Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

 

Frédéric Delavier : « L’art contemporain, ce n’est pas de l’art »

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur l’art contemporain (29 janvier 2009) :

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’art contemporain, lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

122 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1790012
    Le 26 août à 00:29 par Fdouli
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    Si vous voulez qu’un enfant apprécie et aime à l’âge adulte la "vraie peinture, les vraies chefs-d’œuvre" il ne faut pas lui montrer d’emblée les peintures de Picasso.
    De même si vous voulez qu’un enfant aime et apprécie à l’âge adulte "les personnes du sexe opposé (ayant environ le même âge)" il ne faut pas lui faire visiter d’emblée les plages de nudistes où il y a une majorité d’hommes et de femmes ayant dépassé un certain âge.

     

    Répondre à ce message

  • #1790054
    Le 26 août à 04:59 par PER CAPITA .................
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    C’est un phénomène typiquement contemporain que de réaliser que la quasi totalité des gens sont dans l’incapacité totale de rester dans leur domaine de prédilection.
    En effet, personnellement je trouve que les bouquins et explications de Delavier dans le domaine de la musculation sont fort bien conçus ... mais pourquoi diable faut-il qu’il aille se mêler de sujet dont il ignore tout, très certainement par manque d’érudition.
    Qu’il se contente de rester dans son domaine et laisse aux gens compétents le soin de parler des sujets qu’ils maitrisent mieux que personne.
    Même des gens comme Onfray se font piéger à vouloir parler et avoir un avis sur tout lorsque par exemple il vient nous dire que les femmes au Mali sont excisées ce qui bien entendu s’avère tout à fait faux.
    Étant né au Mali et marié à une malienne de surcroit je puis dire à monsieur Onfray, tout agrégé de philosophie qu’il est, qu’il ferait bien lui aussi de rester dans ce qui est son domaine et se taire lorsque son ignorance l’exige et même si lors de ses pérégrinations il a pu se " voir" le Mali ...
    Delavier n’est certes pas Onfray, mais force est de constater que l’élation les touche tout deux de manière similaire, ce qui est fort dommageable pour la culture ...
    Il en va de même pour toute la bande de bras cassés qui s’amuse à "faire des vidéos" sans avoir la moindre compétence pour les sujets qu’ils traitent sans se rendre compte qu’ils assotissent le populo qui n’a guère besoin qu’on en rajoute à son ignorance souvent crasse.

     

    Répondre à ce message

  • #1790193
    Le 26 août à 13:34 par Cercle Réactionnaire Social
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    picasso/escroc & DALI/ Génie ! Ce picasso excellent peintre à ses débuts a rapidement choisi l’entourloupe du marketting avant l’heure ; c’est déplorable .

     

    Répondre à ce message

  • #1790323
    Le 26 août à 18:17 par hahaha
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    Hahaha, désolé Fred, mais te servir de Picasso pour fustiger l’art contemporain (qui n’en est justement pas, de l’Art, au mieux le reflet de la décrépitude civilisationnelle...), et faire l’amalgame entre le peintre de la première moitié du XXe siècle et l’artiste cynique qu’il est devenu à la fin de sa vie est totalement contre-productif !

    Que tu le veuilles ou non, il est un des GRANDS de l’Histoire des Arts et analyser son œuvre avec des jugements de valeurs (picturales ou philosophiques) hors du contexte de l’époque ne servira qu’à décrédibiliser ton discours. Car il n’est PAS un artiste contemporain (il y en a si peu d’ailleurs de nos jours...).

    Nous vivons dans une époque post-artistique (post-tout en fait...) et il est plus que pertinent de critiquer ce monde de spéculateurs et la merde qu’on nous vend pour de l’Art. Mais de grâce, que ce soit fait avec des arguments objectifs.

     

    Répondre à ce message

  • #1790423
    Le 26 août à 21:27 par Michael B.
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    Que Kontre Kulture fasse une offre à monsieur Delavier !

     

    Répondre à ce message

  • #1790575
    Le 27 août à 10:44 par Epoche
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    Intéressant de voir des gens conchier Picasso et à côté de ça, écouter du vieux rock pour héroïnomane ou plus généralement de la mauvaise musique.

     

    Répondre à ce message

    • #1790867
      Le 27 août à 18:31 par paramesh
      Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

      parce que cette esthétique là est entrée dans les moeurs, reporte toi 50 ans en arrière, tu aurais eu beaucoup moins d’amateurs, pareil pour l’art nègre (avec 100 ans de recul)
      je te fais écouter de l’opéra chinois, tu pars en courant
      restes cinquante ans en chine, tu finiras par , au moins, le supporter et au mieux l’apprécier.

       
    • #1791067
      Le 27 août à 23:13 par Chercheur
      Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

      Epoche,

      Qui t’a dit qu on etait en contradiction parce qu on n aimait pas Picasso tout en ecoutant du rock ?? Tu inventes ca tout seul...
      J’ai fait un long post ci dessus où je mets dans le même sac : Picasso, Céline et presque tous les ecrivains du XXeme, le rock, le rap, etc.

      Et j’ecoute du classique.

      Tout le modernisme est proche de la merde, pas seulement l art, mais aussi : la philo (nietzsche, bhl, onfray, ....), la politique, les moeurs, la morale, les valeurs, etc etc.

       
  • #1790728
    Le 27 août à 15:11 par paramesh
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    que certains aiment ou n’aiment pas est une évidence facilement démontrée ici,elle nous indique bien évidemment un monde en crise
    Beau ou laid ?
    qu’est ce qui détermine le beau ou le laid ?
    l’esthétique
    or l’esthétique est culturelle c’est aussi un produit de l’histoire
    je vous encourage fortement à lire l’article esthétique sur wikipédia, il vaut ce qu’il vaut mais peut vous faire mieux comprendre quelles devrait être les bonnes conclusions à apporter à ce débat.
    quel beau nous imposera-t-on dans un monde mondialisé ?
    du design ? l’esthétique utilitariste de la marchandise
    du conceptuel ?, l’esthétique du langage comme propagande et contre propagande
    car visiblement l’esthétique purement individualiste d’un Picasso n’est pas rentable (ha ha ha)

     

    Répondre à ce message

  • #1790966
    Le 27 août à 20:38 par Lordy
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    Trop de gens se prennent trop la tête sur l’art en général...

    Alors qu’en fait c’est très simple à comprendre :
    L’art, le vrai, a pour vocation de sublimer, c’est à dire magnifier la nature, la rapprocher du paradis, c’est à dire la rendre plus belle qu’elle n’est dans la réalité...

    Exemple : Si je décide de reproduire en peinture un arbre en le sublimant, c’est à dire en le rendant magnifique plus qu’il ne l’est dans la réalité, si j’ai suffisamment de talent celui ci paraitra incroyable aux yeux du monde. C’est cela l’art, le vrai.

    Cela marche pour tout type de sujet, et, force de la nature oblige, les sujets les plus naturellement répugnants comme peindre une déjection canine ou une scène de pédophilie sont naturellement écartés, en étant extrêmement difficiles, voire impossibles à magnifier aux yeux du monde.(tu la trouves belle ma crotte ?) Art et nature sont liés.

    Et cela marche pour tout le monde, pas seulement pour les peintres, un plombier peut vous installer une plomberie tellement pratique et tellement ingénieuse que vous serez tenté de lui dire : "vous avez fait du boulot d’artiste !"

    Copier à l’exactitude (fade et inutile depuis l’invention de la photographie, sauf si vous voulez vous entrainer), ou déformer (comme le fait picasso) en prétextant une excuse bidon et chouineuse comme l’a fait picasso : "c’est pas ma faute, c’est à cause de la guerre que je fais de la merde" ça n’est plus de l’art, mais de la merde.

    Avant de juger une oeuvre, je vous invite à regarder le background de ces pseudos artistes contemporains : fous, marginaux, anciens pensionnaires d’asiles, parfois un peu pédos, bobos qui détestent la nature (un artiste qui déteste la nature...le comble...), gens qui veulent juste faire une mauvaise blague ou un pari (comme marcel Duchamp et son urinoir, et tout le monde est tombé dans le panneau, quelle poilade !)

    essayez de considérez les oeuvres de gens normaux, pas des psychopathes, par exemple en allant regarder sur internet les peintures d’illustrateurs, vous constaterez que les vrais artistes, ceux capables de magnifier leur environnement,il n y en a pas tant que ça...
    Et dans bien des cas vous finirez par revenir aux classiques de la renaissance pour ne pas vous ennuyer devant tant d’indigence graphique.

     

    Répondre à ce message

  • #1791179
    Le 28 août à 09:21 par pivert
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    La commercialisation de l’art contemporain et toute cette manipulation sur "rien" est une triste réalité.
    Mais dire que tous les artistes contemporains sont tous de la merde c’est tomber comme eux, dans une sorte de nouvelle secte dans le sens contraire.
    Je suis un ignorant (qui ne partage pas d’une manière ou d’une autre, ce fléau ?) mais personne ne va me dicter ce que je dois aimer ou pas. Il est très clair que je peux me tromper dans le sens d’une esthétique pure, mais je n’ai pas d’autre solution que d’aborder les choses là où je suis vraiment. Ce que je recherche c’est de ne pas rester coincé dans des automatismes fermés, une sorte de prison à ciel ouvert. Je suis lent...

     

    Répondre à ce message

  • #1791307
    Le 28 août à 13:34 par Mami Wata
    Frédéric Delavier : "Picasso, c’est de la merde"

    Déformer les figures comme ça dans la peinture, je trouve cela très laid. Depuis enfant j’ai toujours trouvé moches les peintures de Picasso et je ne comprenais pas pourquoi des gens les vantaient autant. Désolé pour moi c’est de la merde !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents