Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Harcèlement sexuel : Agnès Buzyn compte-t-elle se victimiser pour faire oublier le scandale vaccinal ?

Dans une interview au JDD, la ministre de la Santé est revenue sur les comportements sexistes dont elle a été victime durant sa carrière de médecin.

 

Dans la foulée de l’affaire Weinstein, des dénonciations de harcèlement sexuel subi par des femmes fleurissent sur les réseaux sociaux. Et malheureusement, aucun milieu social ou professionnel n’y échappe. Ce dimanche, c’est au tour du milieu médical d’être passé au crible : la ministre de la Santé Agnès Buzyn, auparavant médecin, a affirmé dans une interview au JDD avoir été victime de « comportements très déplacés » dans son travail.

« Comme beaucoup de femmes, j’ai eu affaire à des comportements très déplacés dans mon milieu professionnel », a déclaré la ministre, médecin et professeure spécialisée en hématologie. « Des chefs de service qui me disaient : "Viens t’asseoir sur mes genoux   !" Des choses invraisemblables… qui faisaient rire tout le monde », a-t-elle précisé.

Agnès Buzyn a également salué la libération de la parole après le scandale Weinstein : « Cela fait prendre conscience qu’une lutte quotidienne se joue dans l’espace public et professionnel ».

Lire la suite de l’article sur sudouest.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 

À lire chez Kontre Kulture :

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’en ai assez de toutes ses déclarations du showbiz, alors que des centaines de milliers de femmes et hommes (aussi) en France subissent des viols et agressions sexuelles (300 par jour) non par des célébrités mais par des proches : Père, frères, oncles et voisinage.
    J’ ai connu 3 amies sans leur avoir rien demandé s’être confiées sur leurs agresseurs, l’une son frère, l’autre son père et la troisième le tonton.
    Alors stop a ces unes accrocheuses des médias et des réseaux sociaux !
    Il faut penser à toutes ces victimes anonymes qui ont subies le même sort sans jamais avoir porté plainte sous la pression des proches, ce fut le cas pour les trois personnes citées ci-dessus.

     

    Répondre à ce message

  • Dans le cas précis, de ce énième harcèlement, ne faut-il pas déplorer en plus de l’affront fait à la sensibilité d’une dame hautement respectable, l’odieuse circonstance aggravante, de son appartenance à cette religion, si particulière ? Influente, même. Diraient les mauvaises langues, qui se feraient bien vite recadrer.

    Que n’a-telle alerté plus tôt, le conglomérat de scrutateurs vigilants de la lutte contre les ennemis de SA religion, l’infortunée victime ?

    Il y aurait sans doute eu matière, à empocher quelques dédommagements, sonnants et trébuchants, toujours bons à prendre en ces temps de disette.

    Tout en entretenant, ce courant continu et victimaire, qui prouve irréfutablement, que... vous voyez ? On nous aura TOUT fait !

    Foin d’égoïsme, Madame ! Une autre fois pensez à votre communauté. Et dénoncez les faits sans délai. Que chaque coreligionnaire apporte sa pierre victimaire à l’édifice de notre immense, éternelle et lucrative souffrance. Jusqu’à présent ça cartonne. Nous serions bien bêtes de nous en priver...

     

    Répondre à ce message

  • "Viens t’asseoir sur mes genoux   !". Ça, ma petite fille, c’est simplement le genre propos stupides que tiennent les gens face à des personnes qui s’affirment peu. La plupart du temps il suffit de ne pas y rire soi-même pour ne pas en être victime !

     

    Répondre à ce message

  • Le milieu médical est particulièrement gaillard. C’est normal. Il faut rire quand on est confronté tous les jours à la maladie, à la mort, aux petites et grandes laideurs du corps humain. Les carabins ne rient pas pour rien ! Et le médecin ne peut pas être une chochotte, fille ou garçon.
    Et puis, Agnès, c’était une blague entre collègues ou étudiants, qui de tout temps ont eu une propension à en rajouter dans le genre. Elle pouvait riposter des trucs bien vachards si elle voulait. Les femmes, disait-on, sont bien plus méchantes que ces messieurs, verbalement et statistiquement.
    Alors ? Vexée au point de vouloir piquer tous les nourrissons de France et de Navarre en une fois onze ? Tout ça parce que la langue d’Agnès n’aurait pas su piquer en son temps !
    Il faut que les filles apprennent à se défendre, c’est une sécurité pour les jeunes générations.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai l’impression que par l’obligation vaccinale sur nos enfants ils nous testent aussi sur notre capacité à les défendre. Egalement avec l’apprentissage de la sexualisation à l’école. Ca va loin ! Et où se trouve notre réactivité ? sur les forum.
    Je suis une nostalgique de l’époque où l’homme , le père, le fils, le frère, était le défendeur de sa famille. Et Ils réussissent à effacer cet homme là du quotidien.
    Pauvres féministes dénuées de bons sens, c’est vous qui allez défendre vos enfants devant la horde de pédophiles qui les attendent ? Vous y pensez à ça ?
    Avez-vous envisagé un hachtag contre eux ? Parce que franchement le harcèlement
    de rue ça relève plutôt du monde des bisounours comparé à ce qui se fait sur des enfants . j’ai raison ou pas ?

     

    Répondre à ce message

    • Oui Pascale,

      Vous avez entièrement raison.

      C’est déjà un premier pas de s’informer sur les forums en ce qui concerne les vaccins et l’éducation sexuelle à l’école. Merci à E et R qui suit extrêmement bien ces dossiers.
      Après cela serait intéressant de faire une petite enquête pour savoir quels sont les vaccins obligatoires dans les différents pays européens.

       
  • C’est faux évidemment, comment croire ces agents du maussade, toujours du n’importe quoi impossible à prouver, elle est là comme ses pairs pour détruire ce pays, citoyens, ne vous laissez pas faire !

     

    Répondre à ce message

  • harcèlement sexuel hypothétique contre harcelement moral authentique

     

    Répondre à ce message

  • C’etait a prevoir, toutes les Buzyn, Roumanoff vont saisir l’opportunite d’etre droles.

     

    Répondre à ce message

  • "Vient t’asseoir sur mes genoux" dans un contexte qui semble jovial et un poil taquin ça me paraît pas si révoltant. Les hommes ont tendance à tester les femmes de cette manière. Si ne n’est que ça ça me paraît pas bien méchant. Après si il y a une répétition et une insistance dans un contexte qui n’est plus drôle ou passable c’est autre chose. Toutes les femmes pas trop moches vivent ce genre de taquineries/drague lourde. Ce qui est grave c’est d’insister malgré le rejet.

     

    Répondre à ce message

  • Vu sa tronche ont la pensait " vaccinée " contre ce genre de virus ! Seul Wienschtein ou bien Strauss-Kahn peuvent se risquer !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents