Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

François Hollande et le monde des affaires

En choisissant comme directeur de campagne le vice-président du Cercle de l’Industrie – lobby réunissant les PDG des principaux groupes industriels français – le candidat de la gauche de droite aux prochaines élections présidentielles a envoyé un signal, on ne peut plus clair, aux marchés financiers : l’alternance ne constituera pas une menace, bien au contraire, pour les classes possédantes.

Après José Sócrates, José Luis Zapatero, George Papandréou et Elio Di Rupo, François Hollande sera-t-il le prochain dirigeant socialiste à prétexter la « crise des dettes publiques » pour imposer aux travailleurs l’austérité et la régression sociale ?

Au vu du pédigrée de ses responsables de campagne, il y a tout lieu de le craindre : c’est que les principaux conseillers dudit candidat se signalent par leur proximité avec le monde des affaires et leur volonté de rassurer l’Europe des marchés.

A moins de quatre mois des élections, un passage en revue des troupes s’imposait.

Pierre Moscovici (directeur de campagne)

Ex-ministre en charge des Affaires européennes dans le gouvernement de Lionel Jospin, Pierre Moscovici est vice-président du Cercle de l’Industrie.

Ce lobby, représentant les intérêts des trusts français à l’échelle européenne, a été créé en 1993 par Raymond Lévy, alors président de Renault, et Dominique Strauss-Kahn, qui venait tout juste de quitter le ministère de l’Industrie et du Commerce extérieur.

Partenaire du MEDEF, de l’Institut de l’Entreprise et de la Table ronde des Industriels européens, le Cercle de l’Industrie s’est doté du conseil d’administration bipartisan suivant :

Denis Ranque (président)

Administrateur de CMA-CGM, de Saint-Gobain et du Fonds Stratégique d’Investissement français ; ex-PDG de Thalès

Pierre Moscovici (vice-président)

Membre du Parti socialiste, ancien ministre chargé des Affaires européennes (1997-2002)

Alain Lamassoure (vice-président)

Membre de l’UMP, ancien ministre chargé des Affaires européennes (1993-95)

Jean-Yves Naouri (trésorier)

Directeur des opérations du groupe Publicis. Son frère, Jean-Charles Naouri, a été directeur de cabinet de Bérégovoy à Bercy et associé-gérant de Rothschild & Cie Banque, avant de prendre le contrôle du groupe de distribution Casino, et de devenir l’une des plus importantes fortunes de France estimée, en 2011, à 883 millions d’euros par le magazine écofi Challenges.

Jean-Charles Naouri est aussi conseiller de la Banque de France, administrateur de Rothschild & Cie Banque et de Fimalac. Cette dernière holding, chapeautant l’agence de notation Fitch Ratings, appartient à un proche de Laurent Fabius : Marc Ladreit de Lacharrière.

Benoît Potier (administrateur)

PDG d’Air Liquide, administrateur de Danone et de Michelin, vice-président de la Table ronde des Industriels européens

Louis Gallois (administrateur)

PDG d’EADS, administrateur de Michelin, ex-directeur de cabinet de Jean-Pierre Chevènement au ministère de la Défense

Pierre-André de Chalendar (administrateur)

PDG de Saint-Gobain, administrateur de Veolia Environnement

Pierre Gadonneix (administrateur)

Président d’honneur d’EDF, ex-administrateur de France Télécom, Elf-Erap, Usinor, Renault

Bertrand Collomb (administrateur)

Administrateur des sociétés Total, DuPont et Reuters Founders Share Company, conseiller de la Banque de France, président d’honneur de Lafarge et ex-vice-président d’Unilever

Michel Sapin (responsable du projet présidentiel)

Ancien ministre délégué à la Justice (1991-92), ministre de l’Économie et des Finances (1992-93), et ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’État (2000-02), Michel Sapin pourra, en cas de victoire à la présidentielle, s’appuyer sur ses ex-conseillers : Thierry Aulagnon (directeur de cabinet à Bercy) est membre du comité de direction de la Société générale ; Eric Lombard (conseiller technique à Bercy) est président de BNP Paribas Cardif et du Groupement français des Bancassureurs ; quant à Godefroy Beauvallet (conseiller e-Government au ministère de la Fonction publique), il dirige actuellement le Fonds Axa pour la Recherche. Les conseillers économiques de François Hollande (1)

Elie Cohen

Directeur de recherche au CNRS et à Sciences Po, membre du Conseil d’analyse économique auprès du Premier ministre, il est aussi administrateur des firmes EDF Energies Nouvelles, Steria et PagesJaunes, ex-administrateur d’Orange et Vigeo.

