Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

Partie 1 :

Partie 2 :

En savoir plus sur les deux belligérants, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #338367
    le 22/02/2013 par Euro troll douébeul.
    Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

    Pour continuer à s’instruire et dans la même série :
    - la bataille de Kourks
    - l’opération Bagration
    - la bataille de crimée
    - la bataille du caucase
    - la bataille de Berlin.
    Sans la victoire soviétique, nous n’aurions même pas eu l’occasion de vivre les 30 glorieuses qui s’achèvent piteusement aujourd’hui : la guerre froide entre les USA et les Soviétiques nous a laissé un répit pour coaliser les occidentaux du haut de leur standard de vie fictif contre le bloc communiste. C’est fini, nos maitres nous raccourcissent la laisse et nous nous dirigeons vers "les heures les plus sombres de notre histoire". Enseigner Stalingrad et les victoires soviétiques qui ont anéanti le III reich, c’est faire oeuvre de résistance à la désinformation et au défaitisme.

     

    • #338401
      le 22/02/2013 par Ektorleressor
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      merde, qu’ est ce qu’ on a loupé alors ! ...


    • #338446
      le 22/02/2013 par Christophe B
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Ou pas...

      Comme le rappelait Degrelle , la défaite des "Vaincus" marque en réalité la fin du monde Blanc, et l’emprise définitive du monde americano sioniste sur le monde.


    • #338528
      le 22/02/2013 par SanoLaziale
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Christophe, ou pour y aller encore plus franchement : Maurras écrit en 1944 que « si les Anglo-Américains devaient gagner, cela signifierait le retour des francs-maçons, des Juifs et de tout le personnel politique éliminé en 1940 », et que soutenir les Alliés serait prendre parti « du mauvais côté ».


    • #338814
      le 23/02/2013 par Thomas M.
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Je pense qu’une guerre se préparait, celle qui a donné la guerre froide. L’allemagne était plus une surprise, une résistante malgré la diabolisation. Le seul pays qui n’était pas dirigé par les juifs et les maçons. Je pense être à même de démontrer que le 3e Reich n’avait pas de vues impérialistes et qu’il n’est pas à l’origine des hostilités germano-russes. La réalité du peuple n’est jamais celle du pouvoir.

      Je suis entrain de préparer un petit article et j’ai déjà donné quelques éléments sous l’autre émission sur la bataille de Stalingrad.


    • #338830
      le 23/02/2013 par D’1 coté les hyénes, de l’autre les moutons.
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Concernant l’emprise du monde américano-sioniste, la conquête et la soumission de l’URSS par les nazis aurait accélérer le processus. Le III éme reich a remboursé méticuleusement jusqu’à sa chute sa dette à la banque "internationale". L’industrie et la finance US étaient des plus imbriquées avec l’Allemagne nazie. L’Europe sous domination nazie aurait été une vaste colonie de rendement réduite à un semi esclavage pour certains, à l’esclavage total pour d’autres (slaves). Nous y allons avec un certain retard, du à la victoire soviétique, mais nous y allons des plus certainement. Seul opposant sérieux à l’Empire : encore la Russie.
      Stalingrad c’est pour nous un répit de 68 ans.


    • #338922
      le 23/02/2013 par †..mais mon p’tit coeur, lui, restera FRANCAIS !†
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      D’1 coté les hyènes

      Yalta, camarade...
      Yalta...


    • #339064
      le 23/02/2013 par euro troll
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      @mais mon petit coeur
      Yalta : Partage conduit de main de maître par Roosevelt (diminué certes) mais secondé par le fameux Harriman et toute la fine équipe aux commandes des USA à l’origine de la prise de pouvoir par les nazis. Contrairement à ce que l’historiographie dominante issue de ce même partage essaye de nous faire croire, derrière les trois représentants emblématiques présents à Yalta, ce sont des intérêts colossaux, des empires financiers , économiques et idéologiques qui s’affrontent, dont est central la possession de la bombe atomique par les USA, sans quoi rien ne peut être compris. Tout est chantage et partage inégal au détriment de l’URSS, qui héritera de la portion la moins évoluée, la moins industrialisée qui crée la valeur ajoutée.


  • #338380
    le 22/02/2013 par colonel dietrich
    Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

    excellent documentaire. Concernant cette bataille celle-ci ne constitue pas le tournant de la 2ème GM même si elle a été sanglante, la bataille décisive se joua à Koursk qui fut la plus grande bataille de tous les temps.

     

    • #338416
      le 22/02/2013 par Euro troll douébeul.
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Petit jeu qui conduit à la personnalité de Staline. Sans Staline : industrialisation/ collectivisation à marche forcée du pays, expulsion des éléments peu fiables dans l’état major de l’armée( affaire Toukatchevski), pacte germano-soviétique, modernisation de l’armée rouge ; l’union soviétique n’aurait jamais pu faire face au rouleau compresseur allemand.


    • #339517

      Le tournant de la guerre c’est l’aide MASSIVE americaine via Mourmansk, que les allemands n’ont jamais réussi à freiner.
      Les soldats russes mangeaient des rations de corned beef et se déplacaient en camion Ford. Faut aussi que cela soit dit...


    • #339583
      le 24/02/2013 par SpetsnazH
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      En fait vous avez faux tous les 3 dans ce cas-ci : le tournant décisif contrairement aux croyances les plus communes n’est ni Stalingrad, ni Koursk, ni le siège de Leningrad, mais bien Moscou ! En effet non seulement ce fut le premier echec de la Blietzkrieg mais cela brisa le plan originel d’Hitler. Il savait en commençant cette guerre à l’Est que du fait de la taille du front et de la quantité de ressources à sa disposition (toutes immenses qu’elles soient), il lui fallait absolument obtenir une victoire relativement rapide après l’attaque surprise de fin Juin : en moins de 6 mois ! La guerre durerait-elle plus longtemps alors c’était donner le temps au Soviétiques de savuer leur pouvoir, garder leur organisation, les laisser déménager les usines dans l’Oural, leur permettre de se regrouper, se réorganiser et passer éventuellement à la contre-offensive... C’est exactement ce qui s’est passé ! Le tournant de la guerre est bien donc l’echec devant Moscou. Sur cela Staline ne s’était pas trompé en donnant comme leitmotiv :"За нами Москва !" : "Derrière nous, Moscou !".


    • #339620
      le 24/02/2013 par Vision_objective
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      @Crispus

      L’aide du prêt-bail a fortement été exagérée après-guerre, d’une part justement pour réduire le prestige de l’Union Soviétique victorieuse dans l’esprit collectif (surtout en Occident) et par là même augmenter celui des Etats-Unis présentés comme l’hyperpuissance victorieuse absolue, cette thèse est notamment défendue par Degrelle (brillant par ailleurs) et d’autres nostalgiques du "nouvel ordre européen" dont l’amour propre ne permet pas d’admettre que des "barbares rouges" (tels que présentés par la propagande de l’Axe) aient pu les battre à plate couture, d’autre part l’aide US ne constituait que un peu plus de 10% de l’effort de guerre soviétique et enfin celle-ci n’était pas gratuite, elle était payée en or par les soviétiques au début et ensuite l’Union Soviétique a envoyé plusieurs centaines de convois de minerais stratégiques vers les US. Certes l’URSS ne serait sans doute pas arrivé jusque Berlin sans cette aide (en particulier les camions et matériel roulant) en avril 45, mais ils auraient réussi à chasser les forces de l’Axe du territoire soviétique, tellement l’art opératif soviétique (au niveau stratégique, pas tactique) était supérieur à partir de 1943. Ceux pour qui l’aide américaine a été cruciale sont les Britanniques dont 40% de l’effort de guerre était du à cette aide (non-gratuite aussi avec fin de payement de dette en 2005 !). Faut arrêter avec cette "aide par Mourmansk" ayant "donné" la victoire aux soviétiques !


  • #338435

    Si Hitler n’avait pas fait une fixation sur la Russie et sur Staline il aurait conservé l’Europe de l’ouest. Son erreur fondamentale a été de ne pas comprendre que Staline aussi en avait après les juifs, lesquels, bien qu’ils grouillaient autour de lui, se faisaient systématiquement purger et ne pouvaient survivre s’ils étaient sionistes.
    Pour ma part je suis intimement convaincu que Staline était un nationaliste infiltré, qui peut être même en secret avait de la sympathie pour Hitler et ses idées. Je rappelle que c’est Staline qui, par exemple, a créé la "sionologie" (vérifiez sur wikipédia), une science d’études du sionisme qui consistait à considérer que les vrais nazis étaient en fait les sionistes, théorie reprise notamment aujourd’hui par le Parti Anti Sioniste de Ghouasmi.

     

    • #338770
      le 23/02/2013 par Isaac Goldenschluks
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      On ne sait pas au juste si Staline a toujours été antisémite ou bien s’il l’est devenu. Le fait est que son antisémitisme ne s’est manifesté que tardivement, un peu avant la guerre. Mais, pendant la guerre, on constate que l’Armée Rouge a, en général, protégé les populations juives en procédant à leur évacuation dans la partie orientale de l’Union Soviétique. On peut penser que cette sollicitude était intéressée, car l’aide alliée ( américaine, surtout ) devait être subordonnée à cette politique de protection des juifs.
      Certes, au lendemain du conflit, son antisémitisme s’est manifesté sans fards, mais QUI -juif ou non-juif- pouvait parier longtemps sur sa survie dans l’ombre de ce paranoïaque ?


    • #338821
      le 23/02/2013 par D’1 coté les hyénes, de l’autre les moutons.
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      @isaac goldenbar
      Avec des si et aussi peu d’informations autres que la traditionnelle propagande communautaire, on peut dire tout et surtout n’importe quoi sur Staline.


    • #339441
      le 23/02/2013 par Mitch Buchannon
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Je pense qu’il est surtout extrêmement difficile de dresser un portrait psychologique de Staline.

      Il était terriblement imprévisible ! C’est pour ça qu’il terrorisait tout le monde ! Tu pouvais être son ami de 30 ans et te retrouver au goulag le lendemain juste à cause d’un rêve bizarre qu’il avait fait sur toi la nuit d’avant !!

      On l’a vu inviter à dîner, chez lui, des détenus politique de longue durée, le soir même de leur libération !!

      Il faut lire "Staline, la cour du tsar rouge" de Montefiore ! Y’a des anecdotes édifiantes !!

      Ce type est impossible à cerner. Bien plus difficile qu’un Hitler par exemple, qui lui était cohérent dans sa politique, dans ses amitiés, dans ses alliances etc....Enfin apparemment ! :))


    • #339630
      le 24/02/2013 par lumpenproletariat
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Peut être que cela vous intéressera...
      http://www.dailymotion.com/video/xs...


  • #338464

    Superbe reportage et magnifiques commentaires (ca nous change de Kassowitz). J’ai relevé cette pépite "Stalingrad , symbole de l’industrie lourde ,ou les usines étaient autant de cathédrales à la gloire du communisme" Ca c’est du lyrisme !


  • #338493

    Excellente idée de poster cette série de documentaire "les Grandes batailles" de Daniel Costelle et Henri de Turenne qui date de l’époque de l’ORTF !

    En tant que grand connaisseur des documentaires sur la seconde guerre mondiale (je parle de l’aspect militaire, les "points de détail" je m’en cogne), je peux vous dire que le slogan jusqu’ou va t’on descendre s’applique tout particulièrement à ce type de documentaire historique.

    Avant, époque ORTF, on avait ce documentaire là : noir et blanc, mais ultra-précis au niveau du moindre détail historique, avec des témoignages de gens (souvent francophones) ayant participés au combat dans tous les camps, de véritables analyses stratégiques et géopolitiques, des explications sur des cartes d’Etat-Major, des images de scène très variées et finalement très belles malgré le noir et blanc, très réelles et prenantes, une narration élégante (comme à l’époque), agréable et simple d’accès, traitant des différentes étapes de chaque bataille par ordre chronologique.

    Aujourd’hui, époque TF1, on a droit à une espèce de merde américaine immonde appellée "la guerre en couleur", qui est aux documentaires d’époque ce que Mc Do est à la restauration ou ce que le dernier tarantino est aux westerns. Enormement d’erreurs et d’approximations, de l’émotionnel, très peu de descriptions sérieuses et compréhensibles du déroulement des batailles, mais plutôt des mises en scène hollywoodiennes avec images de gentils GI qui donnent du chocolats et des chewing-gum à des gamins tout souriants, des musiques grotesque de type BO de Soldat Ryan en fond sonore, une narration de mauvaise qualité sur le fond comme sur la forme et une traduction en VF faite à l’arrache par des mecs peu motivés. Bref de la merde, dont le prochain développement est probablement "la guerre en 3D" avec Kassovitz en narrateur et ajout d’effet spéciaux et d’image de synthèse en arrière-plan.

    Merci ER de nous rappeler ce qui se faisait à l’époque en la matière !

    La bataille de Moscou est un de mes épisodes préférés de la série (tapez bataille de moscou dans youtube), mais je vous les conseille tous.

     

    • #338683
      le 23/02/2013 par Florian Geyer
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Tares ,

      Bien envoyé ! Les documentaires d’aujourd’hui sont soit colorisés dans le style Derryck , brun vert ( voir ce qu’a dit Soral sur ce feuilleton ) soit colorisés à la Andy Warhol : SA habillés en brun jaune , Göring en bleu turquoise , toute l’armée alllemande habillée en gris souris, les panzers en vert sapin , l’armée rouge en uniformes vert pistache et les blindés idem ... Sans oublier les commentaires grandiloquents et moralisateurs d’intermittents de séries télé à la Kassowitz qui se prennent pour Bossuet .

      Rendez nous Costelle et Turenne ! Rendez nous aussi Nounours et Guy Lux , celà nous changera de la vulgarité !


  • #338497

    Beaucoup pensent que le véritable tournant de la guerre est la bataille de Moscou ou plus exactement la contre-offensive soviétique lancée le 5 décembre 1941 contre les nazis arrivés à bout de force à Krasnaïa Poliana (20 km du Kremlin) !

    Début janvier 1942, Hitler sait qu’il a perdu la guerre...

    Pax +

     

    • #338992

      Effectivement, c’est d’ailleurs la plus grande bataille de tous les temps en nombre d’hommes et matériel engagé.
      L’épuisement de l’armée allemande, la terriblement efficace DCA de Moscou, l’hiver russe, la résistance acharnée des russes se sacrifiant sans broncher, et la merveilleux plan tactique de Joukov, tout cela aura contribué à la défaite nazie devant Moscou. Cette bataille n’est jamais mise en avant parce que l’histoire est avant tout affaire de propagande. Staline a fait des erreurs monumentales avant cette bataille, ensuite après, en voulant continuer la contre-offensive. Elle n’a donc pas été glorifié par la propagande communiste. Les russes à ce moment-là de la guerre étaient vraiment tous seuls. Elle n’a pas été mise en avant non plus, peut-être en partie pour cette raison, par la propagande capitaliste. A noter la grande résistance russe à Smolensk qui fait partie de cette bataille de Moscou que personne ne connaît en dehors des spécialistes. Elle aura joué le même rôle que Borodino, une défaite mais qui épuise trop les forces restantes, le commencement du début de la fin...


    • #339092
      le 23/02/2013 par D’1 coté les hyénes de l’autre les moutons
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      @thomas
      Dans les milieux informés, tout le monde sait que les nazis ont perdu en URSS dés janvier 1942 en ne pouvant pas appliquer la blitzkried. Ce qui éclaire les conversions soudaines de certains à de Gaulle et à la résistance....


  • #338511
    le 22/02/2013 par Ivanovlad
    Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

    Excellent documentaire !

    Il est important de noter aussi que l’aide occidentale à l’URSS dans le cadre du programme Lend-Lease (Prêt-Bail) est bien souvent surestimée.
    Non-seulement 85% des soldats allemands tombés sur le champ de bataille le furent sur le front de l’Est (autant dire que les anglo-américains ont tout fait pour laisser s’entretuer le plus longtemps possible les deux États continentaux et anti-libéraux allemands et russes), mais le soutien occidental en matériel de guerre à l’URSS équivalait pendant toute la durée de la guerre à seulement 3 ou 4 mois de production industrielle dans les usines d’armement soviétiques de l’Oural.
    L’écrasante majorité des armes employées par l’Armée Rouge provenait de l’industrie soviétique. De plus, les armes envoyées par mister Churchill et Roosevelt à l’URSS étaient de piètre qualité (chars Valentine, Churchill-Crocodile, Stuart, tous destinés à l’export donc moins performant que les originaux, et définitivement obsolètes comparés aux KV et T-34 russes).
    Staline ne demandait donc pas une aide directe (il n’en avait pas besoin vu la qualité des armes qu’on lui envoyait), mais il réclamait effectivement un deuxième front à l’ouest, parce qu’il avait l’impression -à juste titre- de subir toute la fureur germano-européenne contre lui seul pendant que les américains, après avoir financés l’ascension au pouvoir de Hitler, se contentaient tranquillement outre-atlantique à combattre le Japon, moins armé, moins développé et beaucoup plus vulnérable que l’Allemagne.

    Malheureusement, avec le plan Marshall qui réduisit à néant notre souveraineté (malgré la parenthèse gaulliste), il aurait peut-être mieux fallu que les américains ne débarquent pas sur nos plages (vu que l’Allemagne nazie commençait à vaciller dès l’année 1943).

     

    • #338686
      le 23/02/2013 par Florian Geyer
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Ivanovlad !

      Vous poussez beaucoup ! n’êtes vous pas un fils naturel de Maurice Thorez ?


    • #338836

      @ivanovland
      Tout à fait exact.
      Mais c’est la guerre froide et l’instauration d’un monde bi-polaire qui a permis aux occidentaux de profiter de décennies de croissance et d’élévation du niveau de vie. Période échue avec la chute du communisme.


    • #338878
      le 23/02/2013 par bobforrester
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      bonjour

      Tout à fait exact Ivan ,les chiffres sont publics et donc accessibles !Pour connaitre l’impact de la dérouillée subie par les "surhommes" hitlérien consulter la presse de l’époque et les échos du formidable espoir exprimé dans les camps de concentration où crevait de faim et de maladie mon père ( passeur capturé par les flics français et remis par eux aux nazis !) . Quant aux Juifs tout le monde sauf les anti sémites primates savent que les soviétiques les ont protégé partout où ils ont dérouillé la barbaresque teutonne et le fameux "procès des blouses blanches" est surtout un montage occidental à destination des masses pour les détourner du socialisme fut il stalinien ! Il y a encore des néo nazis qui semblent ne pas encore avoir compris que la contradiction principale oppose non les juifs et les goys mais les tenants du capital financier et nous ! Comme il est rappelé ici , les banquiers américains ont toujours eu d excellents rapports avec la finance nazie guerre ou pas , avant , pendant et après ! Rockfeller et Morgan ne sont pas juifs à ma connaissance ! Pointer le capital juif exclusivement revient à absoudre le capital goy donc se faire complice d’une fraction du capital financier ! Mais c est peut être le but ?


  • #338591
    le 23/02/2013 par baked beans
    Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

    bis zum letzen mann. reposez en paix. Je suis content d’avoir vu un perspective francophone plus pointu que les emissions du "History Channel" americain.

     

    • #338672
      le 23/02/2013 par Florian Geyer
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Avec le recul , on peut vraiment dire que Stalingrad signe la fin de l’européen .
      Dans 50 ans les seuls blancs seront à l’est . Adolf l’avait cyniquement dit en 1945 dans son bunker ...


    • #338847
      le 23/02/2013 par baked beans
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      En parlant de la fin de l’occident les anglophones parlent du phenomene de la cygne noire. Je n’ai pas trouve’ de traduction en francais pour la definition. En gros un pourcentage de la population se sacrifie pour la survie du tribu. L’histoire est rempli d’exemple. Souvent des hommes, morts pour rien. La theorie de la cygne noire indique que des choses imprevisibles ont des effets enormes a ceci vous ajoutez le mondialisme et la technologie est tout peut sembler apocalyptique. Si E & R pourrait faire un article la dessus ca pourra augmenter la morale des gens confus et nous mene’ directement a une reconciliation nationale plus vite.http://en.wikipedia.org/wiki/Black_...


  • #338730

    En n’écoutant pas son état major, en envoyant délibérément son armée au massacre, en oubliant la mésaventure de Napoléon en Russie... on se demande si Hitler était un agent à la solde des Etats-Unis et de l’Angleterre ou voulait-il vraiment la victoire des Allemands ? Il y a beaucoup de choses bizarres dans cette bataille de Stalingrad et bien sûr dans cette 2ème guerre mondiale comme par exemple la mort de Hitler et de sa femme. Y a t-il eu vraiment suicide et incinération ou tout simplement ont-ils été exfiltrés par les alliés ?? En tout les cas cette bataille en tuant des centaines de milliers de Russes et d’Allemands a beaucoup profité aux Etats-unis et à l’Angleterre comme l’a été la guerre Iran-Irak.

     

    • #338823
      le 23/02/2013 par D’1 coté les hyénes, de l’autre les moutons.
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      Faut arrêter le LILLET.


    • #338894
      le 23/02/2013 par baked beans
      Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

      il etait drogue’ par le docteur Morell, est devenu dependant et avec la pression de la guerre a pris de plus en plus de mauvaises decisions. le poisson pourri toujours par le tete. http://www.fpp.co.uk/books/Morell/i... il y a le lien en italien, anglais et en allemand mais malheureusement rien en francais. David Irving est fiable comme auteur malgre’ de nombreux poursuites judiciaires. Personne n’est sorti indemne de la deuxieme guerre. Il n’y a pas d’echelle de souffrance.


  • #338841

    Concernant l’arrivée de soldats US en Angleterre et le débarquement en France voir la série :
    LA FACE CACHEE DES LIBERATEURS.
    Y compris la fâcheuse tendance des USA, toujours actuelle, de bombarder allégrement et sans discernement les populations civiles et les centres historiques.


  • #339080
    le 23/02/2013 par Thomas M.
    Il y a 70 ans : la bataille de Stalingrad

    Une chose me vient à l’esprit : le stalinisme est-il revenu à la mode avec l’arrivée de la "gauche" au pouvoir ? il est vrai qu’il faut combattre la menace homophobe et rappeler ce que sont les "heures les plus sombres de notre histoire".


Afficher les commentaires suivants