Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gilad Atzmon : "Une guerre qui n’attend qu’un prétexte pour commencer"

Traduction E&R

Quelques heures après l’attaque sur des touristes israéliens en Bulgarie, le ministre israélien Benjamin Netanyahu ainsi que son ministre de la Défense Ehud Barak, se sont empressés d’annoncer que l’Iran et le Hezbollah étaient derrière l’attaque.

En fait, il n’a pas fallu au Premier ministre israélien plus de deux heures pour blâmer un autre pays d’avoir commis un acte de guerre sur des citoyens israéliens sur le territoire d’un pays tiers. Bien sûr, Netanyahu n’a fourni aucune preuve pour appuyer sa thèse. En fait, même aujourd’hui, trois jours après l’attaque, aucune piste claire suggérant une connexion iranienne ou avec le Hezbollah n’est disponible.

Qu’est ce qui rend donc Netanyahu aussi déterminé ? Est-ce parce qu’il est lui-même au courant que les agents israéliens ont tué des scientifiques iraniens pendant des années ? Est-ce que Netanyahu a réagi ainsi parce qu’il pensait lui-même que compte tenu des assassinats du Mossad à Téhéran, Israël pourrait bien avoir provoqué lui-même une riposte iranienne ? Est-ce que Bibi se projetait ?

Je n’ai évidemment pas accès aux esprits de Netanyahu ou de Barak, mais Israël a maintenant clairement fait savoir son désir intense d’attaquer les installations nucléaires de l’Iran, même si une telle attaque dégénérerait en un conflit nucléaire mondial.

Afin de saisir une telle morbidité, nous devons garder à l’esprit que cette auto-annihilation collective est inhérente à la culture israélienne. En l’occurrence, les histoires de Massada et de Samson, les deux récits héroïques suicidaires, sont chéris en Israël. Pourtant, autant Netanyahou et Barak sont désireux de lancer une guerre mondiale, autant il est loin d’être évident que les masses israéliennes soient toute aussi désireuses de se sacrifier sur l’autel national juif.

Je suppose que cette précipitation de Barak et Netanyahu d’accuser l’Iran doit être considérée comme une indication claire de leur empressement à vouloir attaquer le pays. A l’heure actuelle, les deux dirigeants israéliens ont réussi à se débarrasser de toutes les voix importantes s’opposant à une telle attaque.

L’ancien chef du Mossad Meir Dagan ainsi que le chef d’état-major de l’armée de défense d’Israël Gabi Askenazi, qui se sont tous deux opposés à une action militaire contre l’Iran, sont désormais exclus de tout processus de prise de décision. Shaul Mofaz, Chef d’état-major à la retraite et président du parti Kadima, qui s’est également opposé à une attaque contre l’Iran, a quitté la coalition de Netanyahou, la semaine dernière. Il semble que personne au sein du cabinet israélien ne soit là pour arrêter l’enthousiasme génocidaire de Barak et Netanyahu.

Par ailleurs, d’un point de vue militaire israélien, le chaos actuel en Syrie est interprété comme une « fenêtre d’opportunité ». Les généraux israéliens supposent que le régime d’Assad, qui lutte pour sa survie, s’abstiendra de participer à toute attaque contre l’Israël. Les Israéliens sont aussi convaincus que sans l’appui de la Syrie, le Hezbollah sera également contraint de rester en dehors de celle-ci. En termes militaires israéliens, cela signifie que le nord d’Israël n’est pas en danger imminent de missiles du Hezbollah, de moyenne et courte portée – Tout du moins pour le moment.

Comme d’habitude, Les Israéliens se font des illusions. Pour une raison particulière, ils ne parviennent pas à saisir les possibles conséquences dévastatrices d’un tel conflit. Barak, par exemple, a commenté avec optimisme la semaine dernière le fait qu’un affrontement avec l’Iran pourrait « coûter jusqu’à 500 vies Israéliennes ».

Tout d’abord, il est intéressant de voir avec quelle facilité un ministre de la Défense israélien est heureux de sacrifier 500 personnes de son peuple. Deuxièmement, l’estimation sur laquelle Barak se base est loin d’être claire. Compte tenu des hypothèses communes que l’Iran exercerait des représailles immédiates par le lancement d’une première vague de plus de 1500 missiles en direction de Tel Aviv, Barak doit croire que chaque missile iranien n’est pas capable de détruire plus d’un tiers d’un Israélien. Barak est en effet un optimiste.

Ce n’est également pas sur qu’Israël possède la capacité militaire de frapper l’Iran et puisse mettre en péril son projet nucléaire. Plus tôt cette année, les analystes américains ont suggéré que la Force aérienne israélienne ne possédait pas la puissance nécessaire pour attaquer l’Iran. Par exemple, il leur manque des capacités de ravitaillement en vol nécessaires pour démanteler le projet nucléaire iranien. Il n’est également pas certain qu’Israël puisse attaquer l’Iran sans le feu-vert américain et il est largement admis qu’il est peu probable qu’Obama donne une telle approbation avant l’élection américaine.

Je suppose que la signification de tout cela est assez simple : Qu’Israël attaque l’Iran est évidemment une question ouverte. Toutefois, nous avons une indication claire que les dirigeants israéliens sont plus que désireux de le faire. Barak et Netanyahu ne demandent qu’un prétexte pour lancer un conflit mondial. La signification de cela est tout à fait clair - l’Etat juif et ses lobbies pro-guerre sont l’ultime menace pour la paix mondiale. Cette menace doit être prise en charge immédiatement.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • soit Israël a développé a l’abri des regards un armement plus sophistiqué qu’on ne le pense et dans ce cas ils sont effectivement en mesure de de ruiner l’Iran... soit les dirigeants israéliens sont justes dingues et veulent précipiter l’extinction de la race humaine, (sachant qu’une guerre nucléaire détruirait le monde.)

     

    • Ils sont simplement dingue, faudrait arrêter de fantasmer sur l’armée de l’entité sioniste, n’oubli pas la guerre de 2006, on a vue une armée de fiotasse, je t’invite à regarder l’envoyé spécial de France2 disponible sur youtube, tu y verras la réalité de l’armée du sionistan.


    • En effet phoe a raison leur but unique et messianique c’est le "Grand Israël" ou grand Sionistan qui s’étendra
      du Nil (Le caire) à l’Euphrate (Bagdad)
      la piéce de 10 agorot = (centime/shekel Israélien) en est la preuve

      http://upload.wikimedia.org/wikiped...

      ensuite n’oublie pas qu’Israél n’a pas de constitution c’est d’ailleurs le seul pays au monde qui n’en a pas

      une constitution sert à délimiter le territoire (ex constitution française = france métropolitaine+ Corse+
      DOM TOM)

      Donc Israël est un projet d’expansion impérialiste racialiste et satanique comme le montre le très bon
      Michel Collon http://www.michelcollon.info/Tout-v...


    • « ensuite n’oublie pas qu’Israél n’a pas de constitution c’est d’ailleurs le seul pays au monde qui n’en a pas »

      Votre bêtise et votre ignorance semblent aussi sans limite...ce n’est pourtant pas difficile de se renseigner un peu sur le sujet.
      .


    • Dédé75 avant de la ramener et de dire que ma betise est sans limite
      Prenez VOUS, le temps de vérifier

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_f...

      "L’État d’Israël n’a pas de constitution formelle. Bien que la déclaration d’indépendance du 14 mai 1948 annonce « une Constitution qui devra être adoptée par une Assemblée constituante d’ici le 1er octobre 1948 », les dissensions entre religieux et les laïcs empêchèrent la rédaction d’un texte constitutionnel unique."

      Donc je n’ai pas raison sur une opération du Saint Esprit mais raison du fait qu’il y a des source qui le montre.


    • .
      Il faut vraiment tout vous expliquer. Israël n’est pas « le seul pays au monde » à ne pas avoir de constitution écrite, il y en a d’autres...


    • les deux cas de figure et comme ils se considèrent comme le peuple élu, il y a aussi deux possibilités : ou ils sont prétentieux ou ils ont raison !! qu’est-ce qu’on en sait d’ailleurs ? on ne cesse de démontrer leur main mise sur le monde qui m’amène encore à deux hypothèses : ou ils sont veinards ou plus doués que les autres et c’est logique qu’ils gagnent !! et leur victoire n’est pas loin ce qui m’amène encore à deux hypothèses : ou on peut les arrêter car ce n’est que de la politique ou alors c’est écrit donc on n’y peut rien ???


  • les faiblesses israeliennes face au projet nucleaire iranien, qui est pacifique à ce jour, ne se resument pas au manque de ravitailleurs ! c’est un point important, mais c’est loint d’etre le pire, même si les israeliens arrivaient en iran, ils n’auraient aucune chance de detruire l’installation de fardow sous 100 mètres de granite, que même la bombe geante americain la fameuse " MOP " ne pourrait attiendre. et quand bien même, ils n’effaceront jamais les connaissances iraniennes qui leur permettraient de reconstruire ailleurs à l’abris des regards.
    ca reviendrai à un coup d’épée dans l’eau.


  • Bonjour,

    Je voudrais vous signaler une petite erreur dans le 8e paragraphe :

    Au lieu de « le régime d’Assad, qui lutte pour sa survie, s’abstiendra de participer à toute attaque contre l’Iran », il faut lire bien sûr « contre Israël » (dans l’original : « would refrain from joining any attack on Israel ». Il ne manquerait plus que ça que la Syrie participe à une attaque contre l’Iran.

    Cordialement

    Jean

     

  • un attentat aux jo 2012 ne serait-il pas le meilleur endroit et moment pour attaquer l’Iran ?

     

    • Oui, car les méthodes du nouvel ordre mondial sont de plus en plus flagrantes et grossières, mêlant fiction et réalité. Exemple : le coup monté du "dark knight massacre" aux US arrive magiquement au moment où l’onu veut faire voter une réduction d’armes en circulation.

      Les JOs avec leur aura utopo-mondialiste est l’occasion rêvée pour une attaque sous faux-drapeaux. Le grand public rivé sur sa télé n’en sera que plus indigné et appuiera inconditionnellement des frappes contre l’ogre iranien.


    • Alors, en effet comme hypothèse c’est assez crédible !

      Si on regarde bien sur la toile, on pourra trouver des choses un peu bizarres sur des groupes peu conventionnels, des histoires de triangles non isocèles ou de soi disant pyramide, des yeux, en veux-tu, en voilà, des noms de rue un peu trop orientés et bien d’autres choses..... qui font penser à un plan maquaivélique et "bien" pensé (vous remarquerez que le "bien" est un peu ironique)

      est-ce de la fumisterie ? est-ce vrai ? l’avenir nous le dira....

      En tout cas, je vois bien des reportages à sensation sur le sujet "et si un attentat dans le stade des JO de Londres 2012 (dont les logos ou dessins ressemblent étrangement à une certaine destination géo ou une ville ancienne très connue des manuels anciens), déclencherait la 3ème guerre mondiale ?"

      ça serait pas mal non ?

      Et si c’est vrai, il y en a certains qui nous prennent (attention pas tous) vraiment pour des imbéciles.


  • #191442

    Comment reconnaît-on un false flag et son auteur ?

    Quand le soit disant auteur de l’attaque est rapidement dénoncé avant qu’une enquête de fond ait eu lieu.
    Celui qui dénonce est alors probablement l’auteur du false flag.

    Si le soit disant auteur de l’attaque est rapidement identifié, pourquoi n’a t-il pas été arrêté plus tôt ?
    Voilà une ressemblance avec le 11 sept 2001.


  • A propos d’illusion :

    Israël passe son temps à dire à ses alliés qu’il faut faire la guerre. Et la réponse reste invariablement la même : Non. C’est un jeu. Cela permet de maintenir le statut quo dans la région. La politique extérieure est bloquée et Israël à le champ libre pour sa politique intérieure. Le terrorisme, les tensions entre juifs et palestiniens, s’est passé dans les meurs, mais comme l’enjeu est devenu international, personne ne veut intervenir. En fait, Israël a peur qu’avec la paix les palestiniens s’intègrent à la société israélienne. Si cela arrivait, les juifs deviendraient assez vite minoritaire.

    Ceci dit, si la France s’interroge actuellement sur le bien-fondé de l’Islam dans une république laïque, c’est exactement pour la même raison. La démographie... En effet, la radicalisation de l’opinion arabe ne profite pas à tout le monde. En France, nous n’avons pas envie de ce conflit.

    Pour en revenir à l’Iran et la guerre atomique, je me souviens d’une réponse de Chirac à Olmert qui sous entendait clairement que si l’Iran avait ou pas la bombe, on s’en fichait éperdument et qu’il en faisait un peu trop. Depuis, je ne crois pas que la position française ait changé. On joue le jeu d’Israël, en même temps qu’on joue le jeu de l’Arabie Saoudite d’ailleurs (surtout ?), au dépend de l’Iran.

    De qui l’Iran est la cible ? Par qui l’Iran se sent-il menacé ?

    Je me souviens aussi de propos d’Ahmadinejad à ce sujet : Israël est le cadet de ses soucis en matière de politique extérieure. Lui n’est absolument pas dupe de ce qu’il se passe. D’ailleurs, le ressenti des musulmans envers Israël le sert tout autant.

    Les USA, on peut les considérer d’abord comme le bras armé de l’Arabie Saoudite dans la région. Eux non plus, d’Israël ils n’ont pas grand chose à faire, bien que les gouvernements prétendent le contraire. Ce faisant, ils bénéficie de l’opinion favorable des nombreux juifs américains.

    Bref, le propre du conflit Israélien, c’est qu’il arrange tout le monde (ou presque) et qu’il reste sous contrôle, en tout cas pour le moment.

    Et la France, quel intérêt à faire la guerre à l’Iran ? Ce n’est certainement pas pour respecter des alliances qu’on fera cette guerre...


  • Israel est né dans la schizophrénie et compte y rester à tout jamais. Ils se servent d’un mélange explosif de complexe militaro-industriel et de leur ’’mémoire collective’’ anti- Shoah. Quoi de plus ! Il est clair que la région levantive va subir les petits caprices de Nétanyahou et de Barack qui, comme le souligne Atzmon, est chaud à l’idée de sacrifier des soldats au nom d’une cause louche et montée de toute pièce. Ce qui est lamentable est le silence perpétuel de ceux qui peuvent botter le derrière de ces tyrans. Au contraire, ils suivent comme des toutous et se contentent de sanctionner l’Iran ou la Syrie. Mais on verra bien qui va péricliter.....


  • Le pseudo choc des civilisation est un leurre la réalité est beaucoup plus nuancé entre les conflits d’interets et la manipulation des passion via les fiérté exhacerbé.

    Chaques peuples , ethnies ou communauté vois en ca culture une particularité que d’autres non pas a partir de cela la psychologie humaine est maléable car l’orgeuil s’exprime lorsque ont froissent la dignité du groupe ou de l’individu le représentant est certaine élites l’ont compris le fameux diviser pour imposer son régne.

    A qui profite le conflits permet de cibler un groupe mais jamais un individu precis.

    voila tout


  • AU SUJET DE NOMBRE DE COMMENTAIRES
    ________________

    Quand on voit c’qu’on voit !..
    Quand on entend c’qu’on entendant !..
    Et surtout quand on lit c’qu’on lit !..
    On a ben raison d’penser c’qu’on pense !..

    Et c’est hélas trop souvent ceux qui n’ont rien à dire qui le disent le plus fort !..