Jean-Hervé Lorenzi

Professeur à l’Université Paris-Dauphine, président du Cercle des économistes, membre du Conseil d’analyse économique auprès du Premier ministre, ex-conseiller du président du groupe Havas et du Premier ministre socialiste Edith Cresson, actuel administrateur de BNP Paribas Assurances, de la Cie financière Edmond de Rothschild, et membre du conseil d’orientation de l’Institut Montaigne, think tank créé par Claude Bébéar (Axa).

Jean-Paul Fitoussi

Directeur de recherches à l’Observatoire français de la conjoncture économique (OFCE), membre du Conseil d’analyse économique auprès du Premier ministre, ex-coordonnateur de la « Commission sur la performance économique et le progrès social » – lancée à l’initiative du président Sarkozy – et président de la sous-commission de la « Commission des Nations-Unies sur la Réforme du système monétaire et financier international », ce chroniqueur du Monde et de La Republicca est aussi administrateur du trust financier italien Sanpaolo IMI, de Telecom Italia et de Banca Sella Holding.

Emmanuel Macron

Ancien membre de la « Commission Attali pour la libération de la croissance » – installée par le président Sarkozy – et actuel associé-gérant chez Rothschild & Cie Banque.

Stéphane Boujnah

Ex-membre de la « Commission Attali pour la libération de la croissance » et conseiller de Dominique Strauss-Kahn à Bercy, il est aujourd’hui le patron de la branche française du groupe financier espagnol Santander.

Forts de leurs positions dans le monde des mass-médias (Libé, Le Nouvel Observateur, Le Monde), les jeunes loups du capitalisme à la française sont désormais en mesure de faire coup double : dénoncer, à longueur de chroniques ampoulées, les « excès » des marchés financiers, tout en bénéficiant des profits symboliques et, plus encore, matériels associés à leur statut de dirigeants de la haute banque et de la grande industrie.

Un économiste tel que Daniel Cohen – membre de l’équipe de campagne de Martine Aubry – a pu ainsi prêcher la bonne parole « régulationniste » dans l’émission de France Télévisions « Fric, Krach et gueule de bois », à l’appui de poncifs sur les traders fous, l’aveuglement libéral et la droite de Reagan et Thatcher, sans que Pierre Arditi, animateur de la soirée, ne juge bon de préciser que cet éditorialiste au Monde siégeait, au même moment, à la banque d’affaires Lazard, au conseil scientifique de la Fondation Jean-Jaurès et au think tank « A Gauche, en Europe », une boîte à idées sociale-libérale créée par Rocard, Strauss-Kahn et Moscovici.

La boucle est bouclée.

(1) Pour plus d’informations sur la contribution apportée par ces économistes à la campagne de François Hollande, lire Fanny Guinochet et Gaëlle Macke, « Ces économistes et ces patrons qui soutiennent François Hollande », Challenges, 16 octobre 2011.

Pour en savoir plus sur les travaux de Geoffrey Geuens, vous pouvez lire son ouvrage, La finance imaginaire, aux éditions Aden : http://www.aden.be/index.php?aden=l...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #90536

    L’adversaire de la finance !!! MDR. J’avais répondu à un article titré " Hollande, adversaire de la finance" en me servant de cet article, apparemment il n’était pas conforme aux règles du parisien ... mdr alors que des internautes disent "flamby" ou l’attaquent sur sa personne et voient leurs commentaires publiés, Pensée unique quand tu nous tiens !!!


  • #90568

    Il existe un mot pour cela : mafia.
    Et j’en arrive même à me dire que la mafia "officielle", celle qui dit son nom, est beaucoup plus respectable.
    Etonnant, non ?

     

    • #90766

      Francois HOLLANDE et Segolene ROYAL
      Socialiste oui ! mais surtout avec l’argent des autres !

      Pour s’affranchir de ISF... monter une SCI.
      Dans laquelle ils logent leur appartement de Boulogne, leur appartement situé dans le 7ème à Paris, la propriété de Mougins et la maison de Melle...

