Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hollande nomme un proche de la droite israélo-américaine pour contrôler les écoutes de Valls

 

 

Mardi 15 septembre, l’Élysée a fait savoir que François Hollande avait choisi le conseiller d’État Francis Delon pour présider la nouvelle Commission nationale – issue de la Loi Renseignement voulue par le tandem Valls/Cazeneuve – de « contrôle des techniques de renseignement » [1].

Ancien secrétaire général de la Défense nationale (2004-2014), Delon n’est pas seulement l’homme qui « a participé à la mise en place d’un vaste système d’espionnage pour la DGSE » comme le souligne Libération [2].

En 2009 et en 2011, il a également accepté de se joindre au « Sommet mondial antiterroriste » organisé par le Centre interdisciplinaire d’Herzliya, en Israël [3].

Organisée dans une antenne du Mossad co-fondée par Ronald Lauder (milliardaire américain, héritier des cosmétiques Estée Lauder, président du Congrès juif mondial et décoré de la Légion d’honneur par François Hollande), cette rencontre annuelle sur « l’antiterrorisme » réunit notamment – en présence du Premier ministre Benyamin Netanyahou – les faucons (politiques, militaires et intellectuels) de la droite israélo-américaine – dite « conservatrice » – qui en constitue le noyau dur [4].

Maître de cérémonie : Boaz Ganor, l’une des figures emblématiques de la connexion – remontant à la fin des années 70 – entre la mouvance ultra-sioniste, le neoconservatisme américain et les services secrets occidentaux [5].

Détail à souligner : le 24 septembre 2014, Panamza avait révélé la participation du magistrat antiterroriste français David Bénichou à la conférence d’Herzliya. Les deux vidéos qui illustraient son implication (l’une produite par les organisateurs, l’autre issue de la chaîne i24news) ont été occultées depuis la mise en ligne de l’article [6].

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.