Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Hongrie : Viktor Orban grand favori des élections législatives

La voix des urnes a peu de chance d’appeler à un changement de premier ministre, en Hongrie. Après quatre ans de gouvernance sans partage, l’ultraconservateur Viktor Orban devrait sortir conforté des législatives de dimanche.

Le dernier sondage de l’institut de référence Median publié jeudi créditait son parti, Fidesz, de 47 % des intentions de vote, devançant l’alliance de la gauche (23 %) et le parti d’extrême droite Jobbik (21 %).

La grande inconnue réside surtout l’ampleur de sa victoire, après le tour de force qui lui avait permis, en 2010, de rafler les deux tiers du Parlement, indispensables pour modifier la Constitution.

C’est à la faveur de son nouveau texte fondamental, début 2012, que cet anticommuniste acharné de 50 ans avait d’ailleurs achevé de se faire connaître, en dehors du « pays magyar ».

Défense des valeurs chrétiennes et familiales, renforcement du contrôle sur les institutions, l’économie, les banques, les médias, la justice… la mainmise d’Orban avait alors jeté des dizaines de milliers de Hongrois dans la rue, dénonçant une « dictature ».

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Voir aussi, sur E&R : Quatre pays d’Europe centrale ont conclu un pacte militaire

Sur l’avenir de l’Union européenne, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #779746

    Commentaire laissé par Insolvabulator sur le site du Fig :



    Pour savoir si un dirigeant est de qualité ou non, s’il verra sa popularité suivre le modèle Orban ou le modèle Hollande, s’il va se faire réélire haut la main ou chasser du pouvoir comme un malpropre, il suffit de voir ce qu’en dit Arte : si la chaîne publique, et ses fonctionnaires-journalistes, payés par le contribuable, appellent ce dirigeant un "dictateur" (car c’est ainsi qu’Arte appelle Orban), c’est qu’il est en fait extrêmement populaire, et n’a pas à s’inquiéter pour sa réélection. Arte est une boussole qui indique le Sud.



    Peut pas dire mieux !

    À condition qu’il n’y ait pas de fraudes ou de Maïdan Hongrois...l’électorat y risque d’administrer une sérieuse quenelle au européiste mais surtout, surtout ! Aux journalopes ! Et une journalope qui tire la tronche ou qui est évasive sur certains sujets ... Ça n’a pas de prix !

     

    • MDR !!!!!! "Arte est une boussole qui indique le sud", excellente sortie, on en peut pas faire plus clair. En revanche, ce qui est moins clair, c’est le match qui oppose BFMTV et Arte pour la candidature à la première place au championnat des collabos de l’info. Le score risque d’être serré.......