Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hugo Chavez et la bataille planétaire

Dans ce monde plutôt terrifiant, avec la réalité de crises économiques généralisée, le chômage grandissant, la pauvreté et le désespoir grandissant dans nombre de société occidentale, Hugo Chavez représente un espoir, sa politique la preuve qu’un autre monde est possible et que la révolution n’est pas une formule utopique de hippies déconnectés de la réalité.

Le projet entamé par le commandant de la Révolution bolivarienne, en plus d’être un ensemble de réformes dans le mode de vie des Vénézuéliens, constitue une alternative forte au milieu des chemins tortueux imposés par la globalisation. À l’échelle continentale, tous ces gouvernements de gauche latino-américains qui se sont fait élire et réélire, les uns après les autres, font référence à la force de l’inspiration que constitue Hugo Chavez. Rafael Correa, réélu le 17 février 2013 à la tête de l’Équateur, lui a même dédié sa victoire. « C’est l’occasion de dédier aussi la victoire à ce grand leader latino-américain qui a transformé le Venezuela, à ce grand ami Hugo » a-t-il dit. Pour lui, « le triomphe de la “révolution citoyenne” équatorienne accompagne le triomphe de toutes les révolutions du continent et bien sûr, la révolution bolivarienne au Venezuela ». La Patria Grande [1] défendue par Hugo Chavez lui est reconnaissante du courage et de la solidarité dont il n’a cessé de faire preuve.

Dans la construction de son socialisme bolivarien, le Venezuela a réussi le long de ces quatorze dernières années à avoir le plus haut taux de scolarisation du continent, mais également les meilleurs indicateurs de l’assistance sociale. Ainsi, un demi-million de retraités privés de ressources auparavant bénéficient désormais d’une pension. Le pays a également le plus vaste et le plus moderne système de santé intégrale après celui de Cuba. Dans de nombreux secteurs stratégiques, Chavez n’a pas hésité à exproprier des entreprises privées ou anciennement privatisées au profit des intérêts publics. Parmi les plus emblématiques on retrouve Conviasa, la compagnie aérienne, la Banque du Venezuela, Invepal, l’industrie du papier, Sidor, pour la sidérurgie, Conferrys, pour le transport maritime, Cantv, pour la téléphonie, etc. Ceci devrait être une inspiration pour les peuples d’Europe dont les gouvernements ne cessent de tout privatiser sans que les peuples s’en trouvent mieux, bien au contraire !

En matière de ressources énergétiques et de pétrole en particulier dont le Venezuela abrite la première réserve mondiale, Petroleos de Venezuela SA (PDVSA) est devenue l’une des plus grandes industries pétrolières au monde.

L’Argentine suit la même voie avec la récente renationalisation de YPF, filiale du groupe pétrolier espagnol Repsol, au grand dam de l’Espagne. La Bolivie d’Evo Morales vient de nationaliser Aena et Abertis,deux firmes appartenant à Iberia, ce qui n’a pas manqué de provoquer le courroux de l’Espagne qui a même évoqué la « reconsidération » des relations entre les deux pays e, parlant d’une décision « inamicale ». Et ce ne sont que quelques exemples.

Le blocus contre Cuba s’affaiblit de plus en plus, et l’Équateur de Correa avance inéluctablement vers une réforme de l’État basée sur le rejet de l’ancien modèle des privatisations.

Grâce à la voix combative de Chavez et à la renaissance de la conscience bolivarienne, l’Amérique Latine s’est embrasée. Presque tous les pays du continent ont décidé d’emprunter le chemin contraire de celui proposé par la globalisation néolibérale. Au lieu de reproduire des schémas qui ont mille fois prouvé leurs échecs, l’Amérique latine ouvre de nouveaux chemins. Là, on a déterré Marx du tombeau idéologique où certains ont voulu l’inhumer. Hugo Chavez n’a pas hésité à se battre pour construire un nouveau modèle avec les mal nommées « vieilles idées » marxistes, socialistes, et bolivariennes, remises à jour. Ce qu’il appelle le socialisme du 21ème siècle est un modèle qui fonctionne et qui fait des petits.

Il est aujourd’hui clair que la révolution bolivarienne, aux mains du commandant Chavez, est à la tête d’une bataille planétaire.

Compléter l’analyse avec Kontre Kulture :

Notes

[1] La Grande Patrie, pour parler de l’Amérique latine.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #349615
    le 06/03/2013 par ordekestion
    Hugo Chavez et la bataille planétaire

    Chavez ayant rejoint Dieu, l’empire peut avoir peur.

     

    • #349907
      le 06/03/2013 par La Souris Déjantée
      Hugo Chavez et la bataille planétaire

      Attention tout de même à ce que l’empire ne réitère pas ces exploits du passé.
      "L’empire peut avoir peur" je ne pense pas que la peur vont les tourmanter beaucoup, ils ont probablement anticipés le départ de ce grand et brillant résistant.
      Restons tous vigilants le futur (même proche) n’est peut etre pas écrit mais l’ésquisse de leurs projets est déjà programmés.
      http://www.dailymotion.com/video/xe...

      Para la libertad de los oprimidos, Comandante


  • #349731

    En forme de testament :
    à la Chavez !
    http://www.dailymotion.com/video/xa...

     

    • #349802
      le 06/03/2013 par taany2
      Hugo Chavez et la bataille planétaire

      JESUS est cité un grand nombre de fois dans le CORAN et être un disciple de JESUS n"est pas interdit non plus. Pour un lecteur de E&R s"appuyer sur la presse pour argumenter dans le vide me laisse dubitative


    • #349983
      le 06/03/2013 par francky
      Hugo Chavez et la bataille planétaire

      Excellente remarque, savoir qui on est et le faire savoir.... Tout l inverse du mondialisme en quelque sorte...


  • #349767
    le 06/03/2013 par anonyme
    Hugo Chavez et la bataille planétaire

    va-t-elle être continuée cette guerre ? Y aura-til quelqu’un pour reprendre le flambeau ?

     

    • #349940

      Oui !!!!!
      toi, moi nous...........
      Chavez était un homme comme toi, moi nous.....
      on ne pleure pas un combattant on reprends sont etandard et on
      AVANCE.....comme il la fait !


    • #349949
      le 06/03/2013 par chibani84
      Hugo Chavez et la bataille planétaire

      L’homme même pas providentiel ouvre un chemin. Le flambeau c’est le peuple qui le porte. Quelque chose me dit que les peuples d’Amérique latine après avoir connu les affres des dictatures pilotées par Washington et goûtés des responsabilités qu’imposent l’option bolivarienne ne tardera pas à faire son choix et à veiller à ce que cette voie soit respectée. Il faut descendre un peu plus dans le détail de la vie de ce peuple, fouiller un peu plus pour comprendre ce qu’est la démocratie, ce qu’est la gestion décentralisée des budgets et des décisions. On est loin de ce que nous vend la folle du poitou ou l’illuminé franc maçon dont le seul rôle est d’entretenir la confusion. La Gôôche oublie que dans le projet émancipateur, l’élément fédérant, celui du vivre ensemble repose au creux de l’idée de la conception de la nation, de la patrie. On est loin des chimères internationalistes. Notre Gôche a perdu en chemin, les conceptions socialistes. Ils en acceptent même le travailler le dimanche parce que référent religieux. Ils avalent le boa libéral dans leur folie antireligieuse. Alors même que les précurseurs du socialisme s’y référait. Le premier livre publié par Proudhon éviquait l’utilité de la célébration du dimanche, considérée sous les rapports de l’hygiène publique, de la morale, des relations de famille et de cité. Il n’opposait pas la famille , la cité, la nation. Se référer à Chavez montre le désarroi doctrinaire de cette pauvre gôche... Libé, les inrrock et maintenant les Pussy riot démontrent s’il le fallait encore combien notre peuple n’a décidément rien n’à attendre d’eux....


  • #349929

    A quand un tee shirt Viva Chavez ???


  • #349971
    le 06/03/2013 par anonyme
    Hugo Chavez et la bataille planétaire

    ce qui est éclairant c’est de voir dans les articles sur Maduro, l’appetit haletant : on sent les journalistes (et donc leurs commanditaires) avides d’espérer avoir enfin un Vénézuéla où les grans investisseurs internationaux vont pouvoir recommencer à faire des affaires, et un vénézuéla bien soumis aux USA et au FMI et toute la bande !
    ça les grignotte !
    ils aspirent à ce que que Maduro fasse comme Sadate qui en l’espace de deux décennies a détruit toute l’oeuvre de Nasser, et redonné une Egypte larbin des USA où il fait bon faire des affaires, et un peuple de nouveau soumis précaire et misérable

     

    • #355068
      le 12/03/2013 par Renada Laura Portet
      Hugo Chavez et la bataille planétaire

      Je souhaiterais même répondre à l’ensemble de ces commentaires car, pour une fois, les internautes m’apportent du baume au coeur.
      Soyons pragmatiques : je félicite particulièrement l’auteur de l’article (auquel je réponds) pour les données politiques précises qu’il donne. On en voudrait beaucoup d’autres qui démasquent toutes les erreurs et tous les mensonges dont on nous abreuve. Ce que disait Chavez, on le sentait par le coeur mais il nous manquait les arguments solides de la réalité de son action politique et sociale (qu’on nous travestissait complètement dans un sens négatif) pour pouvoir contrecarrer la nocivité de l’information "officielle").
      Un grand merci pour cette tribune et l’apport inappréciable qu’elle fait.


  • #350014
    le 06/03/2013 par François
    Hugo Chavez et la bataille planétaire

    Hugo Chavez à la droite de Jesus !

    et les botul et cie ils seront à la droite (ou gauche) de quoi ?!


  • #350023
    le 06/03/2013 par anonyme
    Hugo Chavez et la bataille planétaire

    il faut espérer que Xiomara Castro de Zelaya gagnera les élections au Honduras !
    http://www.resistenciahonduras.net/index.php?option=com_content&view=article&id=5420:xiomara-castro-grande-favorite-des-sondages-pour-les-presidentielles-au-honduras-&catid=108:actualites&Itemid=384
    (faut-il le lui souhaiter ? sachant que ça augmente ses risque de choper une maladie mortelle, de se "suicider" ou d’avoir un accident d’avion presidentiel)


  • #350056

    Quelle tristesse, quel chagrin, Puisse Dieu t’accepter dans son royaume.
    Toutes mes prières vont vers toi, tes proches et ton peuple.
    La cause perd un grand homme..
    le monde n’est plus tout à fait comme avant.
    il y a un temps pour tout, la tristesse, la colère, la rebellion.
    respectons les 7 jours de deuil décrétés au venezuela par solidarité, avant de laisser notre rage parler, de polémiquer.
    amitiés.
    mega


  • #350077
    le 06/03/2013 par BilDerMerde
    Hugo Chavez et la bataille planétaire

    je ne vous oublierai jamais MR CHAVEZ merci et que votre ame repose en paix


  • #350105

    Vous entendez sur Anal+(grand journal),la crapule de cohn-bendit qui salit Mr Chavez et la démocratie face a une personne qui connait mieux le bilan de Chavez et le contredit sur ses mensonges de sophiste.

    Ce "libéral-libertaire" a fait pareil sur De Gaulle.

    Après la mort de Chavez,j’ai la rage et si il se trouver devant moi...........quenelle de 200 dans la tête.

     

  • #350155
    le 06/03/2013 par Invité
    Hugo Chavez et la bataille planétaire

    Vous ne devriez pas plaisantez tout le temps dans les commentaires. Surtout pour les choses graves et d’honneur. La dérision permanente implique que l’on est en dépression nerveuse.

    J’ai eu les larmes qui me sont montés aux yeux, cela ne m’est jamais arrivé en apprenant la mort d’un homme publique.

    Que vive à jamais sa mémoire, et les idées socialistes du Venezuela.


Afficher les commentaires suivants