Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gérard Filoche chiffre la loi Travail de Macron : "450 milliards au Médef"

"Le plus grand hold-up jamais réalisé"

L’inspecteur du travail à le retraite et dernier socialiste Gérard Filoche annonce pour tous les Français la fin de la sécurité du travail pour le mois de janvier 2018. Quant au petit cadeau du duo Macron-Philippe sur le salaire net, il sera loin de compenser la perte sur le salaire brut :

« Un cadeau de 450 milliards au Médef, le plus grand hold-up qui ait jamais été fait jusque-là »

 

Pour cette « gauche » qui ne veut pas entendre parler de social,
lire sur Kontre Kulture

 

Filoche, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il affirme que 80% des gens étaient contre la loi El Khomri, c’est bien pourquoi ils ont sorti le 49-3 pour la faire passer en force . Pourquoi ne réclame-t-il pas la suppression du 49-3 et le retour de la Proportionnelle ?


  • Pauv Filoche qui n’a compris que la moitié des choses.....
    Il devrait venir se former ici sur ER et lire quelques auteurs de KK !!!

     

  • Mdrrrr
    On se demande vien prq il est au parti socialiste. Une taupe d’extrême gauche en mission commando ?
    Ceci dit il a dû en mettre à l’amende des entreprises ...


  • N’est ce pas le même Filoche qui ne voulait pas de Marine ?

    Alors de quoi se plaint il ?

     

  • Merde, c’était parfait jusqu’au 30 dernières secondes...
    Pas cohérent jusqu’au bout, dommage.

     

  • Bravo Filoche , mais qu’est- ce qu’il fout encore au PS


  • Comment peut-on être membre du PS avec un discours pareil ?

     

  • On ne peut pas dans un message taper sur la finance et les grands patrons, en même temps qu’on appelle à aider les migrants, ceux que la finance et les grands patrons font venir ici pour peser sur les salaires et détruire la cohésion nationale. Totalement incohérent et finalement, attitude complice de la finance et des grands patrons. Filoche, quand il était inspecteur du travail, s’en prenait aux cadres, c’est à dire à des salariés, auxquels il n’hésitait pas à faire perdre leur travail en permettant aux patrons de les désigner comme lampistes. Que fout ER à diffuser les vidéos de cet ignoble personnage qui est l’enemi absolu des valeurs nationales et sociales ?


  • Pitoyable pantin qui ce rêve en porte parole des sans voix ,et qui nous la joue au bord des larmes pour parler de la vie ouvriére et qui n,ai qu,un convives au banquet de la bonne soupe mondialo-sionistes


  • Il a raison sur de nombreux points. Mais il croit encore à la conscience de la masse, l’élection de Macron nous a permis de voir que c’était foutu. Les solutions viendront du capitalisme ou ne viendront pas. Ou alors, il finira par se détruire par lui-même et nous pourrons repartir sur d’autres bases.
    Je trouve ça dur et ça m’attriste de voir que des gens se battent encore pour des causes perdues, pourtant il en faut. Mais tous ces gens feront partie des sacrifiés.
    Quand il parle des dividendes, il faut comprendre que si c’est là qu’on peut se payer, c’est là où il faut aller. Au lieu de croire à des augmentations de salaires dérisoires, il faut investir dans des placements qui rapportent. Ceux qui se goinfrent, ce sont ceux qui sont lucides sur le monde et la manière dont il fonctionne. Malheureusemmment, 99% des gens rechignent à se former ou à tenter de comprendre comment tout ça marche, soit par "éthique" soit parce qu’ils jugent ça "trop compliqué" pour eux. Mais ils y viendront par la force des choses ou ils finiront sans le sou. Le salariat, c’est sans avenir.

     

    • Questions naïves :
      - Qui produit les dividendes ?
      - Qui est acteur dans le processus de création de richesse qui permet à Mr Untel de percevoir des dividendes, des loyers, des intérêts d’emprunts, de la plus-value résultant de la vente d’actions,de produits ou de biens immobiliers ?
      - Quels mécanismes permettent à une seule personne de collecter la richesse produite par dix, cent ou mille autres ?
      - Y a t-il une création de richesse autre que le travail ?


    • @Chris
      Tu as réussi à te persuader que tu pouvais piquer dans la caisse.
      Bien joué !


    • @Telecaster

      Je suis parfaitement d’accord mais le travail revêt de nombreuses formes. Quand je dis que le salariat est sans avenir, je parle de ses revenus directs. Pour les salariés, il est plus judicieux aujourd’hui de trouver de nouvelles ressources avec ce qui est disponible et les dividendes en font partie, comme toutes les autres formes d’investissement.
      Le travail, ça peut être aussi l’indépendance financière, en créant sa propre boîte. Ceux qui n’en ont pas l’envie ou simplement les capacités doivent trouver de nouveaux moyens d’arrondir leurs fins de mois ou de faire grossir leur capital. C’est, il me semble, le meilleur conseil à leur donner.
      Il faut être honnête, le capital a gagné. il y a plus de gens en France qui en dépendent et qui y croient que de gens qui lui résistent. Tout ça est un jeu, finalement. Un jeu de massacre, malheureusement. Et il vaut mieux être le lanceur que les quilles.

      @ Grz

      Ce n’est pas piquer dans la caisse mais profiter du fruit de son travail, ou du travail des autres, ce qui est à la portée de tous. Ce n’est pas un monde si obscur, il suffit de le connaître.
      Et il s’est complétement démocratisé. Aujourd’hui, quelles que soient vos économies, vous pouvez investir et jouer sur les intérêts composés. Ou apprendre à acheter et revendre. Il faut apprendre à voir l’argent comme une énergie qui circule.
      N’oubliez jamais que ce sont ceux qui créent les richesses qui donnent du travail aux autres, sans patrons, pas de salariés. La plupart de ceux qui embauchent ont commencé seuls et ont fait profiter les autres de leur réussite, en les embauchant. Au final, chacun paye sa part aux impôts et contribue au bien collectif, que vous soyez un salarié ou un simple investisseur.


    • @ Chris

      C’est presque touchant cette naïveté qui vous caractérise. Actionnaire comme but ultime... magnifique... et ça vous donne l’impression d’être propriétaire de la boîte... c’est ça ?

      Visiblement vous croyez à un sens de l’histoire, ça vous fait un point commun avec tous le progressistes (gauchistes compris).


    • @ Patriote syndiqué

      Vous me caricaturez, faute d’arguments j’imagine. "Actionnaire comme but ultime", pas du tout. Je parle seulement de l’aspect financier de la vie, en 2017. Cet aspect financier qui permet de concrétiser d’autres buts, autrement plus intéressants, comme l’art, les voyages, etc.
      Concernant le progressisme, vous avez raison. Mais rien n’empêche de le combiner avec une certaine dose de conservatisme ou de traditionnalisme. Chacun fait selon sa propre éthique.


    • @ Chris

      Vous êtes impayable... c’est tellement moderne comme considération... je prends ce qu’il y’a de meilleur dans le libéralisme mais en même temps je garde l’éthique... ça s’appelle une utopie il me semble.


  • Son intervention était presque parfaite... jusqu’aux dernières 40 secondes... où il se décrédibilise complètement. Dommage.


  • Ça commence plutôt bien, et ça finit toujours de la même manière, défense des migrants et des roms...


  • Et bien oui , vous les extrême gauchistes , il ne faut pas pleurer ,
    vous qui disiez à vous électeurs , il faut voter pour faire barrage
    à MLP , alors vous avez choisi ? mêmes le communistes, se
    sont directement et officiellement ralliés à Macron , alors les
    PC et FI , ne faîtes pas tout ce cirque , vous êtes des imposteurs
    vous-même .


  • On dirait une barbouze qui récite des dialogues d’Audiard...

    C’est pathétique !


  • On dirait une barbouze qui récite des dialogues d’Audiard...

    C’est pathétique !


  • Ce que j’aimerais bien savoir, et ça concerne aussi l’âne de Paris, c’est à quel point, quand ils exerçaient, ils ont pu pousser à bout, voire provoquer le pire pour des petits patrons en situation délicate.
    Ils ont dû appliquer au pied de la lettre les règlements les plus durs et provoquer la disparition de petites entreprises. Le sort des employés ne devait pas les inquiéter beaucoup alors.

    On peut parier que ça n’est pas chez ceux du CAC qu’ils sont allés chercher des poux ou qu’ils se sont montrés virulents ...

    Que peuvent-ils avoir sur la conscience dans ce domaine ?
    Ça doit être impressionnant.


  • Il est à craindre que tous les salariés (91% des actifs) ne soient bientôt atteints d’une nouvelle pathologie : la MACRONITE, inflammation chronique du conduit rectal des personnes qui se font trop sodomiser .


  • Filoche, un gros plouc et une grande gueule, même pas capable de demander le rétablissement de la proportionnelle, ce qui prouve qu’il est complice du trucage des législatives et qu’il est donc aussi pourri que les autres politiciens sionistes .


  • Ce type est un escroc, tout le temps entrain de s’offusquer.

    Encore un opposant du système qui rassure,

    un social traitre de premier ordre,

    et qui dans 5 ans demandera à revoter pour Macron,

    parce que, vous comprenez, la haine ne doit pas passer.

    Par contre, le fascisme ultralibéral, pas de problème...il dénonce et

    encaisse son chèque à la fin du mois.

     

    • Tout à fait, Filoche est, avec Mélenchon, le prototype du social-traître et du tartuffe de gauche. Un bel enculé qui dit une chose un jour et appelle à voter pour son contraire le lendemain.


    • Ca parle beaucoup ici, mais je suis sûr qu’au moment décisif, çà rote sur les casseurs dans son canapé au lieu de faire grève, de soutenir ceux qui la font ou de manifester.

      Et puisque c’est si prompt à sortir l’historique des uns et des autres, je suis étonné de ne pas voir la même rigueur à l’oeuvre losqu’il s’agit de s’attarder sur les options économiques de ceux qui "avaient raison".

      Si certains sont prêts à baisser d’un ton, d’être humbles et de lutter objectivement contre l’ennemi commiun au lieu de faire les gamins, de se drapper dans la vertu de celui qui n’a jamais fait d’erreur pour se faire mettre au final, c’est pas de refus.


    • @ Moderator

      Entièrement d’accord avec vous


    • Les social traitres disent aussi des vérités. Filoche est un pleutre, c’est vrai ; un petit "socialiste" à revêtu d’un film marxiste à peine perceptible. C’est aux hommes et femmes courageux de monter au créneau ...


    • @Moderator

      Entre avoir le droit à l’erreur et se planter pendant 50 ans, il y a quand même une grosse différence. Je vais pas refaire son CV ici, j’ai autre chose chose à foutre mais il est pas tout à fait blanc bleu dans ces choix le père Filoche
      Hors de question de me retrouver avec des gus pareils dans des manifestations contre des personnes pour qui ils ont voté.


    • @ L’Ilien

      Une bonne vieille manif qu’avec des gens avec qui on est 100% sur la même ligne... chouette. Pour penser ça, il faut soit être un ado ou un très jeune adulte soit être à court d’arguments pour assumer son inaction.


    • @Patriote Syndiqué

      D’accord mon ami, prochaine manifestation des syndicats, envoyez moi une invitation et je viendrais avec mon drapeau égalité et réconciliation, on verra comment je serais accueilli par vos amis de tous bords. Et je le répète, hors de question de me mettre à coté de gens qui trahissent ce pays depuis des décennies. Les moutons ont choisi leurs bouchers, qu’ils aillent à l’abattoir maintenant ...


    • @ L’Ilien

      Personnellement ça ne me gênerait pas de voir ER dans une manif et je pense que je ne serai pas le seul, mais il est vrai qu’il y a encore du chemin à faire vu comment tout le monde défend son petit pré carré. Il y a un gros gros boulot de terrain à faire. Je m’efforce de le faire à mon échelle.
      Sachez quand même que pas mal de débats qui se font ici, se font aussi dans les syndicats. Le 1er mai dernier par exemple n’a rien eu à voir avec 2002 et le soutien à Macron (hormis pour la CFDT, les habituels jaunes) ne s’est pas fait ou alors du bout des lèvres par les grandes orgas.

      Après, on peut aussi retourner l’histoire du drapeau... comment serait accueilli un drapeau syndical dans une manif anti GPA par exemple ? Pourtant ce serait logique quand on veut défendre l’humain avant l’argent. Tout ça pour dire qu’aucun camp n’a le monopole de l’ouverture et de la cohérence.


  • Faudrait surtout qu’il arrête la brioche le Filoche !

     

    • L important dans le discours de Filoche, c est que nous sommes, nous, les travailleurs, les salariés, les putes du système et que l état est notre proxo.

      Nous sommes des goys, fait pour servir, toute l’année, excepté 5 semaines, pour nous faire accepter ce rythme.


  • #1767793

    La seule chose qui me ravit, c’est de savoir que les millions d’abrutis qui ont voté Macron ne vont pas tarder à se bouffer ce qu’il leur reste de couilles !!!
    Comme avec Mitterrand en 1985, pour lequel on ne trouvait plus un seul électeur avouant lui avoir apporté sa voix 4 ans plus tôt !..
    L’éliacin Macron s’est mis l’armée à dos et à mon avis ce n’est pas fini !.. il se met aussi à dos les journalistes et dès le 1er septembre, à n’en point douter, c’est le reste de la population qui va suivre !..
    Nous allons vivre une très agréable rentrée je le subodore !!!
    Un enfant pourri gâté NE PEUT être président de la République française très longtemps !..


  • #1767798

    Ça commence bien pour se terminer mal ce petit discours :

    "IN CAUDA VENENUM"


  • Il n’y a rien à y faire ,ce genre de type sera toujours le dindon qui ne comprendra jamais rien .Il est enfermé dans ses idées fauchailles et n’en sortira jamais , maintenant c’est trop tard .Qu’est-ce qui vient se plaindre ? il a toujours demandé à voter pour la gauche (hollande,macron) et faire barrage au FN .Il dit tout et son contraire .Il est cocu ,et il le sait ,mais n’ose le dire ,parce que toujours enfermé dans ses idées à au con,sans pouvoir se remettre en question et dire au moins une fois , Marine avait raison ,et faire son méaculpa .Pour nous dire ,la grande finance et le MEDEF sont des salops ,et vous les français qui souffrent venez filer un coup de main aux immigrés .Choisi ton camp, mon pote ,Non ,ce genre de type est indécrottable. Ferme la à tout jamais et va faire du canevas .

     

    • Ce type a des contradictions c est un prototype du socialo de gauche. Qui n en n a pas ?
      Il affiche une critique et des chiffres intéressants qui ouvrent les yeux de ses fans. Ce n est pas si mal. Il appelle à occuper les entreprises. Il a 100 fois raisons. Personne ne peut être infaillible.


  • Filoche ou Filochard,
    et Croquignol Macron
    et Ribouldingue Mélenchon
    Les pieds nickelés de la République !


  • J’adore le petit chien derrière, durant les premières minutes....Je déteste la boite à rythme "pour faire moderne" ....Bon à part ça d’accord avec beaucoup beaucoup de choses, jusqu’à la "minute" migrant. Fifi aurait du parler des pauvres Français mais bon il vit à Paris , il parle de ce qui est peut-être le plus visible immédiatement pour lui....


  • Pour lutter contre la main mise totale des forces d’argent sur les peuples,il faudrait que nous cessions massivement d’adhérer au mode de vie matraqué par les médias.IL faudrait aussi que les ultrariches ne puissent plus remplacer les populations trop conscientes de l’injustice structurelle.Il faudrait surtout que les 99%fassent bloc.
    Lors de mes vadrouilles sur différents sites "d’obédiences" différentes,je constate que tout le monde est d’accord pour combattre le totalitarisme du pognon.Hélas personne ne s’accorde sur la méthode.
    Bref comme disait Georges Pérec"les maitres sont inaccessibles et les esclaves s’entredéchirent."
    L’union européenne ne fonctionne t’elle pas sur le même principe ?Les intérêts divergents des membres provoque un blocage arbitré par le haut.
    Comment échapper a ce phénomène que je suis tenté d’appeler fatalité biologique ?

