Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

C’est ça ou la soumission complète au pouvoir profond

On a sauté quelques actes mais on revient aux affaires sociales, en cette rentrée 2019. Une bande d’irréductibles Gaulois réfractaires continue à emmerder le pouvoir visible, et cela montre que le noyau de la colère antilibérale est toujours vivace en France. C’est seulement après 10 mois d’une répression acharnée et jamais vue auparavant pour des manifestations politico-sociales, que le pouvoir pense avoir réduit le mouvement à néant.

 

 

Plus tôt dans la journée :

 

« Mais la rentrée qu’ils veulent fracassante, pourrait bien être en deçà de leurs espérances. Après avoir réussi à faire descendre dans la rue des centaines de milliers de contestataires depuis son apparition en novembre dernier, le mouvement pourrait s’étioler. D’ailleurs, “on n’est pas trop inquiet pour ce week-end”, signale-t-on dans les rangs de la police à Paris, où diverses mesures ont néanmoins été adoptées. Comme au plus fort de la crise, des arrêtés d’interdiction de manifester ont été pris et concernent le secteur des Champs-Élysées et de Notre-Dame. En parallèle, un dispositif de sécurité est prévu pour faire face à d’éventuels débordements. » (Le Figaro)

 

Un mouvement réduit à néant ?

Il n’en est rien, évidemment : si de moins en moins de Français descendaient dans les rues, sur les ronds-points et autour des péages, ces machines à racketter le pauvre, c’est parce que le régime pourri de la paire Macron-Castaner a utilisé des armes presque létales contre la population. Et encore, en écrivant presque létales on fait injure aux morts et aux multiples blessés de cette révolte populaire. Le ressentiment est grand dans la population, et le pouvoir ne devrait pas s’avouer gagnant aussi vite.

La qualité des soins médicaux baisse, les urgences sont en grève, l’électricité augmente (de plus de 10 %, ce qui explose le niveau de l’inflation réelle, on ne parle pas des taux trafiqués de l’INSEE, cet auxiliaire du pouvoir, des pouvoirs), les prix des TGV sont à un niveau historique, la Vieille Dame engrangeant le plus possible de cash avant l’arrivée de la concurrence allemande et italienne prévue pour fin 2020 et qui a déjà été maintes fois repoussée, les retraites, indemnités de chômage et prestations sociales sont réduites, les produits de première nécessité augmentent (voir la patate), le bas de laine des Français fond, le pouvoir mise sur de nouveaux radars, qui sont à nouveau détruits par les rackettés, qui désormais ne croient plus au prétexte fallacieux de santé publique selon l’équation « + de radars = + de vies sauvées ». On va vers un grand clash, c’est certain.

 

 

La France bouillonne, et de multiples mèches peuvent mettre à nouveau le feu aux poudres sociales. Comme nous l’avons écrit dans un article figurant dans le financement participatif de la Rédaction, les mouvements sociaux d’ampleur génèrent toujours – c’est historiquement démontré – des radicalisations politiques et activistes, et ces radicalisations génèrent elles-mêmes toujours un noyau de terrorisme. À la différence près qu’il ne s’agit plus de terrorisme d’État piloté par des ingénieurs sociaux du pouvoir profond et dirigé contre la population pour la maintenir dans la peur, donc dans l’inhibition de l’action (sociale), mais de terrorisme bas-haut comme il y a des missiles sol-air.

« Mais ce mouvement imprévisible, qui a bien longtemps pris de court le pouvoir et qui a surpris par son ampleur, reste sous étroite surveillance. “Même si on n’est pas aujourd’hui sur des niveaux de mobilisation importants, ces rassemblements peuvent être l’occasion de voir s’agréger les mouvances radicales d’ultragauche, lesquelles souhaitent que tout bascule dans la violence”, signale un expert. »

Il n’y a pas qu’une frange de l’ultragauche qui cherche le conflit, il y a aussi une frange de l’ultradroite et les deux franges pourraient bien faire un jour leur jonction inopinée dans une action contre l’oligarchie. Ce que nous ne souhaitons pas, bien sûr, puisque ça signifierait la montée d’un cran dans la répression des libertés, qu’il s’agisse de celles de manifester ou de s’exprimer. Quand on voit ce que les télés à la botte du pouvoir nous proposent, on mesure le fossé entre la parole autorisée et la parole réelle. Cette distance est la mesure de la colère sociale.

 

« “Cela va repartir de plus belle”, assure un manifestant qui mise sur une rentrée sociale difficile pour de nouveau faire descendre les Français dans la rue. Les quelques figures historiques du mouvement, qui jouent encore un rôle de mobilisation, vont aussi tout faire pour maintenir la pression. De nouveau condamné, mercredi, pour avoir précédemment manifesté avec une matraque, Éric Drouet a ainsi annoncé sa présence ce samedi à Paris. Comme d’autres, celui-ci invite les manifestants à ne plus revêtir le gilet jaune. Afin de ne pas être repéré par la police… »

Lorsque les députés ont obtenu la fermeture des maisons closes après la Seconde Guerre mondiale, les bordels traditionnels ont fermé, laissant la place à une multitude de bordels cachés, tandis que la prostitution de rue et de bois explosait, au grand dam des riverains. De la même façon, quand un pouvoir écrase un mouvement contestataire, il le multiplie et en perd le contrôle.

 

 

Pour corroborer notre petite analyse de la dégradation des comptes des Français, dégradation qui grignote inexorablement la classe moyenne, nous avons retrouvé un article du Monde datant du 2 septembre 2019 et intitulé « Mes parents étaient instituteurs, et ils n’avaient pas besoin d’emprunter pour leurs dépenses ». Le message est clair : dans des conditions identiques, nos parents vivaient mieux. Témoignage de Betty, 50 ans, prof des écoles dans le Gers.

« Je travaille à 15 kilomètres de chez moi, dans un autre village. J’ai fait le choix d’habiter à un quart d’heure de voiture et ce choix pèse dans mon budget : au moins 200 euros d’essence par mois, auxquels s’ajoutent environ 1 000 euros d’entretien par an. Le reste de mon budget est serré : il y a les 800 euros de traites de la maison, et mes deux filles. Comme l’aînée a eu 20 ans, les aides de la CAF se sont arrêtées, mais elle fait des études et c’est maintenant que j’aurais le plus besoin d’aide ! J’ai aussi perdu 90 euros par mois de l’Éducation nationale, le “supplément familial de traitement”. Depuis cinq ou six ans, mon salaire baisse de 15 euros tous les mois de janvier, à cause de la hausse des cotisations. Résultat, je paie la cantine en trois fois, et, en fin de mois, je fais le plein d’essence par tranches de 20 euros. Quand mon ordinateur m’a lâchée et que ma deuxième a eu besoin d’un traitement non remboursé, j’ai emprunté 2 000 euros. Mes parents étaient instituteurs tous les deux, et ils n’avaient pas besoin d’emprunter pour assurer leurs dépenses. »

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

103 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2273235

    C est évident, un nouvel élan sera de mise. Aucune révolution, bonne ou pourrit ne s est installée en un seul acte. Le pouvoir méprise, ruse et surtout fait mine de tenir un ordre, le sien et celui des oligarques loin d être favorable à nous les 90℅ des français sur qui ils s engraissent tout en nous bassinnant de discours mensongers de nos institutions à notre droit de vivre correctement de notre labeur. À Mr Drouet, cette idée d enlever nos Gj est inopportune, notre symbole pour le monde doit rester visible et unificateur, notre combat est pour l instant pacifique, notre tenue en est témoin, un gilet.

     

    • #2273245
      le 07/09/2019 par masque de chair
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      "Aucune révolution, bonne ou pourrit [pourrie] ne s est installée en un seul acte."

      Certes, mais la référence à la révolution (française ou bolchevique, pour prendre les plus fameuses) est-elle de mise, quand on sait par qui ces révolutions ont été dirigées, et à qui ont profité leurs crimes ?
      Bourgeoisie dans le premier cas, et non le peuple au nom de qui elle prétendait agir, mais dont elle s’est seulement servi pour détruire l’Ancien régime ; et dans le second cas, on sait à quel niveau de liberté a été réduit le peuple russe - une vraie prison, d’où il était tout simplement interdit de sortir.

      Voilà pourquoi, pour ma part, j’appelle de mes vœux un soulèvement populaire, pas une révolution.


    • @pitchou
      Pour aller dans tons sens, l’inéluctable affaissement des conditions de vie aura des conséquences, ce n’est qu’une question de temps...
      Malheureusement (ou heureusement ?), la situation est encore loin d’être celle de la crise de 1929 mais une nouvelle crise économique majeure (celle qu’on nous promet depuis des mois) pourrait rebattre les cartes.


    • #2273420

      @MASQUE
      Merci pour la correction (pourrie).
      Autrement, je ne vois pas ce que tu veux me demontrer.
      @Yul
      On va pas attendre un effondrement économique, ça riquerait d inverser les choses. Plus rien à sauver, pourquoi certains risqueraient de tout perdre pour un résultat aléatoire. La seule chose dont je suis certain, c est qu il y a encore du blé à moudre. Le jour où le moulin sera à sec, les puissants seront encore plus arrogants car en attendant et si on va au bout de ce mouvement avec la fermeté de s attaquer au fondation de ce système nous leurs ferons encore peur, si c est que pour le frigo, les bourgeois oligarques gagneront.


