Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gauche du travail, droite des valeurs ?

De Michéa à Simone Weil : Limite, la nouvelle revue qui "fait bouger les lignes"

Dans le ronronnement ordinaire des idées et les clivages dépassés auxquels on s’accroche par habitude, la nouvelle revue Limite fait l’effet d’un coup de tonnerre, et signe l’arrivée dans l’arène intellectuelle d’une génération prête à en découdre avec la fuite en avant économique et l’espoir de salut par la technologie.

Il y a de la fraîcheur et de l’insolence dans cette petite bande réunie, entre autres, autour d’Eugénie Bastié, Gaultier Bès, Marianne Durano, et de son directeur Paul Piccarreta, ancien rédacteur de Causeur, qui entend être « anarchiste contre les puissances d’argent », « blasphémateur contre toutes les idoles », « bioconservateur contre les transhumanistes » et professe contre la démesure contemporaine un antilibéralisme décomplexé et une écologie radicale.

Télescopage inédit de Jean-Claude Michéa avec l’encyclique écolo Laudato Si du pape François, cette « revue de combat culturel et politique d’inspiration chrétienne » part du principe que « tout est lié », les OGM et la GPA, l’homme augmenté et le nucléaire, les robots et Notre-Dame des Landes… et que c’est une réponse globale qu’il faut apporter à ce monde devenu fou, en passe de se détruire.

L’écologie de Limite est donc autant environnementale que sociale, éthique et politique et la décroissance matérielle que la revue préconise ne peut s’accompagner que d’un renouveau spirituel radical fait de mesure et de sobriété. C’est l’esprit retrouvé de l’Apollon de Delphes, dont la devise, « Rien de trop », pourrait être la leur. Et si ce goût retrouvé pour la Limite était la véritable bonne nouvelle du temps présent ?

Lire la suite de l’article sur ojim.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Soutenir la réconciliation de la gauche du travail
et de la droite des valeurs sur Internet :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1263815
    le 08/09/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Toute vraie écologie devient anti-modialiste et anti-immigration ...
    Comme Marx parlait du communisme comme la communauté germanique archaïque réinventée, donc d’une métaphysique conservatrice (principalement le producteur est propriétaire de son outil, homo faber), l’écologie, par tautologie conservatrice, refuse la natalité immigrée importée et le consumérisme capitaliste (donc elle impose une tradition).
    S’ajoute dessus la recherche de l’immortalité comme métaphysique suprême, par delà les différences, car par delà l’humain même.

    « On s’apercevra qu’il ne s’agit pas de tirer un trait suspensif entre le passé et l’avenir, mais d’accomplir les idées du passé. On verra enfin que l’humanité ne commence pas une nouvelle tâche, mais réalise son œuvre ancienne avec conscience et pleine connaissance de cause » Marx

     

    • #1264179

      Exactement camarade. Le lien immigration capital était annoncé dans la lutte des classes en France.
      "L’aristocratie financière, dans son mode de gain comme dans ses jouissances, n’est pas autre chose que la résurrection du prolétariat en guenilles dans les sommets de la société bourgeoise."


  • #1263816

    12 € ! C’est limite pas cher !

     

  • #1263820

    Eugénie Bastié, c’est pas la journaliste du Figaro qui traitait encore récemment Panamza de site "islamo-soralien" ? Curieux de voir la ligne politique de ce nouveau média, dès lors. Et puis prudence quand même avec la décroissance, car c’est le plus gros piège du mondialisme. Faut-il rappeler que toutes ces idéologies se fondent sur le rapport Meadows, commandé au Massachussets Institute of Technology par le très mondialiste Club de Rome ? Et que la famille Rothschild est l’un des plus gros investisseurs dans le développement durable aujourd’hui ? La décroissance n’est-elle pas un moyen pour l’oligarchie de faire accepter la pauvreté aux peuples, en lui faisant croire que c’est trop cool d’être un "hippie 2.0" veillant au bien-être de la planète ? Et pendant ce temps, les élites, elles, avancent dans leur projet de fusionner avec les machines... Ah, la lutte des classes sera rude quand elle opposera les permaculteurs armés de bâtons aux terminateurs de la DARPA !

     

    • #1263867

      Bien vu !

      Vous oubliez également le directeur : Paul Piccarreta, ancien rédacteur de Causeur. Ça sent l’opposition contrôlé de "droite".


