Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Humour : "MRAP-FN, même combat"

Ou lorsque certains esprits téléguidés n’ont d’autre issue que de réconcilier des ennemis pour justifier l’injustifiable... E&R


Qu’elle est donc curieuse, cette connivence des extrêmes à propos d’un ex sous-préfet !

De la part du FN, rien de bien étonnant à son attitude.

Ce parti politique héberge en son sein quelques nostalgiques de l’ordre brun, ceux qui pensent que globalement, l’armée nazie n’a pas été aussi inhumaine que cela sur le territoire français, ceux qui estiment que les étrangers sont partout et en trop grand nombre.

Accessoirement, il abrite ceux qui pensent qu’il y a décidément un peu trop de Juifs dans les médias.

Le FN, par la bouche d’un de ses dignes représentants, Wallerand de Saint Just, vient de protester contre la servilité et la brutalité de Michèle Alliot-Marie qui a limogé le sous-préfet de Saintes.

Il faut s’arrêter un peu sur l’accusation de servilité dont aurait fait preuve la Ministre de l’Intérieur. MAM est donc accusée d’être servile, c’est-à-dire de lécher les bottes, de se plier, de courber l’échine face à un groupe de pression. Cette expression est le symptôme de la résurgence du vieux fantasme du lobby juif, celui qui contrôle tout, de l’économie aux médias et à la politique.

Le Front National est dans la droite ligne de ses ascendants idéologiques. Les Juifs seraient donc, selon lui, cette peuplade étrange et exotique qui détient tous les pouvoirs, de manière occulte, ces personnages douteux qui ont fait les beaux jours de la littérature antisémite et qui font et défont les pays au gré de leurs intérêts.

Un communiqué de presse rédigé par un comité France Palestine ne dit pas autre chose : « Depuis de nombreuses années, cette clique pro-israélienne que l’on trouve dans tous les journaux, sur toutes les radios et télévisions prétend parler au nom de l’Humanité toute entière et s’auto érige en porte parole de valeurs universelles, en mètres étalon du genre humain et donne des leçons en tous genres - morale, savoir vivre, droit humanitaire, droit et pratique de la guerre » (sic).

En 2008, des mouvements ayant pignon sur rue, complaisamment relayés par les médias qu’ils dénoncent par ailleurs, peuvent, sans être attaqués par la justice, répandre la haine de cette « clique ».


Même discours


Les comités France Palestine que l’on retrouve en permanence dans les manifestations altermondialistes, parmi des gens de gauche convaincus et honorables dont ils cherchent la caution, tiennent le même discours que le Front National.

Le MRAP, lui non plus, n’échappe pas à ses vieux démons « aounitiens ». Cette lamentable affaire vient une nouvelle fois apporter la preuve que le mouvement antiraciste est dévoyé par une direction idéologiquement hautaine.

Et en plus, elle se pousse du col : « Le MRAP qui jouit, depuis 1974, du statut consultatif auprès du Conseil Economique et Social de l’ONU et participe, à ce titre, aux structures de consultation des ONG, condamne le limogeage de M. Guigue qui suscite sa totale incompréhension  ».

Pauvre MRAP qui ne comprend rien à rien depuis longtemps et exhibe ses titres de noblesse comme certains montrent leur rosette. Le fait d’avoir le statut consultatif auprès du conseil Economique et Social de l’ONU ne saurait être un vaccin contre la bêtise. Bien des ONG sectaires et religieuses ont également ce titre. Cela n’en fait pas des parangons de vertu.

Ce que le MRAP et le Front National, ce que les sites extrémistes comme « la banlieue s’exprime », Indymédia, Alterinfo, les comités France Palestine et autre CAPJPO ne veulent pas comprendre, c’est que le haut-fonctionnaire a le droit de s’exprimer. Il n’a pas en revanche le droit de proférer des mensonges nullement étayés.

Contrairement à ce qu’affirme le MRAP, il n’est pas reproché au préfet d’avoir publié une tribune, mais d’avoir affirmé dans cette tribune des choses fausses, basées sur des déclarations non vérifiées. Alexandre Feigenbaum le dit bien dans nos colonnes.

Libre à Guigue d’avoir ses opinions sur Israël. Libre à lui d’avoir l’approche qu’il veut sur le conflit du Proche Orient.

Tout citoyen a le droit d’avoir une opinion et de la défendre. Mais, lorsqu’on occupe le poste de sous-préfet, il y a un certain rang à tenir, des erreurs qu’il vaut mieux éviter de ne pas commettre.

Le MRAP, par ce communiqué, approuve les propos tenus par Guigue et instrumentalise son limogeage à des fins politiques.

« En mettant en œuvre, à l’encontre d’un de ses représentants, accusé de ne pas avoir respecté le devoir de réserve, une véritable manœuvre d’intimidation, le pouvoir en place démontre une nouvelle fois que la critique de la politique d’Israël relève d’un tabou qu’il est toujours dangereux de transgresser »
.

Faux, et les médias le montrent tous les jours. La critique d’Israël est quotidienne. Les appels au boycott également. Les Palestiniens, eux, échappent en général à toute accusation. Le MRAP noie le poisson avec cynisme.

Les médias, le monde associatif prouvent tous les jours que la critique d’Israël est non seulement la bienvenue, au nom d’on ne sait quel postulat idéologique (pour être gentil) mais c’est de plus un sport couramment pratiqué.

Il n’y a aucune exception, contrairement à ce qu’affirme le MRAP et la critique de la politique israélienne est omniprésente. Il est simplement demandé à un sous préfet de ne pas mentir, ou plus exactement de vérifier ses sources avant d’écrire.

Est-ce trop demander ? En apparence, oui. La haine anti-Israël se déchaîne sur les murs et sur les sites, jusque dans nos associations de lutte contre le racisme.

Le caractère terroriste de l’Etat d’Israël est maintenant bien implanté dans les esprits. Mais personne ne parle d’Etat terroriste à propos de l’Egypte, du Chili, de la Colombie, de la Russie, de la Chine.

Bien entendu, les armées de ces pays ne payent pas de snipers pour tirer sur les fillettes. En général, ils détruisent directement les écoles à l’arme lourde. C’est plus propre !

La question qui devrait se poser est bel et bien : qu’est ce qui pousse le MRAP et le Front National à prendre la défense d’un même homme ?

Poser la question, c’est presque y répondre.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #32754
    le 21/07/2011 par Shaina
    Humour : "MRAP-FN, même combat"

    Le Mrap et Rivarol, même combat quand il s’agit d’Israel.
    Quel a été mon etonnement de voir Rivarol pleurer en meme temps que le Mrap
    sur le sort de Gaza...ou plutot attaquer en meme temps Israel.