Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2161905
    Le 17 mars à 22:56 par Paul
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Salut
    En toute lucidité, il faudrait se rendre à l’évidence : le christianisme c’est du passé en Europe. Un passé à respecter et à conserver, certes, mais un passé.
    Vouloir refaire de la France un pays catholique pratiquant, c’est un peu comme vouloir refaire des Suédois des adorateurs d’Odin, ou des Grecs des adorateurs de Zeus.
    Ce n’est pas grave, mais la foi nécessaire aujourd’hui est une foi adaptée à notre époque. C’est la raison pour laquelle l’Islam n’a aucune chance : il est d’un autre lieu et d’une autre époque.
    Le judaïsme est différent car il est de tout lieu et de toute époque, c’est un contrat entre Yahvé et son peuple, et celui-ci est valide jusqu’à l’arrivée du mashiah.
    Car l’histoire des religions est formelle : celles-ci naissent (un paquet sont nées dans une période très courte du reste) vivent, parfois plusieurs siècles, et meurent lentement pour devenir des mythologies anciennes.

     

    Répondre à ce message

    • #2161921
      Le 17 mars à 23:33 par Titus
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      Le christianisme est la première religion dans le monde et il est autant d’actualité aujourd’hui qu’il y a 2019 ans.

       
    • #2161959
      Le 18 mars à 00:55 par Un jeune revenu au Christ
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      Bonjour,
      Vous ne faite aucunement preuve de lucidité sur ce point.
      L’évidence, bien au contraire, c’est que le christianisme n’est pas du passé et certainement pas comparable avec les mythologie grecs ou nordiques… quelques raisons simples prises à la volée :
      1/ La religion chrétienne est (et de très loin) la première religion du monde encore à l’heure actuelle.
      2/ Elle ne mourra pas car elle est porteuse de valeurs éternelles. Le message du Christ est parfaitement actuel. Relisez donc l’Evangile et voyez par vous même.
      3/ Son impact sur l’histoire de l’humanité est unique et ineffaçable. La France plus que tout autre pays porte cette marque en son sein. Elle la porte partout, dans tous les villages et dans les cœurs.
      4/ C’est avant tout le mensonge républicain qui a insidieusement arraché les français de leur religion, ils y retourneront dès que l’imposture sera tombée.
      En vérité, ils y retournent déjà et les masques tombent.
      Une dernière pour la route, et pas des moindres : l’homme ne parviendra jamais à produire un modèle supérieur à celui que nous a donné le Christ.
      Tous les peuples européens qui s’y sont essayés s’y sont d’ailleurs cassé les dents.
      Paix sur vous.

       
    • #2162008
      Le 18 mars à 07:58 par clement
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      Il n’y aura de réconciliation possible que si les chrétiens et les musulmans, ainsi que les juifs abandonnent respectivement leur religion manipulée et crée de toute pièce pour en revenir à leur tradition primordiale respectives, et ainsi se rendre compte que plus on recule dans le temps plus nous sommes unis.
      Tout ce qui est bon dans le monothéisme a été repris des tradition primordiale (trinité, kabbalisme, récits historiques métaphoriques, spiritualité) et auquel on a simplement rajouté des bornes pour politiser et transformer en outil de contrôle des peuples
      il existe un passé en Europe (au sens large) que nos élites cherchent plus que tout à effacer et ca n’est pas celui du monothéisme.
      Pour finir je rapelle que la majorité de nos églises sont baties sont d’anciennes basiliques romaines, elles mêmes baties sur d’anciennes zones sacrées celtes/gauloises, elles mêmes baties sur des points énergétiques.
      Il en va de même pour beaucoup de statues de la vierge qui sont d’anciennes vierges noires romaines. Vierge que l’on retrouve chez les égyptiens, et les gaulois sous forme de déesse Mère allaitante.

       
    • #2162035
      Le 18 mars à 09:34 par La rochejaquelein
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      @ Paul

      l’avantage du judaïsme sur le christianisme et sur l’Islam c’est qu’il possède un corpus ésotérique qui, tel un gond ne bouge pas quand la porte branle.

      Les religions sans tradition ésotérique sont plus fragiles et soumises aux vents de l’histoire. Leur petit catéchisme est insuffisant, l’église est devenue à se propos une espèce d’ONG de gauche. Certes des mystiques ont excités dans l’histoire des deux religions monothéistes post judaïque, mais il n’y avait pas de corpus ésotérique construit pour acceuillir ces expériences de Dieu à des degrés divers. Ce n’est pas le cas du Bouddhisme ou de l’Hindouisme par exemple. Le corpus ésotérique permet de dépasser les notions de bien et de mal. La Tradition reste stable dans un monde en mouvement. Pour ma part je crois que l’église c’est perdu quand elle a abandonnée la Tradition alchimique après le 12 e siècle. Le vatican voyant d’un mauvais oeil que chacun puisse refaire l’expérience de la création divine.

       
    • #2162036
      Le 18 mars à 09:36 par La rochejaquelein
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      @ Titus

      Si la France était encore chrétienne le prénom Marie ne serait pas donné à moins de un pour cent des filles qui naissent en France. Le catholisime pourrait repartir, mais il faut avouer qu’il est franchement mal en point.

       
    • #2162038
      Le 18 mars à 09:40 par Un jeune revenu au Christ
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      @Clément
      Dire qu’il existe des traditions préchrétienne qui contiennent des éléments que l’on retrouvera plus tard dans le christianisme ne prouve aucunement que le christianisme est un montage artificiel...
      Ca prouve juste qu’ils parlent du même sujet et se rejoignent plus ou moins dans la compréhension de certains points, ce qui est tout simplement... normal.
      L’église n’a d’ailleurs jamais prétendu qu’il n’existait aucune parcelle de vérité dans les traditions païennes. Elle se présente comme détenant la juste interprétation de la tradition primordial, mais certainement pas comme contraire à elle. Et elle justifie cette prétention en la personne de Jésus, le Verbe incarné, qui a rendu témoignage de ce qu’est la véritable tradition primordiale. L’église garde ce témoignage et en témoigne à sont tour, plus ou moins maladroitement il est vrai, mais en se reposant sur le socle innébranlable qu’est Jésus.
      Pourquoi s’obstiner à vouloir créer quelque chose de nouveau ? Car vous pouvez vous réclamer des traditions primordiales, n’empêche que si vous en rejetez les interprétations existantes vous devrez bien en produire une interprétaion nouvelle.
      Etes-vous (et sommes nous) apte à produire et incarner un message plus pertinent que celui du Christ ?
      Je vous écoute, mais j’en doute fort.
      PS : Si vous voulez vous renseigner de manière plus approfondie sur le christianisme, je vous conseille de ne pas lire et écouter uniquement des non-chrétiens ou des demi-chrétiens mais également les grandes figures du christianisme, à commencer par Jésus et tous les saints. Ces gens là restent les mieux placés pour dire ce qu’est le christianisme.
      Et ces gens là sont également les plus belles perles qu’ait pu produire l’humanité.
      Paix sur vous.

       
    • #2162088
      Le 18 mars à 11:08 par Karl L
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      @la Rochejaquelain

      La religion révélée par le Christ, annoncé dans l’ancien testament, rend caduque la première alliance.

      Le catholicisme n’a pas besoin comme certains de cacher ses dessins, donc en effet pas d’ ésotérisme, mais il a mieux, une mystique.

       
    • #2162106
      Le 18 mars à 11:47 par clement
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      @un jeune revenu au Christ

      C’est justement les similitudes entre les traditions primordiales et le message de Jésus qui peut être vu comme une synthèse adaptée aux enjeux contemporains sur lesquelles je souhaitait mettre l’accent.
      Je me renseigne justement beaucoup sur Jésus et ayant parcouru également des sources diversifiées j’ai pu prendre connaissance de théories dont une est intéressante et lie directement jésus à la tradition primordiale celte/gauloise.
      Je penses sincèrement que la religion catholique a dévoyé le message du Christ dès le départ qui n’était pas à la base une volonté de nouvelle religion mais bien d’extension de la spiritualité primordiale qu’il incarnait. Le chemin prit par l’Eglise n’a rien à voir avec le Christ et ce dès le début.
      Elle a même servit l’inverse de ce que souhaitais le Christ puisqu’elle a enfermé la spiritualité et tous les pans que je citais plus haut ("sorcellerie",connaissances mystiques chassées) alors que Jésus incarnait bien la tradition primordiale en particulier par ses talents de guérisseur.
      _
      il existait des colonies mixtes gauloise/romaines au proche-orient à l’époque de Jésus..
      Je vous promet de continuer mes recherches auprès des grand noms du christiannisme, mais essayez d’élargir votre pensée sur les sujets qu j’ai évoqué, de votre côté !
      Bonne journée

       
    • #2162112
      Le 18 mars à 11:51 par Un jeune revenu au Christ
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      @ La rochejaquelin
      Que l’église ait souffert et souffre encore de l’infiltration du modernisme en son sein je vous l’accorde volontier. Mais s’arrêter à cela c’est s’arrêter sur les défauts des générations précédentes et ne pas voir la génération qui vient et qui se construit en contre coups des erreurs passés.
      Ces erreurs qui nous viennent du tsunami matérialiste moderne ont poussé l’église à se réfugier dans la tiédeur, chose regrettable certes, mais insuffisante pour annihiler la radicalité du message originel qui refait et continuera de refaire surface, car il est vérité et la vérité ne passe pas.
      Par ailleurs, dire que le christianisme ne possède pas de "corpus ésotérique" est une ineptie. Comprenez vous les mots que vous employez ? Ils ne me semblent pas du tout appropriés...
      Quant au fait de faire l’expérience personnelle de Dieu c’est le cas d’innombrables chrétiens, et ce depuis les apôtres jusqu’à nos jours. C’est d’ailleurs tout ce que souhaite l’église à tous les chrétiens et à tous les hommes : rencontrer Dieu.
      Bref, je ne discerne dans votre commentaire qu’un gloubi boulga informe qui part dans tous les sens sans maitriser son sujet.
      Excusez moi de m’opposer ici à vous, je le fait sans animosité mais car je crois nécessaire de ne pas laisser passer de tels erreurs.
      Et si vous me permettez un conseil, je vous dirai d’avoir davantage le souci de la clareté et de la cohérence.
      Pour revenir au sujet initial, je concluerai en disant que l’avantage du christianisme sur le judaïsme, l’islam, le boudhisme, l’hindouïsme, ou que sais-je encore, c’est celui de renvoyer à la vérité du Christ. Avantage décisif et indépassable.
      Je reste à votre écoute pour une éventuelle réponse.
      Bien à vous.
      _

       
    • #2162226
      Le 18 mars à 15:08 par Un jeune revenu au Christ
      Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

      @Clément
      Merci pour votre réponse.
      Notre désaccord réside donc dans la question "y a-t-il rupture entre le Christ et l’église catholique ?"
      Pour ma part, je ne parlerai pas de rupture. Je reconnais bien sûr qu’il puisse y avoir amoindrissement, car les hommes d’église portent toujours en eux des défauts, des incompétences, voir même des fautes graves et parfois volontaires. Il ont le Christ pour maître et modèle, mais sont incapables d’atteindre pleinement sa perfection. M’enfin... la plupart essayent tant bien que mal malgré tout, et ils restent une élite comparé au reste de la population.
      Les apôtres eux mêmes étaient bourrés de défauts et l’église le reconnaît et le décrit jusque dans les évangiles, à commencer par Pierre, premier pape, qui renia Jesus par peur des pharisiens lorsque celui ci se fit prendre.
      N’empêche que Jesus, qui savait pertinement cela et l’avait prédit, l’a tout de même désigné comme chef de son église. Car il savait aussi que Pierre, bien que capable de le renier par faiblesse, aurait malgré tout la force de se repentir et de l’aimer encore davantage. La faute, puis le repentir, a ainsi été pour lui l’occasion de tuer un orgueil qu’il ne soupçonnait même pas.
      Il en va ainsi pour nous aussi, et pour l’église qui n’est pas exempte de faiblesses.
      Privilégions le pardon à la condamnation, car on ne vaut pas mieux et en vérité nous devrions tous être condamné.
      Selon moi, il ne s’agit donc pas de faire une nouvelle synthèse, mais de se battre pour réussir à intégrer la synthèse parfaite qui a déjà été proposée par le Christ.
      Si l’église a des défauts, faisons notre possible pour les corriger depuis l’intérieur de l’église, mais n’ayons pas la prétention absurde de pouvoir faire mieux qu’elle. Elle se bat depuis 2000 ans et est toujours debout, qui sommes nous à côté d’elle pour la condamner toute entière et vouloir la destituée de son rang ?
      Quant aux miracles de guérisons et autres, ils ont été courants chez les premiers chrétiens, c’est seulement vers le 4eme siècle que les prodiges se font plus rares. Mais ils existent toujours, et aujourd’hui encore. Voyez le padre Pio, le curé d’Ars, Maria Valtorta, Marthe Robin, la vierge de Fatima, Notre Dame de Zeitoun, etc, etc, etc.
      Votre position m’a fait me souvenir de la "lettre à un religieux" de Simone Weil, que j’aime beaucoup. Vous pouvez l’écouter ici : http://www.litteratureaudio.com/liv...
      Au plaisir d’échanger de nouvea.

       
    • #2162498

      @Titus

      On est bien d’accords là-dessus, d’ailleurs catholique signifie universel,
      c’est pour ça que la majorité des technologies actuelles sont, et ont été, développées dans des universités catholiques ou dans des pays chrétiens, ou sous leur domination, comme la Corée du Sud, le Japon... ou Israël ;)

       
  • #2161908
    Le 17 mars à 23:01 par Nordine
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Magnifique peuple de France comme je l’aime ....
    Que Dieu bénisse ce peuple et ce pays
    enfin des hommes et des femmes qui n’ont pas une approche uniquement matérialiste de la lutte ...

    Nordine

     

    Répondre à ce message

  • #2161918
    Le 17 mars à 23:21 par La rochejaquelein
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Le gauchiste du début est hilarant, les temoignages des GJ poignants.
    Très beau reportage. Merci NVV.

     

    Répondre à ce message

  • #2161932
    Le 17 mars à 23:57 par nico
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    il y a un truc qui commence vraiment à me chagriner dans le discours des 4 representants les plus médiatiques des GJ , c’est qu’ils parlent sans arrêt "d’union des Francais" de tous bords confondus , mais pour le reste c’est du vent .
    Pourquoi aucun d’eux ne dévellope jamais les arguments qu’on entend dans ces témoignages de manière simple et pédagaogique ?

    Aucune place n’est jamais faite dans leur prise de parole pour défendre les sujets chers a tous ceux qui sont plûtot de sensibilité nationale et souverainiste comme l ’immigration ou le Frexit ?
    Non, les mecs restent muets sur ces sujets alors qu’une bonne moitié des GJ descend dans la rue uniquement pour ca .

    Ils disent ne pas vouloir "diviser" mais toutes leurs allocutions publique ressemblent a du Laguiller à la fête de l’ huma , selon moi, ils tirent a fond le mouvement vers l’extrême gauche et non aucun complexe a faire du Mélanchon dans le texte .

    Pendant les 3 derniers actes ou les antifas ont tabassé des nationalistes , a aucun moment ils n’ont manifesté de réprobation. j’ai juste entendu Rodrigues dire "Je suis contre la violence " .
    heu... c’est tout ce que tu as a dire a un gilet jaune qui vient de se faire tabasser dans une manif ou tu l’a convié ?

    Donc si pour eux "l’union" ca signifie simplement faire du nombre pour donner du crédit à l’extrême gauche , tout en se faisant tabasser par ces derniers , ca risque de plus le faire bien longtemps cette "union" perdant/ gagant.

    Je pense qu’il va falloir à un moment parler des sujets qui fachent les gauchos parceque les natios eux ont fait leur part dans la tolérance des doléances gauchistes.
    A un moment il va falloir définir une ligne qui mettra tout le monde d’accord sinon c’est l’ union pour quoi faire ? bruler des voitures ?.

    Plus ca va plus je trouve que ce mouvement se laisse entrainer exactement dans le sens ou l ’entraineraient des black bloc,c’est a dire juste de la casse et des affrontements stériles avec la police.

    Mais les natios eux qui sont le plus souvent les plus agées mais aussi les plus murs politiquement , ne sont pas du tout portés sur la casse, et ils se retrouvent la comme des cons pris dans le truc.

    Non seulement leurs idées ne sont pas équitablement difusées au sein du mouvement , mais en plus ils se retrouvent a assumer des manifs menées par des gauchistes de manière absolument anarchique et pas constructives.

     

    Répondre à ce message

  • #2161961
    Le 18 mars à 01:01 par Brahim
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Magnifique conclusion ! La France et catholique, royaliste du baptême de clovis a genocide du peuple de France par ce qui allais devenir la république maconique l empire républicain. En tant que français patriote d origine Algérienne et musulmane et il de notre devoir d aider et d assister mes frères chretiens à reprendre la France au mains des ennemi ( finances internationales etc etc . ) de redonner au peuple de France d avant . Pensée à Sainte Jeanne d arc, liser le testament de Marie Antoinette ainsi que de louis XVI et lisez Marion sigeau, ont veut pas de gouvernement mondial. France ! Tu es la fille aînée de l eglise.

     

    Répondre à ce message

  • #2161969
    Le 18 mars à 02:25 par Pierre Loup
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Le métis au début qui explose le gauchiasse antiraciste(racisme antiblanc), joussif !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2162223
    Le 18 mars à 15:00 par Marco
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Remarquable sur le fond et sur la forme.

     

    Répondre à ce message

  • #2162467
    Le 18 mars à 21:33 par nico
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Ces blancs de bonne famille qui cherchent a parler comme des mecs du gettho avec des "ouai frèèère" me font pitié, il veut se la jouer plus étranger que le noir en face qui est pourtant 100 fois plus concerné que lui par le barattin anti-raciste mais auquel il cherche malgré tout à expliquer la vie.

    Il doit être le genre de type comme celui , il y a quelques années qui s’était fait violé par un migrant, mais qui l’avait pardonné, parce que celui ci avait dû beaucoup souffrir pour avoir eu envie de le violer .

     

    Répondre à ce message

  • #2162479
    Le 18 mars à 21:57 par ASST
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Ainsi soit-il. Amen

     

    Répondre à ce message

  • #2163056
    Le 19 mars à 19:27 par Fils et Ancêtres
    Gilets jaunes, reportage au cœur de l’Acte XVIII

    Si l’oligarchie avait un minimum de sagesse,et une trace de matière grise,cette oligarchie qui se croit plus intelligente et plus puissante que Dieu,plus rusée que l’humanité toute entière,si l’oligarchie avait un minimum de sagesse,dis-je,elle méditerait les paroles de ce citoyen gilets jaunes,répondant aux questions du reporter le 16 mars 2019 aux Champs Élysées,et qui a résumé la substance de la pensée des citoyens français de la France profonde,et sans doute de tous les autres citoyens du monde qui incarnent la conscience de l’humanité dans ce qu’elle a de plus grand et de plus noble.Ces paroles les voici :
    - question : La parole s’est libérée. D’après vous,est-ce que la boîte de Pandor s’est ouverte ?
    - réponse : Oui,je crois que tous ces gens ( les gilets jaunes ) viennent de se rappeler qu’ils sont un peuple,et non un amas de consommateurs,qui sont obligés de vivre le jour au jour,qu’ils étaient la France tout simplement. Leur parole s’est libérée. Et quand la parole d’un peuple se libère,c’est toute une révolution qui commence. La boîte de Pandore qui s’ouvre. Et je pense que nos dirigeants n’ont pas encore tout à fait compris ça. C’est plus qu’une révolution culturelle. Je pense que c’est quelque chose d’immense qui se prépare. Un peuple qui se réveille. Et quand la France se réveille,le monde tremble. Une fois qu’un peuple se libère ,il n’y a plus de limites. Il peut tout retrouver,et notamment sa spiritualité.
    Notre devoir,est de se rappeler pourquoi nos ancêtres se sont battus et ce qu’ils ont voulu pour nous. De se rappeler aussi,que nous,nous aurons des enfants. Et que la terre,notre terre de France appartient aux morts et à ceux qui vont venir dans le futur.
    - question : D’après vous,nous devrions être les gardiens de leurs tombeaux en rien muets ?
    - réponse : Absolument,oui. Pour reprendre Barrès, Il nous faut porter la flamme qui a été porté par nos ancêtres,aussi loin que nous pouvons la porter nous mêmes. Il faut être gardien de leurs tombeaux, de leur héritage. Ils nous ont laissé l’un des plus beau pays au monde à charge. Ils ont laissé l’une des plus grandes cultures du monde,une histoire extrêmement riche. On ne peut pas la saloper comme ça. On doit continuer à se battre.pour que ce pays ait un avenir,pour que nos enfants aient un avenir et pour que ce pays puisse revivre.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents