Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ils refusent de faire vacciner leur enfant : des parents condamnés en appel

Un père et une mère, acquittés en 2011, ont été condamnés en appel pour avoir refusé de faire vacciner leur enfant contre la polio, peut-on lire samedi dans Le Soir.

Les parents de l’enfant doutent de l’efficacité du vaccin et estiment qu’il comporte des risques d’effets secondaires graves. Ils avaient été acquittés en 2011, leur avocat invoquant la loi sur les droits du patient qui lui garantit de pouvoir refuser tout traitement sur lequel il n’a pas été dûment informé et sur lequel il n’a pas marqué son accord.

Les parents ont aujourd’hui été condamnés par la cour d’appel du Mons, qui estime au contraire que la loi autorise à prendre des mesures « pour prévenir et combattre les maladies transmissibles présentant un danger général », évoquant « la protection de la santé publique ». Le jugement estime que c’est parce que l’obligation protège un intérêt général qu’elle doit « prendre le pas sur l’intérêt particulier du patient ».

Si la cour d’appel avait confirmé l’acquittement, tous les parents auraient pu s’en servir pour refuser le vaccin de la polio, mais auraient également pu s’en servir pour refuser l’obligation faite par l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) d’imposer plusieurs vaccins en cas d’accueil dans un milieu collectif, indique le quotidien.

Les parents ont introduit un pourvoi en cassation.

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • dormons citoyens, on pense et decide pour nous !!


  • QUOI !!!!#*¥¿¿ ????
    C’est de la dictature. Ça commence comme ça et on fini tous avec leur puce RFID dans l’C..

     

  • He oui ! Tout résident de ce royaume sodomite, un brin observateur, vous confirmera la dérive dictatoriale de ce régime d’enculés. On n’a plus le droit à rien, sinon celui de se dégénérer. État de drwâââââ cela s’appelle.


  • Et oui, la santé publique prendra le pas sur les libertés individuelles. Et quand tout sera bien intégré dans la tête dans gens, ils pourront trouver une occasion pour piquer tout ceux qui dérangent.

    C’est ce que je répète dans différents commentaires. Ce sentiment d’être prisonnier d’un corps (société) dont on sait que la tête est pourrie (oligarchie). Fumisterie d’un lobby ultra-puissant dont on n’a plus à démontrer les méfaits depuis longtemps.


  • aujourd’hui les vaccins obligatoires et demain, les suppositoires ?

     

  • celui qui à tourné demolition man était un visionnaire, la puce rfid approche à grand pas
    ....


  • Cet article manque un peu de precision, eneffet il ne nous dit pas a quoi ils ont etaient condamnes.
    Je m’inquiete un peu parce que moi meme ayant un enfant de 9 mois, que j’ai pas vacciner, sachant que l’industrie pharmaceutique est dirige par des personnages qui pour eux la vie humaine en particulier celles des goys, n’est pas une priorite, c’est le moins que l’on puissent dire.
    Si il y a des personnes dans mon cas, merci de me renseigner sur les risques qu’encourent les parents mais aussi comment ca se passe au niveau ecole.
    Merci.

     

    • Tu n’est absolument pas obligé de vacciner tes enfants. J’en ai deux ( 15mois et 3ans et demi ) zero vaccin.
      L’astuce est simple : le seul vaccin obligatoire est le DTP, or celui-ci n’est plus commercialisé depuis juin 2008, maintenant il est vendu avec adjuvant ( hepatite B ). Donc tu es parfaitement en droit de demander ce vaccin SEUL, le medecin etant dans l’impossibilité de te le fournir il te fera un document qui peut etre presenté a l’ecole pour expliquer le fait que ton enfant n’est pas vacciné. Il existe une autre variante, faire declarer ton enfant allergique a l’alluminium.
      Dans tout les cas, apres vaccination il faut tres rapidement faire un cataplasme à l’argile qui va absorber jusqu’à 90% du produit. Et le mieux reste encore ne pas scolariser ses enfants !
      En matière de vaccinations, les pressions sont énormes, et la censure efficace, mais les citoyens sont de plus en plus informés et responsables, et cela ne plait pas à la nomenklatura médicale qui sort vite de son chapeau les grands mots comme "irresponsableds". Il n’y a pas de soucis à se faire, si vous connaissez un peu les dessous des vaccinations et si vous posez les questions qui fâchent, les pressions vaccinales se dégonflent vite !


    • Merci beaucoup jelena, pour toute ces informations, un ami m’avait donne le num d’un docteur antivaccin qui pouvait eventuellement "regler ce souci", mais il ne repond plus et a quasiment disparu.
      Je connaisse pas le cataplasme, mais je vais essaye les autres astuces, c’est vrai que l’ecole ne sert pas a grand chose, mais deja que pour beaucoup dans mon entourage je passe pour un parano, parce que contre les vaccin, si je ne scolarise pas mon enfant qu’est ce qu’on va dire , encore merci en tout cas pour votre bienveillance.