Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Frédéric Haziza contre Astrid de Villaines : simple rappel à la loi

La brigade de délinquance à la personne a été moins généreuse avec Alain Soral

Frédéric Haziza, présentateur vedette de La Chaîne parlementaire (LCP) qui faisait l’objet d’une enquête après des accusations d’agression sexuelle portées par la journaliste Astrid de Villaines dans une plainte, a fait l’objet d’un rappel à la loi, a indiqué une source judiciaire à l’AFP, samedi 14 juillet. Une décision qui a provoqué l’indignation de la journaliste qui avait déposé plainte à l’encontre du présentateur.

 

« Cette mesure alternative aux poursuites se borne à constater une violation de la loi sans rien dire de sa gravité, condamne le communiqué de la plaignante et son avocat. Cette décision ne pourra que décourager toutes les victimes qui hésitent encore, et on les comprend, à se rendre dans les commissariats. »

« Je n’ai jamais été un agresseur sexuel », s’est défendu Frédéric Haziza dans une tribune sur le site La Règle du jeu, évoquant un « pincement aux mollets blagueur » alors que la journaliste décrit un pincement à la fesse.

« Il m’a juste été rappelé, le 11 juillet, qu’il valait mieux éviter désormais les blagues vaseuses », a-t-il commenté au sujet de ce rappel à la loi, qui vient clore l’enquête menée par la brigade de répression de la délinquance contre la personne.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Extrait de la tribune chouineuse du harceleur Haziza dans le blog de BHL, qui permet au harceleur de devenir le harcelé, au prédateur de devenir la victime :

« Mon nom a été jeté en pâture dans la presse écrite (notamment Le Monde), les radios (France Info en fait le titre principal de ses flashs pendant une grande partie de la journée du 22 novembre), certaines chaînes d’info en continu qui ont même proposé à des heures de grande écoute des débats à charge autour de mon cas, sans oublier les insanités et la haine colportées par les réseaux sociaux, sur “le juif Haziza”.
[...]
Le combat pour l’égalité entre femmes et hommes et pour le respect dû aux femmes, est un combat nécessaire mais il ne peut ni justifier le lynchage dont j’ai fait l’objet, ni être instrumentalisé à d’autres fins. C’est cette instrumentalisation malsaine qui a favorisé le torrent de boue aux relents abjects qui s’est déversé sur moi dans les réseaux sociaux. Un torrent de boue quotidien depuis 8 mois qui n’a ni ému, ni choqué mes confrères de la SDJ. »

Triangulation pour cerner le harceleur sexuel sioniste Haziza,
naturellement sur Kontre Kulture

 

Haziza le harceleur sioniste, sur E&R :

 

Le harceleur sexuel des élites, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il n’y a de la chance que pour les crapules de haut niveau.
    C’est lamentable mais c’est ainsi. Seule une punition divine, pourrait enseigner les bonnes manières, à l’arrogant et prétentieux M. Haziza.
    Augurons que cela finira par arriver.

     

  • Ne rien lâcher ! Hazziza et ses potes sionistes doivent bien comprendre que ce 2P2M ne peut pas rester sans conséquences. D’autre part, les "magistrats" en question doivent être inscrits sur le "murs des collabos" en attendant la Sainte-Purge déjà en marche aux USA, à l’UE et qui ne tardera plus en France. Parole de Xi, Trump et Poutine !


  • Ah, j’aurais tellement voulu voir comment s’est passé le rappel à la loi avec Haziza.

    A-t-il dit avec un air contri : "Oui madame (ou monsieur) je ne recommencerai plus, c’est promis" ?


  • LCP a été dans l’obligation (pression politique pyramidale) de revoir sa copie afin de ne pas etre accusée d’antisémitisme .


  • Comment cette insignifiante petite journaliste n’a t-elle pas saisi l’honneur qui lui était fait de se faire pincer la fesse par Moosieur Frederic « mon grand-pere a tellement souffert » Haziza ?


  • Elle voudrait qu’il aille en taule pour lui avoir pincé les fesses, c’est un peu beaucoup non ?

     

    • lili

      Sais tu que siffler une femme dans la rue c’est 90 euros d’amende ?
      Non cette histoire montre que certains peuvent baiser et le gentil doit passer sa nuit avec la veuve poignet.


    • Non elle voulait que la Justice fasse son job, mais elle s’est mal exprimée, il est vrai que le pincement de fesse ne relève pas de l’abus sexuel mais plutôt du harcèlement - enfin je crois.
      Toujours utile qu’il devrait être sanctionné autrement que par un simple rappel à la loi, par exemple par une amende - rappel à l’ordre qui avait déjà été exprimé par l’employeur.

      Haziza se croyait intouchable et il avait raison de le penser manifestement ! Le problème n’est pas Astrid, mais la Justice fr.


    • Elle n’a aucune preuve me semble-t’il donc oui, le rappel à la loi paraît cher payé.


  • #2004767

    La preuve est là : qui ? Contrôle la France ? Surment pas Soral, Dieudo ou même Tariq Ramadan "petit fils des fondateurs de je ne sais quoi" ?
    Moi je vais prendre un double jus d’ananas...


  • Là ça commence vraiment à se voir, la justice à eux !
    Ce gnome hideux s’en sort bien. Mais, en même temps, comme on dit maintenant, je comprends que les juges aient eu un doute. Un teckel peut-il violer un doberman ? Et pourquoi cette plaignante ne l’a pas tout simplement latté (ou enjambé comme j’avais lu avec plaisir par ailleurs) ?

     

  • #2004782

    Et alors ! C’est juste le retour du droit de cuissage des "seigneurs élus" sur les goys.


  • C’est hallucinant de symbolisme !!! Un 14 juillet, une aristocrate se plaint (légitimement) que la Justice (issue de la Lumineuse Révolution) ne rend plus la justice. Au profit d’un aristocrate républicain intouchable apparemment.

    Ca serait intéressant de savoir si les aristocrates de l’Ancien Régime étaient autant intouchables (peut être Marion Sigaut l’a t elle déjà expliqué, mais je l’ignore).


  • #2004797
    le 14/07/2018 par Que Toute Chair Fasse Silence
    Frédéric Haziza contre Astrid de Villaines : simple rappel à la (...)

    Le plus drôle, si j ose dire, c’est qu’ haziza dans son texte présenté sur twitter, dit que si Astrid de Villaines a porté plainte contre lui, c est de la faute de... Soral !
    Et nous explique que tout cela n est que de ... l antisémitisme !
    Et que la victime c est ... lui !


  • "la justice à nous" a rendu son verdict, une fois de plus !


  • Schiappa ne s’est pas exprimée.

     

  • Nazziza a la carte du parti, c’est donc normal que la kommandantur le relaxe.


  • Un rappel à la loi, ça signifie quand même la méconnaissance de la loi de l’accusé.

    Pour un mec qui bosse sur LCP, c’est donc une "sanction" complètement inappropriée, un geste de complaisance et j’en reste là, je vais dire des bêtises.


  • Ah, et Schiappa, elle est en vacances que l’on ne l’entend pas ?
    Ne serait-ce pas un men-ass-splaining que tout ceci ?
    Ah les rois du pain au chocolat qui s’en donnent à coeur joie...


  • L’Hazziza était en position d’autorité, ce qui théoriquement est un facteur aggravant, mais pas quand on fait partie de la tribu.

    Et dire qu’il y a des crétins qui croient dur comme fer que la France est aux mains des musulmans...


  • Dostoïevski le dit dans son chef d’oeuvre Crime et Châtiment "la morale est un théâtre pour les poux". Le deux poids deux mesures ne date pas d’hier, ce qui, moi, me choque c’est que, justement, ça ne choque personne. Surement le général De Gaulle avait raison quand il disait "les Français sont des veaux", en ce qui me concerne, au delà d’un certain niveau de bêtise j’ai des vertiges, c’est pourquoi en société j’évite les sujets ayant trait à la justice, la politique, la géopolitique, l’économie pour faire comme tout le monde, parler de foot et de cul...
    Un truc qui marche pour évoluer en société c’est se forcer à écouter en boucle des commentaires de celle qui brille par son absence sur ce sujet, Mme Schiappa...
    Chaque jour, j’y laisse quelques neurones mais tout va beaucoup mieux, prochaine étape, je remets le bouton 8 de ma télécommande que j’avais cassé volontairement...


  • Et tout ce cirque d’accusation inversée continuera tant que nous nous contenterons de nous indigner en restant le séant collé sur nos sièges inconfortables devenus de plus en plus étroits.

    La France, qui s’apprête à fêter (si si !) un événement historique (si si !) : la coupe de foot, n’en peut mais de ne savoir comment faire pour recréer du lien entre ses 67 millions de pécus dont plus de la moitié se contrefout du pays, de l’histoire, des racines, des hauts faits nobles et courageux. Mais.... la coupe du monde de foot, alors ça... c’est la grande messe de remplacement servie aux gueux qui ne savent plus ni qui ils sont ni d’où ils viennent.

    Astrid de Villaines, vilaine en quelque sorte, d’avoir osé demandé justice contre un de ces agents torpilleurs de vérité comme il y en a tant dans notre pays en ruine, Astrid qui devra repasser pour trouver justice dans le merdier nauséeux qui se répand dans notre pays.

    Misère... combien de temps encore et jusqu’à quelle dernière gorgée de lie ??

     

  • #2005479

    Les mains aux fesses quand ce n’est pas violement dans le visage de journalistes non soumis à sa mafia communautaire, et toujours rien, je comprends bien pourquoi "sa justice à lui" passe, pourquoi ses propos haineux racistes sont la liberté d’expression à sens unique...


  • Votre parti pris contre laziza comme souvent vous fait défendre l’inverse de votre conviction sur ces affaires de prétendues "violences faites aux femmes."

    Pincer une fesse ou mettre une main au cul d’une femme n’est pas de la violence.
    C’est de la goujaterie.Que certaines femmes apprécient.
    Par exemple une vraie femme,Monica Bellucci,s’est attristée il y a quelques années que plus aucun homme ne lui mettait la main aux fesses dans la rue ou les transports contrairement à sa jeunesse en Italie.
    Parfois une femme peut être choquée par de la goujaterie mais selon celui qui ose,cela peut aussi lui plaire.Même si elle ne le reconnaitra pas.

    Une main aux fesses ca n’est pas de la violence.Une femme n’a pas a porter plainte pour ça,c’est ridicule et disproportionné.Si elle n’apprecie pas elle doit crier ou gifler le goujat.Et le goujat doit evidemment accepter la gifle sans la rendre.

    Cette société est pathétique.haziza est un individu méprisable et insupportable,néanmoins c’est quand on sait rester juste intellectuellement que ce que l’on pense a de la valeur.

     

    • Lorsque je suis dans leurs parages, essayez juste avec ma femme, ma fille, ma mère et même ma grand-mère (voire les copines, les amies, les collègues) et vous verrez si ce n’est pas de la violence lorsque, vous éveillant du coma, vous percevrez, au loin, la petite musique de l’électrocardiogramme sur votre lit d’hôpital, vous rappelant que, pour éviter l’horizontalité malencontreuse venant d’un autre coup de foudre, il faut user de verticalité vertueuse.
      Vous voulez toucher le cuI des femmes ? Demandez-leur au préalable. En cas de réponse négative, abstenez-vous : ou plutôt, comblez votre frustration avec celui de votre mère (ou celui de votre père selon la possible orientation qui engendre tout autant de « fiertés »), cela devrait limiter votre concupiscence.


  • Frédéric "Hazizi" contre Astrid de Villaines, tout contre... un peu comme la fameuse formule de Sacha Guitry... "Les femmes, je suis contre... tout contre."

    Le "deux poids / deux mesures" habituel.

    Rappel à la loi ?

    Laquelle ?

    C’est la leur, non ?... à géométrie variable, toujours, au profit des "intouchables" (pas la caste des "misérables" indiens...), non, celle du pouvoir profond contre le peuple et ses représentants "de cœur" (nos trop rares valeureux et courageux opposants : Alain Soral et son équipe E&R, Dieudonné, Ryssen, Faurisson, Panamza, etc...), que les décisions politiques et de justice immondes du sionistan, harcèlent implacablement.

    Les Torquemada de la pensée unique ne se contentent plus, au vu du niveau stratosphérique atteint aujourd’hui par les arrêtés et jugements, du contrôle mental procuré par leur hégémonie abusive et scandaleuse sur l’entier appareil médiatique.

    Il faut maintenant qu’ils traquent tout "reliquat" de liberté d’expression émanant du peuple : c’est, à nouveau, le régime de la Terreur...

    Ce cuistre Frédéric "élites intouchables / Justice à eux" Haziza , bien que viré de LCP où il ne s’adonnait, avec délectation, pas qu’à son métier de présentâteur... s’en tire à si bon compte judiciairement judicieux, que le contributeur à la taxe audiovisuelle doit s’attendre à le voir sévir, dès la rentrée, sur un autre cAnal d’"infaux".

    Quant à la Villaine et son pincement aux fesses hazizesque, du fait que cela s’accorde opportunément avec des ingénieries sociales hégéliennes " #MeToo ", et autres offensives sociétales de loges et de lobbies déconstructivistes, on est donc en présence de deux faces d’une même pièce... c’est évocateur du degré de duperie auquel le peuple est soumis quotidiennement, à dessein de l’affaiblir et d’annihiler toute potentielle résistance.

    En outre, ce jeu d’acteur de crise, parvient également à dissimuler au large public, les condamnations iniques et hypocrites qui pleuvent, accompagnées de la diabolisation / ostracisme, des menaces, des sanctions et autres amendes judiciaires et/ou fiscales sur les vaillants et dignes rebelles au présent système agonisant.

    Cette République se targue de porter pompeusement le nom de "Démocratie", mot qui ne représente plus qu’un égrégore hypnotique, leurrant le mental du citoyen...

    D’ordinaire le peuple avait droit à la chienlit, maintenant se surajoute l’Hazizanie,

    où la France en mode Hazi(g)za(g) pour un certain temps encore...


Commentaires suivants