Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

G7 : Trump le mauvais sauvage bouscule le Nouvel Ordre mondial

Avant d’aller jouer au poker avec Kim Jong-un, Donald Trump a eu le tweet mauvais. Ce sauvage a désavoué le communiqué du G7 et bousculé ses partenaires commerciaux. Le Landernau du Nouvel Ordre mondial est en émoi. Cela ne présage rien de bon.

 

Trump joue au Huron, ce sauvage d’Amérique dont Voltaire utilisait les étonnements pour mettre en scène les anomalies et les contradictions de la société. Il fait mine de découvrir en quelques tweets les incohérences du libre-échange et des négociations sur le grand commerce mondial. Comme il a soixante-dix ans et qu’il a gagné une dizaine de milliards dans les affaires, on tiendra sa naïveté pour jouée, mais son désir de pédagogie, et son souhait de renverser le jeu de quilles du Nouvel Ordre mondial, eux, sont bien réels.

 

Le G7 avait péniblement pondu un compromis et Trump l’a signé

De quoi s’agit-il à l’origine ? Le G7, c’est-à-dire les pays les plus riches du monde se sont réunis à la Malalbe, au Québec, sous la présidence du premier ministre canadien Justin Trudeau. Six d’entre eux n’étaient pas d’accord avec le septième, le plus puissant, les États-Unis, qui entend rétablir de vraies barrières douanières pour freiner ses importations, sur l’acier notamment. C’est un accroc dans le dogme du libre-échange intégral, et ces six-là sont des bigots : pour eux le Nouvel Ordre mondial tient sur deux pieds, libre échange et prise de décision multilatérale. Avec ses mauvaises manières, Trump scie les deux. Le G7, malgré le désaccord des parties, avait réussi à mettre sur pied un ce ces communiqués dont les diplomates raffolent, château de cartes de formules creuses qui permettent de ménager l’avenir et ses ambiguïtés. Or Trump, au soleil du printemps canadien, l’avait signé comme tout le monde.

 

À bord d’Air Force One le POTUS est devenu un mauvais sauvage

Mais une fois embarqué dans on Air Force One à destination de Singapour où il doit rencontrer Kim Jong-un (sa priorité, son grand rôle de l’année : réussira-t-il où tous ses prédécesseurs ont échoué ?), Trump est redevenu ce POTUS irascible, imprévisible et sauvage qui fascine tant le facile Macron. Il a bousculé tout cela en quelques tweets qui ne sont pas piqués des hannetons. Le premier vise le Canada et les droits de douane qu’il impose aux États-Unis. Ils s’élèveraient à 270 % sur les produits laitiers. Trump est particulièrement mauvais envers le pauvre Trudeau : « Justin [Trudeau] joue les vexés quand on le dénonce ! » Il lui consacre même un deuxième tweet :

« Le PM Trudeau du Canada s’est montré docile et modéré pendant nos réunions au G7, tout cela pour donner une conférence de presse après mon départ dans laquelle il déclare que “les droits de douane américains sont presque insultants” et qu’il ne “se laissera pas bousculer”. Très malhonnête et faible ».

 

Il bouscule les poules du Nouvel Ordre mondial à coups de pied au derrière

Les chaisières du Nouvel Ordre mondial, dont Trudeau est une des icônes, s’indignent des propos de Trump et Donald Tusk, le Président de l’UE, a même dit qu’il y avait une « place spéciale pour Trudeau préparée au paradis » : Trump a choisi de bousculer l’homme de la révolution sociétale, LGBT, artisan du Canada arc-en-ciel, bref, le parangon du Nouvel Ordre mondial. Le reste des réactions européennes est de la même eau, entre désolation impuissante et mauvaise humeur. On dirait des poules qui auraient reçu un coup de pied dans le derrière et s’efforcent de rester dignes. Parlant des engagements du G7, Macron a dit : « Quiconque les quitterait le dos tourné montre son incohérence et son inconsistance. La coopération internationale ne peut dépendre de colères ou de petits mots. Soyons sérieux et dignes de nos peuples. » Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a déclaré : « Vous pouvez détruire la confiance en 280 caractères Twitter. »

 

Derrière le G7, c’est le Nouvel Ordre mondial qui est visé

Maas, avec son ton geignard, lève un lièvre de première grandeur. Incontestablement, il n’y a pas d’ordre mondial possible, ancien ou nouveau, quand un chef d’État reprend sa parole quelques heures après l’avoir donnée. Trump est pire qu’un sauvage, il se tient comme un cochon, mais l’effet de ses gestes est qu’il détruit la confiance dans le Nouvel Ordre mondial post-national en construction, et c’en est sans doute aussi le but : le filet maillé depuis des décennies est en train de craquer de toutes parts. Pour se rassurer, Angela Merkel (dont le pays vend plein de Mercedes aux USA et en tire un substantiel excédent commercial) grogne qu’elle ne va pas continuer à se laisser « escroquer » et qu’elle va « agir », et Emmanuel Macron, auquel Maman Brijou vante les vertus de la pédagogie même avec les mauvaises têtes, a lancé à Trump que la France pratique le libre-échange intégral avec l’Allemagne, bien qu’elle ait un important déficit commercial vis-à-vis d’elle.

 

Les tweets de Trump qui bousculent le Monde

Mais précisément, à long terme, est-ce que c’est un truc qui peut marcher, sans entrainer soit l’appauvrissement de certaines nations, soit la mise sous tutelle des nations dans un Nouvel Ordre mondial ? Le Monde, qui ne manque pourtant pas d’anglicistes distingués, a omis de traduire certains tweets de Trump. Les voici. « Pourquoi devrais-je, président des États-Unis, permettre à des pays d’encaisser des excédents commerciaux massifs, comme ils l’ont fait depuis des décennies, pendant que nos fermiers, nos ouvriers et nos contribuables en paient un prix aussi grand et aussi injuste ? Cela n’est pas correct pour le peuple américain. 800 milliards de déficit commercial… » Et celui-ci : « L’Allemagne verse 1 % (doucement) de son PIB à l’OTAN, pendant que nous payons 4 % d’un PIB beaucoup plus important. Quelqu’un croit-il que cela ait un sens ? Nous protégeons l’Europe (ce qui est bon) à grosse perte financière pour qu’elle nous snobe ensuite sur le commerce. Ça va changer ! »

 

Les bonnes questions de Trump et Macron à Sainte Rita

Ici, Trump pose en même temps deux questions fondamentales, qui pendent depuis la seconde guerre mondiale et que personne n’a osé traiter. Pourquoi les Européens délèguent-ils le soin de leur défense aux États-Unis ? Ce n’est pas « une bonne chose », comme le prétend Trump, c’en est une mauvaise, dont les deux parties sont responsables. L’OTAN aussi est une mauvaise chose. Et pourquoi laisse-t-on s’accroître de façon monstrueuse le déficit commercial des États-Unis, avec les conséquences monétaires que cela suppose ? Si Trump, avec ses méthodes de sauvage, parvenait à les mettre un jour vraiment sur la table, je ne suis pas sûre que la réponse lui plairait, mais c’est pour le coup que le bon Donald Tusk pourrait aller brûler un paquet de cierges en remerciement à Sainte Rita.

En lien, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1984752

    C’est un coup de maître qu’a fait Trump

    La Chine aurait pu conclure un accord de défense et commercial avec la Corée du Nord dans le but de devenir incontournable pour le monde grâce au terres rares dont dépendent l’économie et la défense mondial
    La Russie aurait pu conclure un accord de défense et de commercial dans le but de diversifier son économie

    C’est deux pays quasiment indépendant dans plusieurs domaines ont eu peur de la réaction des marchés financiers si ils avaient conclu un tel accord.
    Quand ils ont vu qu’ils avaient aucun problème ,ils ont proposé leur aide ,mais c’est trop tard ;on n’est pas dans un jeux vidéo ou on peut rejouer la parti.

    Ce coup de maitre démontre la faiblesse des BRICS + Iran

    Alain Soral et Dieudonné font honneur à la France

    Pourquoi cette erreur stratégique de la Chine et de la Russie ?
    Il est possible que cela est du à un manque de réactivité doublé de la résignation,de la peur du lendemain

    La Russie a retardé l’émergence de la Pax Judaica , que Trump a prolongé la Pax américana et repousser la Pax China et que l’U.E prolonge l’hibernation de la Pax britaniqua

     

    Répondre à ce message

  • #1984777

    Est démontrée l’illégitimité par l’incompétence, des élites européennes. L’UE a d’abord été montée par les Etats-Unis d’Amérique contre la Russie toute proche, inondée par les produits chinois ne respectant aucune norme alors que les pays du sud de cette UE ont peu d’excédent voire une balance commerciale très déficitaire ...

    Et là tout d’un coup les Etats-Unis d’Amérique renversent les alliances en apaisant leurs tensions avec la Chine via la Corée du Nord, appliquent de fortes taxes douanières (quitte à se mettre sur un autre plan le Canada frontalier à dos) bloquent l’avancée de l’UE au Moyen-Orient (Iran, en plus des tensions avec la Syrie et toujours avec la Russie derrière comme avec l’Ukraine et la Crimée) ...

    Voilà donc nos dirigeants européens à genoux devant Poutine parce qu’isolés avec lui et son énorme contrée qui se passera peut-être facilement d’eux ! Après l’avoir ennuyé en Ukraine et en Syrie, tout en laissant l’armée américaine menacer depuis les pays Baltes ! Minable !

    On a de la haute technologie, mais on se laisse séduire par des vieilles liasses de billets verts (de la monnaie de singe) et des champagnes, bonjour la gueule de bois, on se demande s’il n’y a pas eu viol entre temps ! Il se trouve qu’en plus cette haute technologie est en passe, au moins dans le domaine militaire, d’être reproduite voire dépassée en Russie.

    L’Europe occidentale en sort totalement ridiculisée, enfoncée, détruite avec en plus les vagues migratoires organisées pour l’assommer, le coup de massue. Quant aux thèses de Hungtinton, hein, Trump vous a fait avaler l’idée selon laquelle il casserait du bridé, et maintenant il leur serre la main pour vous enfoncer, vous qui y avez cru !
    Et il faut le redire : ceux qui voient Poutine ou Trump en sauveur de l’Europe occidentale comme barrière aux migrants en rééquilibrant le monde, vous voyez tout à l’envers ... Les Etats-Unis et la Russie se font plaisir sur leur prostituée Europe de l’Ouest bien fatiguée et servile, alors qu’une réaction rapide aurait permis un dialogue d’égal à égal avec les Russes. Trop tard ! Même pour faire un petit truc, une petite union avec le Maghreb pour quelques matières premières contre technologie, trop tard, l’axe atlanto-sioniste nous a fait exploser la Libye (origine de la vague migratoire d’ailleurs) (et la Russie stabilisera si elle en a besoin, sans que le moindre européen occidental n’aie le temps d’ouvrir la bouche, si inutile qu’il est).

     

    Répondre à ce message

  • #1984824

    Beaucoup ici même sur ce site se méprennent sur Trump et sa politique. Loin de vouloir freiner le nouvel ordre mondial, il entend au contraire le consolider. Ainsi il a proposé la constitution d’un G7 délesté de TOUTES barrières douanières !!!

    Ensuite, le vrai responsable du déficit commercial américain est....le peuple américain lui -même, incapable de réfréner sa consommation de biens communs. Que « average Joe » change ses habitudes de consommation et le déficit américain chutera tout naturellement... nul besoin d’incriminer le Japon ou l’Allemagne !

     

    Répondre à ce message

  • #1984827
    Le 13 juin à 09:31 par crachetonvenin2
    G7 : Trump le mauvais sauvage bouscule le Nouvel Ordre mondial

    Les lignes quelles sont elles et sont elles troublées ou sibyllines ... ???
    Pour ce qui est des Etats Unis ou de la France ... ?
    Sans ces sempiternels désordres dits mondiaux ?? Quelle ? Belle présence médiatique et internationale ?
    Ou mieux internationalement défendable sans chichi ou remises en commentaires perpétuelles justement ... ?
    Les médias français ou autres peut être font ils choux gras de bien des petitesses tant dans les entreprises ces types et gonzesses. N’y ont pas leurs places.

     

    Répondre à ce message

  • #1986282

    Pauline Mille de Réinformation TV pourrait amender son vocabulaire.
    Encore Voltaire ! et pourquoi pas Freud alors ?
    Y’a beaucoup de malade en cette République bananière de
    journaleux.
    Les autochtones du Québec sont reconnus comme étant les premières nations non des sauvages à la Pauline...M.

     

    Répondre à ce message