Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

GPA : L’avocat de Marc-Olivier Fogiel met en demeure le site Le Salon Beige

Par courriel, l’avocat de Marc-Olivier Fogiel vient de mettre en demeure le Salon Beige de retirer ce post.

Nous avons constaté qu’entre notre mise en ligne et cette mise en demeure, la dépêche à laquelle nous faisions référence a été "épurée" de sa partie la plus "problématique" au plan juridique, à savoir la conception de deux fillettes par mère porteuse.

Cette information est encore, à l’heure où j’écris, disponible sur le site de MétroNews - dont je ne crois pas que quiconque imagine qu’il s’agit d’un quotidien "réactionnaire".

A toutes fins utiles, en voici une capture d’écran, le 20 décembre 2013 à 16 h.

Si l’avocat de M. Fogiel nous assure que la dépêche initiale ou l’article de MétroNews ont menti, nous retirerons volontiers l’information.

Dans le cas contraire, il nous semble difficile d’obtempérer à sa demande de suppression. Il ne s’agirait, en effet, nullement d’une atteinte à l’intimité de la vie privée, mais bel et bien d’un acte totalement contraire à la loi française, d’une violation de l’ordre public français qui interdit qu’on puisse louer son ventre, et donc d’un scandale que nous avons le devoir de dénoncer.

Sur l’homosexualité, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants