Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Giscard, Sarkozy, Hollande : les scandaleuses rémunérations des anciens présidents

Parmi les revendications qui ont déjà fleuri et vont fleurir sur les cahiers de doléances de ce grand débat voulu par Emmanuel Macron pour tenter de gagner du temps et d’enrayer la colère d’un peuple jusqu’alors ignoré, il en est une qui risque de s’adresser à quatre hommes.

 

Quatre hommes qui coûtent à la nation dix millions par an. L’un d’entre eux a reçu de l’État plus de 85 millions d’euros au titre de sa retraite, selon les chiffres calculés par l’ancien député socialiste René Dosière, qui a aussi évalué ce que nous coûte ce dernier à 2,5 millions d’euros par an ! Eh oui, Valéry Giscard d’Estaing, à la retraite depuis 38 ans, coûte à la France 6 849 euros par jour ! À l’heure où les gilets jaunes demandent plus de justice sociale et plus de justice tout court, n’est-ce pas un privilège de trop ?

Ils sont donc quatre anciens présidents de la République – Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande – à bénéficier des rivières de diamants de la part de la nation qu’ils ont été appelés à diriger.

Le général de Gaulle auquel ces quatre hommes se réfèrent sans sourciller avait, lui, décidé de refuser de bénéficier de cette manne… républicaine. Ne serait-ce pas un signe important de solidarité que ses quatre successeurs encore en vie décident, à leur tour, d’abandonner leurs droits à cette rente à vie, dont le montant est une insulte à ce que touchent nos paysans et les plus modestes de nos retraités ? Et si, par bonheur, Emmanuel Macron n’est pas réélu en 2022, il sera le plus jeune retraité de France puisqu’il n’aura que 44 ans… Faudra-t-il que la République lui verse une pension hors-sol pendant une cinquantaine d’années ?

Pourquoi ces anciens Présidents bénéficient-ils d’avantages aussi faramineux ? Comme une quinzaine de gendarmes chargés d’assurer la sécurisation de leurs résidences. Comme des locaux meublés et équipés. Comme un secrétariat de sept collaborateurs pendant les cinq premières années, nombre qui se réduira à trois jusqu’à leur mort ! J’allais oublier la voiture et son chauffeur !

René Dosière estimait que, chaque année, VGE coûtait ainsi 2,5 millions d’euros, Sarkozy 2,2 millions et Chirac 1,5 million. De l’argent dont ils n’ont pas trop l’usage, au vu de leurs revenus ordinaires.

Quant à Hollande, le jeune retraité, il touche, depuis mai 2017, 5 184 euros comme ancien locataire de l’Élysée, plus 6 208 euros comme ancien député, 3 473 euros comme ancien conseiller référendaire de la Cour des comptes et 403 au titre de diverses fonctions secondaires. Mais ce n’est pas fini, car la générosité de Marianne étant apparemment sans limite, le trésorier du Conseil constitutionnel va lui verser, à vie, un chèque de 12 000 euros bruts. Soit, au total, 27 000 euros par mois. Retraite nette annuelle de M. Hollande : 324 000 euros. Autant dire des broutilles auxquels nous devons rajouter tous les frais des nounous gendarmesques, des secrétariats, du chauffeur et de la voiture, etc. Ces chiffres donnés par l’iFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) ne sont, hélas, pas contestables et montrent combien, en fin de compte, la politique rapporte gros. On peut donc comprendre la colère populaire qui ne concerne pas que ces parachutes dorés puisque Marianne réserve d’invraisemblables privilèges à des milliers de fonctionnaires dont certains sont rémunérés 300 000 euros par an, des députés, des sénateurs, des présidents de commission, etc.

Alors, Messieurs les présidents de la République, faites un geste : abandonnez au Trésor public vos scandaleux avantages sonnants et trébuchants.

La République sans fard, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Après s’être assuré leurs services, il faut s’assurer de leur silence. Pas connue la république

     

    Répondre à ce message

  • #2124118

    La différence entre le pays reel, le pays légal et le pays allogène

    C’est :

    Que le pays reel paye seul l’impôt
    Que le pays allogène profite seul de l’impôt
    Et que le pays légal est seul à vivre de l’impôt.

    Aussi, il est faux de soutenir que le pays allogène est victime car il est au dessus de nous dans le profit de l’impôt
    Et le pays légal au dessus de tous, puisque des trois pays, c’est le seul qui décide de la charge du bénéfice et du montant de l’impôt.

    Ainsi le pays reel majoritaire est l’éternel spolié du contrat social,
    Le pays allogène le bénéficiaire attitré
    Et le pays légal le parasite

    Il est donc certain que :

    - le pays reel, les GJ, pourrait tout négocier SAUF ce à quoi on lui demande de renoncer , savoir le partage du poids et du bénéfice de l’impôt.
    - le pays allogène ne peut pas soutenir le mvt des GJ sans se condamner à la famine et au crime
    - le pays légal ne peut accepter AUCUNE des demandes du pays reel, sans s’avouer , menteur, assassin, traitre et voleur c’est-à-dire sans se suicider.

    Dans ce nouveau schéma de la lutte des classes, il n’y a aucune solution dialectique au conflit autre que ce constat :

    - de ces trois classes deux sont de trop.

     

    Répondre à ce message

  • #2124239

    Heureusement qu’on a coupé la tête du Roi ! Heureusement, nous avons aboli les privilèges ! Heureusement, nous n’entretenons plus le train de vie de despotes ! Avec nous c’est la République, la Liberté, le bonheur...
    Ah ah ah ah ah ! Je suis mort de rire !

     

    Répondre à ce message

  • Je crois que tout le monde est d’accord pour faire un RESET. Prêt, un, deux, trois et START...

     

    Répondre à ce message

  • #2124455

    Les traits de l’âge noir sont l’avarice , la duplicité, la tromperie et la violence, tant au niveau des états , des élites , du foyer et des individus .
    Tout cela est déjà bien en vogue et nul ne peut imaginer ce que nous réserve demain sous l’influence croissante de cet âge ténébreux , jusqu’au jour de la destruction .
    Infiltré peu a peu dans le cœur des rois et de leurs sujets , si bien , qu’une situation tendue se crée entre dirigeants et dirigés .
    Il reste néanmoins possible , par un arrangement spécial , de combler les failles dues a cette âge de discorde, pourvu qu’on y cultive le progrès spirituel et la conscience de Dieu .
    Chacun doit organiser sa vie de manière a ce qu’au moins les 15 ou 20 années qui précèdent sa mort soient entièrement consacrées au service de dévotion offert au Seigneur , ceci en vue d’atteindre la perfection de l’existence .Il faut être tout a fait sot pour vouer toute sa vie a l’action intéressée, visant les seuls plaisirs matériels.
    Ainsi , le mental engagé dans cette voie , on a aucune chance de s’affranchir des chaines de la matière , c’est a dire de l’existence conditionnée.
    Personne ne devrait emprunter ce sentier suicidaire , en négligeant son devoir ultime qui est d’atteindre la plus haute perfection de l’existence :
    Le retour a Dieu , en sa demeure originelle .

     

    Répondre à ce message

  • C’est toute la politique qu’il faut repenser. Le nombre. Les fonctions. Les salaires. Là on parle des anciens présidents... Vous imaginez Macron ? S’il va au bout de son mandat, il sera à la "retraite" à l’âge de 45 ans ! On n’a pas fini de payer...

    Perso je mettrais tous les politiques au SMIC. Vu que tout le reste leur est payé... L’appart, la bouffe, le chauffage, la voiture avec le chauffeur qui va bien / l’avion en 1ère classe, les fringues et les petits-fours (passons sur les cadeaux divers et variés). Là on aurait des gens motivés par la tâche noble que représente la fonction, et pas par le pognon...

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi les présidents français font ils tous l’inverse que ce que demandent les français ?

    Parce qu’avec une pension à vie de 25.000 € par mois, ils n’ont absolument pas peur de ne pas être réélu !

    Aller ! Douze mois d’indemnités chômage, puis plus rien. On sera mieux compris.
    Et le RIC en plus.

     

    Répondre à ce message

  • 27 000 euros de retraite mensuelle pour Hollande, prochainement je vais recevoir 100 fois moins, 270 euros de retraite mensuelle. On ne pourra pas m’accuser de ruiner l’Etat.

     

    Répondre à ce message

  • Ces racailles de toutes manières ne peuvent pas bouffer plus que ce que leur estomac le permet , s ’ils vont se baquer à la Barbade ,ils n’ont pas plus de plaisir que ceux qui se baignent dans le Gange ou à Malo les Bains ;Leurs crànes dégarnis ne seront jamais chevelus , ils ont des genoux cagneux et mal aux dents comme tout le monde ,et méme s’ils se payent des putes de luxe ils n’auront pas plus de joie que ceux qui baisent à Pigalle . Cet amour de l’argent est une psychopathie délètère
    et ces vieux croutons répugnants ,qui ne vivent qu’entre canailles maffieuses, n’auront été aimés que pour leurs comptes en banque ;Je me demande s’ils ont été si heureux que ça ?

     

    Répondre à ce message

  • #2125215

    VGE.........+2,5 millions d’euros
    Sarkozy....+2,2 millions
    Chirac......+1,5 million
    Hollande...+5 184 euros x 12 + 208 euros x 12 + 3 473 euros x 12 + 403 euros x 12 + 27 000 euros x 12 + 300 000 euros par an, des députés, des sénateurs, des présidents de commission, etc.+ et noublions pas que le ministère des Armées va octroyer de substantielles primes de « haute responsabilité » à certains généraux
    Les officiers généraux éligibles à cette prime sont classés selon 7 groupes : hors-groupe 1 (CEMA), hors-groupe 2 (les trois chefs d’état-major, le major général des armées, le chef de l’état-major particulier du Président de la République et le chef du contrôle général des armées), groupe 1 (7 officiers généraux concernés), groupe 2 (chef du cabinet militaire du Premier ministre et l’officier général « commandant de la cyberdéfense »), groupe 3 (28 officiers généraux concernés), groupe 4 (11 concernés) et groupe 5 (6 concernés).
    Ainsi, le groupe 1 se verra attribuer 50.000 euros au titre de la « part fonctionnelle » et 31.500 euros au titre de la « part variable », soit 81.500 euros au total. (sources *)




    Bref combien touche un petit exploitant agricole en moyenne ?
    Entre 500 et 900 euros
    Combien touche une femme d’agriculteur à la retraite ?
    Entre 350 et 600 euros
    Montant du RSA. ?
    550,93 euros par mois, ou 826,40 euros pour un couple
    Salariés au SMIC ?
    10,03 euros/heure en 2019
    Mais non il n’y a rien d’indecent Mr Jean-Michel Aphatie



    Jean-Michel Aphatie 2015 : au titre de sa participation au Grand journal de Canal+, Jean-Michel Aphatie toucherait 400 000 euros/an (soit 1200 euros par prestation quotidienne). Il recevrait également un salaire annuel de 250 000 euros comme directeur adjoint de la rédaction de RTL (source : Emmanuel Schwartzenberg, « Les stars TV soumises à l’impôt Hollande ? », Le Figaro, 16 avril 2012 ). Selon Bruno Masure, en 2012 il gagnait plus de 30.000 € par mois.


     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents