Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Franc-maçon et judéosioniste : le coming out du terroriste antimusulman Guy Sibra

Remis en liberté mais sous contrôle judiciaire, l’ex-policier Guy Sibra, soupçonné par l’antiterrorisme de préparer des attentats antimusulmans, a subtilement fait connaître son allégeance au obédiences maçonniques et au « peuple d’Israël ». La preuve en image.

 

Panamza avait vu juste, dès le 27 juin.

Souvenez-vous :

Devinez quel État défend le groupe « patriote »
et terroriste de « l’ultra-droite » ? Israël.

Dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juin, dix individus, soupçonnés de vouloir mener des attaques terroristes contre des musulmans, ont été interpellés et déférés, ce mercredi 27 juin, devant un juge d’instruction en vue de leur mise en examen.

La consultation des sites de leur groupe (« A.F.O. », une milice survivaliste qui promeut les sites Fdesouche et Riposte laïque ainsi que la chaîne Russia Today France) permet de rapidement repérer une anomalie PASSÉE SOUS SILENCE PAR LA PRESSE TRADITIONNELLE : dans un billet d’actualité, un membre du groupe prétendument « patriote » se déclare curieusement indigné par l’assimilation (récemment formulée par la mairie communiste de Bezons) de l’Israélien David Ben Gourion à un « criminel de guerre ».

À noter :

Panamza a identifié le patronyme d’une militante dite « patriote », d’origine corse et âgée de 64 ans (initiales M.V.R) qui gère le principal site. Basée aux États-Unis, sa fille (initiales « D.C ») travaille pour la finance américaine…

Présenté généralement comme un spécialiste de l’extrême droite (au sein de la Fondation Jean-Jaurès et de l’IRIS), Jean-Yves Camus, lui-même partisan des thèses de l’extrême droite sioniste et converti au judaïsme, a suggéré sur le plateau de France 3 que le groupe AFO voulait également menacer « le judaïsme ». Une vérification des trois sites du groupe laisse penser qu’il s’agit là d’une grossière manœuvre de désinformation victimaire commise par ce « chercheur » proche – à la fois – du baratineur « anticomplotiste » Rudy Reichstadt et du géopolitologue attaché au ministère de la Défense Pascal Boniface.

[...]

Mardi 31 juillet, le leader du groupe, dénommé Guy Sibra et désormais mis en examen, a accordé une interview – accompagnée d’un message subliminal – au Parisien.

 

 

Dans les colonnes du journal papier, la photographie d’illustration (visible à la 20e seconde de la vidéo ci-dessus) est complète : sur la version du site internet, elle est curieusement tronquée.

La différence ?

Dans l’image intégrale, une chevalière portant l’insigne du compas et de l’équerre (outils emblématiques du rituel maçonnique) y figure.

 

 

Mieux encore : le terroriste présumé Guy Sibra y porte un pendentif orné du « Haï », lettre hébraïque renvoyant au cri de ralliement prisé par les suprémacistes juifs et les militants sionistes – « Le peuple d’Israël vivra ! »

 

Lire l’article entier sur panamza.com

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

À propos du Mossad, sur E&R :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents