Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Forum de la Dissidence : tout le monde n’est pas Soljenitsyne...

Ce dimanche [19 novembre 2017], à Paris, se tenait le Forum de la dissidence organisé par Polemia.

 

Curieusement, la rencontre porta sur la nécessité de renforcer la droite face à une gauche en situation d’hégémonie culturelle. Le dissident ne devrait-il pas plutôt dépasser ce clivage droite/gauche ?

Car la vraie question est celle de la révolution mondialiste en cours. « Le sot regarde le doigt du sage qui lui montre la lune », dit un proverbe chinois. Pour éviter d’être les « idiots utiles » du mondialisme, il est nécessaire de prendre en compte la réalité double de l’histoire en train de s’écrire : celle des événements visibles et celle des causes cachées qui déterminent ceux-ci. C’est pourquoi l’on aurait aimé que les intervenants s’expriment sur le mondialisme, point focal autour duquel auraient dû s’agencer toutes les réflexions.

Être dissident, c’est résister à ce projet internationaliste initié par l’oligarchie financière qui surplombe les souverainetés nationales, les dépolitise et les réduit à de simples instances de gestion, transformant les élus en fidéicommis serviles. C’est refuser la subversion permanente libérale-libertaire des trotskistes reconvertis en néoconservateurs. C’est rejeter la domination d’une technocratie toute-puissante, avant-garde de type léniniste de la promotion du nouveau messianisme.

C’est aussi se rebeller contre le primat imposé de l’idéologie sur le réel, contre la tyrannie judiciaire plus soucieuse de défendre le droit du plus fort que la justice, contre les médias propagandistes et le dévoiement des institutions par une subversion de type gramscien. C’est encore rejeter les effets d’une subtile ingénierie sociale qui utilise les peurs pour imposer des mesures sécuritaires et la subversion migratoire pour affaiblir les peuples historiques.

L’organisateur de la rencontre, Jean-Yves Le Gallou, estimait nécessaire de faire sauter le verrou du politiquement correct. On aurait aimé qu’il en fût ainsi. Mais l’audace dissidente resta très sage. Le représentant de Défend Europe n’évoqua pas les réseaux Soros, soupçonnés de financer les flux migratoires, ni l’inertie complice de pouvoirs publics appliquant le projet migratoire de l’ONU. L’élu des Républicains, Charles Beigbeder, incarnait bien peu l’esprit de dissidence. On aurait voulu du subversif. Pierre Cassen, de Riposte laïque, plus réaliste, souligna la nécessité de dépasser les clivages.

« Le poisson ne sait pas qu’il est mouillé », dit un autre proverbe chinois. On eut l’impression que nombre d’intervenants ignoraient la nouvelle réalité paradigmatique.

Le public semblait plus lucide : « Il est moins cinq », dit une femme consciente du risque d’explosion sociale. Une autre proposa judicieusement de déplacer le débat sur un plan plus anthropologique. Car la vraie question porte sur ce que sera l’homme, demain : libre ou aliéné par le néo-totalitarisme qui monte ?

Dimanche, l’esprit dissident manquait de vigueur. Tout le monde n’est pas Soljenitsyne.

 

Le clip du Forum 2016 :

 

La preuve que le Forum ne va pas au fond des choses, il ne creuse pas plus loin que « l’islamisation » de surface, alors qu’on sait tous qui autorise l’immigration massive sans en assumer les conséquences :

La vraie dissidence, par Kontre Kulture

 

Quellle différence entre la préoccupation centrale du Forum de la Dissidence
et celle d’un Manuel Valls, 100% aligné sur les directives oligarchiques ?
Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A mon grand regret, il y a longtemps que j’ai rangé M. Le Gallou dans la catégorie des dissidents pusillanimes. A mon grand regret, car je suivais beaucoup ses interventions auparavant. Jusqu’au moment où j’ai du me rendre à l’évidence. À part critiquer (même légitimement) les media officiels, on n’avançait pas beaucoup dans les autres matières, pourtant abondantes.

    J’ai également été interpellé par ses contradictions. D’un côté il dénonce la novlangue, ce en quoi je le suis. Il publie à cet effet un recueil de ces termes falsifiés que nous impose le système, mais par ailleurs il se garde bien d’utiliser lui-même, tout propos rectificatif. C’est ainsi qu’il n’adoptera jamais une autre dénomination que... migrants.

    Enfin, il a beau critiquer l’oligarchie, sans jamais remonter à ses sources putrides que nous connaissons. À terme, j’ai fini par trouver cela, sinon suspect, du moins bizarre... Et dans le doute, je m’abstiens.

     

    • Tu dis - C’est ainsi qu’il n’adoptera jamais une autre dénomination que... migrants. -
      C’est faux, M. Le Gallou les appelle les envahisseurs dans son émission "i-média" et s’y refuse a les appeller "les migrants".


    • Non sur le thème de l’invasion migratoire M.Le Gallou est plutôt explicite, il n’a pas peur de parler de grand remplacement ou d’envahisseurs, pour le reste il est vrai qu’il est un peu trop pussillanime bien qu’il ait très souvent raison.

      Cette relative mollesse est a mettre sur le compte d’une éducation bourgeoise, M. Le Gallou est polytechnicien il me semble il est donc logique qu’il cherche à limiter les effets négatifs que pourraient lui causer l’expression de ses convictions.

      Il faut garder à l’esprit que les radicaux ne proviennent jamais des milieux bourgeois ou populaires, ils proviennent quasi exclusivement de la classe moyenne ou des déclassés.


  • Une "dissidence" de costumes-cravates... sans rire, on dirait une réunion du MEDEF. Le public en revanche fait déjà plus populaire ; rien qu’à analyser le champ/contre-champ, (et ça s’aggrave quand on s’intéresse aux propos tenus), ça sent la prise en charge étatique ou para-étatique de la colère prolétarienne.

     

    • À mort, j’ai voulu me forcer jusqu’au bout mais je n’ai pas pu terminer la vidéo... on appelle ça une dissidence contrôlée qui rendra de grand service au moment du vrai choc des civilisations. Même si ce qu’ils disent de la manipulation de beaucoup de musulmans par la patrie des 2 frères, on voit bien qu’ils ne disent rien de subversif et qu’au lieu de réfléchir aux vraies causes ils s’en prennent aux vraies conséquences. Bref ça ne m étonne pas qu’ils ont droit à une grande salle pour exprimer leurs pensées nauséabondes


    • "Para-étatique" ça me plaît. Je vais m’en servir, de ce concept !


    • Des bourgeois. Sûrement sincère, mais rien a attendre de ces gens-là.


    • Pourquoi le jean-basket c’est la dissidence ? C’est plutôt la preuve par excellence de la massification d’une culture qui tire vers le bas.

      Avant 68, le costard était courant aussi parmi les classes populaires, on s’endimenchait quand on sortait. Revisionnez donc les films des années 50 avec Lino et Delon.

      Dire que même Levi Strauss n’a jamais porté un jean de sa vie.


  • Quand ces faux dissidents argumenteront publiquement contre les dérives discursives de Valls et les manipulations publiques du crijf, ce qui reste de la France pourra être sauvé.
    N’est pas Soral qui veut !


  • #1847441
    le 24/11/2017 par Aiguiseur de guillotines
    Forum de la Dissidence : tout le monde n’est pas Soljenitsyne...

    C’est bien ça. C’est super. Ils ont invité le Professeur Faurisson et Vincent Reynouard c’est ça... ?? Hein.. ? Quoi... j’ai dis une bêtise... ??

     

    • Et bien non.. ils ont invités un professeur de philosophie qui laisse un élève prendre la parole pendant toute une heure pour qu’il diserte du Qur’an afin de voir si les autres élèves allez réagir...

      Ensuite, lorsque des élèves musulmans n’ont pas bien compris l’intérêt d’exercer sa propre réflexion en évaluant des théories qu’ils ne partagent pas forcément... il met leur bêtise sur le compte du Quran...

      L’attitude correct d’un professeur aurait été de prendre en considération les réticences du petit con et d’essayer de l’encourager à penser différemment.. Le professeur est démissionnaire.. il affirme qu’à cause du Quran il n’y a pas de communication possible avec les élèves musulmans... Jamais ? Il semble avoir plutôt sa carrière derrière lui ?...

      De toute évidence, en faisant remarquer à l’élève musulman que des croyants chrétiens parmi ses camardes peuvent très bien étudier un livre de Sartre ne serais que pour mieux connaître les positions athéistes qui sont à l’opposées de ceux des croyants ? Ça serait bien plus utile que de mettre en cause l’incapacité de communiquer avec ce type d’élèves ? Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes...

      Je comprends que les jeunes peuvent être cons, je comprends aussi que certains jeunes musulmans peuvent avoir l’impression avec leur religion d’être dans une sorte de contre-culture.. une sorte de rébellion envers l’autorité... mais c’est justement le plus intéressant pour un professeur lorsque ses élèves ont besoin d’être convaincu... Ce professeur, n’a plus l’air très motivé.. il avoue même choisir un recueil uniquement parce qu’il possède un corrigé lui facilitant grandement la tâche..

      C’est décevant... Ce genre de forums ont un public déjà acquis.. mais les intervenants comme ce prof de philo sont particulièrement médiocre.. Réactionnaire juste pour être réactionnaire ? Sans une analyse pertinente derrière ça sert à quoi ?


  • #1847446

    Probablement une salle pleine de gens de bonne volonté mais qui malheureusement finiront noyés après avoir été charmés par le son de la flute de Hamelin par faute d’avoir trouvé vers ou se tourner pour parfaire leur auto-éducation.
    Des moutons qui ont senti le danger mais ne peuvent imaginer que leur ennemi est leur berger.
    Un gachis désolant.


  • Si l’on a de nos jours une religion musulmane "décomplexée" (comme il est dit dans la vidéo à 6min 50) c’est parce que nous vivons dans une période historique où la religion du Capital (du triomphe de l’Argent, de la Marchandisation des corps et des esprits, et du monde dans sa totalité) est elle même décomplexée... Toujours le problème de la facilité à s’attaquer aux conséquences face à la difficulté de vouloir traiter les causes ; mais peut-être que de vouloir faire renaître la droite n’est pas le meilleur pré-requis pour s’en prendre globalement et radicalement au système actuel, car voyez-vous, on finit toujours par adopter les pensées induit par son mode de vie, ce qui amène fatalement à être "dissident" le week-end, et un parfait bourgeois culturel (au minimum) le restant de la semaine... et de fil en aiguille, à voter Macron. (tout en se disant dissident, comme de bien entendu...)

     

    • L’islam n’est pas plus "décomplexé" qu’il est la "dernière" religion monothéiste. L’islam, c’est la soumission à un Dieu unique et créateur. Le Coran est le dernier Message et Mouhammad le dernier Messager de Dieu ... avant l’Apocalypse. La Torah fut le Message donné à Dieu pour ramener les israélites dans le droit chemin. L’Evangile le message donné à Issa pour redresser les Pharisiens. Etc., etc. Le Message de Dieu n’est pas complexe ; il nous faut L’adorer et Lui obéir ... L’obéissance étant notre lutte contre Satan et ses fourberies, afin de lui rester supérieur, comme Dieu le lui avait annoncé !!!!



    • L’Evangile le message donné à Issa pour redresser les Pharisiens.




      L’Évangile est plus qu’un message, c’est l’annonce de la Bonne Nouvelle par Dieu lui-même, incarné en Issa, et c’est l’exemple de sa vie réelle au milieu des hommes, c’est le verbe incarné. Il ne peut plus y avoir de prophète après la venue du Christ car il a tout dit et qu’il n’y a rien à rajouter. D’ailleurs, que rajoute le Coran de vital pour le salut des âmes, qui aurait échappé à Jésus ? Rien.


    • #1847729

      Titus : ton zèle catholique est tout à ton honneur mais te conduit à dire des bêtises. Les juifs font le même type d’erreur en confisquant toute possibilité d’élection aux autres peuples. Les musulmans ne sont pas en reste quand ils disent que leur prophète doit devenir celui des tous les autres peuples.
      Le B.A.BA de la réconciliation me semble être la reconnaissance de la légitimité d’autrui. Or à t’entendre, les musulmans devraient dénoncer Muhammad comme imposteur et le monde entier se convertir à la forme chrétienne de la spiritualité.
      On peut très bien reconnaître Muhammad (et Lao-Tseu, le Bouddha, etc.) comme prophète sans pour autant se convertir aux formes spirituelles qu’ils ont suscitées.


    • Bravo Titus, vous avez mis le doigt sur quelque chose d’essentiel, le retour au fondamentaux.


    • @Titus,
      en tant que musulmans, nous ne souhaitons pas faire de syncrétisme. L’Islam comme religion et comme civilisation est une réalité plus que millénaire.. Notre but est uniquement de s’ouvrir à l’autre dans la fraternité, avec nos divergences…. Je ne vois pas l’intérêt de vous définir ici, la perspective islamique, son adoration.




      « Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Qur’an, Sourate 48-verset 5).



      Croyez-moi, Phillipot Vite, l’important c’est d’apporter ses différences comme une valeur ajoutée. Notre combat, doit surtout être un combat pour l’information... que les gens puissent se dire ce qu’ils ont à se dire en recherche d’authenticité.



    • à t’entendre, les musulmans devraient dénoncer Muhammad comme imposteur et le monde entier se convertir à la forme chrétienne de la spiritualité.




      Bien entendu ! Tous les hommes, quelles que soient leurs erreurs religieuses passées sont appelés à reconnaître Jésus Christ comme ce qu’il est objectivement, c’est-à-dire l’incarnation de Dieu !


    • @Peter



      l’important c’est d’apporter ses différences comme une valeur ajoutée.




      J’en vois bien une (le combat commun contre l’athéisme), mais j’aimerais qu’il y en ait un autre (le combat contre le sionisme). Or force est de constater qu’une trop grande partie de musulmans joue complaisamment la carte du conflit des civilisations orchestré par les sionistes, en manifestant ostensiblement leur étrangeté à la communauté nationale et en s’auto-excluant d’icelle...
      Pourtant, rien dans l’islam ne s’oppose à l’assimilation à la communauté nationale.


  • Le "gabelou", c’est l’invité préféré du club de personnes âgées appelé radio cramoisie......


  • La dissidence des lâches, critiquer l’islam c’est ton droit, ne pas y adhérer est ta liberté ou est donc ton problème par rapport à cette religion, si personne ne te l’impose. Tu veux parler de ta civilisation, parlons en, elle est grugée par la culture américaine et l’idéologie sionistes, regardes juste tes médiats et les poltrons que t’as désigné comme responsables à la tête du pays, lâche les musulmans, y en a marre, finalement je sens que tu vas arriver à ce que tu veux, une libanisation meurtrière de la >France pour qu’enfin tu nous la ramènes avec un "je vous l’avais dit" Non, t’as juste joué le jeu d’un ennemi perfide sans amour pour notre patrie, la France. C’est comme si la république de la bourgeoisie anti chrétienne est compatible avec la France. L’islam n’est ni de gauche, ni de droite il est une droiture pour vivre en vérité avec soi et les autres. La considération que lui portent ces "dissident" sapés comme des managers à trois balles, venus juste pour se faire dorer, n’est pas crédible. A mon sens, le judaïsme ou le bouddhisme sont incompatibles avec la France, dire ça, ne mange pas de pain et surtout ça me fait valoir au yeux d’un tas de personnes désemparées par l’avenir de leurs enfants, inquiets à juste titre, hélas c’est des hypocrites de votre genre les dissidents à trois balles vers qui les gens se tournent, sachez les dissidents à trois balles, que rien n’est statique.

     

    • #1847483

      Je pense qu’il n’y aurait aucun problème avec l’islam (et aucun point d’appui pour les sionistes) si cette religion s’adaptait à la société laïque française, c’est-à-dire si elle était invisible ou suffisamment discrète dans l’espace public. Beaucoup de Français musulmans - peut-être la majorité - pratiquent ainsi leur religion. Mais une minorité d’urluberlus font le contraire et s’évertuent à donner de cette religion universelle une image de religion maghrébine ostentatoire et provocante. Ce sont ces personnes qui sont "le problème de l’islam en France".


    • Personne n’impose l’islam à l’Europe, d ’ après vous ?
      Vous vous moquez du monde. On ne peut se déclarer " anti sioniste " et en même temps dénigrer ceux qui luttent contre l’islamisation de l’Europe, islamisation voulue par le sionisme international.


    • @Philippot, vite !
      Si je comprends, faudrait que l’islam s’adapte a la république laique, c’est bien votre propos. Vous voulez dire qu’il fasse comme le christianisme, disparaître de la visibilité pour finalement s’effacer des coeurs. L’islam n’est pas au dessus des lois, mais bien souvent les commentaires le mettent en dessous, sans jouer aux victimes, pas un jour ne passe sans qu’une larbette ne nous crache dessus, pas un jour ! Non, l’islam restera visible, accessible et accessoirement ostentatoire afin d’être reconnu et connu. Je ne suis pas pour les prières de rues, ou l’obligation d’une telle pratique envers les femmes ou tout autres catégories de personnes, néanmoins il est indispensable de faire vivre cette religion, l’erreur des chrétiens est d’avoir laissé l’espace de la morale ou des meurs à des intervenants souvent athées, quand ils ne sont pas carrément satanique ou décalé du bon sens humain séculaire avec ses preuves. Non l’islam en France ne se laissera pas avaler par des réformistes ou des intégristes, ni même par ses ennemis. Pour une raison très simple, sa force face au monde pseudo moderne, exactement l’inverse de ce que vous lui reprochez.


    • Le problème de l’Islam en France, c’est lorsque les croyants sont des sous-prolétaires... Le problème d’éducation, se faire discret et respecter l’autorité, c’est une maladie de pauvres de nos jours...

      Le mec qui se trimballe en djellaba (avec son blue-jeans levi’s en-dessous), le vendredi au supermarché après la prière à la mosquée, le fait par manque de savoir vivre.. Je prends cette exemple car il n’y a aucune obligation religieuse à ça... C’est aussi la société de consommation qui insiste sur la nécessité de marquer ses différences.. Multiplier les différences c’est multiplier les besoins marketing ?

      D’un autre côté, il y a eu de sacré raté comme la surmédiatisation du foulard (hijab) pour les musulmanes... Au lieu de communiquer sur la nécessité d’être discret (à la française) on a insisté sur la nécessité de se défaire de sa religion musulmane si ça allez à l’encontre de la laïcité.. Tout en pensant pouvoir éradiquer le problème alors que ça touche aux croyances intimes...

      Il suffisait de prendre l’exemple du ramadan et de la notion qu’on les musulmans qu’il est bien plus louable de ne pas le faire de façon ostentatoire.. Travailler sur ce thème d’une tenue vestimentaire au maximum à la française.. Résultat des comptes : c’est parfois l’opposé avec les tenues très typées orientales.. Tout était possible, non pas de les éradiquer du champ visuel mais de les intégrer le plus discrètement possible...


    • #1847539

      Non, l’islam restera visible, accessible et accessoirement ostentatoire afin d’être reconnu et connu.




      Il continuera donc à être perçu comme une religion non universelle, hostile, incompatible avec la France d’aujourd’hui (eh oui, on vit en régime républicain, c’est malheureux mais ainsi) et à être un instrument dans les mains des sionistes pour détruire la cohésion nationale.


    • La cohésion nationale est à mal car justement l’islam ne se défend pas ou mal défendu. Vous verrez souvent des débats sur l’islam à la télé ou à la radio sans le moindre musulman, comment dès lors vous pouvez lui reprocher une quelconque attitude ostentatoire ? Il n’existe pas à ce niveau.
      Je laisse de côté les idiots utiles portant barbe et Djelaba en s’adonnant aux prières de rues, ils desservent effectivement leur religion en ne respectant pas ce que leur prescrit Dieu, pour preuve reportez vous à la sourate 49 verset 13, impossible d’être plus clair quant au respect des nations et peuples différents, ils sont à côté de la plaque par un manque d’éducation musulmane et non par leur soi disant soumission à ce même islam. Ils ne sont pas intégristes, ils sont ignorants, c’est bien là le problème. C’est un sujet complexe et pour cause, il est souvent traité bien au delà de la simple croyance libre. En ce qui me concerne, la France est ma patrie, l’islam ma religion, on touche à l’un ou à l’autre, on me touche.


    • #1847567

      Je laisse de côté les idiots utiles portant barbe et Djelaba en s’adonnant aux prières de rues, ils desservent effectivement leur religion




      Il ne faut pas les laisser de côté, mais les combattre, car ce sont eux le problème.


    • Philippot, vite
      Vous êtes mignon, mais combattez les vous même, je ne serai pas l’idiot utile de ceux qui veulent démolir notre pays en nous opposants sur des bouts de tissus ou des têtes couvertes, quand ils ne nous forcent pas à nous étriper pour un simple régime alimentaire, non je ne ferai pas l’idiot utile. Un jour ces pratiques de prières de rues cesseront d’elles mêmes, comme elles ont commencé. Et c’est quoi le futur feuilleton pour votre série sans fin ?
      Par contre, il m’arrive de parler avec des musulmans de ces prières de rues, beaucoup ne sont pas pour, je peux vous l’affirmer. On les combat à notre manière, par le dialogue et la preuve qu’ils sont hors clous d’un point de vue religieux, je n’irai jamais les combattre dans le sens guerrier du terme. Si vous voulez nous dézinguer ce pays à jamais, commencez.


    • Stop à la pleurniche. Les Français jugent l’arbre à ses fruits...

      Si les musulmans représentaient vraiment une certaine forme d’élitisme en terme de vertu, de sagesse etc. Ils seraient sans doute plus respectés.


    • #1847654

      100% d’accord avec Pitchou dans ce débat.
      Que le port de la djellaba gêne certains, je veux bien l’entendre (quoi qu’il y ait d’autres dangers autrement plus graves pour la France) mais laissez-les comprendre qu’on n’est pas sous le soleil africain : quand ils en auront mal de se geler les roustons ils adopteront le pantalon comme les romains ont abandonné la toge. C’est plus une question d’adaptation que d’identité.


    • #1847661

      @Emilien

      Je ne dis pas que le port de la djellabah représente un danger, je dis que c’est finalement un acte de soumission aux sionistes qui en ont besoin pour monter les Français les uns contre les autres. C’est une corde de manipulation des marionnettes importées d’outre-Méditerranée. En prendre conscience, c’est priver le marionnettiste d’une corde et se libérer de son emprise.

      Contrairement à toi, je ne pense pas que la simple adaptation au climat règle le problème (si c’était vrai, on le verrait). Il s’agit selon moi d’un repli identitaire sur une culture étrangère à la France, qui irrite légitimement les Français et auto-stigmatise les Musulmans qui se déguisent ainsi.


    • Les « combattre » ? Mais c’est là que vous vous trompez.. D’un point de vue musulman, tout doit être jugé par rapport aux intentions.. Pourquoi ont-ils cette attitude ? Pourquoi celui-là, celle-là ont ces coupes de cheveux dans la rue ?.. Des gens bien essayaient de s’intégrer à la société même si parfois ils intégrent une marginalité... tous les jeunes sont logés à la même enseigne...

      C’est pourtant bien simple.. il faut travailler sur la locomotive et les wagons suivront.. Autrement dit comme partout c’est les éduqués qui sont les éducateurs... La communauté musulmane a été cassée de toute part, elle n’a pas de modèles d’identification positifs, pas de modèle type.. C’est quoi les modèles ? Les rappeurs, les footballeurs ? Les footballeurs c’est bien pour apprendre à faire du foot mais leur talent se limite parfois à ça ou le swag (marketing) comme disent les djeunes ?

      Chalgoumi ou la mère du militaire assasiné dans l’affaire dite de Mehra ? Un pseudo imam illettré non-francophone, âne batté ancien gardien de chèvre qui parle comme une vache espagnole pour l’un.. Et l’autre, bien qu’honorable, véhicule l’image d’une femme disant des bonnes choses mais avec peu de moyens.. La communauté musulmane a les moyens de mettre en avant des personnalités inspirantes.. voir même des convertis blonds aux yeux bleus (délestage par la même des problèmes liés à l’identitaire « autre »)..

      La communauté est pieds et poings liés.. la dernière des choses à faire c’est de régler des comptes, au lieu de faire de la pédagogie..

      ps : la seule sévérité possible c’est contre la délinquance comme carrière, le hachich et son commerce.. Et désavouer les incivilités qui nuisent à son prochain. Nous sommes avant tout une communauté religieuse.


    • La tenue islamique n’est pas un déguisement. Lorsque le musulman prie il est face à Dieu. Si on veut donner à cet échange intime avec son Seigneur le sens le plus élevé qui soit, on doit effacer les formes et ne présenter à Dieu que sa face ainsi que ses mains pour faire la Chahada (attestation de Foi). Nous sommes lâ dans ce que l’on nomme " les mondes angéliques ", ces " cieux" qui se trouvent dans l’au-delà, c’est-à-dire au-delâ de la FORME. C’est pourquoi le vêtement doit être ample afin de ne laisser paraître aucune forme.
      Cette tenue devrait être obligatoire pour effectuer la prière canonique mais facultative suivant les circonstances. Si la loi de pays non musulmans l’interdit, il faut s’y plier.
      En France, ce sont paradoxalement les modernistes de l’Islam qui l’ont rendue obligatoire (Frères Musulmans et Salafistes) et si beaucoup de musulmans ont suivi c’est par réflexe identitaire après tout bien compréhensible.


    • #1847747

      @Philippot vite !
      Tu confonds "France Chrétienne" (objectif politico-spirituel auquel je souscris, bien qu’étant musulman) et "Tous les Français doivent être chrétiens". Cette volonté totalitaire, s’attachant plus à la forme qu’au fond, est de facture moderne. Avec 6 millions de jui... (pardon : l’habitude !) de musulmans, sans compter les juifs, les bouddhistes, les athées, etc., une France peuplée intégralement de chrétiens est une illusion néfaste. Quel est ta solution pour y arriver ? Je précise que je suis un "de souche" aux yeux bleus et que je suis chez moi en France. Comment on fait ?


    • Effectivement, si ça n’est pas l’habit qui fait le moine... pour autant.. ça n’est pas pour rien que les moines portent des vêtements amples...

      Cependant, bien souvent ceux portant des djellabas pour la prière du vendredi portent en-dessous des pantalons... C’est pas du tout islamique de se pavaner du genre « m’a-tu-vu ? », dans les lieux publics après la prière... alors que le reste de la semaine le mec porte des vetements qui sont tout autres... Certains sont persuadé qu’ils ne font qu’accepter leur différences.. qu’ils sont dans de la revendication identitaire « à leur insu »...

      C’est au contraire très islamique de se faire discret et de ne pas attirer l’attention... surtout lorsqu’il s’agit des apparences de piété. Qu’ils se soient « endimanchés » de leur plus beau vêtements en ce jour de prière congrégationelle me paraît louable, mais la discrétion des signes distinctifs l’est tout autant...

      En Islam, on dit que la main droite doit donner en charité sans que la main gauche ne le sache... C’est très important de cultiver ce côté humble.. Très important d’enseigner ça aux jeunes qui baignent dans l’univers de la mode et des apparences... Important de dissocier, l’apparence des actes concrets !!! Y’a pas plus islamiquent correct quant on y pensent...


    • Rectif. : " cette tenue devrait être obligatoire pour accomplir la prière canonique (ce qui est loin d’être le cas chez beaucoup de musulmans qui prient avec des vêtements moulants, ne se couvrent pas les pieds, ...) et facultative, selon les circonstances, en dehors de la prière canonique (qui, rappelons-le, a été prescrite par Dieu Himself directement au Prophète, c. à d., sans l’intermédiaire de l’Ange Gabriel)".


    • Eh bien en tant que chrétien, je le dis, je suis opposé à la laïcité qui n’est que la pierre angulaire de la religion republicano-maçonnique. Le "il faut rendre à César" a été très volontairement dévoyé afin de pousser à rejeter Dieu de la société ; cet adage ne peut pas avoir le sens pratiqué aujourdhui par cette façon de garder Dieu cloîtré dans l’espace privé. C’est inconciliable avec "tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée".

      Hors l’aimer ainsi c’est le garder avec soi où que l’on aille, quoi que l’on fasse. Il devrait être le principe fondateur de notre vie. Hors nous l’avons chassé de notre vue, donc il n’est pas en nos coeurs. Si l’amoureux sait penser tout le jour à celle qu’il aime et tout faire pour lui plaire, que ne savons-nous pas le faire pour Celui que nous prétendons aimer ? Hypocrisie... et l’hypocrisie mérite d’être châtiée


  • Ce n’est pas ce que j’appellerai de la dissidence, à moins que ce ne soit une blague ? Ah oui, vous m’avez fait marcher et j’ai couru bien sûr !
    L’islam est un problème comme l’ensemble des superstitions orientales genre prenmaconnerie ou autres monothéismes.Le catholicisme a pour lui l’antériorité de la tradition, l’exemple de Jésus et la beauté des lieux de culte. Mais c’est aussi une habitude et les derniers papes ne semblent plus porter cette religion à gagner de nouveaux fidèles ou à garder ceux qu’elle a déjà.
    Les difficultés actuelles viennent de la fin de la planète par la surpopulation, qui ne pourra se résoudre que par une guerre mondiale, la mondialisation y ressemble, avec sa dette, sa pollution incroyable, l’appauvrissement général de la majorité, ses conflits ouverts ou larvés.

     

    • #1847762

      "L’islam est un problème comme l’ensemble des superstitions orientales"
      Une superstition est une ancienne connaissance traditionnelle dont l’incompréhension ne garde que la lettre, ravalée au stade de croyance. Ton incompréhension manifeste te range parmi les superstitieux.
      "Le catholicisme a pour lui l’antériorité de la tradition"
      A ce compte-là, tu devrais, en toute logique, te "convertir" au judaïsme qui est antérieur à la restauration chrétienne...
      "la beauté des lieux de culte"
      Jugement assez subjectif et preuve d’une conception assez étroite de "la beauté". Comme disait l’autre "la beauté n’est pas dans la chose mais dans le regard sur la chose.


  • Si la dissidence se résume à la lutte contre l’islam, alors chassez-nous ... Nous vous laisserons nos pseudo-cousins - j’en ris à gorge déployée ! - BHL, Fabius, Cohen, Lévy et tous les autres pour vous guider vers la liberté, la fraternité et l’égalité !!!!

     

    • #1848729

      C’est justement à cela que se résume et se limite cette droite identitaire de type "Charles Martel", que le système pousse à agir pour le compte de vos "pseudos cousins" et c’est bien là l’erreur à ne pas commettre !
      Lire à ce propos le papier qui vient d’être posté sur ER sur le mythe de la bataille de Poitiers ; cela remet les idées en place et nous montre modestement que la réalité historique est beaucoup plus complexe que la simplicité du "choc de civilisations" qu’ils essaient de nous vendre...
      Et du reste vous chasser avec quoi ? Une armée de type Ukrainienne sans hommes et sans matériels ? Les identitaires convaincus ne sont qu’une poignée, pour le reste, une armée de Charlie, de LGBT et de Bisounours ? C’est sûr, vous avez le droit d’en rire !


  • J’aime beaucoup Mr Le Gallou et son analyse des médias. Il n’a pas peur de désigner les choses. Mais par contre je n’aime pas son idée de rassemblement des droites (uniquement identitaires)
    Mais dans un projet de réconciliation et de rassemblement ultime des dissidents, il aurait parfaitement sa place


  • Il ne manque plus que l’intervention d’un Henry de Lesquen et d’un Borys le Lay et le packaging est parfait.

     

    • Henry de Lesquen est un homme politique parfaitement respectable, ses analyses sont très souvent exactes raison pour laquelle il est autant suivit sur YouTube, que cela ne vous plaise pas est un autre sujet mais cela n’enlève rien à la validité de ses propos. On pourrait en dire de même au sujet de Boris Le Lay, en tant que régionaliste breton il a le mérite de défendre son peuple chose que certains oublient très souvent de faire...


  • Il faut déjà avoir au moins discuté une fois avec un vieux pour savoir que ce n’est pas possible que ces gens soient la dissidence. Je veux dire ils peuvent se montrer sympathique comme tout le monde mais la plupart d’entre eux, plus ou moins consciemment, vivent dans la peur que tout s’effondre avant de casser leur pipe...


  • #1847749

    Les intervenants sont des vieux croulants. Normal qu’ils soient englués dans leur crasse mentale...


  • Eux n’ont pas été accueillis avec des canons à eau


  • #1847889

    Deux petites journées en prison et ces gens seraient traumatisés pour le reste de leurs jours..........


  • #1847897

    On reconnait la dissidence à sa moyenne d’âge :

    - en dessous de 40 ans, c’est celle de demain.
    - au dessus de 40 c’est au mieux celle d’hier.

    J’ai vu le forum de ceux qui regrettaient de n’avoir jamais su l’être quand ils avaient 20 ans.

    Qu’est ce qu’être dissident authentique aujourd’hui ?

    C’est de dire que le Christ est votre seul Dieu, votre seul Roi, votre seul Ami, votre premier frère :

    - Votre seul Dieu = Le Christ est seul Dieu, donc Marianne est une idole que je brûle
    - Votre seul Roi = le Ciel est au dessus de Rome à qui Il dicte Sa loi, et je n’obéis qu’au Ciel et à Rome qu’à la condition qu’elle s’incline devant la Croix.
    - Votre seul Ami = la République est mon ennemie implicite parce qu’elle est l’ennemie de la Croix
    - Votre premier frère = tous les républicains sont christicides donc cainiques

    Si vous pensez cela vous êtes alors un vrai dissident : un romain des catacombes.
    Pas un pseudo dissident, romain du Sénat ou du Forum !

    Donc,

    Si vous n’avez pas confessé publiquement ces vérités, vous ne serez jamais persécuté : c’est seulement si vous les confessez que vous serez persécuté
    Si donc, vous n’êtes pas persécuté, vous n’êtes pas dissident.
    Seuls ceux qui ont "lavé leur robe dans le sang de l’Agneau" sont dissidents.


  • Hier ça aurait été des types de droite, aujourd’hui ce sont des "dissidents", j ai un peu de mal à suivre le cheminement.

    A tout vouloir résumer à l’islam, ca en fait des anti-musulmans, pas beaucoup plus.
    Même si on admet comme vrai la proposition selon laquelle il y a un problème avec l’Islam en Europe, se contenter d’être anti-musulman ne va pas solutionner grand chose.

    Les problèmes sont à d’autres niveaux. Et d’ailleurs chaque incident ou fait divers met en lumière cet etat de fait,
    Ca soulève des questions juridiques, morales,philosophiques,le laxisme,la laicité, la duplicité des gouvernements,la démographie,la croissance etc... des questionnements qui nous sont propres, l’Islam n’a rien a voir là dedans.

    Jusqu’où l anti-islamisme est il cohérent ? Très vite on sort de cette sphère de préoccupation pour avoir à faire à d’autres choses, d’autre instances... alors ?
    Logiquement ça devrait s’en prendre aux gouvernements,et devenir dissidents, mais ce n’est pas le cas, on continue de discutailler sur le hallal, les exigences des musulmans (ce qui est assez drôle, il n’y a même pas de parti islamique en France,alors que ce serait parfaitement légal). bref.


  • Forum de la Dissidence ou Forum de la Déficience ???....that’s the couèchtionne ?!...


  • #1848024

    Qui sont "nos" ennemis ?
    Les ennemis de la République laïque ? Donc les musulmans mais aussi les chrétiens traditionalistes, les royalistes... les seuls "amis" restent les Francs-Maçons, les sionistes et les athées.
    Les ennemis de la France traditionnelle ? Donc les Francs-Maçons, les sionistes, les républicains de tout poil... les amis étant les Chrétiens authentiques, les Musulmans authentiques, les Juifs authentiques.
    Comprenne qui pourra (ou voudra).
    La modernité : voilà l’ennemi de la France en particulier et de l’humanité en général.


  • Pas pu tout regarder, tout écouter. Dès les premières minutes, c’est toujours et encore les mêmes conneries. Je crois qu’il est nullement nécessaire de retirer le latin et le grec ancien de l’enseignement général : même avec, il y a toujours incapacité de l’esprit de faire des liens et de proposer des interprétations pertinentes, valables de nous-mêmes et de « l’extérieur ».

    A 3:40 dans la deuxième vidéo :

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Je ne parlerais pas du reste. Cet exemple suffit à ranger le discours de ces corbeaux momifiés - qui parlent essentiellement d’eux-mêmes. Quel fin de devenir ! - dans le bac à soldes...


  • #1848699

    Très bon papier qui pointe en quelques phrases les limites de la droite identitaire, qui au fond se borne involontairement à jouer le rôle que le système attend d’elle... Cantonner cette "dissidence" dans un anti-islam caricatural pour mieux la neutraliser...


  • Beaucoup de vieux à cette rencontre.

    Des soixante-huitards qui pensent encore qu’ils sont dissidents ?


Commentaires suivants