Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

Le Pape a choisi de jouer contre l’Église. Il signe le début d’une guerre qui s’annonce très violente.

Ce n’était donc pas un hasard. La stratégie du pape François (séduire les médias, flatter les pécheurs et ne pas « faire pape ») avait un but précis : se positionner clairement « du monde ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est réussi : la plupart des non-cathos, jusqu’aux bouffeurs de curés, aux féministes, etc., ne tarissent pas d’éloges sur « ce pape qui va tout changer ». Le problème, c’est qu’ils ont probablement raison.

Il y a bien longtemps qu’une partie des catholiques considère la loi comme « un idéal » qui serait réservé à une élite. Pensez, par exemple, à la contraception : combien, parmi les catholiques dits pratiquants, se soucient encore des consignes de l’Église à ce sujet ? La nouveauté qui se profile avec le synode consacré à la famille, c’est que, sous l’impulsion papale (François ne dit rien mais tire toutes les ficelles), l’Église est en train de valider cette vision du monde, dans laquelle quasiment tout se vaut, « pourvu que l’intention soit bonne ». C’est ce qui transpire du texte publié lundi, supposé être un texte d’étape après la première session du synode. Ce texte est une bombe à retardement.

Lire l’intégralité de l’article sur bvoltaire.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1001361

    Le vers est dans le fruit ! ( enfin il y a longtemps ) , le livre eçrit par un prélat au dessus ,en donne les tenants et les aboutissants , ceçi dit le dernier chef en exercice en est la parfaite illustration .


  • #1001365
    le 16/10/2014 par Thémistoclès
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    C’est plus qu’Enorme, c’est Monstrueux.

    Ceci confirme parfaitement Ploncard d’Assac.

     

    • #1001506

      Ainsi qu’Alain Soral, Pierre Jovanovic, Sheick HImran Hosein...


    • #1001511

      Ce sont les fruits prévisibles de Vatican II. D’un relativisme engoncé, les hiérarques occidentaux sont passés au relativisme absolu. Après la phase de protestantisation, sous prétexte de retour miséricordieux aux sources, les cathos de yad vashem s’engagent à fond dans le projet noachique. Cf., à titre d’exemple, les menaces du FMI aux pays africains qui conserveraient l’énoncé catholique de toujours (homosexualité, divorce, famille....) Du péché à sa massification, en passant par sa compréhension, puis sa normalisation, c.à.d., sa négation, pape François encourage la charité mal comprise, le tribalisme et le subjectivisme. L’Eglise prévaut pt-être encore avec la Fraternité Saint Pie X et quelques congrégations amies ou anciennement amies...


  • #1001387
    le 16/10/2014 par l’oracle a dit...
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    Dès les premiers jours, ce "pape" ne m’a rien dit qui vaille ! son sourire, ses manières de représentant de commerce, sa douceur même- tout cela suintait le renoncement et la vulgarité de celui qui veut être aimé de ses ennemis ( mais qui n’en récoltera finalement que le mépris)..
    avec Jean-paul II, c’était déjà limite ; son successeur ne valait guère mieux qui avait écrit que le baptème n’était pas un passage obligé pour les chrétiens et, à tout prendre, que tout le monde( musulmans, juifs, animistes, athées), absolument tout le monde, pouvait gagner son salut ! dès lors, pourquoi se fatiguer à être catholique ?


  • #1001401

    Ce pape est circoncis, mais cela on ne vous le dira jamais....


  • #1001409

    La Vierge nous l’avait dit à la Salette : « Rome perdrait la foi et deviendrait le siège de l’Antéchrist »

    Je crois qu’on y est...


  • #1001414
    le 16/10/2014 par Céleste
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    Les chrétiens croient qu’un Rabbin est le Sauveur de l’humanité, il est logique que leur chef veuille "Talmudiser" leur religion .


  • #1001464
    le 16/10/2014 par Abbé Penon
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    C’est sans doute pire que tout ce qui a pu être fait jusqu’à présent, sauf peut-être la canonisation de deux apostats. C’est du relativisme intégral !!!

    Petrus Romanus, conformément à la prophétie, remplit parfaitement son rôle : signer l’arrêt de mort de l’Eglise.

    A moins que...

    IC XC NIKA


  • #1001477

    Il y a un lobby masqué mais connaissable qui tapisse dans l’ombre
    Ce lobby qui a fait du mal a Jésus

    Mais que fait l’Eglise ,Pourquoi abdique tel ainsi ?!! A moins qu’il y a un loup dans la bergerie
    Le pape François est-il le loup ?!! Tout porte à croire que oui
    Mais qui dirige le loup ?!! Est-ce ce lobby masqué (qui vole au pauvre (rester plus pauvre que pauvre)) pour donner au riche) !!!
    François est-il le pape des pauvre (en intelligence ) prompt à être servile ?
    Est ce que le Catholique ne doit connaitre qu’une seul religion :la Marchandisation dont le Dieu est argent


  • #1001488

    Ca devient vraiment inquiétant... Mais bon, si on a lu le 777 de Jovanovic, on n’est pas surpris.


  • #1001492

    Ce pape traine des casseroles de pedophilie, et de plus on vient de lui tuer 2 membres de sa famille en Argentine (un accident de voiture, ben voyons !)... il ne resiste donc plus au nouvel ordre mondial et voila le resultat


  • #1001566

    Un article purement dans le mensonge. Ces journalistes qui sont dans une logique politique, ont-ils lus les lettres du pape ?
    Je ne crois pas, ils reflètent la pensée des médias vis-à-vis de ce pape, en faisant la critique.
    Les médias qui attendent un changement dans l’église se permettent de faire de faux témoignages, et ce journaliste de tendance nationaliste se jette comme une mouche dans la soupe, nous faisant croire que le pape dévie de ces engagements.
    Si il avait pris son temps d’analyser, il aurait su que les évêques de tendance conservatrice ont donné un avis favorable au pape. Et tous ceux qui attendaient un changement significatif, sont déçus, en particulier le mouvement LGBT.
    Du blablabla inutile.


  • #1001604

    En arriver à soutenir l’Eglise de Vatican II contre à son propre Pape tellement celui-ci est devenu progressiste... jusqu’où va-t-on descendre ?


  • #1001646
    le 16/10/2014 par ·٭·щargueri†e·٭·
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    Les illustres prophéties disent unanimement que ce pape, dernier de la lignée, détruira l’Eglise Romaine.
    Et c’est une bonne nouvelle !
    Car si les prophéties, les apparitions de Marie, sont validées et vécues en réel, alors elles disent bien l’axe du sens du monde, de l’humanité.
    Tout s’enchaîne et se construit, comme annoncé.
    Nous aurons à vivre des tribulations terribles et désespérantes, mais derrière le soleil brillera à nouveau, et l’homme retrouvera le divin.
    M/

     

    • #1001985

      "Les illustres prophéties disent unanimement que ce pape, dernier de la lignée, détruira l’Eglise Romaine."

      Ce pape n’en est pas un et le décompte de Malachie s’est arrêté à Pie XII... Ce qui fait qu’il nous reste encore 7 autres pape authentique à venir après lui.

      Les faux papes ne rentrent pas dans ce calcul et ne doivent pas être comptabilisés.


  • #1001661
    le 16/10/2014 par françaisconverti
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    Pierre Hillard l’avais dit dès le départ qu’il étais en relation avec le B’nai Brith argentin


  • #1001684

    Peut-être serait-il bon d’attendre la fin du synode pour s’exprimer...
    Les déclarations contenues dans le rapport d’étape sont le reflet de l’opinion personnelle d’un seul prélat, Mgr Bruno Forte, qui a ajouté arbitrairement des passages qui lui convenaient. La levée de boucliers des Pères synodaux le lendemain, notamment des cardinaux Burke, Müller et Napier, indique que ce texte n’est sans doute pas représentatif des débats et avis des Pères, et qu’il ne s’agit sans doute encore que d’une manipulation médiatique.
    Restons mesurés et prions pour le synode, les évêques et le Saint-Père au lieu de hurler à l’hérésie.

     

    • #1001851

      Merci, enfin un commentaire sensé ! C’est déjà assez triste de voir la division qu’il y a eu entre les cardinaux, alors, ne tirons pas sur l’ambulance en même temps que tous les médias ! Un journal a même titré : "crêpage de calottes et divines surprises" !

      Parceque, qui a intérêt à ce qu’il y ait division dans l’Église ? Qui veut la faire tomber ? Peut-être des forces à l’intérieur même de l’Église, les fameuses "fumées de Satan" de Paul VI... Alors, ne faisons pas le jeu du Diviseur... Nous devons soutenir notre Église, elle a besoin de nous. Prions pour nos prêtres et ayons confiance en l’Esprit Saint.


  • #1001789
    le 16/10/2014 par Pegeen Mike
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    Le plus intéressant et de loin dans cet article de Boulevard Voltaire est l’encart bleu (signé Thibaud Collin) qui explique très bien le renversement des valeurs induit par la nouvelle vision de la miséricorde. De toute façon, dire que "l’église doit évoluer" ne veut rien dire quand on est catholique, le message de Jésus Christ qui est un message divin est par nature un message intemporel qui se rit des modes et des époques.... De toute façon, si une "révolution" faite de compromis avec le monde actuel devrait sortir de ce synode, je doute que cela fasse de nouveaux convertis, d’une part parce que ceux qui vont applaudir à toute "ouverture" de l’église ne mettront jamais les pieds dans une église sinon en touriste et ne se feront jamais baptiser. Je pense même que se plier aux modes n’est pas ce que demande les gens qui sont perdus dans ce monde libéral et sans repère, je pense même qu’ils ont besoin d’un message clair... Le cafouillage qui semble être la règle depuis quelques années dans l’église catholique est plus fait pour éloigner les fidèles et ceux qui recherchent la foi que l’inverse...

    Et si de tout cela, sort effectivement des mesures réellement trop en accord avec la doxa libérale du moment, je crains un schisme important au sein du catholicisme qui pourrait prendre différentes formes :
    - rapprochement avec l’église dissidente de saint-Pie-X
    - création d’une nouvelle église de tradition catholique mais séparée du Vatican.
    - Rapprochement de certains catholiques vers d’autres traditions comme l’Orthodoxie par exemple qui ne semble pas être concernée par cette "modernisation".
    Un grand désordre en perspective...

     

    • #1001910
      le 17/10/2014 par Cassandre
      Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

      @ Pegeen Mike,
      Effectivement l’Église orthodoxie n’est pas concernée par cette séduction du modernisme, cependant elle est depuis longtemps plus tolérante vis-à-vis du divorce. Même si elle considère que le mariage unique reste la norme, l’Eglise orthodoxe accepte qu’un couple marié religieusement soit amené à divorcer.
      « Quiconque répudie sa femme, si ce n’est pour infidélité, et en épouse une autre, commet un adultère » dit le Christ. Cette parole du Christ permet à l’Eglise orthodoxe d’accepter les exceptions à l’indissolubilité du mariage et même le remariage.
      L’’Église Orthodoxe enseigne qu’une seconde union matrimoniale ne saurait jamais être identique à la première. Dans l’Office de célébration d’un remariage, certaines des éléments joyeux sont omis et remplacés par des prières pénitentielles.
      Pour les pères de l’Église d’orient, le divorce n’est que le résultat d’une rupture ; c’est la transgression qui a rompu le lien. Cyrille d’Alexandrie : " Ce ne sont pas les lettres de séparation qui dissolvent le mariage par rapport à Dieu, mais bien un mauvais comportement"
      « L’Eglise orthodoxe ne reconnaît ni n’accorde un divorce. Ce dernier est considéré comme un péché grave, mais l’Eglise n’a jamais cessé d’offrir une nouvelle chance aux pécheurs et elle a toujours été disposée à les accueillir à nouveau, du moment qu’ils étaient repentants ».
      Et donc les divorcés remariés ne sont pas exclus de la communion.

      Personnellement, je trouve cette attitude très miséricordieuse...


  • #1001920

    oui au mariage des pretres...entre eux...voila l’avenir ?


  • #1002037
    le 17/10/2014 par papovore
    Guerre à Rome : Bergoglio 1 – Église 0

    Pas surprenant, c’est dans la logique des signes eschatologiques qui s’accumulent chaque jour dans tous les domaines. On y est mes amis...


Afficher les commentaires suivants