    • #1263878
      le 08/09/2015 par Kasskapp
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      Critique constructive bien qu’empreinte d’un dédain tout naturel et très humain. Le coup du sauveur, de la nouvelle ligne libératrice, c’est effectivement souvent de la manip. Avec le désespoir qui s’en suit. Voyons voir, notre sens critique est affûté, nous n’avons rien à craindre, mais ne perdrons pas trop de temps sur un troll, si tel est le cas, car il en est suffisamment qui ne reculeraient pas devant l’exploitation de la détresse spirituelle devant les développements apocalyptiques auxquels nous assistons. J’ai vu aujourd’hui la vidéo de sheik Imran Hosein "sourate la caverne", version de 2heures... ça relativise beaucoup de choses : il vaut mieux néanmoins partir sur des bases saines, et le roc n’est pas malléable. Bonne nuit


  • #1263845
    le 08/09/2015 par raskol
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Un causeur goy, mais avec les mêmes limites ? Je le sens gros comme une maison !

     

    • #1264076
      le 09/09/2015 par Edward Berné
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      Avec en bonus l encyclique écologique du Pape François le swag qui va nous vendre dans qques jours la religion mondiale sur fond de crise écolo, patchamma a bobo a cause des chrétiens qui ne comprennent rien a la bible et autres conneries du genre. Un mag à utiliser pour allumer les derniers barbeuc de la saison donc.


    • #1264260
      le 09/09/2015 par Letrap
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      @Edward Berné

      Même pas !!!! Sans doute les feuilles seront-elles plus ou moins ignifugée ou plastifiée comme bon nombre de tracts publicitaires actuels... Impossible donc d’allumer un feu avec ça...

      Tout juste bon pour le bac recyclage... Et encore, vu qu’en France nous ne possédons que 3 ou 4 centrales de recyclages réelles, les autres ne faisant au mieux que leur envoyer, au pire enfouir directement sous terre, et donc polluer encore plus...


  • #1263859

    Gaultier Bès a écrit un livre qui s’appelle "Nos limites" (jeux de mot avec No Limit) et il était invité dans une émission de TV Libertés consacrée à l’idéologie du progrès.

    "Mais notre pari, c’est que ces vieux clivages ont vécu." : Toujours la même erreur. C’est justement aujourd’hui quand la gauche développe tous ses effets (la théorie du genre en est un exemple flagrant) et que le clivage n’a jamais été aussi grand qu’aujourd’hui que des gens disent que le clivage gauche/droite a disparu (à l’instar d’Alain de Benoist) !
    Si des gens ne sont pas convaincus, je leur propose de comparer Le Monde ou Libération avec Rivarol...

    Mais je sais d’où vient cette erreur : la pensée de gauche a conquit toute la société, impose sa dictature (médias, enseignement, politique etc) et a progressivement laissé tomber dans l’oubli et combattu la droite (la vraie). En somme, il n’y a pas effacement du clivage, il y a monopole de la gauche, c’est pas pareil.

    L’erreur qu’entraine ce présupposé est de ne pas pouvoir sortir du système politique qu’on rejette et de ne pas savoir quels remèdes apporter. On finit par accepter le cadre philosophique de gauche dans lequel on est, alors qu’on en rejette les effets.


  • #1263915

    Y a décroissance et décroissance, limite la décroissance est une autre stratégie de domination par la limitation.

    Y a plein d’autres cultures qui préconisent la croissance mais avec un esprit mélioratif.
    Mais bon elles sont aussi beaucoup contaminées par la quantité et s’éloigne de leur objectif primordial. Ça sent la fin de cycle.

    Sinon il ne faut jamais limiter, sauf peut être le matériel et le quantitatif.


  • #1263925
    le 08/09/2015 par culotte
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Ça y est ! Un think tank venu de l’espace a fini par pondre Limite.
    Limite est donc la réponse que l’on va opposer à ER..
    Ils ne s’embarrassent pas du fait qu’A Soral leur a bien maché le travail..et l’article ose parler de fraîcheur à propos de réconciliation ! LoL
    Limite sent le centre gauche droite derrière la poste à côté de l’ambassade..
    Quand même !!

     

    • #1263931

      Si tu avais compris la ligne éditoriale de "Limite", tu saurais qu’elle ne s’oppose pas à celle d’ER, mais qu’elle a au contraire de nombreux points communs idéologiques avec elle.


    • #1263973

      @titus : oui c’est exactement comme ça qu’elle va s’opposer a E&R, proposer une ligne presque identique pour tenter d’en prendre la place ...


    • #1263980

      Titus : entre un écolo qui vote les verts, et un qui ne s’applati pas devant l’hypersionisme dans les mass-media, il y a tout de même une différence fondamentale tu ne crois pas ?


    • #1264019
      le 09/09/2015 par Althus
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      @ Titus
      Le canada dry aussi prétendait avoir plein de points communs avec le produit qu’il se vantait de copier.
      Sauf que ce n’était qu’un ersatz, tout comme ce nouveau venu.
      Son nom est d’ailleurs révélateur, il annonce déjà qu’il ne la dépassera pas (la limite) et, voire même, qu’il l’a déjà atteinte.

      Qui peut croire que ce magazine, dans un contexte de presse totalement soumis aux idéaux de gauche, puisse exister, ou même être distribué sans blocage du syndicat du livre, s’il n’a pas été avalisé par le capital et le politique ?
      Je partage la perception de culotte ci dessus, ce magazine sent l’imposture.


    • #1264278

      Le parti pris de ce journal va beaucoup plus loin qu’E&R, désolé de le dire. Quand je vois les philosophes et les penseurs qui vont inspirer la ligne de celui-ci, je ne peux que me réjouir : Jacques Ellul, Gunter Anders, Pièces & Main d’oeuvre. Comme disait le premier : "Il est vain de déblatérer sur le capitalisme, c’est la Machine qui fait le monde".

      E&R malgré tout le bien que j’en pense, ne remet pas fondamentalement en cause ce qui modèle notre monde, c’est à dire la croissance exponentielle de la Technique. Il faut revenir à la racine des choses et dénoncer le techno-fascisme, pas uniquement tel ou tel groupe de dominants, qui ne sont que des technocrates. Virer Hollande pour mettre un nationaliste éclairé ne changera pas le fait que ce qui domine vraiment, c’est la Technique. C’est la Technique qui colonise tout, qui rend possible la GPA, le flicage généralisé. C’est notre rapport à celle-ci qui doit changer, sinon elle nous réduira en esclavage.


    • #1264287

      Arrêtez de voir des oppositions à E&R partout. Ce magazine ne s’oppose pas à E&R et vient apporter un soldat supplémentaire dans la bataille selon moi. Le problème c’est que nombre de gens ici souhaitent un monopole d’E&R dans le combat, c’est absurde...


    • #1264379

      De la même manière que le système nous pond régulièrement de nouveaux partis (partis qui vont de l’extrême droite à l’extrême gauche afin de toujours gagner du temps, nous faire croire à une alternance, diviser, etc.) ils nous pondent des leurres médiatiques en permanence pour détourner les crédules (du torchon distribué gratuitement par des groupes financiers à ce genre là dont les cibles seront les moins crédules, on va dire).


    • #1264766
      le 09/09/2015 par National pop
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      @culotte
      Un think tank venu de l’espace : je ne les connais pas ceux de Limite mais lis autre chose que ER et tu verras qu’ils écrivent ailleurs des choses intéressantes ; donc ils existent et ne viennent pas de Mars.
      Et en ce qui concerne le machage de travail, il a existé aussi des groupes et des revues avant ER, je pense en particulier à la revue Immédiatement à la fin des années 90, qui est il me semble une source d’inspiration de Limite, où on trouvait déjà une synthèse "gauche du travail, droite des valeurs". Malgré l’intérêt des travaux d’ER, il s’est fait des choses avant, il se fait des choses ailleurs (par exemple les excellentes publications de Pièces et main d’œuvre citées dans l’article) aussi pertinentes et intéressantes, et ce n’est pas forcément un complot sioniste... Il faut se nourrir de tout ce qui se fait d’intelligent, sinon à quoi vous servirait il d’avoir quitter un conformisme pour en reconstruire un autre ? Sinon pour ceux qui comparent Rivarol à Éléments à la faveur du premier, c’est un peu inquiétant !


  • #1263956

    Dans la phrase que j’avais émis :le machiavélisme de l’homme causera sa perte
    Il faut comprendre entre autre que la compétition à l’innovation causera la perte de l’homme
    Cf la course au arme nucléaire ,au arme de destruction massive ,au arme chimique au arme bactériologique
    Cf la course à l’électronique


  • #1263974

    J’ai lu "opposition contrôlée" plus haut. Y a de ça, je crois. Les thèmes eux sont relativement inoffensifs (christianisme culturel, GPA, OGM, des thèmes périphériques sans les piliers centraux que constituent les réseaux de pouvoir).

    Sociologiquement, pour autant qu’on soit d’accord avec l’analyse de Todd (c’était mon cas, je peux comprendre toutefois ceux qui l’on entendu d’une autre façon) il s’agit de caresser dans le sens du poil les "cathos zombies" mi-révoltés/mi-craintifs afin de les empêcher d’accéder à une prise de conscience suffisante. Afin en réalité de ne rien changer. Qui organise le status quo accrédite le système du moment.

    Sans ces enjeux politiques enormes du moment, je dis donc l’intention eut été louable. Mais ces 3 dernières années montre qu’il n’est plus temps de jouer à la dinette.

    Interviews régulières on imagine de Onfray, Michéa, et surement Todd, Chouard etc. Pourrait changer la donne, mais à double-tranchant : par ex. pour moi ce sont ces 3 derniers, avec Zémmour, qui m’ont poussé à Soral. Le goût de confronter sa pensée à quelque chose, étant finalement un mouvement auquel on prend goût.

    Encore d’autres choses à dire, mais abrégeons : s’ils font mal leur travail ils disparaitront. S’ils font bien leur travail ça fera des sujets de conversation avec des gens un peu moins axés sur la question du sionisme. Meme si je ne compte pas acheter et malgré leur tiédeur probable, je souhaite donc qu’ils réussissent. La discussion et la connaissance des dossiers etant une des bases pour changer la Société.


  • #1264044
    le 09/09/2015 par MagnaVeritas
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Ils sont entrain de nous voler le combat (spécialité de la gauche ça) en nous balançant une stratégie de l’épouvantail (comme toujours avec les prétendus mouvements écologistes d’ailleurs).

    Comme d’habitude, ce seront des raisonnements tronqués qui ne permettent pas de comprendre la totalité du réel.

     

    • #1264077

      Ils vont surtout voler les gens qui l’achèteront : avec un tel prix (à 12 € !) alors que la presse s’effondre, faut être sûr de son coup ! Çà fait cher le papier recyclé pour moi, on devrait payer moins au contraire. S’ils avaient lancé le canard avec une interview de Soral là je dis pas... En plus de çà, vous remarquerez que notre titre à nous (E&R) est paradoxalement beaucoup plus large et dépasse de loin l’écologie tout en s’y intéressant... Bref : dès qu’il y a spécialisation, il y a division, çà sent mauvais - comme le papier recyclé !


  • #1264086
    le 09/09/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    12 Euros, merde, quand même !
    Ils veulent nous faire chier là, c’est sûr ! Mais à ce prix, nous allons devoir mettre quelques virgules à leur mur (des cons) !


  • #1264088
    le 09/09/2015 par awrassi
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    L’écologie ne peut se concevoir que dans un Etat communiste. Dans les pays dits libérarux (capitalistes), le vecteur est le profit, ce qui ne laisse aucune place à l’écologie. Je ne parle pas de mesurettes bourgeoises, style vélolib, le covoiturage, etc. Développez et diminuer le coût des transports communs les moins polluants, par exemple, ne peut relever que d’un Etat fort. L’écologie bourgeoise est une création de cerveaux bourgeois (j’y inclus les anarchistes, ces jemenfoutistes qui se croient au-dessus du soleil) ... dans cette quête perpétuelle de tromper le citoyen politiquement inculte.


  • #1264091
    le 09/09/2015 par howakhan
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Ce post pourrait ne pas passer....cela dit, peu importe je comprendrais, je tenais juste à émettre l’avis suivant ,qui est donc sans importance et ne vaut que pour un, mais ce " gauche du travail et droite des valeurs" est pour moi totalement rébarbatif...............

    dans la profondeur il résonne comme "esclave et maître......."

    amicalement.......

     

    • #1264155

      Il suffit d’ôter le "et"
      Cela donne Maître esclave ou Esclave maître
      Dans la plupart des cas actuellement tu as le perdant Esclave Esclave ou le gagnant Maître maître
      Est-ce plus clair maintenant ?


    • #1264974
      le 10/09/2015 par howakhan
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      salut, non cela sonne pareil à mes oreilles en surface.. esclave et maître, maître et esclave,esclave-maître,maître- esclave....c’est bonnet blanc et blanc bonnet , ;-)

      en profondeur cela a un sens éventuel, il pourrait signifier la binarité de la pensée..plaisir-souffrance, bien-mal, moi-l’univers ...donc la primauté de chaque moi je sur l’univers entier...dont la pensée n’a aucune conscience profonde car la pensée e ce que je vois par expérience n’a rien de profond, c’est meme une de ses qualités vitalement nécessaire que d’être superficielle ,ceci étant nécessaire pour un accès suffisamment rapide aux informations nécessaires pour vivre le moment, physiquement parlant bien sur....cette pense qui a transformé le fait de vivre par survivre...à tout prix et donc refuse la vie car elle refuse la mort....

      la pensée outil de survie qui doit faire des choix genre : ce soit on mange quoi ? la cuisine de quelle couleur ? le toit comme ceci ou comme cela etc tout étant sur cette ligne...mais sûrement pas le moyen de vivre..

      alors non définitivement je n’aime pas ce gauche du travail et droite des valeurs...Mr Alain Soral pourriez vous allez vers autre chose que cette formule...qui pour moi sent les relents de vieux politicards mafieux...que vous n’êtes certes pas bien sur.....cela dit si je suis le seul que ça gène, c’est répulsif pour moi meme, vraiment, ne vous "emmerdez" pas évidemment.....nonobstant que peut etre c’est un bon choix ??? salutation et merci de votre travail......


  • #1264093
    le 09/09/2015 par Franck
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Si ils ne leur arrive aucune bricole dans les mois a venir on saura a qui on a affaire... ^^
    C est pas moi qui le dit !... ^^


  • #1264096
    le 09/09/2015 par ANDROMAQUE
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Cela me fait penser tout à fait au magazine Mariane quand il a débarqué dans les kiosques : une fausse originalité voulant faire croire qu’il faisait bouger toutes les limites droite/gauche. En réalité un simple canard créé pour endiguer les récalcitrants, produit ET contrôlé par le système. Le dit système s’aperçoit bien que la ligne Soral est en train de "contaminer" le beauf (voir la profusion d’ouvrages ou plutôt de torchons qui sortent sur lui) donc il faut a tout prix l’endiguer. Mais là je crois qu’ils ont perdu la main, ils n’ont plus un coup d’avance. La méthode de l’opposition contrôlée a atteint ses limites. Je pense que ce qui les perdra c’est de nous prendre pour beaucoup plus cons que nous ne sommes. C’est souvent le point faible des dictatures.

     

    • #1264291

      Jacques Ellul, Pieces et Main d’oeuvre, Gunter Anders, les mecs qui inspirent ce canard sont d’authentiques révolutionnaires par rapport à notre époque techno-fasciste. Rien que ça, c’est déjà exceptionnel !


  • #1264103
    le 09/09/2015 par Anders
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    On croirait la maquette de couverture sortie des années 80, les "Rock & Folk" et autres "Actuel" avaient ce même style.

    Décroissants et retardataires ?

     

    • #1264263
      le 09/09/2015 par Andromaque
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      Aux manettes les mêmes qu’il y a trente ans donc produisent le même boulot. D’un autre côté tout agent du système est aussi un fonctionnaire donc ne pas en attendre une œuvre créative.


  • #1264119

    Lars a écrit : "La décroissance n’est-elle pas un moyen pour l’oligarchie de faire accepter la pauvreté aux peuples, en lui faisant croire que c’est trop cool d’être un "hippie 2.0" veillant au bien-être de la planète ?"

    Lars, le Réseau Salariat prône implicitement la décroissance puisqu’il promeut la copropriété d’usage des entreprises. Les salariés seraient débarrassés de ces crapules d’actionnaires obnubilés par le profit et la croissance. De plus, le Réseau Salariat prône l’instauration d’un salaire à vie attaché à la qualification personnelle allant de 1500 € à 6000 € par mois (pour le salarié ayant atteint le quatrième et dernier niveau de qualification). Estimes-tu qu’une personne qui gagne 1500 € par mois est pauvre ?


  • #1264132
    le 09/09/2015 par Alex Térieur
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Soirée de lancement le 5 septembre à la "Fondation des États-Unis"...

    Métrosexuels, caricaturalement bourgeois, maladivement ambitieux, politiquement hyper corrects, rejetons du 1% produisant le prêt-à-penser à destination des 99% restants :

    https://www.youtube.com/watch?v=0-S...

    Pour des équipements "militaires" plus "respectueux de l’environnement"....


  • #1264135

    Le mot "juif" a-t-il bien été enlevé du logiciel des rédacteurs ? Cela suffirait à les rendre "Charlie" .


  • #1264137
    le 09/09/2015 par esprit chagrin
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    La couverture avec sa Lolita de vingt ans ne me semble pas de bon augure .

     

    • #1265716
      le 11/09/2015 par christiane
      Gauche du travail, droite des valeurs ?

      Justement, la couverture est iconoclaste . Reste à savoir dans quel sens ira la dénonciation de la "démesure" matérialiste contemporaine. L’exercice s’avère périlleux.
      Quoi qu’il en soit, la défense de la classe ouvrière, de l’écologie, la référence à Simone Weil, Michéa, Bernanos, s’inscrivent de facto dans les orientations d’ER qui, d’ailleurs, en parle.


  • #1264141

    Cool ! Si ça permet de faire baisser quelques tensions sur certains sujets, c’est bon à prendre.

    L’aspect papier du magazine, bien qu’obsolète, donne un certain prestige (on peut voir des affiches dans Paris par exemple). Ca pourrait être une bonne idée d’éditer une revue papier des meilleurs articles de ER.

    D’ailleurs ça me donne une idée : éditer un magazine avec la couv du Nouvel Obs, mais à l’intérieur le remplir d’articles d’ER. Ni vu ni connu mes parents le liraient religieusement et hop ! ;)


  • #1264143
    le 09/09/2015 par grincheux
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Le Figaro, le journal de Serge Bloch-Dassault, apprécie " Limite " . On y lit Péguy (aïe !) et on y parle de "Sœur notre mère la terre", comme St François d’Assise (au secours !) . " Du moment qu’ils n’impriment jamais le mot "juif" ils peuvent dire ce qu’ils veulent " .


  • #1264163

    Disparaitra dans trois mois . L’altruisme à 12 euros, non, merci .


  • #1264209
    le 09/09/2015 par cellule
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    A ceux qui critiquent cette initiative, je leur dirai que c’est tout de même préférable à la décadence assumé de l’Obs.

     

  • #1264459

    euh attendez... Eugénie Bastié ?


  • #1264498
    le 09/09/2015 par anonyme
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    Il serait plus conforme à la réalité de dire :
    Socialisme authentique de l’égalité des chances, Gaullisme du respect de la
    dignité,"libéralisme" de l’égoïsme et de la dépravation .
    Ce que je dis ici, l’est à titre d’exemple. On peut,sûrement,aller plus loin.


  • #1264528

    J’ai un "ami" (ou plutôt une connaissance ) qui professe ce même point de vue centré sur la nécessité de la décroissance ( ce qu’en fait nous connaissons depuis au moins 6 ans avec les effets que nous constatons tous les jours .....En effet , dès que la croissance de l’économie est inférieure à la croissance démographique , on est en décroissance ) . Cet "ami" ( ou plutôt connaissance ) est :
    - Pour toutes les guerres impérialistes .
    - Contre tous les dirigeants qui résistent au NOM
    - Favorable à tout ce qu’entreprend les USA ,
    - s’inquiète de la puissance économique de la Chine , mais surtout pas de la puissance militaire américaine ,
    - organise des échanges gratuits d’objets sur la place publique : Pour lui faire plaisir , je lui ai amené un vieux truc dont je ne me servais plus . En lui amenant , j’avais un peu honte tellement mon objet était pas bien attrayant . Mais quand je suis arrivé sur place , mon objet avait repris de la valeur , car tout ce qu’il y avait méritait d’aller en déchétterie ;
    La décroissance , j’y penserai lorsque les écarts sociaux seront plafonnés , de même que les revenus ...j’y penserai quand il y aura zéro chômeurs , zéro , pauvres , et zéro mal logés .

     

    • #1265236

      Ton "ami" est sans doute un idiot utile façon EELV, mais sans doute pas un lecteur de Pièces & Main d’oeuvre, eux sont d’authentiques décroissants opposés à la Matrice technologique. Les écolos façon EELV sont les pires car ils ne se rendent pas compte que leur écologie ne sera que l’alibi pour l’instauration d’une dictature technicienne mondiale. Ils déblaient le terrain pour qu’au final un techno-fascisme se mette en place... pauvres imbéciles...


  • #1264986
    le 10/09/2015 par la pythie
    Gauche du travail, droite des valeurs ?

    N’est il pas déjà trop tard ? il semble que les hommes dépendent des nouvelles technologies ( et même des anciennes : qui peut se passer de machine à laver ? )...


Afficher les commentaires suivants