Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gérard Filoche chiffre la loi Travail de Macron : "450 milliards au Médef"

"Le plus grand hold-up jamais réalisé"

L’inspecteur du travail à le retraite et dernier socialiste Gérard Filoche annonce pour tous les Français la fin de la sécurité du travail pour le mois de janvier 2018. Quant au petit cadeau du duo Macron-Philippe sur le salaire net, il sera loin de compenser la perte sur le salaire brut :

« Un cadeau de 450 milliards au Médef, le plus grand hold-up qui ait jamais été fait jusque-là »

 

Pour cette « gauche » qui ne veut pas entendre parler de social,
lire sur Kontre Kulture

 

Filoche, sur E&R :

 






Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1767864

    Pour lutter contre la main mise totale des forces d’argent sur les peuples,il faudrait que nous cessions massivement d’adhérer au mode de vie matraqué par les médias.IL faudrait aussi que les ultrariches ne puissent plus remplacer les populations trop conscientes de l’injustice structurelle.Il faudrait surtout que les 99%fassent bloc.
    Lors de mes vadrouilles sur différents sites "d’obédiences" différentes,je constate que tout le monde est d’accord pour combattre le totalitarisme du pognon.Hélas personne ne s’accorde sur la méthode.
    Bref comme disait Georges Pérec"les maitres sont inaccessibles et les esclaves s’entredéchirent."
    L’union européenne ne fonctionne t’elle pas sur le même principe ?Les intérêts divergents des membres provoque un blocage arbitré par le haut.
    Comment échapper a ce phénomène que je suis tenté d’appeler fatalité biologique ?

     

    Répondre à ce message


    • Lors de mes vadrouilles sur différents sites "d’obédiences" différentes,je constate que tout le monde est d’accord pour combattre le totalitarisme du pognon.Hélas personne ne s’accorde sur la méthode.



      Mouais.

      Moi, ce que je lis aussi souvent à droite et à gauche, ce sont des smicards complètement d’accord pour dire que les riches paient trop d’impôts. Et que c’est très bien qu’il y ait des riches parce que "ça donne du travail".

      J’espère avoir tort mais je crois qu’au contraire, on part de très loin.

       
  • Un certain nombre de choses justes et un aveuglement forcement volontaire car il est courageux mais pas temeraire,quand il dit qu’il ne sait pas comment macron a pu etre elu.Refus de filoche d’admettre qu’il collabore depuis des années avec un systeme pourri jusqu’à la moelle ou les politiques ne sont que des marionnettes.Une musique et un ton en complet decalage avec la teneur du propos comme s’il essayait d’amuser et de distraire.

     

    Répondre à ce message

  • Ce que ’’pense’’, ’’compte’’, veut ou dit cette ex 7 millionième partie d’une administration pléthorique est sans importance. Se préoccuper de la situation des employés du Privé quand on a vécu toute son existence aux crochets de la ponction fiscale (qui a visiblement bien profitée...) n’est qu’un des faux paradoxes d’un système social en plein délire. Par contre, sur le fond, organiser par décrêts (ce qui est pertinent dans une pseudo-démocratie), organiser un appareil réglementaire basé sur le postulat que ce système en plein délire (avec une balance commerciale en marasme chronique et un endettement abyssal) n’a besoin ni de la ressource générée par l’activité des employés du privé (en dernière instance la seule ressource du système quand on voit ce que paient d’impôts les sociétés qui les emploient...) , ni de leur rôle comme clients est plus qu’une abération, mais devient une insulte à l’intelligence, au simple bon sens. Il faut visiblement être un énarque pour ne pas s’en rendre compte.

     

    Répondre à ce message

  • Seul le communisme, la nationalisation de toutes les richesses, peut sauver les Français et tous les peuples soumis au capital ! Les dividendes n’existeraient pas et les bénéfices nationaux seraient partiellement et méthodiquement distribués ou investis ... Mais bon, puisqu’on vous a toujours dit que vous étiez capable de réussir en entreprenant ... ! Retenez bien cette phrase : "quand on travaille, on se nourrit seulement, on ne devient pas riche". Sinon tous les prolos auraient une piscine, une Ferrari et passeraient leurs vacances à l’Ile Maurice dans un 6 étoiles.

     

    Répondre à ce message

  • #1768001

    Sa fonction est celle d’un thermomètre et forcer de constater qu’ il été objectivement très peu soutenue par les masses lors de sa campagne donc l’abruti de prolétaire est à bonne température pour se faire mettre . Les entraves du code du travail vont pouvoir tomber les unes après les autres , il va falloir pomper plus vite plus fort et plus longtemps avec impossibilité de jetée l’éponge car Montaigne est en embuscade .

     

    Répondre à ce message

  • #1768014

    Ah mais c’est le mec qui a appelé à voter Macron en se bouchant le nez. Il s’étouffe là non ? Retire tes doigts ...

    PS : On mange à la cantine du Parti socialiste on dirait.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai voté Marine au premier tour (nazi ! fasciste ! homophobe ! ....enfin, vous connaissez la suite qu’on nous a répétée pour faire élire le petit banquier gâté et méprisant : souvenez-vous de ceux qui ne sont rien, des bateaux qui emmènent du comorien), et pourtant je suis d’accord 100 pc avec le discours Economique et anti-finance de filloche.
    Les inégalités sociales sont inadmissibles. Je travaille dans un groupe du CAC40 et j’en vois des injustices et des indécences : je parle de faits majeurs, d’injustices invraisemblables et des mauvais traitement infliges aux employés sous la menace : casse-toi si t’es pas content avec la pièce que l’on te file en fin d’année alors que le top management se goinfre

     

    Répondre à ce message

  • #1768239

    Bonjour à tous,

    Des propos de Mr Filloche à vous faire froid dans le dos une longue litanie sur comment les choses se passent dans les coulisses du pouvoir où le pire n’appelle pas le meilleur depuis des décennies.
    Dans la continuité d’une marche ou crève où les retardataires, récalcitrants,fatigués seraient abattus comme dans l’oeuvre de Stefan King en dessous des 10 kilomètres par heure par la voiture balaie montée d’une mitrailleuse voilà notre futur pour un retour progressif à l’esclavage.
    Toujours et encore plus de "nègres" sans nation, sans patrie et demain sans drapeau à travers ce monde globalisé où l’homme devient est déjà un outil aux profits gigantesques de quelques uns les 5 français les plus riches possèdent autant que les 20 millions des français les plus pauvres, quelle indécence nous n’en sommes qu’au début aujourd’hui vient de tomber cette nouvelle : 85000 jeunes bacheliers sans école pour poursuivre leurs études pas un jeune dans la rue pas la moindre manifestation pas la moindre cohue dans la rue seulement l’acceptation de l’injustice comme le coup de fouet du maître à son esclave.
    Ce que je crois malheureusement hors mis un grand chamboule tout portant des valeurs démocratiques est cette lente marche où le plus grand nombre sera devenu un esclave marqué au fer blanc à lui comme à ses enfants seulement des miettes et de la souffrance.

    Que mes mots soient bannis

    Amen

     

    Répondre à ce message

  • Il semble bien gras le ’’travailleur’’ défenseur des ouvriers. Tu nourris un camp de migrants juste avec son derrière, maintenant va savoir s’ils mangeront le porc ou pas.
    Socialiste qui vote Hollande mais manifeste contre Hollande, votant Macron tout en dénonçant Macron.
    A d’autre ! On veut des jeunes français en pleine forme physique et conscient du monde moderne et ses crises. Pas des vieux adipeux de mai 68 mondialistes qui se plaignent des dirigent pour qui ils votent sans arrêt !

     

    Répondre à ce message

  • #1768776
    Le 18 juillet à 19:03 par Libéral non libertaire
    Gérard Filoche chiffre la loi Travail de Macron : "450 milliards au (...)

    Il ne peut pas y avoir de volonté politique de s’opposer au capitalisme parce que personne n’y comprend rien.
    Visiblement les gens sortis de l’ENA ne sont pas très doués en ce qui concerne les finances publics. Alors comprendre ce qui se passe sur les salles de marchés, comprendre les modèles et les algos conçus par les quants qui sont à des niveaux bacbac+8 en mathématiques c’est inconcevable pour eux.
    Pour lutter contre quelque chose il faut le connaître, mais la gauche n’y comprend rien aux marchés financiers, au capitalisme et aux modes de production de manière générale.

    Sinon, parlant du SMIC à 1800€, ça me semble tout à fait possible : on enlève toutes les cotisations patronales et on les rebalance directement en salaire net. Franchement, un patron n’aimerait pas payer bien le travailleur si il lui donne satisfaction, 25000 à la place d’un petit 1500 ? Le hold up ce ne sont pas les « 450 milliards données au MEDEF », mais le tiers de l’argent prélevé sur les salaires et distribué on ne sait pas où. Finalement, les 450 milliards ne sont pas si importants par rapport à ce vol organisé depuis 50 ans. Sur le papier, ça semble une bonne idée de voler 40% supplémentaire au patron, dans les faits ça casse le travail.

     

    Répondre à ce message


    • Sinon, parlant du SMIC à 1800€, ça me semble tout à fait possible : on enlève toutes les cotisations patronales et on les rebalance directement en salaire net.



      Je ne vois pas l’intérêt. Les cotisations patronales, c’est du salaire indirecte. Ça sert à payer les écoles, hôpitaux, retraite, chômage, etc etc...Si tu supprimes ça, il faudra payer ces services à des boites privés. Un système à l’américaine, quoi, ça fait rêver.

      Si tu enlèves 200€ de cotisations patronales pour les donner directement à ton smicard mais que derrière il doit payer 300-400€ de prestations diverses, je ne vois pas ce qu’il gagne en fait...



      Franchement, un patron n’aimerait pas payer bien le travailleur si il lui donne satisfaction,



      Non.

      Un patron veut faire des bénéfices. Si il n’a aucun besoin d’augmenter un salarié, même bon, il ne le fera pas. On n’est pas dans le monde des bisounours.

       
Afficher les commentaires précédents