Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hollywood tolère la pédophilie mais met à l’index tous les conservateurs

Le monde du cinéma et de la télévision d’Hollywood regorge de bonnes âmes « concernées » et à fleur de peau. Il est perclus de ce « politiquement correct » avide de censure. Il bloque quantité de sujets qui obsèdent les gauchistes. Mais « rigoler » sur les viols d’enfants, c’est super-cool !

 

Le réalisateur James Gunn, 48 ans le mois prochain, opposant notoire à Donald Trump, a été licencié par Disney de son poste de réalisateur du troisième film Gardiens de la Galaxie, en cours d’écriture, après révélation d’une série de blagues cyniques sur la pédophilie et le viol qu’il avait postées en 2009 : « J’aime quand les petits garçons me touchent dans de drôles d’endroits » ; « Le mieux, à propos du viol, c’est quand vous avez été violé et que vous réalisez ‘’Ouah c’est super quand on n’est pas violé !’’ » ; « C’est l’histoire de trois hommes et d’un bébé avec lequel ils forniquaient »… etc. D’autres concernaient les attentats du 11 Septembre, le SIDA et l’Holocauste, qui ont probablement beaucoup chargé la barque. Notons aussi celui, insupportable, du singe qui se masturbe sur un enfant avec commentaire : « Ça le rend extrêmement heureux ».

 

L’obsession de James Gunn pour la pédophilie sur garçons

Ces tweets trahissent l’obsession de James Gunn pour les garçons mineurs. Alan Horn, président des Studios Disney a réagi en estimant que « les attitudes et déclarations choquantes révélées par les tweets de James sont indéfendables et en contradiction totale avec les valeurs de notre studio (…) qui interrompt donc sa relation avec lui ».

Qu’il soit bien clair qu’il n’est pas question ici de régenter l’humour. Personne ne devrait être banni pour des mots de travers ou des plaisanteries scabreuses. Le pharisaïsme est un poison pour soi-même ; l’indulgence guérit l’esprit et l’âme. Reste que l’industrie du spectacle ne se prive pas pour sa part de vous ostraciser pour avoir été « insensible » (envers qui que ce soit, hommes de droite exceptés), qu’elle vous mettra à l’index si vous votez mal, qu’elle vous humiliera publiquement et vous rééduquera si vous lancez des plaisanteries « inappropriées ». En revanche – l’affaire Gunn apparait comme l’exception qui confirme la règle – elle n’a jusqu’ici eu aucun problème face aux innombrables saillies sur les viols d’enfants.

 

Politique, pédophilie : la différence de traitement par Hollywood est indigne

Il y a les blagues oiseuses et odieuses de James Gunn. Mais il a aussi cet hallali lancé par l’industrie du spectacle pour détruire la carrière de la journaliste convertie au catholicisme Laura Ingraham parce qu’elle avait qualifié un petit militant de 17 ans de « pleurnichard ». La différence de traitement par Hollywood est indigne. Lisons quelques autres tweets postés dans un passé récent par des figures du monde du spectacle et qui ont laissé de marbre la contre-église hollywoodienne. Sarah Silverman, actrice : « Et alors, il faudrait parler de sévices si c’est l’enfant qui fait le premier pas ? J’aimerais une réponse rapide ». Patton Oswalt, humoriste : « Ma b… est super-amicale et adore être frottée par des enfants ». Anthony Jeselnik, comédien, à propos d’un scandale de pédophilie ayant impliqué l’acteur Kevin Clash (58 ans) : « La meilleure façon d’expliquer le scandale d’Elmo aux enfants ? Après les avoir b… ». David Nuzzy Nussbaumn créateur : « Je ne détourne pas le regard quand mon neveu âgé de 4 ans enlève son pantalon. C’est pas parce que je suis pédophile, c’est parce que j’aime comparer ». Et ça, de l’acteur Michael Ian Black : « Ma journée normale : manger mes céréales ; écrire ; b… rapidement le bébé ; encore écrire ; aller chercher les enfants à l’école ».

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Voir aussi, sur E&R :

Oligarchie et pédocriminalité,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La pedophilie fait partie de l’ideologie Talmudique.

    Sanhedrin 54b : « Un juif peut avoir des rapports sexuels avec un enfant à condition que l’enfant ait moins de neuf ans. »

    Sanhedrin 55b : « Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour. »

    Sanhédrin 59b : « Une relation sexuelle avec un garçon de moins de huit ans n’est pas de la fornication. »

     

    • @JUL
      Ces textes, très connus sur le net, sont des falsifications ou des versions tronquées, erronées voir carrément faux.


    • Kethoboth 11b :
      “les rapports sexuels avec une fille moins de trois ans ne sont rien.”

      selon la loi du talmud qui est très précise :
      « Un juif peut avoir des rapports sexuels avec un enfant à condition que l’enfant ait moins de neuf ans. »
      Le fait est qu’il ne sera pas puni par Dieu s’il sodomise un garçon de moins de 9 ans ou une fille de moins de 3 ans.

      ces lois du talmud font partrie de l’enseignement et sont mise en pratique !
      Quand un rabbin américain lui même dénonce ouvertement :
      et ose briser l’omerta sur le tabou caché de la pédophilie qui est pratiqué de manière normale et régulière par de nombreux autres rabbins sur les enfants juifs !
      suite :
      https://www.vice.com/fr/article/mvz...


  • Une belle façon encore de nous attirer ! Depuis cette Amérique que ces films dits hollywoodiens en des scénarios repris depuis où si ce n’est l’Europe.
    Pour ce qui est de ces dérives pédophiles et pornographiques et bien ? Les USA, un terreau ou mieux juste une place favorable et couverte par .. !!
    Pour pouvoir s’y adonner. Grâce à des laxismes. Aussi dans la bouche présidentielle ? Que ces dérives .. ?
    Pour une touche très légère ... ensuite. En les moeurs américaines et aussi .. ?
    Le spectacle hollywoodien et cinématographique américain si lassant aussi à cause de ce terreau ? Justement .. ??
    Pour une clique qui s’y plait avec des espèces de relais plateformes en Europe et donc aussi et surtout en France avec des tapis rouges collés mais qui laissent des traces après leurs enlèvements ? ..


  • Disney l’hypocrite !
    James Gunn vient de la firme de cinéma indépendant TROMA (toxic avenger...)
    Donc niveau humour bien trash et vulgaire, critique ou provocateur...
    Un enfant de la sous culture, qui peut très bien faire ce genre d’humour. (bon sauf si il est pédophile réellement...)
    Il a réalisé Troméo et Juliette (Que Disney ne regarde pas ce film)


  • Ce sont tous des tarés


  • Lorsque que je lis les noms, je ne peux m’empêcher de penser à RYSSEN


  • la pédocriminalité est progressiste pour ces élites culturelles. et c’est "reac" de le leurs reprocher .

    ça c’est ce qu’il faut savoir pour ne pas casser l’ambiance de pas mal de soirée "in" avec un discour "reac".


  • Tellement pédophile qu’il a écrit et réalisé un film personnel dans lequel un pédophile se fait massacrer la gueule à coup de clés à molette (Super).

    Bref, renseignez vous un peu sur le personnage.
    James Gunn est issu du punk et des productions Troma dans lesquelles l’humour noir explose continuellement et parfois gratuitement.
    https://youtu.be/P1zcf7H5AWM
    Ses tweets me semble dans un délire similaire. C’est à dire glauques, trashs et gratuits.

    Vos avis politiques sont souvent intéressant mais lorsqu’il s’agit de pop culture, c’est de niveau zéro.


  • La vache !... Heureusement qu’on a Dieudo !