      Sur societe.com (http://www.societe.com/societe/soci...) :
      SOCIETE CIVILE LA SAPINIERE
      Activité Location de terrains et d’autres biens immobiliers
      Siège social 28 Avenue Duquesne 75007 PARIS
      Forme juridique Société civile immobilière
      Capital social 914.694,01 EURO
      Immatriculation 04-04-1990
      Gérant M. Francois HOLLANDE
      Gérant Mme Marie-Segolene ROYAL
      2010 comptes non déposés
      2011 comptes non disponibles

      Avec en "Guest Star" Yannick Noah (délinquant fiscal, 6 807 701 francs, trois comptes non-déclarés à l’étranger en Suisse, aux États-Unis, aux Pays-Bas), les people (Benjamin Biolay, Mazarine Pingeot, Thierry Rey, etc.), François Hollande lors de son premier grand meeting de campagne au Bourget a annoncé :
      « la fin des cadeaux fiscaux et des niches fiscales », et a répété avec comme leitmotiv durant tout son discours le mot « confiance »...


  • #90592
    le 24/01/2012 par Le petit reporter
    François Hollande et le monde des affaires

    Certains croient que Hollande c’est du flan (pas sérieux), et non..... !, la preuve : Flamby, est le candidat préféré de Jacques Attali .

    Le très mondialiste Jacques Attali : " Hollande est de loin le meilleur" (E1) :

    Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterrand, a jugé mercredi matin sur Europe 1, que " François Hollande est « de loin », le meilleur candidat pour l’investiture socialiste à l’élection présidentielle ".

    Nous avons donc un personnage propulsé dans les hautes sphères de la politique grâce au mondialiste Jacques Attali. De plus sa spécialité est l’économie. Quoi de mieux donc que d’avoir en ces temps de crise économique mondiale, un possible futur président qui est d’accord avec les politiques économiques institutionnelles (FMI, BCE, etc…) imposées aux Etats. Car, comme le dit si bien Jacques Attali, le prochain élu de l’Elysée n’aura que très peu de marges de manoeuvre. Dés juillet 2012, selon lui, l’Etat français devra obéir au FMI. François Hollande pourrait bien être ce président docile, doux, soumis, « gentil », vis à vis des autorités supra-nationales.

    Source : François Hollande, poulain de Jacques Attali .
    http://webcache.googleusercontent.c...


  • #90599
    le 25/01/2012 par Francotun’
    François Hollande et le monde des affaires

    Si tu es de gôôche cours vite prendre un Vogalene et préviens tes amis avant qu’ils ne lisent l’article, on va en avoir partout, c’est dégeu ! :p


  • #90610
    le 25/01/2012 par One Two Two
    François Hollande et le monde des affaires

    Ce matin, un retraité m’a dit qu’il ne touchait que 600 Euros de pension par mois.
    Je lui ai répondu : Méfiez-vous ! 600 Euros c’est de l’argent, et Hollande n’aime pas l’argent.


  • #90617

    Je salue Michel Collon pour cet article qui décrypte encore un peu plus la fourberie Hollande mais la question du "réveil" des gens n’est pas qu’un problème de déficit de l’information.
    Certains ne veulent pas être réveillés, vous avez beau leur montrer les articles, déclarations, vidéos, ils nient ou bien considèrent que c’est un détail. La manipulation des esprits est allez tellement loin qu’un article ne suffit pas.
    Dans mon entourage proche quand j’évoque Hollande on me répond : "Il n’y a pas d’autre alternative" et si vous évoquez NDA ou le FN vous soutenez un passéiste pour le premier et un raciste pour le second.
    La grande difficulté pour tous les médias alternatifs reste celle là : comment allez plus loin qu’une critique construite ? Comment faire poindre la vérité dans la tête des gens qui ne veulent rien entendre ?
    A mon avis c’est une résistance encore plus grande que les médias corrompus et les agents du système. J’ai beau y réfléchir je ne vois pas de solution, il n’y a que l’effort personnel.
    Encore merci à E&R et aux quelques médias non alignés.

     

    • #90650
      le 25/01/2012 par Francotun’
      François Hollande et le monde des affaires

      Absolument. Je t’invite à relire "l’allégorie de la caverne".
      Charité bien ordonnée commence par soi-même.
      Cordialement


    • #90674

      L’article est de Geoffrey Geuens.


    • #90700

      Le vrai probléme qui fait que la quasi totalité de la population refuse d’accepter que le systéme est totalement pourri, est que si ils le font ensuite ils devront faire un choix, soit ils acceptent le fait d’être des esclaves sans honneur et des complices avec toute la culpabilité qui va avec, soit ils agissent contre le systéme en sachant qu’ils vont perdre tout ce qu’ils ont comme leur petite vie matérialiste avec la "sécurité" et tout le "confort"...
      Et rien ne fait plus peur à une personne qui depuis toujours est conditionné au fait que sa seule raison de vivre est de TOUT faire pour avoir ces "avantages" .


    • #90753
      le 25/01/2012 par Lepetit reporter
      François Hollande et le monde des affaires

      Puisqu’ils nous le disent :

      " Les rares personnes qui comprendront le Système seront soit si intéressées par ses profits, soit si dépendantes de ses largesses qu’il n’y aura pas d’opposition à craindre de cette classe-là ! La grande masse des gens, mentalement incapables de comprendre l’immense avantage retiré du système par le capital, porteront leur fardeau sans se plaindre et peut-être sans même remarquer que le système ne sert aucunement leurs intérêts. "

      Rothschild Brothers of London, citant John Sherman, communiqué aux associés, New York, le 25 juin 1863.


  • #90645

    Mais c’est financé comment toutes ces structures là ? ils sont défrayés pour ça, il y a des salaires, des jetons de présence ? si un jour vous pouvez faire un petit truc sur le fonctionnement des jetons de présence, comment ça marche vraiment, tout ça, ce serait sympa. Merci d’avance. -)


  • #90686

    Parfois je me demande en lisant des commentaires de journalistes ou de gens comme ceux là, au dessus, mais particulièrement les journalistes, qu’ils critiquent Mme Le Pen non pas même en premier lieu par désaccord politique, mais juste à la base parce qu’elle risque de ne pas en louper certains vu la misère qu’ils lui font depuis des années. 7000 et des euros de réduction fiscale, et le reste ; plus que la politique ce qui serait plus noble, je crois qu’avant tout et en premier lieu c’est de ça qu’ils on peur, et je suis sérieux, c’est vous dire si on touche le fond...


  • #90691
    le 25/01/2012 par max stirner
    François Hollande et le monde des affaires

    un constat, la banque rothschild est sur-représentée


  • #90800

    une certaine “communauté” est surreprésenté par rapport a la population globale

     

  • #90816
    le 25/01/2012 par Jasmin Indien
    François Hollande et le monde des affaires

    Levy soit qui mal y pense.
    Je suis étonné : aucune attaque sur la vie dissolue et ripou de Sarkozy, dans les médias ces derniers jours. Est-ce parce qu’il ne s’est pas encore présenté ou bien est-ce le lobby de choax qui le garde au chaud sous les aisselles au cas ou flamby fasse une descente de gelée ? Ils ont tellement l’habitude de se battre en famille et d’afficher un soutien à la tribu en public. Comment débattre si les discours se valent, s’avalent et s’annulent. Nous verrons surement des migrations d’umpies au printemps augurant d’une montée d’air PS.


  • #90822
    le 25/01/2012 par Ali de Montmartre
    François Hollande et le monde des affaires

    Regardez la video où il se défile devant les journalistes de wearechange, qui l’interpelle sur la loi Pompidou-Rotschild... Savoureux


  • #90828

    De toute façon,on voit bien que c’est les multinationales,les banquiers et la finance internationale qui gouvernent le monde,les politiciens ne sont que des agents de relations publiques pour controler les "masses",mot employé par le système oligarchique que je n’aime guère,je préfère peuple,car masse,ça sous entend que le peuple est un ectoplasme gélatineux.On nous a isolés,et plus les citoyens sont isolés par leur égoisme,moins ils sont dangereux pour l’oligarchie.Laissons les faire leur tambouille indigeste,comme le dit A Soral,quand l’écoeurement sera arrivé à un stade extreme,et on n’en est pas loin,il y aura un sursaut du peuple,l’instinct de survie jaillira,car la divine France a un role historique,mystique et providentiel,c’est aussi écrit par Jean Phaure poète et métaphysicien dans son livre la France mystique, moi j’y adhère totalement à cette vision,et cette croyance n’est pas fondée sur la raison et l’analyse,elle est basée sur une intuition profonde,elle m’habite parce que je sais au fond de moi que la France est un pays qui a une dimension sacrée.Vive la beauté,la grandeur de la France éternelle,nous devons l’aimer et la chérir comme une mère.Quand aux ennemis de notre beau pays,leur chute est imminente,c’est mon voeu le plus cher,il m’habite,me porte et me transcende.


  • #90832

    Coïncidence amusante, je reçois aujourd’hui le livre d’Emmanuel Ratier "Au cœur du pouvoir" contenant une liste, classée par ordre alphabétique, de 2000 des membres ou invités du Siècle (des années 1970 à 2010), retraçant leur carrière respective.

    Je tombe peu après sur cet article et commence à chercher les noms de ces messieurs et, ô surprise, tous ceux en gras (excepté Emmanuel Macron) sont dans cet annuaire biographique ainsi que les membres du lobby (je me suis arrêté à Jean-Charles Naouri pour ces derniers).

    Bref, c’est la même bande...

    Étant belge, je ne peux qu’inviter mes voisins français à voter Le Pen, seule alternative pour sauver la France de ces voyous !

    Montrez-nous l’exemple mes amis !


  • #90879
    le 25/01/2012 par Jasmin Indien
    François Hollande et le monde des affaires

    Le Technain parade
    Phrase culte dans le Firago d’hier "La droite cherche la parade à l’offensive du candidat PS" Dérapage sur pate molle. Nous touchons au fond du comi-tragique. Après Chellou-hebdo voici la figue blette. Défilé de saltimbanques :
    "Sarkozy cherche la parade" (sic)
    "Sarkozy a trouvé la parade" (resic)
    "Sarkozy a paradé la semaine dernière" (sick)
    "Sarkozy parade en chef" (mad)
    "Sarkozy parade à l’ONU"
    "Sarkozy parade en Libye comme chez lui"
    "Parade organisée pour mettre Sarkozy sur un piedestal"
    "Paris et Berlin cherchent la parade à la crise"
    "Sarkozy cherche la parade à la perte du triple A"
    "Sarkozy cherche la parade à l’inquiétude des investisseurs"
    .
    Vous paradiez, j’en suis fort aise et bien chomez maintenant. Ou comme on dit à la gay pride, "A force de parader, tu finis par te faire encoller."
    .
    Procédé hypnotique :
    Quelqu’un cherche : il est un chef, combattant devant, sérieux, courageux, conscient et forcément il va trouver : ouf ; nous sommes contents, délivrés, sauvés ? unis ?
    Mais pas cette fois, nain au pipeau.


  • #90888
    le 25/01/2012 par Don diego de las vegas
    François Hollande et le monde des affaires

    Cohen Sapin Boujna Moscovici Hollande Royale DSK , on est oû là ????????????????????? tu m’étonnes qu’on va vers la faillite de la France , ça les arrange bien toute cette bande de sayanims incrusté à gauche comme à droite comme par hazard .

     

    • #91024

      Royale ? Si c’est de Ségolène Royal dont il est question je doute qu’elle soit une sayanim.

      Le PS est proche des milieux patronaux du secteur tertiaire (ceux qui vendent du vent à prix d’or) depuis bien longtemps.

      C’est d’ailleurs sous Mitterrand (le fameux tournant de la rigueur) que le secteur financier a été déréglementé à la mode anglo-saxonne.

      Un think-tank très connu du PS est Terra-Nova qui diffuse des idées libérales de... gôôôche dans une ambiance peace and love.
      http://www.tnova.fr/les-partenaires

      Le PS est depuis WW2 un instrument de lutte contre le communisme et contre le souverainisme Français totalement sous contrôle de l’oncle Sam et de tata Rachel.


  • #91329
    le 26/01/2012 par Kuing Yamang
    François Hollande et le monde des affaires

    Le discours de Hollande au Bourget valait bien une petite danse faite par les éléphants du PS :
    — >
    http://www.youtube.com/watch?v=qrVk...
    .