Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Günter Grass dénonce le nucléaire israélien et subit une campagne de dénigrement

Le prix Nobel de littérature allemand Günter Grass a déclaré jeudi être l’objet d’une campagne pour détruire sa réputation, après le tollé provoqué par la publication d’un poème* dans lequel il accuse Israël et son arme atomique de menacer la paix mondiale.

"Le ton général des débats est de ne surtout pas se plonger dans le contenu du poème, mais de mener une campagne contre moi pour affirmer que ma réputation est écornée jusqu’à la fin des temps", a déclaré Günter Grass dans un entretien à une chaîne de télévision publique.

L’auteur du "Tambour", âgé de 84 ans, a déclenché un énorme scandale en publiant mercredi dans un quotidien allemand un poème intitulé "Ce qui doit être dit" dans lequel il met en garde contre des frappes préventives israéliennes contre Téhéran, soupçonné de développer du nucléaire militaire malgré ses dénégations.

En Allemagne, "un pays démocratique où règne la liberté de la presse, prime une certaine uniformisation de l’opinion, et un refus d’aborder le contenu, les questions que je soulève", juge-t-il.

"On remue de vieux clichés", poursuit-il. Le qualificatif d’"éternel antisémite" que lui a attribué un quotidien est selon lui un cliché au même titre que celui du "juif errant", inversé.

"C’est assez blessant et ce n’est pas digne d’une presse démocratique", a-t-il ajouté.

En évoquant dans son texte Israël dont il estime que la puissance nucléaire menace la paix mondiale, Grass s’est attiré de violentes accusations d’antisémitisme.

Ayant pris connaissance des critiques de Grass, l’entité sioniste s’est déchainée contre cet homme de lettre émérite.

"La honteuse comparaison de Günter Grass entre Israël et l’Iran, un régime qui nie l’Holocauste et menace d’anéantir Israël, en dit bien plus sur M. Grass que sur Israël", a estimé le Premier ministre Benjamin Netanyahu, rappelant que "pendant six décennies M. Grass a caché le fait qu’il a appartenu aux Waffen SS".

"C’est l’Iran, pas Israël, qui est une menace pour la paix et la sécurité du monde. C’est l’Iran, pas Israël, qui menace d’autres Etats d’anéantissement", a notamment affirmé M. Netanyahu, dans un poème de sa composition, cité par un communiqué de son bureau.

"Ce passage de Günter Grass de la fiction à la science-fiction est de très mauvais goût, son poème est minable et manque totalement de grâce", avait auparavant déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor.

L’historien Tom Segev a pour sa part estimé dans le Haaretz (opposition de gauche) que l’écrivain allemand était "plus pathétique qu’antisémite". "La comparaison entre Israël et l’Iran est injuste car contrairement à l’Iran, Israël n’a jamais menacé d’effacer de la carte un autre pays", ajoute Tom Segev.

Dans le quotidien Maariv (centre droit) le commentateur Shai Golden estime que les déclarations de Günter Grass "n’attestent pas forcément d’un antisémitisme mais de son refus d’assumer sa responsabilité pour ses crimes historiques". "Je suis d’accord avec presque tout ce qu’il a dit. Mais il n’a tout simplement pas le droit moral et historique de le dire", estime le commentateur, invoquant "la trahison du principe de l’expiation auquel chaque Allemand doit s’engager pour toujours en parlant d’Israël et des juifs".

Intitulé "Ce qui doit être dit", le poème en prose paru dans le journal allemand Süddeutsche Zeitung dénonce d’éventuelles frappes israéliennes contre des installations nucléaires iraniennes comme un projet qui pourrait mener à "l’éradication du peuple iranien parce que l’on soupçonne ses dirigeants de construire une bombe atomique".

Dans le même temps, il y a "cet autre pays, qui dispose depuis des années d’un arsenal nucléaire croissant - même s’il est maintenu secret - et sans contrôle, puisque aucune vérification n’est permise", poursuit le Nobel de littérature 1999, visant Israël sans le nommer immédiatement.

Grass dénonce "le silence généralisé sur ce fait établi" - qu’il qualifie de "mensonge pesant" - parce que "le verdict d’antisémitisme tombera automatiquement" sur qui le rompra.

En 2006, Günter Grass, connu pour ses positions de gauche, avait reconnu avoir fait partie des Waffen SS dans sa jeunesse, lui qui a souvent renvoyé l’Allemagne à son passé nazi.

L’Allemagne est considérée comme un des principaux alliés d’Israël, dont elle est un important partenaire financier et militaire. Elle fait en outre partie, avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, du groupe 5+1 engagé dans des discussions avec l’Iran sur son programme nucléaire controversé.


*La traduction du poème de Günther Grass "Ce qui doit être dit"

Pourquoi je ne dis pas
pourquoi ai-je tu pendant trop longtemps
ce qui est pourtant évident
et a fait l’objet de tant de simulations
dans lesquelles nous, les survivants,
sommes au mieux des notes de bas de page.

On évoque le droit à une frappe préventive,
l’éradication du peuple iranien soumis,
tenu à une liesse sans joie par un fort en gueule,
sous prétexte que ce potentat construirait une bombe atomique.

Mais alors, pourquoi m’interdis-je
de nommer cet autre pays
qui dispose depuis des années,
certes dans le plus grand secret,
d’un potentiel nucléaire croissant
et échappant à tout contrôle,
puisque aucun contrôle n’est permis ?

Le silence général autour de ce fait établi,
ce silence auquel j’ai moi-même souscrit,
je le ressens comme un mensonge pesant,
une règle que l’on ne peut rompre
qu’au risque d’une peine lourde et infâmante :
le verdict d’antisémitisme est assez courant.

Mais aujourd’hui, alors que mon pays
coupable de crimes sans commune mesure,
pour lesquels il doit rendre des comptes encore et encore,
mon pays donc, dans un geste purement commercial,
certains parlent un peu vite de réparation,
s’en va livrer un nouveau sous-marin à Israël,
un engin dont la spécialité est d’envoyer
des ogives capables de détruire toute vie
là où l’existence de ne serait-ce qu’une seule
bombe nucléaire n’est pas prouvée,
mais où le soupçon tient lieu de preuve,
je dis ce qui doit être dit.

Pourquoi me suis-je tu aussi longtemps ?
Parce que je croyais que mes origines,
entachées par des crimes à jamais impardonnables,
m’interdisaient d’exprimer cette vérité,
d’oser reprocher ce fait à Israël,
un pays dont je suis et veux rester l’ami.

Pourquoi ne dis-je que maintenant,
vieux, dans un ultime soupir de mon stylo,
que la puissance nucléaire d’Israël
menace la paix mondiale déjà fragile ?
Parce qu’il faut dire maintenant
ce qui pourrait être trop tard demain,
et parce que nous, Allemands, avec le poids de notre passé,
pourrions devenir les complices d’une crime,
prévisible et donc impossible
à justifier avec les excuses habituelles.
Pourquoi je ne dis pas
pourquoi ai-je tu pendant trop longtemps
ce qui est pourtant évident
et a fait l’objet de tant de simulations
dans lesquelles nous, les survivants,
sommes au mieux des notes de bas de page.

On évoque le droit à une frappe préventive,
l’éradication du peuple iranien soumis,
tenu à une liesse sans joie par un fort en gueule,
sous prétexte que ce potentat construirait une bombe atomique.

Mais alors, pourquoi m’interdis-je
de nommer cet autre pays
qui dispose depuis des années,
certes dans le plus grand secret,
d’un potentiel nucléaire croissant
et échappant à tout contrôle,
puisque aucun contrôle n’est permis ?

Le silence général autour de ce fait établi,
ce silence auquel j’ai moi-même souscrit,
je le ressens comme un mensonge pesant,
une règle que l’on ne peut rompre
qu’au risque d’une peine lourde et infâmante :
le verdict d’antisémitisme est assez courant.

Mais aujourd’hui, alors que mon pays
coupable de crimes sans commune mesure,
pour lesquels il doit rendre des comptes encore et encore,
mon pays donc, dans un geste purement commercial,
certains parlent un peu vite de réparation,
s’en va livrer un nouveau sous-marin à Israël,
un engin dont la spécialité est d’envoyer
des ogives capables de détruire toute vie
là où l’existence de ne serait-ce qu’une seule
bombe nucléaire n’est pas prouvée,
mais où le soupçon tient lieu de preuve,
je dis ce qui doit être dit.

Pourquoi me suis-je tu aussi longtemps ?
Parce que je croyais que mes origines,
entachées par des crimes à jamais impardonnables,
m’interdisaient d’exprimer cette vérité,
d’oser reprocher ce fait à Israël,
un pays dont je suis et veux rester l’ami.

Pourquoi ne dis-je que maintenant,
vieux, dans un ultime soupir de mon stylo,
que la puissance nucléaire d’Israël
menace la paix mondiale déjà fragile ?
Parce qu’il faut dire maintenant
ce qui pourrait être trop tard demain,
et parce que nous, Allemands, avec le poids de notre passé,
pourrions devenir les complices d’une crime,
prévisible et donc impossible
à justifier avec les excuses habituelles.

Je dois l’admettre aussi, je ne me tairai plus
parce que j’en ai assez de l’hypocrisie de l’Occident
et j’espère que nombreux seront ceux
prêts à se libérer des chaînes du silence,
pour appeler l’auteur d’une menace évidente
à renoncer à la violence tout en exigeant
un contrôle permanent et sans entraves
du potentiel atomique israélien
et des installations nucléaires iraniennes
par une instance internationale
acceptée par les deux gouvernements.

Ce n’est qu’ainsi que pourrons aider
les Israéliens et les Palestiniens,
mieux encore, tous les peuples,
frères ennemis vivant côte à côte
dans cette région guettée par la folie meurtrière,
et en fin de compte nous-mêmes.

Je dois l’admettre aussi, je ne me tairai plus
parce que j’en ai assez de l’hypocrisie de l’Occident
et j’espère que nombreux seront ceux
prêts à se libérer des chaînes du silence,
pour appeler l’auteur d’une menace évidente
à renoncer à la violence tout en exigeant
un contrôle permanent et sans entraves
du potentiel atomique israélien
et des installations nucléaires iraniennes
par une instance internationale
acceptée par les deux gouvernements.

Ce n’est qu’ainsi que pourrons aider
les Israéliens et les Palestiniens,
mieux encore, tous les peuples,
frères ennemis vivant côte à côte
dans cette région guettée par la folie meurtrière,
et en fin de compte nous-mêmes.



 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • G lu un article ce matin dans le site web du Monde ou du Parisien sur le sujet, et j’ai été très étonné et ravi de voir que 99 % des commentaires protestaient contre la condamnation de Grass par l’establishment politique et médiatique (Allemand comme Français), et étaient tout à fait dans la ligne ER !
    C’est, je trouve, assez révélateur de quelque chose qui, sourdement, se passe dans notre pays...
    _ :)

     

    • Ca révèle juste, ou plutôt ça confirme, que sur la question israélienne plus grand monde n’est dupe depuis longtemps. Si il y a bien un thème sur lequel les gens sont finalement assez blindés face à la propagande c’est bien celui-là. L’injustice est trop criante, le parti pris aussi. Quant à l’influence et à l’omniprésence du lobby qui n’existe pas...
      .
      Ce qui n’empêchera pas pour autant une utilisation de la shoahnanas au moment opportun (entre deux tours par exemple), ce qui par contre marche encore bien...


  • Les lobby sionistes vont-ils tenter de lui faire retirer son prix Nobel ?
    Histoire à suivre...


  • Günter Grass est plein de bon sens, mais il est téméraire. Il risque dans les semaines qui viennent un accident mortel, comme une chute dans les escaliers, une noyade dans sa baignoire ou une explosion de sa chaudière.

    En 2002, le responsable du FDP (parti charnière entre la CDU et le SPD) Jürgen Möllemann avait fait scandale en dénonçant vertement la politique israélienne et les pressions en Allemagne du Lobby Qui N’existe Pas. Il fut calomnié et exclu de ses fonctions. Quelques mois après en 2003, il mourait dans un saut en parachute : Le parachute s’est bien ouvert, mais s’est détaché après, sans que le parachute de secours ne se déclenche à continuation. Les autorités ont refusé de faire une enquête criminelle et l’affaire est classée comme suicide ou accident.


  • toujours pareil ils n’ont pas d’arguments pour contrer ses propos alors ils se contentent de faire de l’anathème.
    Le summum du foutage de gueule étant cette phrase : "Je suis d’accord avec presque tout ce qu’il a dit. Mais il n’a tout simplement pas le droit moral et historique de le dire"

     

  • Si seulement mes amis pouvaient tous lire l’info sur ER et autre, cela m’éviterait bien des discussions houleuses et à sens unique.


  • quenelle treffer !!


  • ex-Waffen SS. Attention !
    Respect... comme disent les Rastas.

    On ne joue pas dans la cours des petits là.
    On est sur de la quenelle à base de nytroglycérine.
    Là, tu mets pas l’épaule : c’est de la quenelle qui se largue par drone.

     

  • "la trahison du principe de l’expiation auquel chaque Allemand doit s’engager pour toujours en parlant d’Israël et des juifs"
    Est-il nécessaire d’ajouter le moindre commentaire quand l’hystérie est aussi évidente, et relève de la médication lourde ?

    "Rayer de la carte". L’expression revient souvent. On la met dans la bouche du président iranien. Pourquoi ais-je l’impression fort pesante que dans sa langue, cette expression n’existe pas, dans le sens où elle n’a pas le sens sous-entendu qu’il y a en français d’extermination. Et s’il était littéralement question de "rayer Israël de la carte", c’est à dire de ne pas reconnaître ses frontières, de dire que c’est un état illégitime, et que donc il ne peut avoir d’existence géographique ? Israël raye bien la Palestine de SA carte, qui est celle que l’Occident prend comme référence.

    Et quand bien même, quand bien même Ahmadinejad voudrait dire détruire physiquement Israël et une partie de sa population, entre le dire et le faire, il y a une distance qui est celle entre la parole et l’acte. Pour moi, voilà la situation : l’Iran est une nation promise à une destinée plutôt importante, mais elle n’en est qu’aux premiers pas, en ce sens, elle est comparable à un enfant ou à un ado. Israël est un pays extrêmement puissant, à l’autorité sans partage, qui ne tolère pas la moindre critique même à des milliers de kilomètres et en dehors de ses frontières, mais à moins d’exterminer tout le monde, elle est au faîte de son pouvoir, et en celà c’est une sorte de Pater Famillias surarmé bon pour l’asile.

    Si tant est que la menace de l’ado Iran était sincère, elle est sans arme, impuissante, au mieux elle a ses crachats et ses poings. Israël ayant un grain sévère, et ayant planqué un M16 sous son oreiller, sans dire un mot, est elle tout à fait capable de prendre au sérieux la menace, et de tuer "préventivement" l’ado Iran. L’ado est en révolte légitime contre ce père fou, violent, incontrôlable. Mais l’ado est promis à un brillant avenir, le vieux n’a qu’une crainte : que son règne passe (ce qui lui est déjà en soit insupportable), et qu’en plus on lui rende toute la haine et la violence dont il a fait preuve sur des individus qu’il écrasait de son pouvoir. Non seulement il ne sera plus craint, mais c’est lui qui va devoir apprendre à craindre, et à souffrir comme il a fait souffrir. Ce n’est probablement pas ce que veux l’ado, mais c’est la phobie du vieux fou, et il est prêt à tuer pour soulager cette peur panique.


  • Enfin un courageux !!!
    Il représente l’opinion et les peuples.
    Les sionistes à la tête des médias le diabolisent, et en voyant la ligne de ces médias, on comprend qu’ils n’ont qu’une seule fonction : nous abrutir


  • "Israël n’a jamais menacé d’effacer de la carte un autre pays" effectivement Israël n’a jamais menacé de le faire,ils l’on seulement fait avec la Palestine et de la manière la plus radicale qui soit,destruction de maisons,arrachage d’arbres fruitiers,d’oliviers multicentenaire,vignes,massacres et déplacement de populations


  • Incroyable de voir la deferlante des medias sur ce pauvre homme. Pas une seule source "mainstream" n’essayera de le defendre. Pathetique.

    Peut etre Todd avait raison ! Je fais reference a son obsession de l’allemane pour nos problemes actuels en Europe. On s’apercois que l’allemagne est le plus grand allie d’Israel (apres la France peut etre ?) et comme il cherche a s’exprimer sur les medias standard, il prefere accuser l’allemagne qu’Israel mais c’est au bout du compte la meme chose.


  • 5contre1 que ce monsieur vient d’apprendre qu’il avait un cancer
    et du coup il n’en n’a plus rien à battre, il balance !
    peu importe… mes respect, chapeau bas cher Günther Grass :)
    Longue vie à E&R.


  • En effet, il a fait partie de la Waffen SS après avoir demandé à être affecté dans les sous-marins, il était gamin quand il a été enrôlé dans les jeunesses hitlériennes, il est né en 1927, donc 18 ans en 1945. Et s’est ensuite repenti en combattant l’idéologie nazie le reste de sa vie durant.

    Bref, c’était un gamin qui n’avait pas vraiment de conscience politique au moment de la montée du nazisme et de la 2ème guerre mondiale.

    Israël et son incroyable arrogance, ses mensonges politiques permanents, son arme nucléaire acquise totalement illégalement. Netanyahu le furieux belliciste qui vient donner des leçons de morale, et toute la presse qui le suit comme un seul homme. Je vais vraiment finir par croire que les kabbalistes font vraiment de la magie effective pour que les choses soient aussi inversées.


  • Voilà comment, un mensonge, répété plusieurs fois, les gens finissent par l’accepter comme vérité.

    De tous ces menteurs-criminels qui propagandent partout que l’Iran veut rayer Israel de la carte du monde ; personne n’a jamais apporté la preuve que ces propos ont été un jour tenus par Ahmadinejad. ça c’est très grave.

    Un de mes élèves sionistes a tenu ces propos un jour et je lui ai demandé s’il avait lu cela quelque part. IL m’a dit oui. Je lui demandé s’il s’agissait d’un commentaire, compte-rendu ou autre ? Il m’a répondu par les moyens évoqués. Quand je lui sorti le dit discours dans la version française, il a refusé de croire en laissant sous-entendre que la traduction était mensongère. Je lui donné le discours original pour qu’il aille se faire traduire cela.
    Toutes les traductions faites par ses soins l’ont plongé dans un tel désarroi q’au lieu d’admettre qu’il a été trompé, il s’est braqué et là, j’ai vu la profondeur de sa conscience morale. J’avais, devant moi, subitement devenu, quelqu’un d’hystérique et d’une mauvaise foi à couper le souffle.

     

    • Bonjour Batouri. Je suis bien entendu au courant de cette rumeur lancée après un des discours d’Ahmadinjad, mais duquel s’agit-il exactement, je ne parviens pas à le savoir ? Peux-tu nous transmettre (toi ou quelqu’un d’autre) le lien de ce discours, s’il existe une vidéo, avec la traduction française s’il te plaît ? Merci !


    • Moi aussi je suis interessé, il me semble vaguement que l´on est passé de quelques chose de tres soft et évasif du genre :

      "Israel doit tourner la page de l´Histoire du Sionisme.."

      Directement a :

      "Israel doit etre rayé de la carte.."

      Mais ce n´est qu´un vague souvenir je serais ravi d´avoir le texte original en question.


    • "Quelqu’ un d’ hystèrique et d’ une mauvaise fois à couper le souffle " le sionisme est une pathologie


    • Ce qu’Ahmadinejad a dit en persan, langue que je connais un peu, est :
      "In rejim e eshghâlgar e Qods bâyad az safheh ye rûzgâr mahv shavad". Cela signifie et sachant qu’il citait Khomeiny :
      "Ce régime d’occupation de Jerusalem doit disparaître de la page de l’histoire". Ne sont donc nommés ni Israël en tant que tel, ni une carte, ni une destruction provoquée par une agression. Ahmadinejad exprimait que le régime sioniste ne pouvait pas perdurer de lui-même. Il ne s’agit pas d’un appel à une guerre, pas plus qu’un président américain pendant la guerre froide qui disait que le régime communiste n’avait pas d’avenir exprimait l’idée qu’il allait déclencher une guerre contre l’Union Soviétique.


    • "Israël doit être rayé de la page du temps". Je crois bien que c’est ça. Ce qui bien sûr ne signifie pas rayé de la carte mais des livres d’histoire. Il faut arrêter de se focaliser dessus en histoire.

      Hervé


  • ""la trahison du principe de l’expiation auquel chaque Allemand doit s’engager pour toujours en parlant d’Israël et des juifs"."

    CE qui veut dire que le gamin qui naît aujourd’hui doit ce sentir coupable de ça....

    Quand je lis ce texte j’ai juste envie de diret qu’il y a 67ans un petit moustachu avait comprit bien avant tout le monde les pourris qu’ils étaient.

     


    • ""la trahison du principe de l’expiation auquel chaque Allemand doit s’engager pour toujours en parlant d’Israël et des juifs"."

      CE qui veut dire que le gamin qui naît aujourd’hui doit ce sentir coupable de ça....



      comme je dis : en allemagne ca fait 70 ans que les berceaux des bébés sont construits avec le bois des potences du procès de nuremberg.


  • "Le 2 avril 2012, il publie dans le journal munichois le Süddeutsche Zeitung un texte en prose intitulé « ce qui doit être dit » dans lequel l’écrivain accuse Israël de menacer la paix mondiale tout en prenant la défense de l’Iran, ce qui a déclenché un énorme scandale et a valu à l’auteur d’être accusé d’antisémitisme"

    source : www.wikipedia.org

    Bah dis donc, sont rapides pour entasser un mec sur wiki...


  • Ce matin même en directe, le pseudo journaliste Christophe Barbier et son écharpe rouge sur I-télé s’est fait un plaisir de cracher sur Günter Grass, et par la même s’est fait un plaisir de légitimer les actes d’Israel(discours habituel de "Israel est en danger perpetuel, personne le reconnait sa legitimité,..")


  • "la trahison du principe de l’expiation auquel chaque Allemand doit s’engager pour toujours en parlant d’Israël et des juifs"
    "Je suis d’accord avec presque tout ce qu’il a dit. Mais il n’a tout simplement pas le droit moral et historique de le dire"
    Ce que l’on disait implicitement il y a quelques temps ,est devenu aussi explicite que de l’eau transparente !Un homme courageux comme il en existe que très peu ! j’espère que Alain Soral en fera son éloge lors de la vidéo du mois d’avril 2012 !

     

    • "il n’a tout simplement pas le droit moral et historique de le dire..."......bah, pas grave y a d’autres gars qu’on rien à voir et/ou à battre de shoananas !.........vont-ils aussi contester ceux-là, qui n’ont "contracté" envers eux aucune dette historique ou morale ?...........leur position à ces sionards devient de plus en plus intenable, ne serait-ce que par la voie de la simple logique !


    • En temps que petit fils de résistant alsacien, j’ai donc le droit de dénoncer l’attitude d’Israël et d’être d’accord avec tout ce qu’il (Gunther Grass) dit, étant donné que je n’ai aucune "dette" morale, à moins que le choix de l’allemand au collège à des fins réconciliationnistes en soit une. Mais alors c’est de la censure instituée à l’école. Car tout comme Alain Soral, j’ai vu ce qu’en pense le "système" de la réconciliation - ici franco-allemande, et qu’on ne viene pas me faire le couplet de "l’UE pour ne pas que ça se reproduise" -. Le simple fait de faire de l’allemand à l’école en toute bonne foi et le plus honnêtement du monde vous vaut anathème, surtout si, comme je l’ai vu :
      - la prof d’aglais, éternelle victime, appartient à la religion qu’il ne faut pas nommer et investit les gamins d’une sorte de "mission", même si ce n’est pas dit clairement
      - le dirlo est un prof d’allemand(!) qui ne jure que par le "anglais anglais anglais", sciant la branche sur laquelle il s’asseoit
      - on vous montre d’une manière ou d’une autre que vos origines alsaciennes, via la consonnance germanique du nom de famille, ne sont pas forcément les bienvenues
      - on vous enveloppe tout ça dans une espèce de discours sur la tôlérance - l’intôlérant c’est vous -, le respect, l’antiracisme - le raciste supposé, c’est encore vous -, le respect du sexe opposé - vous êtes misogyne, vous qui avez filé une tarte à une "camarade" qui vous avait flanqué un coup de parapluie dans le dos -.
      - on use de tout ce qu’on peut (harcellement moral) pour vous faire culpabiliser de façon délirante avec tous les méfaits de la culpabilité délirante (="tout est ma faute sur Terre"), à savoir dépression, contrition, repli dans les chiottes, dépendance affective, désinterêt pour l’école - mais pas pour la connaisance que vous considérez comme une arme d’où diplome universitaire ! -, pour la recherche amoureuse - sans toutefois devenir homo car ce n’est pas votre nature, vous continuez d’aimer secrètement les femmes mais en solo et loin d’elles cf "vers la féminisation" le passage du rouleau de papier dans la chambre !! -, puis pour la "vie" en général qui n’est que punition éternelle complètement stérile et absurde.

      Et puis, au moment ou vous estimez ne rien valoir et mériter le pire, où vous avez accumulé les années de galère, voire que vous souhaitez que la "vie" s’achève, mais ne voulez pas le faire vous-même (et puis quoi encore !), vous découvrez par hasard le site E&R...

      Hervé


  • Dès que quelqu’un critique le régime sioniste, on le taxe d’antisémite ou on ressort l’argument de l’Holocauste.
    A ce propos, cette vidéo vaut le détour => http://www.youtube.com/watch?v=D0kW...
    Ce n’est pas un antisémite qui le dit mais une ancienne ministre israélienne.


  • Günter Grass vient de se faire traité d’antisémite pour cette prise de position contre les missiles nucléaires israéliens. Décidément, il en faut pas beaucoup à la racaille sioniste pour épingler tout esprit libre. La bombe atomique israélienne est donc une une personne physique de confession juive qui peut également être victime d’antisémitisme !


  • Vous n’avez rien compris nous sommes éternellement redevable a heretz israhell tout comme le seront vos enfants et vos petits enfants après vous.....c’est l’esclavage de la pensée qui nous conduit droit dans l’esclavage physique (c’est pour bientôt)....et croyez moi ils en connaissent un rayon sur le sujet ; apres plusieurs siecles d’expérience leurs mots sont devenus plus efficace qu’une armée de fouets !

     

  • Je sais votre affliction et votre pauvreté ; mais vous êtes riche, et vous êtes calomnié par ceux qui se disent juifs et ne le sont pas, mais qui forment la synagogue de Satan. Chapitre II verset 9

    Voici que je vous amènerai quelques-uns de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent juifs, et ne le sont point, mais qui sont des menteurs, je ferai qu’ils viennent et se prosternent à vos pieds, et ils sauront que je vous ai aimé. Chapitre III verset 9

    Apocalypse, Jean de Patmos.


  • La dictature intellectuelle de l’inquisition juive, l’impur et le pur Günter Grass qui est un homme de lettres intègre accusé injustement, ces rats utilisent le qualificatif "antisémite" pour dénigrer ceux qui les gênent, ni les attaques, ni la diffamation n’empêcheront de dire ce qu’ils veulent, ce sont des hommes libres et ils le resteront.

     

  • L’Iran est est une république Islamiste (à majorité Chiite), Ce qui n’empêche pas les autres religions, chrétiens, juifs, zoroastriens… de pouvoir vivre en toute liberté leur culte. L’Iran est multiethnique (ancienne Perse) une des plus vieille fédération de peuple sous une même nation.
    C’est cela que veut anéantir Israël et ceux qui les soutiennent.
    L’Iran a une histoire, un empire, qui est bien plus importante est plus grande que les soumissions d’Israël aux égyptiens, à Rome, aux Mésopotamiens…
    Israël souffre de son peuple qui n’est pas unis qui n’a cessé de se diviser entre les arrogants (les représentants du peuple élu) et les pacifistes (qui voulait même ouvrir leur religion aux autre).
    Personne n’a chassé les israéliens, l’histoire, en 2000 ans, en a seulement fait des palestiniens.
    Et c’est là où se trouve toute l’hystérie, des israéliens d’aujourd’hui, et des juifs sionnistes en général. Un juif célèbre, Dr Freud, parle du syndrome de Moïse :

    Délire caractérisé par l’acceptation inconditionnelle des promesses faites par autrui au sujet d’une forme quelconque de Terre promise - la beauté, la jeunesse, la puissance, la paix d’esprit ou le bonheur.

    Délire caractérisé par la croyance qu’on a été choisi par Dieu, le destin ou l’Histoire pour mener autrui vers une Terre promise quelconque - un objectif comme celui de « placer les sciences sur des fondements solides » (Descartes) ou des idées comme « les lois éternelles de la Nature qui donnent à l’Allemagne, en tant que nation la plus forte, le droit devant l’histoire d’asservir les peuples de race inférieure, de les dominer, et de les forcer à effectuer un travail utile » (Hitler).

    Oui, Israël aujourd’hui se confond, dans son délire collectif, avec l’Allemagne nazi, et c’est Freud qui l’exprime. Si quelqu’un veut lui intenter un procès pour antisémitisme…

     

    • @@ Jed07
      L’Iran aussi grande que la Mésopotamie ? La Mésopotamie est le berceau de l’humanité ;les premières cités-états ,l’écriture,la prem“ière religion monothéiste venait de ces régions là , le prophète Noé ,Abraham( Ur en Chaldée , descendant de la lignée de Sem, fils de Noé) le prophète Jonas ( Ninive, Assyrie ) ( paix sur eux ).


  • Mes amis comprenez bien qu’aujourd’hui il n’y a plus que deux categories d’individus dans l’esprit de ses schyzophrènes psychopathes....d’un cote les juifs sionistes et leur empire du bien et de l’autre les méchants antisémites ex-Waffen SS, fils de Waffen SS, neveux, petit-fils...etc.
    Bientot chacun de nous devra prouver qu’il ne descend pas d’un méchant antisémite mangeur d’enfants !

    ps : comme son nom l’indique la Waffen SS était une unité combattante d’élite (largement crainte par ses ennemis qui reconnaissaient sa combativité et sa bravoure) qui n’a rien a voir avec la Shoananas


  • L’Iran est est une république Islamiste (à majorité Chiite), Ce qui n’empêche pas les autres religions, chrétiens, juifs, zoroastriens… de pouvoir vivre en toute liberté leur culte. L’Iran est multiethnique (ancienne Perse) une des plus vieille fédération de peuple sous une même nation.
    C’est cela que veut anéantir Israël et ceux qui les soutiennent.
    L’Iran a une histoire, un empire, qui est bien plus importante est plus grande que les soumissions d’Israël aux égyptiens, à Rome, aux Mésopotamiens…
    Israël souffre de son peuple qui n’est pas unis qui n’a cessé de se diviser entre les arrogants (les représentants du peuple élu) et les pacifistes (qui voulait même ouvrir leur religion aux autre).
    Personne n’a chassé les israéliens, l’histoire, en 2000 ans, en a seulement fait des palestiniens.
    Et c’est là où se trouve toute l’hystérie, des israéliens d’aujourd’hui, et des juifs sionnistes en général. Un juif célèbre, Dr Freud, parle du syndrome de Moïse :

    Délire caractérisé par l’acceptation inconditionnelle des promesses faites par autrui au sujet d’une forme quelconque de Terre promise - la beauté, la jeunesse, la puissance, la paix d’esprit ou le bonheur.

    Délire caractérisé par la croyance qu’on a été choisi par Dieu, le destin ou l’Histoire pour mener autrui vers une Terre promise quelconque - un objectif comme celui de « placer les sciences sur des fondements solides » (Descartes) ou des idées comme « les lois éternelles de la Nature qui donnent à l’Allemagne, en tant que nation la plus forte, le droit devant l’histoire d’asservir les peuples de race inférieure, de les dominer, et de les forcer à effectuer un travail utile » (Hitler).

    Oui, Israël aujourd’hui se confond, dans son délire collectif, avec l’Allemagne nazi, et c’est Freud qui l’exprime. Si quelqu’un veut lui intenter un procès pour antisémitisme


  • Israel n’a jamais menacé de rayer un autre état de la face du monde dit Tom Segev.

    Quel culot ! Si je regarde la carte du monde, je ne vois plus la Palestine.


  • QUENELLE DOUBLE EPAULE DE GUNTER !!!


  • "C’est l’Iran, pas Israël, qui menace d’autres Etats d’anéantissement". Certes, Israël ne menace pas mais elle a déjà anéanti un autre état ! non ? Sinon, pouvez vous m’indiquer s’il vous plaît, où puis-je trouver la Palestine sur la carte ? Merci d’avance.


  • Il faut absolument diffuser, commenter et se moquer de ce genre de fausses polémiques. Je pense leurs exagérations servent nos combats et nos idées.
    Comme prétendre que nous sommes dans le même climat antisémite que lors des années 30 (voir le 3ème lien ajouté).

    http://jssnews.com/2012/04/04/1-000...

    http://www.terredisrael.com/infos/?...

    http://www.youtube.com/watch?featur...


  • les israéliens sont des dictateurs et des assassins !! ils accusent ceux qui ne marchent pas dans leurs sens d’être des antisémites et imposent petit a petit une dictature de la pensée en utilisant des moyens fourbes ! combien de temps encore nos dirigent vont ils ce laisser marcher dessus ? combien de temps encore devrons nous leurs sucer la b... ?? ne nous laissons pas faire par ses terroristes ! réclamons d’eux qu’ils en tiennent a leurs frontières ! réclamons leurs un transparence dans leurs programmes militaires !!

    savez vous pourquoi ils pointent le doigts vers l’Iran ? pour s’accaparer leurs territoires !! il vont faire comme l’Allemagne et ils vont petit a petit s’agrandir ! mais personne ne leurs diras rien non ! car ils ne ce rendrons pas compte que après, quand ils en voudront encors plus ce seras a nous qu’ils vont s’attaquer !! ce sont des fous ! entendez le !! ce sont des fou et il faut les stopper avant qu’ils ne prennent trop d’ampleurs !!

    NON A LA MENACE SIONISTE !!! montrons leurs que nous ne sommes pas stupides ! montrons leurs le prix de l’avidité !!


  • Ils vont tellement faire chier le monde entier , qu’ils vont le trouver leur Holocauste..le vrai cette fois

    Plaie universelle


  • Remarquables propos de Tom Segev qui déclare : "contrairement à l’Iran, israël n’a jamais menacé d’effacer de la carte un autre pays". Impossible de savoir si ce type est débile ou inconscient quant au fait que son pays s’est accaparé par le mensonge, le meurtre et la guerre d’un pays qui ne lui appartenait pas.
    Quant aux crimes historiques du peuple allemand évoquaient par Shai Golden qu’il veut héréditaires, rappelons à ce monsieur des plus ignorant ou malhonnête , que le nazisme n’était rien sans le financement de la banque internationale, de la grande industrie US, et sans les médias nationaux et internationaux qui faisaient d’hitler un adversaire chouchouté du bolchévisme. Les premiers opposants au nazisme étaient allemands et finirent dans des camps sans que QUICONQUE leva le petit doigt pour les défendre.


  • J’ai noté que les personnes ayant trouvé ignoble le soutien de Günter Grass à un Ahmadinejad désormais décrit comme un nazi par la presse occidentale, n’avaient d’autres arguments que de dire que c’était un vieux gâteux ex sympathisant du National Socialisme. Ceux qui le soutiennent en revanche ont avec eux un avantage considérable : LES FAITS . La CIA a en effet confirmé ce que nous savions déjà à savoir que l’Iran ne prévoyait aucunement se doter d’un nucléaire militaire et que la propagande Israëlienne n’avait pour but qu’une attaque unilatérale dans le but d’emmener les USA contre leur gré dans une guerre aux effets désastreux. L’Iran n’a attaqué personne depuis les guerre médiques et l’arme atomique serait entre de mauvaises mains à Téhéran ? Etrange venant d’Israël, un pays qui a attaqué tous ses voisins en 60 ans, qui n’a pas signé le TNP et qui possède 300 têtes nucléaires...Un moment donné trop c’est trop et le monde se dresse contre la bienveillance trop longtemps accordée à un pays insignifiant par sa taille mais gigantesque par son pouvoir de nuisance internationale. Je fais donc partie des soutiens à Günter Grass


  • Israël, on ne le savait pas , est un fervent admirateur de Deprosges, pour eux " Dieu à diviser l’humanité en deux catégories ; les juifs et les antisémites..."


  • Rien qu’à entendre la voix et le ton du journaliste pute, j’ai envi d’aller au chiotte.

    Peace Gunter... fais attention quand meme.


  • Shai Golden : "Je suis d’accord avec presque tout ce qu’il a dit. Mais il n’a tout simplement pas le droit moral et historique de le dire", estime le commentateur, invoquant "la trahison du principe de l’expiation auquel chaque Allemand doit s’engager pour toujours en parlant d’Israël et des juifs".
    .
    "Le principe d’expiation"..."chaque Allemand"..."pour toujours"..."pas le droit moral et historique de le dire"... Comment passer de l’auteur du poème (ce qui est déjà fort, en gros, "ta gueule sale boche antisémite) à tous les allemands ET pour toujours ! Et qui distribue les bons points GODWIN et les droits moraux ou historique ?...Les j...les JU... nos maîtres !
    .
    Dorénavant on ne dira plus "c’est combien ?" mais "oui, maître." (plus bas, là, rentre dans le sol le goy).
    .
    PS : ce Shai (pomme) Golden, là, il est choqué par le messager mais pas par le message, alors qu’il se dit d’accord avec le message. Il tue le messager (et fait disparaître le message) sans parler du message ni dire qui peut, aujourd’hui, être porteur de ce message. Allez, Shai, qui peut dire quoi que ce soit sur les israëliens aujourd’hui ? Qui ?
    .
    Pauv’ pomme, va.


  • Enfin un allemand qui prend l’audace de dire ce qui est à dire et c’est un littéraire
    Car les allemands étaient me semble-t-il comme musellés par les erreures humaines d’un fou au pouvoir .
    Vielen dank Herr Gunter für Ihre Worte des Friedens .
    Das ist gans neu für einen Deutschen, die Wahrheit zu sagen .


  • Merci et bienvenue monsieur Grass ! Et un de plus ! ça fait plaisir !