    • #2273455
      le 07/09/2019 par masque de chair
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      @ Pitchou, qui prétend ne pas voir ce que je veux lui démontrer.

      Mon français est pourtant clair, mais je répète, au cas où.

      Tu déclarais : "un nouvel élan sera de mise. Aucune révolution, bonne ou pourrie ne s’est installée en un seul acte." Si je sais lire, c’est que tu attends d’autres actes qui permettront d’installer la révolution ? Alors je réponds que dans l’histoire, les révolutions qui se sont installées n’ont pas servi au peuple, mais se sont servies de lui.

      Mon propos était donc une mise en garde. Ceux qui nous dirigent savent aussi diriger nos nos révoltes.


    • #2273538

      pouvoir,
      Je suis au courant à mon humble niveau des déroulement des révolutions dont tu parles. Dans notre cas, je ne vois pas où la bourgeoisie ou je ne sais quelle groupe ethnico religieux entrain de nous manipuler, contrairement à la révolution française ou bolchevique pour ne citer que ces deux exemplaires par leur portée. Révolution ne signifie pas dans ma bouche un retour à une autre forme de gouvernance avec un système centralisée sur l encadrement du peuples par les plus révoltés, loin de ça. Il s agit simplement de remettre un équilibre dans nos institutions entre le pouvoir désigné par nous, un pouvoir qui met en oeuvre nos souhaits. La révocation d élus sera à la disposition des administrés autant que la remise de la banque au service de nos besoins aussi bien agraires, industriels, tiers etc... Et non comme c est le cas de nos jours, nous sommes aux services de la fortune des banquiers et autres financiers, les politiques de nos jours comme tu t en doutes ne sont que pantins. Bien entendu ceci est loin d être exhaustif, le sociétal, notre rapport au salariat, l immigration de masse, bref nous devons mettre un socle nouveau pour contrer le projet des institutions salopes pour bloquer leur projet d nouveau monde qui n aura de nouveau qu plus d oppression envers les peuples. Nous français pouvons lancer une impulsion qui je l’espère fera des vagues, un espoir après tant d années d hibernation.


  • Mouais...Le fondement de la misère est la généralisation du divorce et des femmes célibataires. Un couple avec trois enfants avec 3000 euros de salaires cumulés+ allocations vit bien en campagne.

    Il y a des provinces de France où la vie est peu chère et où il y a du travail comme le Poitou ou Limousin. La campagne autours de Châtellerault est très abordable et cette cité regorge d’emplois industriels bien payés par exemple. De même vers Niort, Limoges... Faut juste arrêter d’être stupide et de s’entasser au pays basque , Bordeaux ou en Provence parce qu’on t’a dis à la télé que c’est cool.

    A l’exception de l’île de France où les prix de l’immobilier sont démentiels, la vie est facile des qu’on quitte les agglomérations. Dans le gers, un couple qui travaille peut avoir le vie douce, s’il ne fait pas n’importe quoi avec son argent. On peut acheter de la bouffe pour pas grand chose sur les marchés. Les gens se déclarent miséreux car ils sont en réalité incapables de maîtriser leurs passions :
    - achètent des merdes qui servent à rien
    - se ruinent pour des vacances à l’autre bout de leur lieu de vie alors qu’ils ne connaissent pas leur département.
    - sont en compétion avec leur voisin/frère/beau-frère.
    - Jalouse tout le monde.
    - ne savent rien faire de leur main.
    - divorce, redivorce, reredivorce
    Y’a pas de misère en France, y a des imbéciles et des séquestrés dans les grandes villes.

     

    • je ne partage qu’en parti votre point de vue, car n’oubliez pas :
      - s’en sortir convenablement aujourd’hui ne signifie pas que la situation actuelle suit une bonne pente.
      "Un couple avec trois enfants avec 3000 euros de salaires cumulés+ allocations vit bien en campagne." : c’est bien là le problème. Pourquoi avoir besoin d’une allocation ? une allocation est une aide de l’état (financée par tous ceux qui travaillent vraiment (classe moyenne)) pour s’en sortir. Vos propos suggèrent donc que sans cette allocation, ce couple ne peut pas vivre bien...

      Le vrai problème,ce sont finalement toutes ces aides qui ne devraient pas être nécessaires et même, qui ne devraient pas exister, car elles s’appuient sur une fausse notion : La soit disant solidarité. La solidarité ne peut être qu’un principe volontaire. dès lors qu’elle est imposée, elle donne inévitablement lieu à des abus et des impôts.

      Si tout travail mérite salaire, alors toute aide financière mérite travail.
      Donner un RSA sans contrepartie, c’est exprimer à tout bénéficiaire que travail et argent n’ont pas de corrélation.

      Vivre même partiellement d’une aide de l’état, c’est être dépendant des faveurs de L’État et donc refuser de s’opposer à lui, de peur d’en être privé.


    • #2273298
      le 07/09/2019 par Zadiste et gilet
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Ce que tu dis est vrai. Voila pourquoi fondamentalement le combat doit etre porté au niveau des valeurs de la morale et de la spiritualité.


    • Un peu simpliste comme analyse, quant vous dites qu’il n’y a pas de misère. Une grenouille dans un puits ne voit qu’un coin de ciel limité !


    • #2273394

      On doit pas vraiment vivre dans le même monde à vous entendre.


    • #2273403

      Non @Touco on ne peut pas raisonnablement vous suivre avec ce raisonnement "ils ont du pognon, donc ils n’ont pas besoin d’alloc". C’est exactement le même mode de raisonnement que tient ce gouvernement anti-français.

      Justement, si on a mis en place les allocations après 1945, c’est précisément pour ne pas préjuger de la situation financières des familles (on ne sait pas ce que demain sera, sauf pour les fonctionnaires - et encore - et les rentiers). Si on touche à ca, alors tout le système d’aide aux familles s’effondre. Si on place un seuil à 3000 euros, on pourra toujours l’abaisser à 2000 puis 1000.... et pour finir à zéro parcequecacoutecheràl’étatdoncauxCONtribuables etc etc

      Si on veut relancer sérieusement la natalité française (je dis bien français, pas africaine) nous devrons repenser ce système d’aide. L’arrivée d’un premier enfant dans un couple coute cher, vous le savez bien (enfin je suppose), de même qu’un troisième (à supposer que les naissances soient rapprochées).


    • #2273459

      Pas d’accord avec toi Tito

      Le Salaire minimum a fut créé pour les "miséreux", il est devenu le salaire de référence.
      Si on y travaille en combien de temps le RSA deviendra le revenu de référence ?

      Sinon supprimer les aides sociales ok (pour ceux qui peuvent travailler), mais uniquement lorsque l’on aura le plein emploi. Ce qui prendra au max 6 mois quand on aura un vrai gouvernement.


    • Le travail coûte .
      d’un point de vue matériel, ressources et pollution, plus vous travaillez, plus vous obtenez d’argent, plus vous aller coûter à l’environnement.

      La logique voudrait que l’on ne fassent travailler que pour le strict nécessaire et que tous les autres vivent d’une allocation qui couvrira les besoins , et c’est tout. Pas des vacances à Bali
      et certainement pas toutes les merdes et autre gadgets tape à l œil et à l’obsolescence programmee.

      choses que l’on ne devrait pas produire, donc moins de travail et moins de consommation de ressources .

      la société a un rapport maladif au travail aujourd’hui avec énormément de « métiers « fondamentalement inutiles et coûteux mais pourtant valorisés.


  • Pyrénées orientales : au Leclerc du Boulou on ne peut trouver de kg de pêches à moins de 2,99 euros . 10km plus au sud, en Espagne, à la Junquera, le kg de pêches est à UN EURO ! On ne peut évidemment incriminer le prix du transport . Et on nous parle de "marché commun" depuis le Traité de Rome de 1957 ! Seulement les TAXES et IMPOTS en France sont de plus en plus élevées, et beaucoup d’habitants des Pyrénées Orientales pensent sérieusement à s’installer en Espagne . L’Europe fiscale est loin d’être faite !

     

    • #2273319
      le 07/09/2019 par halte à la viscère !
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Tout à fait ! Taxes et impôts sont directement responsables de la vie chère dans ce pays ! Moi je fait la grève de la consommation : Plus de voiture, plus de carburant, achats au minimum vital et je les encule tous avec leurs hausses des prix, les taxes et la tva !


  • Les grands ancêtres des GJ c’étaient les poujadistes . Ayant réussi à s’organiser en parti, ils firent DOUZE % aux législatives de 1956 et obtinrent 52 députés ! Mais ce succès légitime fut possible car les élections se déroulaient à la proportionnelle ! Ce qui conduisit de Gaulle et sa bande de sionistes à supprimer la proportionnelle en 1958, mieux : pour être présent au deuxième tour le candidat devait avoir obtenu DOUZE, CINQ % des inscrits au premier tour : le but recherché fut atteint, PAS UN SEUL député poujadiste fut élu !


  • Ce sont les médias sionistes qui ont réussi à anéantir le mouvement : ils n’ont tendu le micro qu’aux plus cons des GJ, des nullités absolument primaires réclamant en bêlant "une augmentation du pouvoir d’ Achaaat ! " . Représentants les Français non représentés à l’Assemblée Nationale, ils n’ont même pas pensé à exiger le retour de la proportionnelle ! Cela témoigne d’une absence totale de culture politique . Cerise sur le gâteau ils ont repoussé AS qui aurait pu structurer le mouvement . Rien attendre de ces indécrottables .

     

    • #2273292
      le 07/09/2019 par Tortue Géniale
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Il ne faut rien à attendre de ces indécrottables qui ont repoussé votre gourou qui prône une soi-disant réconciliation avec une population allogène qui dans le meilleur des cas n’en a rien à battre et dans le pire des cas se réjouit de prendre possession du territoire grâce à nos dirigeants cosmopolites.


    • #2273438

      @tortue
      Soral n’est pas et n a jamais été le gourou de qui que ce soit, tu es d accord avec lui ou pas, le problème est ailleurs. Les allogenes comme tu dis resteront pour la très grande majorité d entre eux en France, Marion ou Zemour n y changeront rien, tu peux continuer tes doux rêves de remigration massive, en attendant Soral à été à ma connaissance un des premiers à nous prendre au sérieux nous les Gj, sans jamais se remettre en porte à faux dans sa pensée juste. C est à dire en un mot, tu ne changes pas le système lui même un appel d air au migrants de par son fonctionnement, tu continueras à accueillir des migrants et voir tes comptriotes dans le merdier.


    • #2273443

      Tiens, parlant de mouvement, il y a la ripoublique en marche : si ça ce n’est pas du mouvement ?
      Quant à tendre les micros, chez eux aussi ce n’est pas faute de les avoir tendu aux plus cons : et pourtant...
      Serait-ce à dire qu’il n’y aurait pas de mouvement mais plutôt nombre de gesticulations, éparses ?
      Et puis tant que le catalyseur sera le rond point (merguez), peut-être n’a-t-on pas fini de tourner en rond. Il faudrait demander à Villepin ce qu’est, pour lui, un mouvement quand il s’est pris la jeunesse dans les dents suite à l’adoption du CPE. Mais peut-être que les jeunes actuels qui ne sont pas privés de sortie, de console, de smartphone, d’internet, de vacances de basket de marque, de Mc Do (compensé à grand coup de Cheaper Price), n’en ont rien à cirer du Gilet Jaune...


    • #2273444

      @Tortue Geignarde : si tu crois qu’il est question de réconciliation avec les racailles anti-France, t’as pas compris grand chose au logiciel soralien.


    • #2273636

      @Setadiam
      On peut tirer des leçons et on a plutôt intérêt à la faire des mouvements ou autres luttes du passé. Comparaison n est pas raison, d autres temps, d autres moeurs etc...Nous avons pour nous hors mis la légitimité, la connerie du système qui a rallié la ruine du peuple avec des réformes sociétales complètement à l ouest. Même le dernier des crétins peut comprendre que ce gouvernement n est pas là pour l intérêt des français et de la France. D ou un certain espoir pour que le Gj soient les détonateurs de la remise sur pied de notre nation. Par contre si je sens et perçoit une phacosigeation du mouvement par n importe quel parti, je reste chez moi.


    • #2273678

      Et puis tant que le catalyseur sera le rond point (merguez), peut-être n’a-t-on pas fini de tourner en rond.




      Tu te trompes, le rond point est un lieu public, visible et dégagé un parfait endroit pour se réunir et discuter. Autant les manifs, c’est tourner en rond à éructer des slogans, autant se réunir sur la place publique pour créer ou resserer des liens, discuter des problèmes de la vie quotidienne et agir en conséquence est une action politique citoyenne et responsable. personnellement je me contrefous du droit de manifester, mais je considère comme primordial : le droit de pouvoir se réunir dans un espace public, le droit à la parole publique. et c’est un droit qu’on nous vole de plus en plus


    • #2274042

      @ paramesh,

      Je vous accorde le rond point comme lieu public visible (sur lequel l’ancestrale loi napoléonienne vous/nous oblige à circuler), cependant, j’évoquais le rond point merguez... les ronds points (merguez) épars, lesquels me font penser aux bonnes idées d’E. Chouard, « faire société », étouffées dans l’œuf.
      Le problème de la merguez, c’est qu’elle rassasie au point que l’on n’a plus faim : la problématique de la réunionite conviviale (sous l’œil attentif des caméras), c’est qu’elle rassérène les esprits, atténuant le plus souvent - sur le long terme - l’énergie utile aux négociations sabre au clair.
      Problème, parce qu’à un instant, il est nécessaire de créer la structure (associative, fédérative) soit-elle verticale ou horizontale, que sais-je : pour la simple et bonne raison qu’en face il y a des « politiques » - qui ne vont pas lâcher leur bifteck ainsi quand ils ont, sous leurs ordres, la cinquième puissance militaire au monde et qu’il n’est d’autres issues que de faire de LA politique.
      Tous les « nationalistes-indépendantistes-autonomistes » - puisqu’il s’agit de récupérer le cœur de sa nation - vous le diront. C’est le seul rapport de force viable.
      400 000 manifestants, se disait-il aux prémices du « mouvement » ?
      C’est le double en adhérents qu’il convient d’avoir pour commencer à jacter avec l’État visible : à minima : sans négliger les infiltrations et autres défaillances. Et encore, si vous pensez que Macron a mis une rouste à Le Pen de 10 millions de voix, le « mouvement » serait loin du compte pour qu’un responsable politique qui détient les leviers du modus operandi, ne pressente une « bascule » possible... (Et il n’est pas mieux qu’un « Marcheur » pour promener son monde)
      Pour l’heure, d’un (rond) point à l’autre, point qui sert de sommet aux côtés de l’Hexagone, les types n’ont pratiquement pas/plus de revendication(s) commune(s). De fait, ils subiraient les mêmes revers que la Commune de 1871 lors de la « semaine sanglante », pour les mêmes principales raisons.


  • #2273261
    le 07/09/2019 par PasmieuxPaspire
    Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

    Question ; Cette Chère Betty a voté pour qui ?
    Et bien, qu’elle marche maintenant.

     

    • #2273293

      @PasmieuxPaspire

      Je trouve que Betty aspire à un niveau de vie qui ne correpond pas à sa réalité... Il faut savoir s’adapter.


    • #2273339

      Pareille pour une voisine qui a voté micron parce que son fils était avec Manu dans la même classe et qu’il lui a dit que Zupiter était "un gars bien". Plus neuneu, tu meurs !!!! Aujourd’hui, elle rase les murs, ça étonne quelqu’un ?


    • #2273348

      Il est clair que je me fiche des récriminations des uns et des autres à un point, comme c’est pas permis.
      Personne ne sait ce qu’il faut faire, alors basta !


    • #2273503

      @The MZW
      Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

      C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire. Gandhi

      Le bonheur, c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles. Gandhi

      Tous les matins, répété avant le petit déjeuner si tu veux Gandhir .
      Traitement contre le pessimisme .
      Bonne guérison .


  • #2273297

    Vue à Marseille ce jour la manif des GJ, qui a rassemblé un nombre dérisoire de personnes, dont les seuls slogans consistaient à siffler et insulter les gendarmes mobiles , au milieu des Marseillais et des touristes qui visiblement n’en avaient rien â foutre !!! Ce mouvement est gangrène par l’ultra gauche, qui joue à la perfection son rôle d’idiot utile.


  • #2273305

    Voiture de police incendié à Montpellier et début d’incendie (lien 1 - suite lien 2)

    Incendie allumé par on ne sait qui, probablement un gilet jaune et je dirai même que cet #&%@# est peut-être bien visible sur la vidéo, on l’entend exprimer son mécontentement en voyant que "son oeuvre" a été mise en échec et en plus, sous les acclamations d’approbation de la foule ...
    Le gars mécontent doit être à quelques pas de celui qui filme et leur perception de la scène est diamétralement opposée

    mais d’autres gilets jaunes, étaient là aussi, en premier pour spontanément tenter (dangereusement) de l’éteindre, en tous cas, cela a ralenti le début d’incendie, qui était bien parti pour évoluer et ils étaient là aussi pour évacuer aussi spontanément l’immeuble, un miracle qu’il n’y ait pas eu de drame
    si le feu avait atteint le réservoir...


  • #2273311
    le 07/09/2019 par terre d’asile
    Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

    Faudrait que les gilets jaunes comprennent que les milliards vont à l’immigration, l’accueil de migrants et l’entretien de tous ceux qui sont présents, et ça depuis 40 ans ! Sans PRÉFÉRENCE NATIONALE et DROIT DU SANG on ne s’en sortira JAMAIS. ! Il n’y aura jamais assez de fric pour tout le monde, indéfiniment !

     

    • Exactement ! Mais ce sont des gauchistes, il ne faut rien attendre d’eux.


    • #2273467

      Pas assez d’argent pour tout le monde ? C’est BFM qui le dit ?
      On a jamais produit autant de richesses en France mais ce serais le migrant qui fait que notre part du gateau se réduit ?
      Rien sur la part pris par la dette et les banques, rien sur la part des richesses données aux oligarques ? Rien sur le train de vie de nos élus ?

      Crois tu que si on coupe tous les budgets immigration l’argent nous reviendra ?


    • #2273511
      le 08/09/2019 par terre d’asile
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      @Nominoë. Justement ! Si "on" produit autant de richesses, ce sont les grands groupes qui, par l’immigration, diminuent leurs coûts et les salaires. Si l’on applique une politique de préférence nationale, droit du sang et remigration, il faudra bien évidemment se débarrasser de la clique au pouvoir. Ce n’est pas en le demandant à Macron par un RIC !


  • Tant qu’ils ne dénonceront pas l’immigration massive, on ne les suivra pas. Les Gilets jaunes ont étés tués par l’infiltration gauchiste. S’ils veulent démontrer le contraire, qu’ils dénoncent l’immigration.

     

    • #2273418

      Samedi 7 septembre, dans un magasin Sport 2000 situé dans un centre commercial Art de Vivre (lire La Culture du narcissisme de Christopher Lasch pour comprendre le concept), les futurs Montaigne achètent sans compter de la sape de marque haut de gamme (un jogging + une paire de pompes de sport pour un minimum de 150 euros) : merci l’allocation de rentrée scolaire !
      D’la frime pour une immigration de consommation payée par ceux qui bossent et qui n’y arrivent plus ou de moins en moins… Bref c’est du détournement de fonds publics pour le profit des grandes enseignes. Ces parasites ne bougeront pas pour les Gilets jaunes, c’est trop bien ici en vrounze, trop bien.


    • #2273437
      le 07/09/2019 par Palmyrin Rosette
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Si vous comptez sur les gauchistes pour faire votre travail, vous pouvez attendre. Si on leur explique avec bienveillance, ils sont beaucoup plus réceptifs qu’avant... à nous de ne pas déserter.


    • @ Palmyrin Rosette

      Bravo, je n’ai rien à ajouter. Comme vous dîtes beaucoup se contentent d’éructer "gauchistes" pour se dédouaner de leurs propres responsabilités. Le plus beau c’est qu’il y a quelques temps je discutais avec une bobo qui disait la même chose mais en sens inverse, "non mais tu sais je n’ai pas participé, malgré que je n’aime pas Macron, parce qu’il me semble qu’il y a beaucoup de fachos parmi les gilets jaunes".

      @ Chris

      La seule chose que je vous concéderais c’est qu’effectivement dans les très grandes villes, Toulouse en étant le meilleur exemple et raison pour laquelle je me suis promis de ne plus y mettre les pieds un samedi, l’extrême-gauche y est très présente. Néanmoins même en dehors de ces endroits vous n’entendrez pas de GJ dénoncer ouvertement l’immigration, mais vous n’en n’entendrez pas non plus réclamer l’ouverture des frontières, ce pour la simple et bonne raison que le but est justement de ne s’identifier à aucun courant politique et de rassembler le maximum de gens contre le pouvoir en place, non pas seulement Macron, mais aussi ceux qui tirent les ficelles derrière. Si ce but était atteint la question de l’immigration reviendrait bien vite sur la table étant donné que ce sont justement ces gens là qui interdisent toute discussion sérieuse à ce sujet.



  • « ...ce choix pèse dans mon budget : au moins 200 euros d’essence par mois, auxquels s’ajoutent environ 1 000 euros d’entretien par an. Le reste de mon budget est serré : il y a les 800 euros de traites de la maison, et mes deux filles. Comme l’aînée a eu 20 ans, les aides de la CAF se sont arrêtées, mais elle fait des études et c’est maintenant que j’aurais le plus besoin d’aide ! J’ai aussi perdu 90 euros par mois de l’Éducation nationale, le “supplément familial de traitement”. Depuis cinq ou six ans, mon salaire baisse de 15 euros tous les mois de janvier, à cause de la hausse des cotisations. Résultat, je paie la cantine en trois fois, et, en fin de mois, je fais le plein d’essence par tranches de 20 euros. Quand mon ordinateur m’a lâchée et que ma deuxième a eu besoin d’un traitement non remboursé, j’ai emprunté 2 000 euros. Mes parents étaient instituteurs tous les deux, et ils n’avaient pas besoin d’emprunter pour assurer leurs dépenses. »




    Tes parents, ils étaient deux !
    Faut croire qu’être mère célibataire c’est pas un si bon plan que ça.

    Il faudrait faire lire ce témoignage à toutes les idiotes qui croient encore au mariage d’amour, c’est à dire au mariage-CDD d’environ 3 ans suivi d’un divorce avec garde des enfants sous prétexte que "c’était plus comme au début, la magie n’y était plus" et ce genre de conneries d’adolescente qui se croit dans un roman à l’eau de rose.
    Seul le mariage-construction, mariage-alliance, mariage-pour-la-vie, a un intérêt. C’est à dire le mariage dans lequel ce qu’on appelle "amour" (passion éphémère qui dure généralement 3 ans) n’est qu’un simple déclencheur, comme un démarreur sur une voiture, et pas du tout un objectif en soi contrairement à la construction du foyer et l’éducation des enfants voire ensuite des petits-enfants.

    Mais j’ai confiance. Quand la France aura perdu 40 points de PIB (et elle les perdra), la raison reprendra le dessus, les françaises deviendront aussi dociles et pragmatiques que les femmes d’Asie du Sud-est ou d’Europe de l’Est et le divorce par consentement mutuel (divorce-caprice, divorce-crise-de-la-quarantaine) deviendra une institution obsolète. D’ailleurs si ces régions nous dépassent en terme de niveau de vie et de décadence féministe, peut-être même que c’est leurs femmes qui deviendront tarées et leurs hommes qui viendront chercher des femmes saines chez nous pour fonder une famille... Mais là je me projette sur plusieurs siècles en avant.


  • #2273336

    En 1789, trois clans s’affrontaient :

    - Les Chrétiens-Royalistes (vrais Français)
    - Les franc-maçons républicains (faux Français)
    - Les communards anarcho-démocrates (faux Français)

    230 ans plus tard, la situation n’a pas vraiment changé :

    - Les Chrétien-Royalistes autochtones (ultra-minoritaires)
    - Les franc-maçons républicains de gauche au pouvoir (prolétaires petits bourgeois communistes)
    - Les franc-maçons républicains de droite (patrons grands bourgeois ultra-libéraux)
    - Les néo-communards (gilets jaunes anarcho-démocrates)
    - Les Musulmans allogènes, les migrants et les racailles (opportunistes achetables en très grand nombre)

    Les allogènes continuent le pillage de la France via la CAF/CMU avec la bénédiction de la gauche au pouvoir. Les républicains de droite trop lâches pour tenter un coup d’état ouvertement, se planquent derrière les anarcho-démocrates (gilets jaunes) si ceux ci arrivent à renverser Macron puis leur planteront un couteau dans le dos et prendrons le pouvoir et préparent aussi les élections municipales et présidentiels via le national-sionisme de la fraîche émoulue directrice d’école Marion Maréchal.

    PS : Le nationalisme sans le sionisme, ça s’appelle la Royauté car le Roi de France est le Lieutenant du Christ. Christ ennemi juré des sionistes. Que les Français retrouve le Christ-Roi (et la Vierge Marie) en leur cœur et la France se relèvera.


  • #2273338

    En 1789, trois clans s’affrontaient :

    - Les Chrétiens-Royalistes (vrais Français)
    - Les franc-maçons républicains (faux Français)
    - Les communards anarcho-démocrates (faux Français)

    230 ans plus tard, la situation n’a pas vraiment changé :

    - Les Chrétien-Royalistes autochtones (ultra-minoritaires)
    - Les franc-maçons républicains de gauche au pouvoir (prolétaires petits bourgeois communistes)
    - Les franc-maçons républicains de droite (patrons grands bourgeois ultra-libéraux)
    - Les néo-communards (gilets jaunes anarcho-démocrates)
    - Les Musulmans allogènes, les migrants et les racailles (opportunistes achetables en très grand nombre)

    Les allogènes continuent le pillage de la France via la CAF/CMU avec la bénédiction de la gauche au pouvoir. Les républicains de droite trop lâches pour tenter un coup d’état ouvertement, se planquent derrière les anarcho-démocrates (gilets jaunes) si ceux ci arrivent à renverser Macron puis leur planteront un couteau dans le dos et prendrons le pouvoir et préparent aussi les élections municipales et présidentiels via le national-sionisme de la fraîche émoulue directrice d’école Marion Maréchal.

