Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Frauke Petry quitte l’AfD

La coprésidente du parti dénonce la "radicalisation du mouvement"

Coprésidente du parti populiste allemand, Frauke Petry a claqué la porte en dénonçant, comme Florian Philippot, la rhétorique extrémiste de son parti.

 

Alors que son parti vient de remporter un succès historique en s’invitant au Bundestag, Frauke Petry, une des dirigeantes du parti populiste allemand AFD (Alternative pour l’Allemagne), a semé la consternation en annonçant qu’elle refusait de siéger avec ses amis au Parlement. Et ses arguments n’ont pas manqué de faire réagir chez ses alliés du Front national.

Frauke Petry n’a pas ménagé l’effet de surprise puisqu’elle a annoncé sa décision ce lundi en pleine conférence de presse, à côté des autres dirigeants de l’AFD, avant de se lever et de quitter la salle. Celle qui co-préside le parti entend ainsi protester contre la radicalisation du mouvement ces dernières semaines, qui a multiplié ses attaques sur les migrants et les musulmans, et dont certains membres ont prêché la fin de la repentance pour les crimes nazis.

La nouvelle députée a rappelé qu’à sa création en 2013, l’AFD avait clairement l’ambition « d’exercer rapidement des responsabilités gouvernementales » mais que, dans sa forme actuelle, le parti « peut pas faire aux électeurs d’offre crédible pour une prise du gouvernement ». Avant de dénoncer « une rhétorique qui n’est pas constructive pour les électeurs modérés ».

 

Comme un écho à la crise du Front national

Ce coup de théâtre a instantanément résonné en France où l’allié de l’AFD, le Front national, est lui-même en butte à une scission fratricide depuis le départ de Florian Philippot. Ce dernier, qui a claqué la porte du FN en usant des arguments similaires à ceux de Frauke Petry, s’est d’ailleurs empressé de voir dans le départ de la dirigeante une preuve que « la radicalité ne sert à rien ».

 

 

Lire la suite de l’article sur huffingtonpost.fr

En lien, sur E&R :

Quel avenir pour les vieilles nations européennes ?
Voir chez Kontre Kulture :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1807790
    Le 25 septembre à 17:06 par Matthieu01
    Frauke Petry quitte l’AfD

    "dont certains membres ont prêché la fin de la repentance pour les crimes nazis"

    Le point de détail qui ne passe pas ? Les radicaux-modérés, concept actuel "Le changement ! Mais pas trop." C’est quoi son CV à cette dame qui aime les effets de com et la mise en scène ?

     

    Répondre à ce message

    • #1807972
      Le 25 septembre à 21:57 par Auri
      Frauke Petry quitte l’AfD

      Ils veulent la fin de la repentance éternelle ? Oh que c’est vilain !

       
  • #1807820
    Le 25 septembre à 17:40 par vanda
    Frauke Petry quitte l’AfD

    Concernant la comparaison avec Phillipot, l’article fait une erreur d’analyse .
    Phillipot s’est retrouvé en situation de quitter le FN plutôt sur la base de l’abandon par ce dernier des exigences d’un souverainisme réel(sortie de l’UE , de l’euro et de l’OTAN) . La"radicalisation" sur des thèmes précis étant de mon point de vue destinée à masquer le fléchissement du FN sur des questions bien plus exigeantes que de limiter son discours sur l’islamisme et la sécurité(qui sont aussi des questions sérieuses ).

     

    Répondre à ce message

  • #1807821
    Le 25 septembre à 17:41 par djiguit
    Frauke Petry quitte l’AfD

    la bonne nouvelle c’est qu’ils ne se reproduiront pas ! bon je sors...

