de l’inquiétude quant à la bulle du crédit en Chine mais également du comportement souvent agressif de Donald Trump.

Jacques Sapir reçoit Rémy Bourgeot, économiste, et Philippe Béchade, Président du think-tank les Éconoclastes.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Prolonger l’émission avec Kontre Kulture :

 






Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1887014
    Le 25 janvier à 18:52 par Pitchou
    Forum de Davos : quels enjeux stratégiques ?

    On va faire simple, les pays africains regorgeant de ressources nécessaires à des pays puissamment armés n’auront pas leur mot à dire.
    Le reste n’est que guéguerre entre petits larbins en service commandé par des oligarques et autres élites puissantes.
    Dans tout ça, nous sommes juste des spectateurs de notre avenir, au final chacun des larbins demandera à son peuple de l’applaudir car il a obtenu tel ou tel accord, surtout pour ses maîtres. Les peuples ne sont plus qu’une valeur ajoutée, monnaie, matière première, droit de douane, etc...Avec cette mondialisation financière, dans tout ça, c’est toujours les peuples qui en mangent les inconvénients, sur la planète.

     

    Répondre à ce message