     


    • Lors de mes vadrouilles sur différents sites "d’obédiences" différentes,je constate que tout le monde est d’accord pour combattre le totalitarisme du pognon.Hélas personne ne s’accorde sur la méthode.



      Mouais.

      Moi, ce que je lis aussi souvent à droite et à gauche, ce sont des smicards complètement d’accord pour dire que les riches paient trop d’impôts. Et que c’est très bien qu’il y ait des riches parce que "ça donne du travail".

      J’espère avoir tort mais je crois qu’au contraire, on part de très loin.


  • Un certain nombre de choses justes et un aveuglement forcement volontaire car il est courageux mais pas temeraire,quand il dit qu’il ne sait pas comment macron a pu etre elu.Refus de filoche d’admettre qu’il collabore depuis des années avec un systeme pourri jusqu’à la moelle ou les politiques ne sont que des marionnettes.Une musique et un ton en complet decalage avec la teneur du propos comme s’il essayait d’amuser et de distraire.


  • Ce que ’’pense’’, ’’compte’’, veut ou dit cette ex 7 millionième partie d’une administration pléthorique est sans importance. Se préoccuper de la situation des employés du Privé quand on a vécu toute son existence aux crochets de la ponction fiscale (qui a visiblement bien profitée...) n’est qu’un des faux paradoxes d’un système social en plein délire. Par contre, sur le fond, organiser par décrêts (ce qui est pertinent dans une pseudo-démocratie), organiser un appareil réglementaire basé sur le postulat que ce système en plein délire (avec une balance commerciale en marasme chronique et un endettement abyssal) n’a besoin ni de la ressource générée par l’activité des employés du privé (en dernière instance la seule ressource du système quand on voit ce que paient d’impôts les sociétés qui les emploient...) , ni de leur rôle comme clients est plus qu’une abération, mais devient une insulte à l’intelligence, au simple bon sens. Il faut visiblement être un énarque pour ne pas s’en rendre compte.


  • Seul le communisme, la nationalisation de toutes les richesses, peut sauver les Français et tous les peuples soumis au capital ! Les dividendes n’existeraient pas et les bénéfices nationaux seraient partiellement et méthodiquement distribués ou investis ... Mais bon, puisqu’on vous a toujours dit que vous étiez capable de réussir en entreprenant ... ! Retenez bien cette phrase : "quand on travaille, on se nourrit seulement, on ne devient pas riche". Sinon tous les prolos auraient une piscine, une Ferrari et passeraient leurs vacances à l’Ile Maurice dans un 6 étoiles.


  • Sa fonction est celle d’un thermomètre et forcer de constater qu’ il été objectivement très peu soutenue par les masses lors de sa campagne donc l’abruti de prolétaire est à bonne température pour se faire mettre . Les entraves du code du travail vont pouvoir tomber les unes après les autres , il va falloir pomper plus vite plus fort et plus longtemps avec impossibilité de jetée l’éponge car Montaigne est en embuscade .


  • Ah mais c’est le mec qui a appelé à voter Macron en se bouchant le nez. Il s’étouffe là non ? Retire tes doigts ...

    PS : On mange à la cantine du Parti socialiste on dirait.


  • J’ai voté Marine au premier tour (nazi ! fasciste ! homophobe ! ....enfin, vous connaissez la suite qu’on nous a répétée pour faire élire le petit banquier gâté et méprisant : souvenez-vous de ceux qui ne sont rien, des bateaux qui emmènent du comorien), et pourtant je suis d’accord 100 pc avec le discours Economique et anti-finance de filloche.
    Les inégalités sociales sont inadmissibles. Je travaille dans un groupe du CAC40 et j’en vois des injustices et des indécences : je parle de faits majeurs, d’injustices invraisemblables et des mauvais traitement infliges aux employés sous la menace : casse-toi si t’es pas content avec la pièce que l’on te file en fin d’année alors que le top management se goinfre


  • Bonjour à tous,

    Des propos de Mr Filloche à vous faire froid dans le dos une longue litanie sur comment les choses se passent dans les coulisses du pouvoir où le pire n’appelle pas le meilleur depuis des décennies.
    Dans la continuité d’une marche ou crève où les retardataires, récalcitrants,fatigués seraient abattus comme dans l’oeuvre de Stefan King en dessous des 10 kilomètres par heure par la voiture balaie montée d’une mitrailleuse voilà notre futur pour un retour progressif à l’esclavage.
    Toujours et encore plus de "nègres" sans nation, sans patrie et demain sans drapeau à travers ce monde globalisé où l’homme devient est déjà un outil aux profits gigantesques de quelques uns les 5 français les plus riches possèdent autant que les 20 millions des français les plus pauvres, quelle indécence nous n’en sommes qu’au début aujourd’hui vient de tomber cette nouvelle : 85000 jeunes bacheliers sans école pour poursuivre leurs études pas un jeune dans la rue pas la moindre manifestation pas la moindre cohue dans la rue seulement l’acceptation de l’injustice comme le coup de fouet du maître à son esclave.
    Ce que je crois malheureusement hors mis un grand chamboule tout portant des valeurs démocratiques est cette lente marche où le plus grand nombre sera devenu un esclave marqué au fer blanc à lui comme à ses enfants seulement des miettes et de la souffrance.

    Que mes mots soient bannis

    Amen


  • Il semble bien gras le ’’travailleur’’ défenseur des ouvriers. Tu nourris un camp de migrants juste avec son derrière, maintenant va savoir s’ils mangeront le porc ou pas.
    Socialiste qui vote Hollande mais manifeste contre Hollande, votant Macron tout en dénonçant Macron.
    A d’autre ! On veut des jeunes français en pleine forme physique et conscient du monde moderne et ses crises. Pas des vieux adipeux de mai 68 mondialistes qui se plaignent des dirigent pour qui ils votent sans arrêt !


  • #1768776

    Il ne peut pas y avoir de volonté politique de s’opposer au capitalisme parce que personne n’y comprend rien.
    Visiblement les gens sortis de l’ENA ne sont pas très doués en ce qui concerne les finances publics. Alors comprendre ce qui se passe sur les salles de marchés, comprendre les modèles et les algos conçus par les quants qui sont à des niveaux bacbac+8 en mathématiques c’est inconcevable pour eux.
    Pour lutter contre quelque chose il faut le connaître, mais la gauche n’y comprend rien aux marchés financiers, au capitalisme et aux modes de production de manière générale.

    Sinon, parlant du SMIC à 1800€, ça me semble tout à fait possible : on enlève toutes les cotisations patronales et on les rebalance directement en salaire net. Franchement, un patron n’aimerait pas payer bien le travailleur si il lui donne satisfaction, 25000 à la place d’un petit 1500 ? Le hold up ce ne sont pas les « 450 milliards données au MEDEF », mais le tiers de l’argent prélevé sur les salaires et distribué on ne sait pas où. Finalement, les 450 milliards ne sont pas si importants par rapport à ce vol organisé depuis 50 ans. Sur le papier, ça semble une bonne idée de voler 40% supplémentaire au patron, dans les faits ça casse le travail.

     


    • Sinon, parlant du SMIC à 1800€, ça me semble tout à fait possible : on enlève toutes les cotisations patronales et on les rebalance directement en salaire net.



      Je ne vois pas l’intérêt. Les cotisations patronales, c’est du salaire indirecte. Ça sert à payer les écoles, hôpitaux, retraite, chômage, etc etc...Si tu supprimes ça, il faudra payer ces services à des boites privés. Un système à l’américaine, quoi, ça fait rêver.

      Si tu enlèves 200€ de cotisations patronales pour les donner directement à ton smicard mais que derrière il doit payer 300-400€ de prestations diverses, je ne vois pas ce qu’il gagne en fait...



      Franchement, un patron n’aimerait pas payer bien le travailleur si il lui donne satisfaction,



      Non.

      Un patron veut faire des bénéfices. Si il n’a aucun besoin d’augmenter un salarié, même bon, il ne le fera pas. On n’est pas dans le monde des bisounours.


Commentaires suivants