     

    Répondre à ce message

  • #1807829
    Le 25 septembre à 17:52 par Denis Jaisson
    Frauke Petry quitte l’AfD

    Quand le Système génère sa propore opposition, le « patriotisme rassembleur » n’est pas le 1er des principes de l’AfD

     

    Répondre à ce message

  • #1807864
    Le 25 septembre à 19:00 par Arthur
    Frauke Petry quitte l’AfD

    " [...] exercer rapidement des responsabilités gouvernementales » mais que, dans sa forme actuelle, le parti « peut pas faire aux électeurs d’offre crédible pour une prise du gouvernement ». Avant de dénoncer « une rhétorique qui n’est pas constructive pour les électeurs modérés »."
    Quelle menteuse : n’importe qui peut gouverner (pour arriver aux résultats de l’U.E. s’entend).

     

    Répondre à ce message

  • #1807882
    Le 25 septembre à 19:24 par The Médiavengers
    Frauke Petry quitte l’AfD

    Être radical n’est pas une tare, il faut au contraire savoir aller jusqu’au bout de ses raisonnements.
    J’aimerais bien quelques éclaircissements concernant la dédiabolisation alors ne faisons pas en plus des comparatifs France/Allemagne qui n’ont pas lieu d’être.
    Philippot est sur une ligne molle et de dédiabolisation qui ne colle pas du tout avec la ligne Soralienne. J’ai beau suivre E&R depuis longtemps, je commence à avoir mal à force de faire le grand écart, entre soutenir Philippot, Jean-Marie, Donald, Poutine, Maduro... Sans compter Mélenchon, Dupont-Aignan er Asselineau qui disent des choses vraies, mais...
    Je sais bien qu’aucun n’est parfait et ne concentre seul la ligne "Gauche du Travail, Droite des valeurs" justement. Alors, à quel(s) Saint(s) se vouer ?

     

    Répondre à ce message

    • #1808116
      Le 26 septembre à 08:27 par awrassi
      Frauke Petry quitte l’AfD

      Pour t’aider à y voir clair, pose-toi les questions suivantes :
      1) "qu’est-ce qui m’empêche de vivre mes rêves ?"
      2) "qu’est-ce qui m’empêche d’aller à l’église le dimanche ?"
      3) "qu’est-ce qui empêche Hollande, Sarkozy, Bush, Mélenchon, Le Pen ou Trump de dormir les poings fermés ?"
      Si la réponse aux trois questions est "l"islamisme", commence la croisade ; sinon vote en fonction de la réponse à la première question ! Tu auras enfin compris la lutte des classes ...

       
  • #1807884
    Le 25 septembre à 19:28 par The Médiavengers
    Frauke Petry quitte l’AfD

    Être radical n’est pas une tare, il faut au contraire savoir aller jusqu’au bout de ses raisonnements.
    J’aimerais bien quelques éclaircissements concernant la dédiabolisation alors ne faisons pas en plus des comparatifs France/Allemagne qui n’ont pas lieu d’être.
    Philippot est sur une ligne molle et de dédiabolisation qui ne colle pas du tout avec la ligne Soralienne. J’ai beau suivre E&R depuis longtemps, je commence à avoir mal à force de faire le grand écart, entre soutenir Philippot, Jean-Marie, Donald, Poutine, Maduro... Sans compter Mélenchon, Dupont-Aignan er Asselineau qui disent des choses vraies, mais...
    Je sais bien qu’aucun n’est parfait et ne concentre seul la ligne "Gauche du Travail, Droite des valeurs" justement. Alors, à quel(s) Saint(s) se vouer ?

     

    Répondre à ce message

    • #1807903
      Le 25 septembre à 19:54 par Titus
      Frauke Petry quitte l’AfD

      je commence à avoir mal à force de faire le grand écart, entre soutenir Philippot, Jean-Marie, Donald, Poutine, Maduro.




      Tout dépend de ce que tu appelles "soutenir". Dans la liste que tu donnes, le seul qui ait reçu un soutien officiel d’ER est Hugo Chavez.

       
    • #1807931
      Le 25 septembre à 20:36 par Lonewolf
      Frauke Petry quitte l’AfD

      Généralement,je ne crois plus une seule ligne de ce que je lis ou une seule parole de ce que j’entends dans les merdias mainstream (à part parfois certains journaux anglais)ouest-européen,tous dirigés/manipulés par les banquiers et les grands patrons locaux.
      Par contre vous pouvez être quasi-certain que d’aucuns lui auront mis la pression pour qu’elle parte...
      La vraie question est:comment a été monnayé son départ ???
      Argent,chantage de la part des services spéciaux de Merkel de révéler certains "secrets de familles" un peu glauques,etc ???

       
  • #1807896
    Le 25 septembre à 19:49 par borussia1871
    Frauke Petry quitte l’AfD

    En même temps croire que l’AfD est l’avenir de l’Allemagne, c’est une blague quand on voit le parcours de ses dirigeants. C’est un parti d’opposition/contestation totalement controlé et fondé pour éviter que les voix n’aillent vers le NPD qui lui a une réelle ligne politique sociale, souverainiste, économique et culturelle.

     

    Répondre à ce message

    • #1807935
      Le 25 septembre à 20:42 par Lonewolf
      Frauke Petry quitte l’AfD

      Ah enfin un commentaire intéressant !!!
      Entièrement d’accord avec vous,le système choisissant TOUJOURS,lorsqu’il est bien entendu en pouvoir de le faire,ses principaux opposants et adversaires qu’il contribue lui même à mettre sous les feux de la rampe,on n’échappe pas aussi facilement que cela aux thèses de Debord...
      Même la contestation radicale est devenue en ce siècle de simulacres matière à marchandisation/récupération....

       
    • #1807983
      Le 25 septembre à 22:18 par Mort de rire
      Frauke Petry quitte l’AfD

      @borussia1871

      L’AfD est en effet un parti contrôlé par le système mais il en est de même pour le NPD...on ne compte plus le nombre d’adhérents du NPD appartenant aux services secrets allemands et dont le but est de surveiller les éventuels opposants.

      L’avantage de l’AfD réside dans le nombre beaucoup plus important de ses membres, à partir d’une certaine masse critique il n’est pas possible de contrôler une structure d’opposition, d’autant plus que l’AfD possède une plus grosse marge de progression ainsi que des leaders de qualité comme Gauland et Hocke(que Pertry a voulu exclure à cause de son opposition à la repentance).

       
  • #1808121
    Le 26 septembre à 08:42 par awrassi
    Frauke Petry quitte l’AfD

    Qui dit "nationalisme" dit Hitler. Or qui dit Hitler, dit "shoah". Par conséquent, qui dit nationalisme dit shoah ...
    La psyché de l’Homo occidentalus a été réécrite pour toujours en 1945. Donc exit tous les partis qui se disent nationalistes. Et ce n’est pas le "patriotisme" de Philippot qui y changera quelque chose. Ni le "souverainisme" des Québécois. On remarquera au passage que le patriotisme n’inclut pas nécessairement le souverainisme et que l’on peut être souverain sans être nationaliste. Bref, le pouvoir se prend. C’est ce qu’ont fait tous les hommes qui ont marqué l’Histoire et qu’aucun politicien d’aujourd’hui ne pourra jamais égaler !

     

    Répondre à ce message

  • #1808131
    Le 26 septembre à 09:05 par Stavroguine
    Frauke Petry quitte l’AfD

    Le système est puissant et rusé que ce soit en France ou ailleurs, il s’agit de diviser pour mieux régner. Ils intègrent des hommes à eux au sein de "l’ennemi" qui influencent la politique du groupe pour mieux préparer la division à venir.

    Ils suffit de voir la ligne défendue par Alliot/Menard/Collard/Zemmour qui mène le FN droit dans le mur aujourd’hui. Ces hommes sont positionnés depuis longtemps pour en arriver là. Exit l’anti-mondialisme véritable et dangereux pour le système (sortie de l’Euro, retour à la monnaie nationale etc.) bonjour l’idiocracie qui est beaucoup plus facile à combattre notamment par l’extreme gauche.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents