Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hongrie : des centaines de milliers de manifestants pro et anti gouvernementaux

Des rassemblements d’opposants* et de partisans du premier ministre hongrois Viktor Orban ont réuni jeudi, à Budapest, plusieurs centaines de milliers de manifestants, rapportent les médias.

Selon l’agence MTI, le meeting le plus important a réuni devant le parlement hongrois quelque 250.000 soutiens du chef du gouvernement. Ce dernier a déclaré que le pays ne serait pas une colonie de l’UE, qui avait récemment voté le gel de 495 millions d’euros d’aide pour la Hongrie, en raison de son déficit excessif. Dans un message à ses partisans, M.Orban a indiqué qu’en tant que pays européen, la Hongrie revendiquait l’égalité des droits.

"Nous ne sommes pas des Européens de second rang, nous voulons que la Hongrie tourne autour de son propre axe, pour cette raison nous avons l’intention de défendre la constitution", a déclaré le premier ministre, cité par la presse. Les participants aux meetings d’opposition ont pour leur part prôné le respect des décisions européennes.

Cette journée de manifestations a coïncidé avec la fête nationale hongroise. Depuis son entrée dans l’Union européenne en 2004, la Hongrie tente de ramener ses déficits publics sous la barre des 3% de son PIB. Le processus de correction du budget est établi par l’Etat lui-même, alors que la Commission européenne l’avalise et veille à sa mise en application. Selon cette dernière, Budapest ne déploie pas suffisamment d’effort pour résorber ses déficits budgétaires.

* NDLR : à noter la présence d’Harlem Désir, venu ’’soutenir les forces démocratiques de ce pays contre la politique du gouvernement de Viktor Orban’’.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avec le soutien d’Harlem Désir ? Décidément nos socialistes sont les pires chiens de garde de nos pseudos-démocraties et de l’antinationalisme.


  • Et les " anonymous " qui sont venus faire chier leur monde en piratant le site et en changeant la constitution Hongroise.
    C’est signé ...


  • 250.000 pour le gouvernement, combien contre ?


  • il est pourri cet article, ER aurait dut se contenter des articles sur yahoo qui pour une fois sont assez juste sur le nombre de manifestants de chaque côté : pro-orban= 250 000 manifestants
    anti-orban= 35 000 (+ l’escroc nommé désir)
    déjà en février une manif pro-orban et improvisée avait réuni + de 100000 personnes contre 40 000 pour l’opposition. bien sûr pas un mot sur TF1 ou les chaînes publiques !!!et on nous emmerde avec mélenchon et ses 20000 guignols qui font mumuses à la bastille ????? NO COMMENT


  • Quand je pense que Sarkozy vient de Hongrie


  • *le gel de 495 millions d’euros*

    méthode habituelle pour faire pression sur la Hongrie et son 1er ministre un peu trop "libre" à leur goût... ne pouvant pas faire bouger les hongrois dans leur grande majorité, les étouffer par le système financier ils savent faire (je ne comprends toujours pas l’intérêt de ces pays de rentrer dans ce foutoir européen, dirigé par des anti-nationaux féroces et en voie de clochardisation).

    Pour le reste, il faut se méfier des manipulations politico-médiatiques... la Hongrie est dans la mire de Bruxelles, tout est autorisé pour décrédibiliser ce gouvernement.

    Seul point positif : Harlem Désir, pendant qu’il est là-bas, il n’est pas chez nous. De quoi se plaint-on ?