    PS : Le nationalisme sans le sionisme, ça s’appelle la Royauté car le Roi de France est le Lieutenant du Christ. Christ ennemi juré des sionistes. Que les Français retrouve le Christ-Roi (et la Vierge Marie) en leur cœur et la France se relèvera.


  • #2273346

    Le pays étant occupé depuis 1940, tout changement est impossible. Si par miracle une révolution prenait le pouvoir, les armées otanesques qui le cernent de toutes parts l’envahiraient comme en 1814. La société n’étant guère unifiée depuis 1875 voire avant, on ne pourrait compter sur des troupes sûres, seule une intervention extérieure pourrait le sauver, donc une seule puissance le peut, la Russie.

     

    • #2273533
      le 08/09/2019 par Louis Ferdinand
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Nuance ! Le pays est occupé DEPUIS 45 par ceux là mêmes qui nous ont mis dans la merde ! C’est ce qu’on a appelé la "libération" !


    • #2273560

      @ Jacques

      Vous ne pouvez pas comparez la situation actuelle avec celle de 1814. En 1814, les Monarchies Européennes se sont coalisées contre la république Impériale du franc-maçon Napoléon. Les Européens ont voulu aider les Français à se sortir du piège des droits de l’homme et même si l’empire "Français" a été détruit, la république "Française" a survécu et par la suite, ces pays ont fini par subir à leur tour leur propre révolution "populaire" pour eux aussi tomber sous le joug du régime républicain (république fédérale d’Allemagne, république fédérale de Russie, république d’Autriche).

      La république n’est pas un régime démocratique (seule la démocratie est démocratique). La république c’est juste un système autoritaire qui ne s’assume pas (contrairement à la Royauté qui elle s’assume pleinement). Les CRS protègent le régime républicain en zone France (contre le peuple). L’OTAN protège les régimes républicains en zone Europe (contre les peuples). Si l’OTAN doit intervenir en France, ça veut dire que la Vème république est tombée et donc c’est une bonne nouvelle.

      Après, ne surestimez pas trop l’OTAN. Un petit tour régulier sur le site OPEX360.com et vous constaterez que l’OTAN n’est qu’un colosse aux pieds d’argile. Les taux de disponibilité de nos matériels de guerre (avions, chars, sous-marins...) sont bas et la virilité dans les rangs a diminué (incorporation des femmes et des lgbt : Madame Parly, madame Kramp-karrenbauer, madame Merkel et "monsieur" Macron). Et c’est pour compenser cette faiblesse trop visible des armées officielles qu’ils font venir du migrants en nombre et qu’ils les armeront le moment venu.

      N’oubliez jamais que la plus grande force de police qui existe sur terre c’est la peur.

      - En zone France : "(source wikipédia) La Terreur est une période de la Révolution française caractérisée par un État d’exception, des violences d’État et des exactions d’individus se réclamant de son autorité, commises dans le cadre de la guerre de Vendée, des insurrections fédéralistes ou contre des individus censés menacer la Première République." Bis repetita pour les gilets jaunes.
      - Dans le monde : Le Terrorisme islamique.


  • Merci à Drouet le seul cohérent : rdv à l’Élysée et sans déclarer !!!
    - https://www.youtube.com/watch?v=eE3...


  • #2273356
    le 07/09/2019 par sylvie une française
    Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

    Cette instit a voté pour qui ? Je me pose tout de même la question.
    Ce n’est certainement pas elle la plus à plaindre !
    Les Gilets Jaunes bougent, c’est toujours mieux que ne rien faire.


  • En gros toujours cette croyance naïve dans les révolutions venues d’en-bas.

    Macron a fait 66%. Le type le mieux élu de la 5ème République, et demain il fera le même score. Marre des mecs du NPA ou des identitaires qui font 0% qui font croire que s’il y a des abstentionnistes, c’est parce qu’ils pensent comme eux.

    Il pourrait ne pas y avoir de Brexit, parce que les anglais ont donné 0 députés au seul parti pro-Brexit dans le scrutin le plus favorable au monde. Zéro ! Evidemment que le Parlement s’est senti fondé à prétendre que les électeurs avaient changé d’avis. Comme en 2005 avec le traité constitutionnel européen, les français ont voté contre et après ont voté Sarkozy.

    Les Gilets jaunes, c’est mignon, mais si c’est pour découvrir les AG autogérées à 50 ans parce qu’on a pas fait socio, et découvrir à 55 que ça ne mène nulle part, il va y avoir des déçus.

     

    • #2273404

      66%.... des suffrages exprimés. N’oubliez pas les abstentionnistes. Ca représente plusieurs dizaines de millions de personnes. Macron n’est que l’émanation d’une petite fraction de la bourgeoisie (et je passe sur l’armée des XXXXXX qui ont veauté pour ca).

      Quant aux GJ, visiblement vous n’avez rien compris à ce qui se passe.


    • #2273458

      @Mike
      C est quoi votre problème, vous voulez en faire partie mais ça ne mène à rien, les Gj c est mignon, les abstensionites c est des cons, ceux qui votent ne valent pas mieux etc...Vous ne vous demandez pas combien vous représentez vous et ceux de votre mouvance ? Et quelle mouvance, celle qui distribue les bons et les mauvais points, la catégorie du statut quo avec laquelle rien ne bouge, juste là pour se dire qu elle a raison. Je préfère me planter au sujet du combat que de me laisser poser la question terrible par mes gosse :
      "Papa, t as fait quoi pendant le mouvement des Gj"


    • #2273684

      "Papa, t as fait quoi pendant le mouvement des Gj"




      je pense qu’il y en aura beaucoup qui vont mentir


    • #2274411

      « Papa, t’as fait quoi pendant le mouvement des Gj ? »

      - J’ai vendu des Gilets Jaunes...
      _ ;-) Macaaagne ! (Quoi ? On peut bien mettre une Quenelle à son gosse parfois : pour le forger)

      Tiens, je vous en raconte une, au sens figuré politique.
      C’est Elie qui appelle don fils : « Viens ici Moshe : monte sur la table et saute la tête la première !
      - Mais Papa, si je saute je vais me faire mal ?!
      - Saute j’te dis !
      - Mais Papa, je vais avoir mal ?!
      - Tu as confiance en ton père ou tu n’as pas confiance ?
      - J’ai confiance, mais je vais surtout me faire mal : Mamaaaan ! »
      La mère, qui déjà à huit jours a laissé faire ne bouge pas...
      « Saute j’te dis : fils indigne ! »
      La scène de palabres dure dix minutes et trépignant, en pleurs, le fils finit par sauter de la table, tête première. On entend le « boum » d’un choc violent, des hurlements, le petit avec une putain de bosse qui se roule par terre, dans ses larmes, en criant : « Tu vois, j’te l’avais dit que j’allais me faire mal, ayayayayaille !
      - C’est bien fait ! Même en ton père tu ne dois pas avoir confiance ! »


  • #2273371

    Le français moyen est une larve assistée sans aucune couille, juste une grande gueule pour couiner trois conneries droits de l’hommeuses quand on lui ordonne, puis il vote pour le système et rentre vite dans son clapier pour toucher l’argent public qui tombe du ciel ! Ce troupeau me DEBECTE, ce n’est qu’une masse de lombrics dégénérés qui passent leur vie a chercher de la merde pour se remplir, et pouvoir en excréter encore plus ! Ces français ne me font même plus pitié, ils sont un troupeau fini et débile, qui vote encore et toujours pour ce cloaque satanique nommé raie publique, et qui répète encore comme un mantra pour débile que c’est la raie publique et la démocratie qu’il faut ! NON, NON ET NON !!! Il faut renverser cette raie publique !!! Il faut rechercher puis exterminer ceux qui profitent de ce système pourri puis mettre le troupeau des lombrics face a des gamelles vides et des maisons glacées pour les réveiller et en éliminer beaucoup ! Voter c’est collaborer, collaborer c’est être complice de la raie publique, être complice c’est mériter la punition. Je méprise la raie publique et la démocratie, et ce qui arrive a ce troupeau d’esclaves volontaire c’est BIEN FAIT et ça me réjouit. Ils ne meurent pas encore de faim et trouvent encore de quoi s’agglutiner sur les autoroutes ? Alors la situation n’est pas mure : quand ils mourrons effectivement de faim ils iront ENFIN razzier les supermarchés pour se nourrir dans les rayons et ils comprendront. Ce n’est pas encore le cas, ils font confiance a leurs tortionnaires et les défendent... Tas de lombrics dégénérés, avec ou sans chasuble jaune pisse !

     

    • #2273411
      le 07/09/2019 par sylvie une française
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Honte à votre vocabulaire, on peut s’exprimer de manière plus élégante !


    • @Spectateur

      Il est vrai mon cher spectateur que l’ on peut aussi s’ exprimer grâce à un vocabulaire fleuri, délicat voire printanier sans systématiquement tomber dans le scatophile, le fétide, l’obscène et l’ordurier !


    • #2273457

      Parce que vous croyez que le monde dans lequel on vit l’est, élégant ?


    • #2273465

      puisqu’ils n’ y a rien a attendre d’eux, il suffit de les ignorer, les insulter ne sert a rien

      concernant leurs éliminations ( les classes moyennes ), le système s’en charge ( à petits feux ) par le biais du déclassement

      se remplir, c’est a dire être consommateur, sachez que ce terme, isolé, NE SIGNIFIE RIEN
      entre une consommation ludique, lubrique et non essentielle, et une consommation en biens d’équipement devenues nécessaires a l’intéressé, mais au combien utiles au système il y a une grande différence, un monde ....

      identique à celui qui existe entre ceux qui sont des parasites ( proletaires ou pas ) par l’action de leurs volontés, et ceux qui ne le sont pas ou le deviennent n’ayant plus d’autres choix ( 500 e de rsa / mois c’est monaco tout les jours, grasse’mat, whisky cigarettes et p’tites pépés ) ,

      capito ou pas capito ?

      foutez la paix aux lombrics , ce sont des nematodes dont l’action bien que silencieuse et invisible n’en demeure pas moins essentielle


    • Bof, faut être assez tordu pour prendre le temps de lire votre torchon !
      Les autres qui vous ont répondu sont bien complaisants !


    • #2273484

      Le mec en a marre. Il est à bout. C’est tout.
      Ca existe, non ?
      Excusez-le, mesdames du peu.


    • #2273498

      Quand je lis les deux commentaires des femmes, je me dis qu’il va falloir rester à la maison Mesdames, vous n’êtes pas faite pour le combat rapproché . Quand ça va chauffer sérieusement l’élégance va se faire rare et c’est la solidarité et la fraternité qui vont prendre le relais et peu importe le langage, vous serez contente d’être aidée .


    • La séquence du spectateur : il faut, il faut, encore des "il faut". Pour spectateur Gilets jaune c’est un spectacle ! Le lombric reste devant son miroir de PC à vomir du français sans avoir toujours pas compris qu’un pouvoir est toujours renversé par trois minorités du bas en l’occurrence les Gilets jaune, l’élite intectuelle et la puissance de vie des évènements que seule et unique Providence peut susciter, en phase avec la dissolution- liquéfaction de fin de cycle actuel. La masse se réserve pour l’ultime et dernier assaut décisif que nul ne peut prédire. Il sera l’oeuvre alchimique des trois puissances minoritaires réunies.


    • #2273520

      @spectateur

      Çà va être l’heure de prendre son petit cacher bleu-bleu et son petit cacher ro-rose...


    • « Le français moyen est une larve assistée sans aucune couille, juste une grande gueule pour couiner trois conneries ... », la suite et le reste.
      Ce « français moyen », vous le battez donc à plate couture ! Merci donc, ça aide tout le monde à relativiser et à se dire finalement que « moyen » c’est toujours infiniment mieux que zéro pointé et nul à chier. Bel exemple au final de la médiocrité crasse et de la dégénérescence que l’on prétend dénoncer.
      P.S : le lombric est un animal précieux et qui symbolise parfaitement la fertilisation, l’enrichissement du milieu dans lequel il évolue par son activité patiente et inlassable. Certains individus pourraient y voir un exemple à suivre !


    • #2273566

      Je rejoins ce qu’a dit azrael

      "Le mec en a marre. Il est à bout. C’est tout.
      Ca existe, non ?
      Excusez-le, mesdames du peu."


    • #2273592

      Ne vous en déplaise Mesdames, il a raison et le dit avec ses mots et ses émotions. Ce ne sont pas son vocabulaire et son ton qui vous dérange en réalité mais plutôt le fait qu’il parle d’une vérité crue à laquelle nous sommes tous confrontés et soumis.
      Comme on dirait dans une cour d’école primaire : "ya que la vérité qui blesse !"


    • « Je rejoins ce qu’a dit azrael
      "Le mec en a marre. Il est à bout. C’est tout.
Ca existe, non ?
Excusez-le, mesdames du peu."
      Ça existe peut-être, mais quand bien même ce serait le cas (vous l’affirmez mais n’en savez rien) ça n’excuserait rien pour autant. Et pour « un mec qui en a marre », il lui reste beaucoup d’énergie pour vomir ses insanités je trouve, excusez du peu ! (comme vous dites). Gardez votre indulgence pour qui la mérite, ce sera en faire un bien meilleur usage, les GJ ne vomissent pas sur tout le monde eux. J’en viendrais presque à penser que c’est du trollage de l’intéressé pour s’inventer des défenseurs qui n’en sont pas. Mais non, impossible ! C’est le genre de truc qui n’arrive jamais. Je suis un affreux complotiste.


    • #2273621

      Je comprends parfaitement ET la réflexion ET le ton.
      On a le même problème à AIRFRANCE où je travaille.
      Ils sont en train de flipper pour la caisse de retraite qui va être engloutie dans le marasme public et vont manifester le 16 septembre... aux armes !!!!!!! Sauf qu a la prochaine élection présidentielle j entendrai les mêmes dire qu il faut voter Macron parce que Marine si elle est élue va rouvrir les camps de concentrations.....
      A pleurer de rage. Tout comme spectateur.
      Je soutiens à peu près la cause gilets jaunes. Mais les français.... sont des veaux.


    • #2273895
      le 08/09/2019 par pan dans la lune
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      @jeandelalune, qui prend la défense à juste titre, des lombrics, petites bêtes très utiles. Mais notre ami Spectateur a bien précisé des lombrics DÉGÉNÉRÉS ! Nuance ! Ces lombrics dégénérés votent, en effet, depuis 40 ans pour ceux qui les ont mis dans la merde ! Et continueront à veauter pareil pour faire barrage au fâchisme !


    • Vous le dites vous-même @seigeldiin, c’est une sentence de niveau primaire (dans les deux sens du terme) ! La reprendre donc comme si c’était pertinent peut paraître légèrement inopportun ! Qui a dit ici être « blessé » par les propos de cet énergumène ? Personne. Vous pouvez donc laisser « la vérité » en dehors de ça. On croirait lire dans le comm initial un monologue caricatural de looser misanthrope digne d’un nanar ultime hollywoodien.


    • #2274313

      C’est surtout que dès que le Français veut faire bouger les choses, il est immédiatement remis à sa place, voire désactivés par big brothers.


    • #2275349

      Cher socilogue en spectacle, le français moyen fait avec ses moyens aussi bien matériel qu intellectuel et quoi que t en penses, la responsabilité d une famille n est pas chose simple avec tout ce qu elle induit comme culpabilité et je dirai même parfois de la lâcheté...Eh oui !
      Tu crois chose facile de pointer chaque matin dans sa boîte, se farcir la mauvaise humeur de sa hiérarchie, voir sa fiche de paie fondre avec les anées, suivre l éducation de ses gosse, garder un minima d équilibre dans sa vie de famille et j en passe. Alors oui le français moyen est occupé à vivre tout bonnement. T inquiete il est au fait des choses avec sa culture et son degré de compréhension des choses sans oublier le bon sens qui n a besoin d aucune étude suprieure ou de rancune envers autrui comme toi. J ai appris une chose durant les mois passés avec les Gj, les plus lucides à mon sens étaient parmi les moins politisés, tu l es et peut être célibataire ou sans enfants. Stp, ne prône plus la désunion, tu tombes plus bas que le piège tendu au français moyen


  • #2273424

    Mouvement désormais infecté par l’ultra gauche, il n’y a plus rien à en attendre.
    A bientôt pour la prochaine tentative. A un moment, on réussira à les foutre dehors. Demain,dans 10 ans ou dans 100 ans....

     

  • #2273435

    Les frigos sont encore trop fournis.....

     

    • ...d’une nourriture à perturbateurs endocriniens. C’est le serpent qui se mord la queue. Satan aurait voulu faire mieux qu’il y serait pas arrivé ! Preuve qu’on est au bout (mais pas encore à bout).


  • #2273442

    La dernière phrase, sur l’augmentation des taxes et donc moins de revenus et de choix de dépenses, contredit les prémisses de l’article qui accuse l’ultralibéralisme. Au minimum, le libéralisme est une doctrine qui baisse les taxes ! On est dans un tout autre climat maintenant où un régime technocratique et autoritaire, suce les classes moyennes et les indépendants. On est plus sur un avatar du régime communiste qu’aute chose.


  • #2273446

    Tant que nous laisserons certaines personnes boirent tout le lait de notre nation il ne faut pas s’attendre à avoir une vie facile.


  • #2273449

    Environ 1000 manifestants à Brest aujourd’hui. Si vous n’avez pas eu l’info c’est que c’est resté pacifique...

     

    • J’y étais, les antifas’ ont voulu noyauter la manif’ avec leur slogans tout pourri.
      Certains d’entre eux ont agis comme des commissaires politique, à traquer les ’soraliens’.
      Une fois arrivé devant le cordon de crs au centre ville, il y’avait que des gilets jaunes pour faire face.


    • #2274110

      Je n’y étais pas, précisément en raison des fascistes "ANTIFAS" qui à Brest, pulvérisent leur propre record mondial de connerie. Il suffit de mentionner l’emblématique nom de Rothschild sur une pancarte pour être aussitôt traiter d’antisémite et subir le poids, en menaces, de leur bêtise crasse. Non, je n’ai pas entendu parler de cette manif...et je suis brestois. Je vais donc de ce pas sur le site du Télégrave pour voir à quelle sauce macronienne Coudurier et sa bande ont cuisiné la chose.
      Si le chiffre de 1000 personnes est confirmé, c’est juste énorme pour une reprise.


  • #2273508
    le 08/09/2019 par crachetonvenin2
    Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

    Le pouvoir profond est surtout superficiel dans sa compréhension maximale de la véritable situation populaire.
    Sa profondeur provient de ses réserves .. en richesses diverses et pompées chez les gens honnêtes qui sont censés financer la République et ses services gérés justement par ? Cette clique hyper superficielle mais aussi absolument pas concernée par ? Ces souffrances justement. Et donc ou mieux "aussi" ?
    Quels relais médiatiques et pour qui ... ou mieux encore et toujours ?
    Les comptes rendus journalistiques sont ils aussi uniquement possibles dans cette superficialité au vu de la provenance des journalistes ?
    Pour ce qui est de l’épuisement de ce mouvement légitime car basé sur des faits indubitables de souffrances personnelles et aussi collectives, le pouvoir aux manettes doit il comprendre que ses tentatives de séductions diverses envers la population française n’ont pas marché chez tout le monde ?
    La véritable force pour gérer la réalité naturelle et donc internationale aussi se manifeste t elle plus au niveau du goudron actuellement qu’en haute prestance élyséenne qui défend - elle - juste ses coffres garnis.
    Depuis l’étranger, où la véritable créativité sur les faits ? A l’Elysée hyper répétitif ou ? Dans les rues de France ?
    Répétitif dans sa mode ou son mode .


  • Le Ministère de l’intérieur commande en masse des munitions pour fusils d’assaut et des grenades de désencerclement
    Sources : bastamag.net suite appel d’offres de service de calibre 5,56x45 au profit des unités de gendarmerie nationale et de Police nationale, de la Direction de l’administration pénitentiaire et de DGDDi ? Avis no 19/74935 réf. TED 2019/S094-226604 annonce diffusée le 16 mai 2019.


  • #2273585
    le 08/09/2019 par Identité effacée
    Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

    Excusez moi, je ne sais pas si mon com passera mais je voudrais poser une question le plus sérieusement du monde parce que y a un truc que je ne comprends pas. Voilà, les GJ c’est plus du tout ce que c’était, au début on pouvait voir des drapeaux monarchistes, des natios, des identitaires, mais ces derniers sont tous partis. C’est devenu un nid d’antifas et de gauchos en tout genre, comment un natio peut prendre au sérieux ces post-Gilets Jaunes où la clientèle ethnique des mélenchonistes défile pour le compte de la gauche ?

     

    • #2273606

      @ Identité effacée

      Les GJ qui sont majoritairement de base des démocrates (néo-communards) ont été infiltré par l’extrême gauche, ça tout le monde l’a vu. Ce que l’on voit moins bien en revanche, c’est l’infiltration de l’extrême droite (plus sournoise). Dans ce que vous appelez les "natios", il y a 99% de républicains de droite (national-sionisme). Ces gens-là ne veulent pas changer de régime. Ils veulent garder la république judéo-maçonnique mais virer les gauchistes au pouvoir en se servant des GJ pour ne pas se salir les mains. Les républicains de droite ne veulent pas des républicains de gauche mais ne veulent pas non plus des GJ démocrates (et encore moins des Royalistes).

      La prochaine fois que vous rencontrerez un "GJ nationaliste", demandez lui s’il est :
      - National-sioniste (républicain de droite)
      - Royaliste
      - Démocrate
      (Ça vous évitera de vous prendre un couteau dans le dos)


    • #2273627

      J’ai personnellement rencontré plusieurs manifestants dès le départ de l’insurrection, pour la plupart des bobos qui s’attendaient à une augmentation et qui ont eu une hausse des prélèvements obligatoires (pour certains plus de 10% mais ceci me semble exagéré, on en serait plutôt à 65 % actuellement , l’abandon de la taxe d’habitation se faisant attendre). En quittant les ronds-points, ils ont été au casse-pipe face à une répression à laquelle on ne s’attendait pas, mais les élections étant truquées, et en l’absence d’opposition politique réelle, le pouvoir ne risquait rien. L’originalité de ce mouvement était son recrutement, surtout des blancs déclassés inquiets (à juste titre) pour l’avenir de ce pays (qu’ils n’envisagent qu’en restant dans le capital mais passons). Pas de chefs, décisions collégiales, ouvert à tous. Le gouvernement a ensuite noyauté le mouvement, les milices que vous énumérez ne risquant pas grand-chose face à la police (deux faces d’une même pièce), c’est le moment où les non gauchistes ont quitté le mouvement, un accident est si vite arrivé...


    • Je ne saisis pas trop @Jacques en quoi l’abandon de la taxe d’habitation se ferait attendre puisqu’il est déjà entré en vigueur progressivement avant à terme la suppression définitive de cette taxe. Loin de moi l’idée de me réjouir pour autant car il ne faut pas rêver, on verra à coup sûr une augmentation conséquente de taxes déjà existantes, comme le foncier, et création de nouvelles (ex : taxe sur les « résidences secondaires » dans les tuyaux).


    • #2273680
      le 08/09/2019 par Identité effacée
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Merci pour cet échange cordial. C’est plutôt rare de voir un débat serein sur cette question. On peut réellement parler d’anciens et de nouveaux Gilets Jaunes, c’est précisément ce truc qui m’inquiète pour l’avenir proche de ce mouvement . Le 17 Novembre 2018 il y avait plus d’un million de Gilets Jaunes dans les rues de France et de Navarre, Castaner dit qu’il yen avait 300 000 mais c’est faux ! Nous avons assisté ce jour là à une véritable marée jaune dans tout le pays. J’y étais , et j’ai même flippé . J’ai regardé mon mobile le soir, j’avais plus de 50 appels manqués de ma famille , mes amis, tant ils se sont fait du souci quand ils ont vu les images apocalyptiques à la télé. J’ai cru que nous étions en train de faire la révolution...Je l’ai vraiment cru ! Qu’on allait rentrer dans l’histoire et renverser le régime macronien !

      Y a pas à dire, la mayonnaise est retombée....Pendant que les algériens nous montraient la voie en restant nuit et jour dehors, nous on est rentré chez nous le samedi soir...On y était presque pourtant. On aurait pas du lâcher l’affaire. Fallait faire comme le peuple algérien ! Souffrir et suer dans les rues tous les jours Aujourd’hui j’ai l’impression que c’est devenu la promenade du dimanche . Du samedi plutôt...Je ne crois pas vraiment à ce processus de révolution lente. Quoiqu’il en soit, j’ai remis mon Gilet Jaune dans la boite à gant de mon diesel. Lors de mon dernier contact que j’ai eu avec les GJ , je me suis retrouvée avec des gamins en pleine révolte acnéique, et quelques adultes qui ne parlaient que de taxes et du pouvoir d’achat.

      Le pouvoir d’achat !

      Au début avec les GJ ça allait beaucoup plus loin que le pouvoir d’acheter ! Il y avait une dimension philosophique , historique, civilisationnelle. On dénonçait le pacte de Marrakech, on parlait des problèmes lies à l’immigration extra-européenne . Aujourd’hui ils se cachent tous derrière l’anti-racisme. Vraiment, je ne porterai mon gilet Jaune que quand j’aurais eu un accident de la route...


    • #2273862
      le 08/09/2019 par anarcho-nationaliste
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      @Identité effacée
      Viens dans nos campagnes ,on soutient en arborant un GJ sur notre tableau de bord , mais on a compris la douille
      Tout comme les bonnets rouges ça renaîtra puissance dix , ils n’étoufferont pas la populace des campagnes, idem pour les précaires des villes pas plus les artisans ou petits patrons
      Les soraliens, les natios, les royalistes, les tradis, certains anarchistes, socialistes ou nationaux-bolcheviques (au sens noble du terme pas de la gauchiasse.. l’OSRE, Libertad, Marxistes, E&R), étaient là avant, ils seront là ,après
      Ils étaient là pour Jour de Colère, les Bonnets Rouges, la Manif Pour Tous, les Gilets Jaunes, ils reviendront toujours plus fort, plus nombreux, le travail est fait autant par Soral que Escada, Ryssen, Bourbon, Cerise, Sigaut, Hindi, Cousin, de Brague, Benedeti, Plaquevent, etc....
      Rien ne va s’arrêter , c’est En Marche comme dirait Macron


    • #2274043
      le 08/09/2019 par Identité effacée
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      Salut à toi anarchiste nationaliste ,

      tu es dans quelle campagne ? Parce que dans ma campagne ça marche pas très fort , les GJ ne sont pas très bien vu et pourtant ils sont dans une situation précaire et intellectuellement misérable … moi je suis prête à me déplacer pour trouver des GJ dignes de Damien Rieu , le régime l’a condamné sévèrement. Aucun média n’a parlé de Damien ! Un identitaire Blanc, héros de notre temps . Chez moi y’a que du GJ melanchoniste et du marxiste culturel ! Donc ce sera sans moi … je précise que je ne suis pas natio, ni monarchiste, ni chrétienne. Je revendique le paganisme originell boréal. La nation est morte, dévorée par les prédateurs apatrides , je me bats pour l’identité , cette dernière survivra à toutes les mondialisations car elle est éternelle ! Identitaire dans la douleur et la souffrance, identitaire jusqu’au bout des ongles ! Suis je encore la bienvenue ?


    • #2274661
      le 09/09/2019 par anarcho-nationaliste
      Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

      @Identité effacée
      Pyrénées


    • #2274896

      Identité effacée on n’a l’impression que sa t’arrangerais beaucoup que les gilet jaunes s’effacent !
      Tu nous parles de l’Algérie un peuple qui se fait voler par son élite tout en accusant la France (sa marche depuis la fin de la guerre d’Algérie.) comme un exemple mdr.

      La résistance Française n’a pas attendu les gilets jaunes parce que c’est la résistance Française qui a crée les gilets jaune.
      Les gilets jaunes sont le peuple qui représente des 10 de millions de personnes patriote. Même si certain se mélange pour que le mouvement soit salie cela reste une toute petite minorité protéger par l’état et surreprésenté médiatiquement.

      N’oublie pas que le peuple n’a pas que le gilet jaune comme arme ! Le plus dur est de faire comprendre a ceux qui le peuvent encore financièrement de bouger pour la résistance pour le peuple pour la France et la gloire de DIEU.
      Aujourd’hui un bon nombres de Français pensent comme un gilet jaune sauf qu’ils préfèrent rester passifs comme lui a enseigné la république maçonnique (c’est a dire tout "accepté" si on veut vivre encore un peu)

      N’oublie pas que notre combat est un combat du bien contre le mal au sens large !


  • #2273645

    La gauchiasse et tous les opportunistes crapuleux ont pourri le mouvement !!!...certes il fallait s’y attendre car l’occasion ont toujours fait les larrons ...mais il demeure maintenant une perception inhérente chez le petit peuple de France que quelque chose va mal tourner dans un futur proche...les plus clairvoyants commencent à s’organiser sur les rond points, dans les BAD, et dans la maquis avec armes et bagages...
    Lorsque le chaos annoncé et programmé s’abattra d’une manière féroce et irréversible seuls les plus avisés et prévoyants auront une chance de s’en sortir...les moutons bêlants et les doux rêveurs n’auront plus que leurs yeux pour pleurer sur leur inconscience, leur égoïsme et leur non-agir !!!...
    Vive le combat des gilets jaunes patriotes et résistants !!!...+ canal historique...


  • #2273650
    le 08/09/2019 par sylvie une française
    Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

    @Raie public
    Dans ce cas précis, il s’agit d’un commentaire écrit et non pas de confrontations dans la rue.
    Un commentaire peut rester "correct". Etre dans la rue est un autre contexte !
    Je ne suis jamais restée chez moi lorsqu’il s’agissait de causes valables à défendre et j’étais mêlée à la foule.
    Je ne souhaite pas de conflits armés, les agressions face aux Gilets Jaunes ont suffi me semble-t-il.
    Cordialement.


  • #2273660
    le 08/09/2019 par sylvie une française
    Gilets jaunes, Acte XLIII : on repart à l’attaque !

    @seifeldeiin
    Désolée, je suis réaliste mais ce n’est pas une raison pour vomir un texte.
    Si ce monsieur n’arrive pas à contrôler ses écrits "parce qu’il en marre", je crains le pire à l’extérieur.
    Beaucoup d’entre nous en ont assez de ce système qui nous entraîne depuis de longues années vers une chute vertigineuse, alors agissons de sorte que cela puisse cesser ou tout au moins régresser et essayons de conserver notre sang froid, ce serait un bon début.
    Cordialement.


  • Ça serait intéressant, nous lecteurs d’ER et aimant AS de se mettre au boulot un petit peu.

    Si chacun d’entre nous pouvais dans sa ville, aller faire de la prospection en ville pour informer les gens et donner un prospectus (qu’AS pourrait écrire), ça pourrait être bien.

    S’organiser par deux ou trois pour faire une tournée, dans les magasins pour laisser des prospectus pour les gens, dans la rue pour parler aux gens, les diriger vers ER.

    Bon c’est juste une idée mais si un jour ça se fait, j’en serais.


  • #2273744

    A Eric, j’ai encore dû la payer mais il est sûr qu’elle sera remplacée, vous avez entièrement raison. Le contribuable ici se fait voler (plus de 65% de prélèvements sur les revenus, record mondial : cocorico !). Et ne reçoit que des coups en échange : pas de sécurité, de travail, de santé correcte, payes minables, prix élevés en constante augmentation etc etc
    Et certains en redemandent !


  • #2274132

    Pendant que les francais s en sortent pas financierement ...

    Il semblerait que CertainS ont d autres droits et avantages pour s exonere des impots et divers taxes ...

    Tient une par exemple , celle de deduire de ces impots le financement des synagogues ...

    Vous allez me dire , cette regle est aussi transposable aux eglises, etc ... ET BEN NON

    Et vous vous demanderez qui creent, autorisent et valident des lois, abbatement fiscaux divers uniquement valable qu a une caste

    Bizarre que le Pc, LfI , Ps , Vert , Rn ....... n en parlent jamais !!!


  • #2274214

    Ce samedi il y a eu 2 faits qui, de mon avis , méritent que l’on s’y penche

    a grigny :

    Des policiers se retrouvent ciblés par une dizaine d’individus qui leur lancent des cailloux.
    Plus inquiétant, les assaillants font ensuite usage de mortiers à leur encontre.

    carillo, syndicaliste

    "Aujourd’hui, dès que des policiers mettent le pied dans certains quartiers, la notion de guet-apens et d’attaque est présente en permanence."

    sauf que ,ce qui est dénoncé correspond a ce qui a été opéré lors des manifestations des Gj a l’encontre de manifestants non violents et désarmés

    "Aujourd’hui, dès que des manifestants mettent le pied dans certain(e)s quartiers (rues) , la notion de guet-apens ( nassage) et d’attaque ( gaz et lbd ) est présente en permanence."

    aujourd’hui, le droit, c’est celui du plus fort

    a marseille :

    des manifestants habitant les quartiers nord ont retrouvé les gilets jaunes sur le Vieux-Port
    pour rejoindre ensemble la mairie, avant de se disperser.
    début de convergence sur le terrain social ? je sais, on est très loin des idéaux souhaités, mais je garde en mémoire de la faribole du 14 juillet 1789

    un de ce quatre matins, toutes ces pendules vont se synchroniser avec pour conséquences, des morts à la clef
    certains seront tués pour 2000 balles par mois, d’autres pour un ensemble de causes disparates voir opposées, dont ils sont les soutiens

    causes dont le plus petit dénominateur commun peut se resumer dans un mot
    " desespoir "


  • J’vais vous faire une jolie métaphore naturaliste :

    Dans un rapport de prédation naturelle, aucune proie ne s’accapare les attributs du prédateur pour le vaincre ou lui échapper.

    Donc, croire que les outils développés par le système sont neutres (fric, ak-47, internet, nucléaire, voitures etc), qu’on pourrait les retourner contre lui ou à fortiori qu’ils sont perfectibles, est tout simplement absurde.

    Reste la seule solution, le comprendre, le fuir, se cacher de lui, ne pas le lâcher des yeux, s’organiser pour le dérouter et l’affamer à mort. La seule façon de se prémunir des armes du futur est tout simplement de ne pas les créer.

    Bref, face à ce monstre artificiel, seule la nature peut encore nous protéger, mais le jour très proche où il n’aura plus besoin de notre collaboration et de notre consentement, où il n’aura plus besoin de nos yeux, de nos mains, et de nos cerveaux, il sera définitivement trop tard pour lui résister, c’est de la pure logique.


  • #2276141

    Bonjour, nous assiégeons Paris, juillet août. Voir vincent després, maquis en campagne.

     

    • Rien, je dis bien RIEN, ne tient la route dans son propos, ni les sondages auxquels il se réfère schizophréniquement, ni la politique du maquis qui est un pur oxymore et un non sens total, ni le concept-même d’assiéger Paris... qu’allez-vous en faire ? MDR
      Des centrales nucléaires, des bases militaires, de la colonisation orbitale et spatiale, de l’espace, du temps et de la matière, des institutions et des relation internationales, de l’implication et de la responsabilité historique de votre "Douce France" ... peanuts, vous ne savez RIEN  !

      Bref, je ne dis pas ça pour me moquer ou spéculer, mais uniquement pour vous réveiller en tant que peuple supposément humain, disposant d’un libre-arbitre et d’un esprit critique aliénés, voire annihilés collectivement, c’est le but avoué par Tocqueville il y a près de 2 siècles déjà, c’est pas moi ;)


Commentaires suivants