Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ikea ouvre un nouveau magasin à Valence : 400 emplois proposés... 20 000 candidatures reçues en 48h

La chaîne de magasins de meubles suédoise Ikea ne s’attendait probablement pas à rencontrer un tel succès lorsqu’elle a lancé le recrutement du personnel pour son nouveau magasin qui doit prochainement ouvrir à Alfafar, une commune de la province de Valence.

400 emplois ont été proposés en ligne. Mais le serveur de la société n’a pas pu faire face à l’enthousiasme qu’ils ont généré… Moins de 48 heures après leur publication, plus de 20 000 candidats avaient déjà postulé, ce qui a provoqué une panne du serveur. La société a mis en place un autre serveur, mais il s’est lui aussi effondré au bout de quelques heures.

« Nous avons eu une avalanche de candidatures. (…) Nous n’avions jamais imaginé que nous pourrions avoir autant de candidatures sur un délai aussi court », a déclaré Rodrigo Sanchez d’Ikea Espagne. Il précise que le nombre de candidatures recueillies pour ce magasin est 4 fois supérieur à celui qu’il a pu observer à chacune des ouvertures des 15 autres magasins espagnols. Et comme le délai pour poser sa candidature s’étend jusqu’au 31 décembre, ce n’est probablement pas terminé...

Mais pour les observateurs, cet incident est révélateur de l’état du marché du travail espagnol. Seulement 2% des candidats pourront obtenir un emploi chez Ikea, observe le journal allemand dDutsche Wirtschafts Nachrichten. « Il est trois fois plus difficile de trouver un emploi chez Ikea, que d’entrer à l’université de Harvard », commente le journal.

En Espagne, le taux de chômage est d’environ 26%, mais le chômage des jeunes représente le double de ce chiffre. Au sein de l’UE, il n’y a guère qu’en Grèce que la situation est pire.

Bien que le nombre de personnes sans emploi en Espagne ait baissé ces derniers mois, on en compte encore 4,8 millions. Selon Luis de Guindos, le ministre des Finances espagnol, la baisse du taux de chômage espagnol est principalement attribuable à de nouveaux emplois dans les secteurs de la construction et l’industrie. « Il reste un long chemin à parcourir », a averti le ministre, précisant que des mesures supplémentaires seraient nécessaires.

Selon une étude de PricewaterhouseCoopers, il faudra attendre 2033 pour que le taux de chômage en Espagne ne retombe à 6,8%, le niveau qui est enregistré ailleurs en moyenne dans l’UE, et qu’il faudra même 15 ans pour que le taux de chômage descende en dessous du seuil de 10% en Espagne.

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #626807
    le 13/12/2013 par The Slender-Man / Solidarité à Norbert Jacquet
    Ikea ouvre un nouveau magasin à Valence : 400 emplois proposés... 20 000 (...)

    Rentrer à Ikea pour gagner un salaire loin d’être faramineux et être espionné par ses supérieurs...

    Et mention spéciale pour la ruée vers l’emploi... C’est tout à fait étrange de lire cet information, je fais le parrallèle avec l’ouverture des soldes et les zombies qui se ruent pour acheter des articles soldés, maintenant c’est au tour des emplois...

    C’est sur, si jamais l’apocalyspe ( pas Divine, mais économique, militaire ou encore sanitaire ) avait lieu, alors tous ces films, ouvrages et jeux vidéo post-apocalyptique n’auront finalement rien d’une fiction malheureusement.

    The Slender-Man
    Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion


  • “il faudra même 15 ans pour que le taux de chômage descende en dessous du seuil de 10% en Espagne”

    Bon ben ça va, t’es diplômé d’un Master, t’es trentenaire, ça fait 4 ans que tu subies la crise... autour de 45 ans peut être que tu vas retrouver un boulot ...et de merde...et encore si le chômage baisse et ça on en est vraiment pas sûr !!!
    C’est à peu prés ça que ça veut dire ...

    Je crois que je vais monter une fabrique de corde où écrire un bouquin qui parle du suicide, y’a moyen d’un p’tit billet.


  • Oh il n’y a pas qu’en Espagne, à Clermont-Ferrand il ouvrent un Ikéa en août prochain, 160 postes et 2 000 candidats en en quelques semaines il ont été obligé de clôturé très vite les candidatures en septembre dernier. C’est bien moins qu’à Valence c’est sur mais les jobs en ce moment c’est vraiment pas Byzance.


  • Je viens de finir Le retour au standard or du Pr. Fekete et je vais me lancer dans Le travail et l’usure de Pound dans les jours qui suivent, et cette nouvelle illustre bien un point abordé par Antal Fekete : imprimer de la monnaie ça peut être utile, mais pas lorsque cela est dilapidé en aides en tout genre (chômage, etc.), il faut qu’elle soit investie dans la production de biens ou de services, ce qui aura pour effet de créer de l’emploi (chose sur laquelle les personnes au chômage se ruent massivement en temps de "crise"), créant ainsi une dynamique de consommation qui engendrera plus de production et plus de consommation, et ainsi de suite.

    Finalement ça me fait assez rire avec du recul, cette histoire du "les chômeurs sont des assistés". C’est assez facile de die cela, quand l’emploi n’est pas présent et que l’Etat fait tout pour collecter l’impôt pour le racket des banques et pour le jeter dans ce tonneau des Danaïdes que représentent les aides sociales.

    En regardant l’actualité ces derniers temps : la "crise" qui empire continuellement depuis plusieurs années et ne s’arrêtera pas d’empirer (justement parce que ce n’est pas une "crise" qui est par définition un phénomène aigu, mais bien un problème structurel chronique dans notre cas actuel), et les attaques de plus en plus féroces envers Soral, Dieudonné et ce(ux) qu’ils représentent ; je sens que l’on arrive à une période charnière de l’histoire de notre "mouvement", camarades. D’ici peu, nous ne sommes pas à l’abri de subir une manipulation du type "un détraqué foutant le feu à une synagogue en disant qu’il soutient Soral et Dieudo", bien évidemment orchestrée par l’Etat-profond.

    Oui, E&R et Dieudonné prennent de l’ampleur, je le vois autour de moi et je le sais (puisque je diffuse activement nos idées et qu’elles s’implantent pas mal), mais c’est justement quand on commence à penser que l’on peut avoir un destin et que les choses peuvent prendre de l’ampleur que la contre-attaque de l’ennemi se présente.

    Les prochains mois vont être cruciaux, je le sens.



  • « Il est trois fois plus difficile de trouver un emploi chez Ikea, que d’entrer à l’université de Harvard », commente le journal.



    J’ai eu envie de m’arrêter là. Comment faire croire en une phrase que monsieur tout le monde à sa chance en Université et pas chez Ikéa ... Cela représente bien la tournure de cette époque : venez avec vos 35 diplômes, mais n’espérez pas un boulot, vous reviendrez trop cher.
    Les médias quoi.


  • Tout le monde veut vendre du canapé en ce moment... À croire que c’est un métier intéressant... Que ne ferait-on pas sans le salariat !?


  • Vive "l’employabilité". A défaut d’avoir un travail, il faudra prouver que vous êtes capable d’en avoir un, attention, la nuance est subtile mais elle existe.


  • N’achetez pas leurs meubles de merde, dont la plupart ne sont meme pas en planches de bois, mais en aggloméré recouvert d’une pellicule "imitation bois" : achetez plutot aux enchères des meubles 19eme, en chène, qui sont bradés un prix dérisoire et qui pourront durer encore un ou deux siècles .


  • Il serait amusant de faire une étude sur "l’espérance de vie" d’un meuble Ikea : ça doit tourner autour de 5 ans au bout desquels il se retrouve sur le trottoir . Meme pas bon pour finir dans la cheminée car farci de saloperies chimiques .


  • 400 personnes ? Faudra bien ça pour expliquer à Mame Michu comment monter son étagère chinoise Gruntzen (en agglo véritable) en huit heures chrono sans utiliser d’aspirine.


  • Pas de doute, on est bien dans l’Union Soviétique Européenne !


  • Si vous lisez le livre "Maison toxique", vous comprendrez qu’il y a des entreprises qui vendent, en France, en toute légalité, des meubles cancérigènes. Enfin, j’me comprend ...

    Le moment est venu de défendre la culture française : la recherche de la Vérité et la quête de la Qualité des produits / services.

    Si nous ne voulons pas devenir tous des chômeurs, à court terme, le temps est venu de cesser de consommer des produits fabriqués à l’étranger ou des produits qui sont commercialisés par des entreprises dont les actionnaires sont majoritairement étrangers : des entreprises qui pompent de l’argent en France pour l’expédier à l’étranger.


  • oh ! des canapés rouge ikea !


  • Ce qui m’étonne (et m’exaspère le plus) est que l’empire Ik** ouvre de nouveaux magasins, la crise décidément n’affecte pas tout le monde ! Qui sont les cons qui achètent encore des m**de de ce type ? souvenez vous de cette tirade dans "Fight club" : "on fait des boulots qu’on déteste pour s’acheter des m**des dont on a pas besoin....".


  • Réjouissons nous pour ces 400 personnes qui vont trouver un travail même si je l’admets ce n’ai pas la panace mais pour tous ces jeunes et personnes aujourd’hui avoir un travail est bien plus important que tout, avant le salaire, les conditions, les taches… brefs c’est navrant mais c’est ainsi.
    IKEA pour bcp c’est aussi accéder à un travail que vous pourrez exercer car on ne va pas vous demander d’avoir fait de hautes études ou d’avoir une grande expérience pour exercer les taches demandées.
    Pour la plupart des gens qui sont aux chômages en Espagne c’est une porte qui s’ouvre car si le chômage est élevé en Espagne c’est aussi parce que ‘une grande partie de ces chômeurs non pas de qualification et l’expérience demandée.
    On continue à voir du mal à trouver, malgré la crise, des personnes qui répondent aux critères spécifiques dans certains secteurs et bien souvent les techniciens compétents avec de l¡expérience ne sont jamais au chômage crise ou pas !. En revanche sachez que bon nombre de gens ici sont sortie de l’école très jeunes, n’ont pas d’expériences ou travaillaient dans le bâtiment et se retrouvent sans emplois et n’en retrouverons certainement jamais plus.
    Il faut donc malheureusement se réjouir que IKEA s’installe la bas même s’ils profitent d’avantages fiscaux , comme bcp ils profitent de la détresse du pays investir dans d’excellentes conditions et malheureusement se sont bien souvent des entreprises étrangères qui se plaçant maintenant feront de très gros bénéfices demain , sur le dos de tous ces travailleurs mais pas le choix, c’est comme ca, la crise profitent aux gros, aux puissants et aux riches qui sont en train de se gaver en Espagne achetant des biens, des terrains a des prix impensable il y a encore qq années


  • L’autre jour dans une revue d’ici je lisais que les Français trouvent l’Espagne plus intéressante que certains pays d’Afrique du nord et de l’est pour vous dire que même si l’espagnole ne sent pas compte ce pays est presque vue comme un pays du tiers monde.
    Les fonds de pensions viennent d’acheter tous les logements sociaux de la ville de Madrid a 67000€ l’appartement, a la revente ou simplement en encaissant les loyers vous n’imaginez pas le beurre qu’ils vont faire, et ce n’est Madrid qui encaisse…
    J’ai travaille 5 ans a Alfafar en face de la ou ils construisent l’IKEA et peux vous assurer que certains polygones industrielles aux alentours sont complètement vides, heureusement que Ford continue à construire a Almusaffe car si non ca serait un désastre
    Les Espagnoles sont des battants très optimistes ils se relèveront mais au détriment d’une voir deux générations de perdues


  • """N’achetez pas leurs meubles de merde, dont la plupart ne sont meme pas en planches de bois, mais en aggloméré recouvert d’une pellicule "imitation bois" : achetez plutot aux enchères des meubles 19eme, en chène, qui sont bradés un prix dérisoire et qui pourront durer encore un ou deux siècles ."""

    il en est d’ikéa , comme d’hygena ,aviva , mobalpa ,schmidt , lapeyre , bricoman , bricodépôt , cuisinella ... blablabla ...

    J’ai meublé toute ma maison ancienne en chinant , trouvailles magnifiques sur le bon coin , et on peut faire non seulement d’excellentes affaires mais aussi de belles rencontres


  • Les jeunes espagnols sont des moutons !!!!
    pas de révolte, même plus de la rebellion gauchiste anticapitaliste en mousse. . .
    plus rien


  • On va enfin avoir un IKEA dans la Drôme, à Valence ?

    Ah non merde, c’est à ValenCIA en España et pas Valence en France... arrétez de franciser ce qui ne doit pas l’être !!!


Afficher les commentaires suivants