Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immersion dans la jeunesse dorée française

La jeunesse dorée a bien de la chance, elle s’éclate et suscite des jalousies : ses conditions de vie sont optimales et elle peut voir l’avenir en rose. HG Wells, dans la Machine à explorer le temps, parlait des Eloïs et des Morlocks. Grâce au libéralisme qui envahit la surface de la Terre, on en est un peu là. Voici le résumé de l’ouvrage par Wikipédia :

« Le voyageur du temps commence son récit en décrivant le monde de l’an 802 701. La Terre est habitée par les Éloïs, descendants des hommes. Androgynes, simplets et doux, ils passent leur temps à jouer tels des enfants et à manger des fruits dans le grand jardin qu’est devenue la Terre. À la surface de celle-ci, ne subsiste plus aucune mauvaise herbe, ni aucune autre espèce animale. Le monde semble être devenu un paradis.
Toutefois l’explorateur du temps ne tarde pas à se rendre compte que cette apparente harmonie cache un terrible secret. Des puits menant à des systèmes d’habitations souterraines sont répartis un peu partout, et un bruit de machine s’en échappe. C’est sous terre que vit une autre espèce descendante aussi des hommes, les Morlocks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne supportant plus la lumière à force de vivre dans l’obscurité. La nuit, ils vont et viennent à la surface en remontant par les puits, pour kidnapper des Éloïs dont ils se nourrissent, devenus ainsi leur bétail à leur insu. En explorant l’un des "puits" qui conduisent aux habitations souterraines des Morlocks, il découvre la machinerie et l’industrie qui rend possible le paradis dans lequel vivent les Éloïs à la surface. Il en déduit alors que l’espèce humaine a évolué en deux espèces différentes : les classes fortunées sont devenues les Éloïs oisifs, et les classes laborieuses piétinées sont devenues les Morlocks, brutaux et craignant la lumière. »

 

On ne va pas s’étendre sur l’injustice fondamentale de la distribution hasardeuse des chances à la naissance, si hasard il y a. Il y aura en revanche toujours des riches et des pauvres, ça on peut en être sûr, comme le Christ l’annonçait il y a 2 000 ans.

Aujourd’hui, la coexistence entre riches et pauvres, hyperclasse mondialisée et sous-prolétariat mondial, fonde ce qu’on appelle la nouvelle lutte des classes, qui en fait n’a jamais changé. C’est comme la rencontre entre les masses d’air froid et les masses d’air chaud qui sont à l’origine des tornades. En langage politique, on appelle ça une révolution. Mais la politique a sa propre complexité, puisque les révolutions n’apportent pas forcément la justice. On peut dire sans trop se tromper que l’augmentation de la classe moyenne, ni riche ni pauvre mais ayant satisfait ses besoins fondamentaux, va dans le sens de la justice sociale. Or que voit-on aujourd’hui en France, dans ce pays historiquement en pointe en matière de droits sociaux ? Une contraction de la classe moyenne au profit des riches et des pauvres, de l’hyperclasse et du sous-prolétariat. C’est une dévolution, un retour en arrière.

Que la jeunesse dorée se rassure, elle ne risque rien, personne ici ne veut sa peau : l’histoire nous apprend qu’en éliminant les riches, on n’élimine pas la richesse ou l’injustice sociale, on crée à son corps défendant une nouvelle classe de riches. Ce fut le cas en URSS avec la bureaucratie communiste et en Chine avec les princes rouges, ces enfants de la Révolution qui finirent par prendre les commandes du pays et qui s’enrichirent de manière capitalistique tout en maintenant le peuple dans un communisme autoritaire. À ceci près qu’en Chine, une classe moyenne est née qui ne souffre plus de la faim. Les Chinois ont désormais faim d’autre chose : de considération et de pouvoir. Ils veulent bouffer les Américains !

Dernière chose, et pas des moindres : le fait que la jeunesse dorée bénéficie de la meilleure éducation possible ne garantit pas son génie. On le sait, le génie surgit là où on ne l’attend pas. La Vie est peut-être plus juste qu’on ne le croit.

 

Riches et pauvres, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

92 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2255873

    Mon père était un fils à papa ou plutôt à maman : sa mère avait un atelier de maroquinerie employant 15 ouvrières . C était pour mon père un harem ou il choisissait ad libitum... je n ai pas eu cette chance . Jeune et plein aux as : l idéal .

     

    • #2255941
      le 11/08/2019 par Idealiste incompris ou incomprehensible
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Jeune et plein aux as est souvent la premiere cause de production des effemines et des faibles. Donc c’est quand meme un ideal de jouisseur, de petit adam qui reve de retourner au paradis alors qu’il trebuche sur les racines qu’il n’a jamais appris a enjamber...
      Quel ideal... un truc de 68ards, j’imagine...


    • #2256054

      Idealiste incompris ou incomprehensible a écrit
      "Donc c’est quand meme un ideal de jouisseur, de petit adam qui reve de retourner au paradis alors qu’il trebuche sur les racines qu’il n’a jamais appris a enjamber"
      Non, parce que dans ces milieux là les parents s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants ce qui fait que ces derniers sont mieux armés pour affronter la vie que les prolos dont l’éducation ,elle ,est souvent laxiste. Sans éducation vous n’allez rien enjamber du tout.


    • #2256056

      Idealiste incompris ou incomprehensible a écrit
      "Donc c’est quand meme un ideal de jouisseur, de petit adam qui reve de retourner au paradis alors qu’il trebuche sur les racines qu’il n’a jamais appris a enjamber"
      Non, parce que dans ces milieux là les parents s’investissent à fond dans l’éducation de leurs enfants ce qui fait que ces derniers sont mieux armés pour affronter la vie que les prolos dont l’éducation ,elle ,est souvent laxiste. Sans éducation vous n’allez rien enjamber du tout.


    • #2256240

      Permettez-moi de vous dire que c’est avec la mentalité de merde que vous déclinez dans votre commentaire que la France est un naufrage...
      Jeune et méritant : l’idéal

      Votre phrase traduit toute la perversité de notre époque... Oserais-je parier que vous avez plus de 55 ans et que vous lorgnez sur les copines de votre filles ou de votre fils...
      Si je devais résumer la teneur de votre propos, quand on parle de jeunesse dorée... Attirerez succès parce qu’on a, et non parce que l’on est au plus profond. C’est très matérialiste... Loin de moi l’idée de vous culpabiliser, mais juste de vous faire prendre conscience...
      Que l’article explique bien qu’être plein aux as, ne fait ni un Homme, ni une Femme...
      Et pourtant, vous commentez ainsi...
      Bon courage !


    • #2257283

      @ Track
      En même temps, après 55 ans, on peut difficilement lorgner sur les femmes plus âgées comme on le faisait à 20.
      Les mathématiques, bien qu’élémentaires, sont implacables.


    • #2257900

      Riche ou pauvre, peu importe au fond c’est une finalité. L’essentiel pour qu’on est un point de repère pour la méritocratie reste les chances d’étudier à armes égales et c’est à ce niveau ou commence l’injustice et perdure carrément pour le restant de nos existences. Encenser la ploutocratie comme un fait incontournable revient à encourager le déclassement de tous, principalement de la classe moyenne. Dans un pays libre, il est impératif et souhaitable qu’une classe sociale du bas comme du haut puisse prendre les postes de dirigeants, autrement nous sommes dans un totalitarisme fasciste sans nom pour une référence historique


  • #2255912

    la question centrale est la meritocratie et la mobilite sociale : un riche incompetent fait il faillite et un pauvre qui se bouge le cul peut il ameliorer sa situation ?

     

    • #2255965

      Oui et Oui !


    • #2255966
      le 11/08/2019 par VIVACHAVEZ
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Les exemples de l’abruti Lagardère qui est en train de dilapider l’empire qu’avait créé son père, tandis que la fille d’un électricien et d’une institutrice (Donna Summer) vendra 130 millions d’albums à travers le monde, devraient être une réponse à votre question....


    • #2255976
      le 11/08/2019 par lemecnormal
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Un homme devenu riche-le nom m’échappe- a dit cette phrase :"je suis devenu riche avec un peu d’intelligence,beaucoup de courage et un mépris total de l’argent",on peut en conclure que le soleil brille pour tout le monde:il suffit de retrousser les manches !.. ou encore "Il n’y a pas de sot métier,il n’y a que de sottes gens"
      Autre phrase qui répond à votre interrogation : "La 1ère génération construit,la 2ème gère,la 3ème dilapide"Ainsi se sont fait et défait de grandes fortunes..
      Conclusion : être obnubilé par l’argent ne rend sans doute pas heureux et pas forcément riche... !


  • #2255913

    "Il en déduit alors que l’espèce humaine a évolué en deux espèces différentes : les classes fortunées sont devenues les Éloïs oisifs, et les classes laborieuses piétinées sont devenues les Morlocks, brutaux et craignant la lumière. »

    Quand on y pense, c’est plutôt le contraire.
    Ce sont les Elois, la classe pauvre, qui engraissent les Morlocks, la classe riche, se cachant dans l’ombre et travaillant juste assez pour nourrir l’Elois afin de s’en nourrir.
    Les Morlocks font juste marcher la machine...

     

  • #2255918
    le 11/08/2019 par Où est le problème ?
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    « Nés avec un cuillère d’argent dans la bouche », ce sont les enfants (pédants) d’Arnault, le BhL, ou par exemple, le fils Leclerc peut-être aussi. Après, on voit là des gens aisés et qui aident leurs enfants et c’est bien, et c’est tout. Après, les parcours décrits dans la vidéo, c’est selon (mais avec l’aide des Parents et c’est « reconnu », correct !).

     

  • #2255919

    C’est con à dire mais c’est le fait d’en avoir plein les poches ou pas du tout qui conditionne votre vision du monde, de votre propre existence, qui génère votre bonheur ou votre malheur.
    On voit les choses différemment quand on a de l’argent, la vie est opportunités ; dans l’autre cas elle se réduit finalement au seul projet de tenir le mois...
    Nos vies, en tout cas celles de la majorité des "gens qui ne sont rien", sont donc prises en otage, beaucoup sacrifiées, par cet Empire du faux, de l’illusion, qui est d’abord celui de l’illusion de la monnaie - et pourtant une vraie chaîne à nos pieds qui empêche l’accès au bonheur.

    Qui fait les règles ? Qui nous impose cette torture ? Sûrement pas Dieu.
    Et pourquoi s’y plier plus longtemps ?!

    Vous voyez l’importance du mouvement des Gilets Jaunes ? Il faut absolument concevoir la société autrement, et c’est possible. C’est simplement cette élite de fous furieux qui ne veulent pas dégager.

    Donc le combat sera total et radical. En tout cas devrait - son postulat l’est déjà.

     

    • #2256035
      le 11/08/2019 par A horse with no name
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Vous avez tout compris !


    • #2256038

      FAUX !

      je connais des riches cons comme des balais et des pauvres avec l’intelligence du cœur et bien plus cultivés. Pour ma part dans ma vie, ce sont les pauvres qui m’ont bien plus appris sur la solidarité et l’Amour, les riches eux n’ont su mettre que de la laideur à mon esprit car ils sont vides.


    • #2256077

      Le père et la mère qu’on a eu (avec toutes les déclinaisons possibles : aimants, absents, forts, faibles etc), ou qu’on a pas eu (décès, abandon) conditionne aussi largement la vision du monde et la capacité à évoluer dans celui-ci.


    • #2256085

      oui,« total et radical » parce qu’il touche à la totalité de l’ETRE au travers de chacun d’entre nous et de l’humanité entière bien pour ça qu’ils visent un totalitarisme mondial dans tous les domaines de l’existence à gérer, à contrôler, planifier par des algorithmes et radical, parce que les racines de l’ETRE sont touchées, éprouvée (mise à l’Épreuve des valeurs : du juste, du bon, du vrai, du beau.

      C’est toute la dialectique de l’Avoir contre l’ÊTRE qui est en jeu, laquelle s’incarne dans nos existences dans un combat quotidien : il ne s’agit pas d’une vision intellectuelle mais bien de concret.

      Même dans le dénuement le plus total, tu peux encore accéder à certaines joies intérieures qu’une existence repuse te prive parce qu’elle rend insensible, sans cœur, plein d’orgueil et de certitudes.

      Tout ça c’est un état d’Esprit avant tout. Il s’acquiert dans une vie de labeur, de difficultés, et de victoires intérieures.

      Lorsque le chaos sera installé avec des pénuries alimentaires, d’eau, d’électricité, de gaz, de transports collectifs, il faudra réapprendre à survivre, aller à l’essentiel, et réapprendre à aller vers autrui du coup son prochain, celui de la proximité immédiate de l’ici-maintenant, déconditionné des réflexes consommatoires.

      Chacun reconnaîtra dès lors son frère, sa sœur ou son .... ennemi de classes ou d’âmes ? Car deux profils s’affrontent d’ores et déjà. Ceux qui veulent maintenir cette babylone démesurée et qui en profite un max en haut et en bas de la pyramide (les deux mafias réunies).

      Ceux encore au milieu du gué, ne sont pas encore suffisamment réveillés, ni éveillés, ils hésitent, s’introspectent, sont spectateurs de leur vie et des autres affublés de leur mobile, ou alors fuient carrément dans des paradis ou le divertissement.

      Et ceux qui n’en veulent plus, on tout compris et qui la feront tomber cette babylone, l’aide de Dieu arrive si discrète que nous ne la percevons pas encore !

      Pas pour rien la série Koh-Lanta et autres films survivalistes et sauf que là ce sera in situ, en ville et dans les campagnes.

      Ces situations ont déjà bien été éprouvées par nos grands-parents, arrières grands-parents lors des deux précédentes guerres mondiales.

      Une vie intérieure bien ancrée et dans le réel conjugués au spirituel (la respiration en fait partie) permet de vivre avec une confiance sans cesse renouvelée au fur et à mesure des événements de la vie et circonstances. C’est de la foi qui se déploie dans le Temps.


  • #2255920

    c’est la ou la lecture d’Evola devient important, on ne reussi rien dans un tel environement, au mieu on stagne au pire on chute, l’evolution (intellectuel, physique même spirituel) ne peut ce faire que dans un environement de lutte quotidienne.
    La richesse materiel n’est pas toujours une bénédiction.

     

    • #2256911

      Beaucoup trop binaire comme analyse. C’est avant tout les valeurs transmises par les parents qui déterminent les comportements. Pas beaucoup d’enfants d’ouvriers dans les grandes écoles, (polytechniques et autres).


  • #2255951

    Fils de fonctionnaire international aux nations unies, j’ai eu l’éducation (remboursée intégralement jusqu’à 25 ans) et le physique de ma mere mannequin. C’est confortable. Mais ca m’empêche pas de suivre E&R depuis 2007.

     

    • #2256167

      Confortable... ou pesant.
      Plus on a, et plus on peut gâcher si on n’y prend garde.
      Bon courage !


    • #2256388

      J’aime bien ton commentaire.
      Pour en revenir au docu de Arte.. C’est pas ça que j’appelle la "Jeunesse d’orée".. mais plutôt celle de shalalas du 16eme et des bar-mitsva a des millions d’euros mais pas que.
      Là, rien que dans les arrières plans(la déco les habilles etc.) tu vois que ce ne sont pas des pauvres mais pas de quoi sauter au plafond non plus... enfin bref chacun a sa vision.


  • #2255952
    le 11/08/2019 par Royaliste
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    "l’histoire nous apprend qu’en éliminant les riches, on n’élimine pas la richesse ou l’injustice sociale, on crée à son corps défendant une nouvelle classe de riches." Assertion valable uniquement dans nos sociétés modernes laïques/athées.

    "Ce fut le cas en URSS avec la bureaucratie communiste et en Chine avec les princes rouges". Deux cas de figure de sociétés laïques/athées.

    - Le communisme en Russie ayant pour point de départ une "révolution" + assassinat de la famille Impériale suivi de l’avènement de la république (1917).
    - Idem en Chine, "révolution" + abdication de l’Empereur suivi de l’avènement de la république (1912).
    - Idem en France, "révolution" + assassinat du Roi suivi de l’avènement de la république (1789).
    - Idem en Turquie, "révolution" + abdication du Sultan suivi de l’avènement de la république (1923).

    Un homme a connaître : Sun Yat-sen "père de la Chine moderne", premier président de la république de Chine et ... franc-maçon (et pour info, son aide de camp était "l’Anglais" Morris Cohen)

    La lutte des classes est un concept satanique. Des pauvres lorgnant sur l’argent des riches. Deux corps sociaux qui mettent l’argent au centre de leur réflexion.

    On ne combat l’argent-roi (république) qu’avec le Christ-Roi (Royauté).

     

    • #2256349
      le 11/08/2019 par Loyaliste
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Très intéressante votre analyse !


    • #2256396

      Tout à fait.
      L’humanité dans son ensemble est plastique.
      On trouvera toujours des humains ayant la forme adéquate pour occuper tel ou tel type d’espace physique, intellectuel ou social.
      Ce qui revient à dire que pour éliminer la bourgeoisie, il faut combattre cette possibilité d’espace par la mise en place d’un autre espace. Et non en tuant le bourgeois, ce qui ne sert strictement à rien (on ne détruit pas le parking en détruisant la voiture stationnée dessus).

      Le problème que j’ai avec les FM est qu’ils recourent massivement au mensonge pour faire avancer l’humanité. Or, un chemin pavé de merde mène rarement à l’arbre de la félicité.


    • #2256936
      le 12/08/2019 par Royaliste
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      @ Grz

      "Le problème que j’ai avec les FM est qu’ils recourent massivement au mensonge pour faire avancer l’humanité."

      Dans quelle direction nous aideraient-ils "avancer" ?
      Les FM se revendiquent des "Lumières",n’oubliez jamais que le porteur de lumière c’est Satan en personne. Les FM n’ont pas recours au mensonge, ils sont le mensonge. Si vous avez cru qu’ils étaient là pour faire avancer l’humanité "dans le bon sens", c’est que vous avez gobé leur tout premier mensonge.


  • #2255980

    20/20 en maths au BAC S pour finir dans les études supérieures par étudier la matière molle, en très grossier les liaisons hydrogènes ou les forces de van der waals mises en œuvre pour assurer la constitution du boudin blanc, entre 2012 et 2016 sous le règne improbable de Flamby et de la Gôche plus rien merde si ce n’est pas un tout hégélien colloïdien je ne sais pas ce que c’est ? Étudier le système biologique complexe d’un flan et parler d’esthétique ben bon courage alors ! Même Baudelaire n’a pas osé. Quoi qu’il en soit j’aime bien ce scientifique, la jeune femme avec sa déficience immunitaire transcendée par un surinvestissement dans les études et une dureté morale, idem pour le jeune avocat “sans père”, ou la jeune femme dans la comm qui se fait traiter comme une merde malgré son investissement, la jolie muscienne maman avec ses prochains concerts à l’occasion des sardinades du pays basque… en fait des jeunes qui se battent… je les aime tous mais, bien entendu, bien moins que les futurs Montaigne et que ceux de l’oligarchie qui vont les presser comme des citrons.


  • #2255986

    C’est compliqué.
    Parce qu’à l’âge de l’enfance et de l’adolescence, tu as plutôt tendance à les plaindre en voyant comment ils sont pour beaucoup pressés comme des citrons par leurs parents (un enfant bourgeois a bien des chances d’être moins libre qu’un enfant soldat).
    Parce qu’une fois jeune adulte, là tu les vois moins innocents et tu as soudainement envie de les baffer tellement leur seule présence est insupportable (pour ceux qui éprouveraient des regrets à ne pas être à leur place, juste une soirée passée en leur compagnie vous en vaccinerait).
    Parce que tous les fruits de cet arbre ne sont pas non plus forcément pourris (j’en connais qui s’en sont assez bien bien sortis, y compris votre serviteur) et que ceux qui se la jouent rebelles contre leurs parents bourgeois ne valent pas souvent mieux.
    Parce que ça reste humiliant de galérer à trouver ne serait-ce qu’un boulot alimentaire alors que tu vois leurs photos Instagram de vacances aux Caraïbes.
    Parce que tu sens qu’ils ont quand même du mal à avoir l’esprit serein, se rappelant parfois tout ce qu’ils ont sacrifié au culte du paraître et du compte en banque.

    Bref, humainement c’est compliqué d‘avoir un seul avis tranché sur toute cette jeunesse qui en fait se sent plutôt bien dans notre enfer.
    Mais bon après, la politique ce n’est pas la justice divine, alors c’est clair que le futur Gouvernement de Salut Public se fera sans eux et qu’ils gonfleront surtout les rangs de ces riches expatriés qui crachent sur leurs dirigeants trop patriotes (dont M. Soral nous a déjà parlé avec les exemples du Venezuela et de la Russie ; ne nous y trompons pas, nous aussi on aura nos expatriés mécontents).

    De plus, il nous appartiendra de dresser un nouveau modèle d’aristocratie pour que dès lors ascension sociale s’accompagne d’une finalité morale. Mais quels fondements aura la prochaine aristocratie ?


  • #2256000
    le 11/08/2019 par Anonymous19
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Keynes "Les conséquences économiques de la paix" 1920 :
    "Par un processus continu d’inflation, les gouvernements peuvent confisquer, secrètement et discrètement, une part importante de la richesse de leurs citoyens. Par cette méthode, ils ne font pas que confisquer : ils confisquent arbitrairement, et, alors que ce processus en appauvrit beaucoup, il en enrichit certains."


  • #2256049

    C’est souvent dans ces milieux là qu’on trouve les filles avec le plus de charme . La jolie brunette qui s’exprime à 18:27 on n’en trouve pas dans les classes défavorisées . Comme dirait Céline " Pendant que leurs femmes sont belles, celles des pauvres sont vilaines. C’est un résultat qui vient des siècles, toilettes mises à part. Belles mignonnes, bien nourries, bien lavées. "

     

    • #2256122
      le 11/08/2019 par Barbie Turique
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Les filles sont jolies parce que les mères sont jolies. Et si les mères sont jolies c est parce qu’ elles ont choisi d épouser un homme avec de l argent faisant ainsi fonctionner à fond l ascenseur social et l esprit de caste.


    • #2256135

      les riches baisent des putes des classes pauvres je suis désolé de te l’apprendre,
      les plus belles femmes de cette planète, j’entends "femmes non refaites de la tête au pied donc 100% naturelles" viennent de milieux modestes.


    • #2256908

      L’alimentation a un effet sur la santé et la beauté, c’est évident.... après, il suffit d’aller se promener dans les pays de l’Est, au Brésil ou en Ethipie pour constater que pour l’instant, la beauté n’est pas liée à la classe sociale. Je parle de beauté naturelle bien sûre. Pas de celles dont la beauté est le résultat d’une équipe de 30 personnes, chirurgiens compris.


    • #2258426
      le 14/08/2019 par la rochejaquelein
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      les jolies filles de l’est finiront mères dans les classes bourgeoises et feront des enfants beaux. L’argent, le pouvoir, la domination en somme a beaucoup à voir avec la beauté.


  • #2256052

    Le plus humble et le plus tranquille c’est le jeune juif qui fait polytechnique ! Et je ne suis pas philosémite...

     

    • #2256296

      Je suis 100% d’accord avec vous, c’est le moins nombriliste et selon moi le plus intelligeant et le plus interessant du panel.


    • #2257148
      le 13/08/2019 par Robespierre
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Je ne suis ni misosémite ni philosémite, et je suis tout à fait d’accord avec vous. Ce jeune homme a beaucoup de maturité, presque trop, et un regard critique sur son école, sa situation, sans pour autant rechercher la pose, le snobisme de celui qui dénigre, pour briller, ce que tant d’autres convoitent.

      La jeune fille qui choisit la musique, les concerts et la maternité est aussi remarquable. Elle a le courage d’oser suivre ce qui l’appelle malgré la pression à la conformité et les peurs d’échouer.


  • #2256064
    le 11/08/2019 par François Desvignes
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    - Hier, comme rien n’était encore saturé, tout jeune avait sa chance, bon ou mauvais en études, pourvu "qu’il se lève et prenne sa civière sous le bras".

    - Aujourd’hui tout est saturé. Aussi, un jeune aussi doué pour les études soit-il, même en bossant 25 heures par jour, va devoir galérer des années avant de pouvoir espérer s’insérer dans la vie professionnelle.

    C’est un problème de marge :

    - la baisse tendancielle du taux de profit
    - et son corolaire (ou sa cause) la hausse tendancielle du taux de prélèvement

    tuent la jeunesse.

    Or, une société qui ne peut plus offrir d’avenir à sa jeunesse, n’a elle-même plus d’avenir.

    Il faut ramener urgemment les taux de prélèvement à la règle des 20+10 :

    - 20% pour les fonctions régaliennes
    - 10% pour la fonction sociale

    Comme avant : 30% du PIB pour "l’armée la Marine (de guerre) et l’Hôpital".

    Sinon, nous continuerons de perdre les meilleurs et de tous les désespérer .

     

    • #2256164

      Ce que Marx appelle "baisse tendancielle du taux de profit" c’est simplement une baisse de prix. L’inflation n’existe pas dans son système, où toute variation de prix implique une variation de volume de travail humain.
      Pas plus qu’il ne connaît les stocks ou l’épargne.

      Même chose pour le monétarisme de Friedman/Jovanovic.

      Ces constructions n’ont pas de rapport avec la réalité.


    • #2256254

      Je fais partie des meilleurs (surdoué), que l’éducation nationale puis le travail et enfin le système politique ont désespérés.
      Ayant fait de longues études, j’ai toujours été effaré de constater que j’étais entouré d’imbéciles, les professeurs y compris, et j’ai même envie de dire, les professeurs en premier. Concernant le travail, j’ai vu dans différents secteurs où je me suis présenté les places qui devaient me revenir offertes à des immigrés parce qu’ils étaient immigrés (ils n’avaient clairement pas le niveau). Et pour le système politique, il m’est insupportable d’être gouverné par des cons édictant à la pelle des lois stupides et meurtrières, cons qui nous amènent chaque jour un peu plus vers la république de Weimar, l’URSS, ou encore, quelque chose ressemblant à la guerre qui a fait éclater la Yougoslavie (les mêmes étaient ils aux manettes ?).
      Vivre ici, dans un tel contexte, relève du supplice, un supplice quotidien, que néanmoins j’accepte, sans doute par esprit de sacrifice pour les générations à venir car elles n’ont rien demandé, et aussi parce qu’il faut bien, à un moment donné, que certains décident de se relever pour prendre les choses en mains, même si tout prend petit à petit le goût de l’enfer.
      Et je prie aussi, pour le réveil des mes compatriotes, qui semblent avoir oublié la valeur de leur terre et de ce que leurs ancêtres leur ont légué, et aussi parce qu’on est tellement dans la merde qu’on ne s’en sortira pas sans aide.


    • #2256429
      le 12/08/2019 par François Desvignes
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      @Mike

      La baisse tendancielle du taux de profit n’est pas une invention de Marx mais un constat de Smith.

      La définition que Marx donne du taux de profit ( TP = PL/C+V) et l’explication (et non plus le constat) qu’il donne à sa baisse tendancielle sont deux choses qu’il faut distinguer : la première n’est pas dans la discussion, la seconde est une explication fausse.

      En effet, Marx explique la baisse tendancielle par la concurrence entre les bourgeois détenteur du capital, (mécanisation, concentration du capital et de l’intensité capitalistique, augmentation de la productivité, baisse des prix).

      Alors que même sans ce phénomène de concentration capitalistique il y a une baisse tendancielle du taux de profit comme il y a une augmentation corolaire du taux des prélèvements qui en est la cause.

      C’est l’idéologie de Kalergi (Coudenhovisme) qui est la cause de la hausse tendancielle des prélèvements, elle même cause de la baisse tendancielle du taux de profit.

      Que chacun regarde sa fiche de paie (...)

      Oui c’est Kalergi père idéologique de l’UE et de la destruction de l’Occident chrétien blanc par la submersion raciale et culturelle éttrangère qu’il faut abattre.

      Le Kalergisme doit être notre nouveau gros mot en remplacement de mondialisme parce que le premier désigne l’auteur alors que le second en le cachant en cache la nocivité idéologique.


    • #2256737

      @ espoir
      J’ai eu deux enfants précoces comme vous et j’ai du leur dégonfler la tête pour que leurs pieds reprennent contact avec le sol, à la lumière de ma propre expérience.
      La société en général et l’éducation nationale en particulier ne savent pas quoi faire de vous puisqu’elles ne veulent pas voir dépasser une seule tête au nom de l’égalité. L’orgueil de vos parents s’en trouve flatté, le vôtre également : vous êtes un freak, un phénomène de foire qu’on exhibe à l’occasion des fêtes familiales tout en n’étant personne pour le monde extérieur, la vraie vie.
      Le phénomène est connu depuis des décennies, les personnes concernées connaissent un mal-être certain et vivent souvent très mal leurs échecs. Ca se soigne de toutes sortes de manières, des tas de bouquins ont été écrits là dessus, y compris récemment.
      D’abord, il faut cesser d’employer le terme surdoué puisque vous êtes seulement différent et en aucun cas supérieur aux autres. Votre intelligence est différente, plus affective que la moyenne. Il faut bien faire avec.
      Ensuite, il faut cesser de penser que certaines places devaient vous revenir. Le monde ne vous attendait pas, il va bien falloir l’admettre,
      Bonne continuation.


    • #2257027

      Ladko

      Ca ne m’intéresse pas de faire dans le politiquement correct, il y a des personnes plus intelligentes que d’autres, c’est un fait, comme il y en a de plus fortes, de plus belles, de plus grandes etc etc
      Vous fustigez l’égalitarisme pour le rétablir trois lignes plus loin dans votre message. Quel est donc votre souhait, que tout le monde se complaise dans un niveau moyen ? Moi je n’en vois pas l’intérêt, je trouve bien plus utile que chacun serve la société en mettant à profit ses qualités.
      Enfin, je n’ai jamais dit que le monde m’attendait, quelle drôle d’interprétation, mais j’ai bien vu que la discrimination positive ne l’était pas vraiment à l’égard des français, que les personnes qui ont été recrutées à ma place n’avaient pas le niveau, c’est un fait également, que l’on constate très facilement par la baisse de qualité dans tous les emplois et services de la société aujourd’hui. Si vous ne l’avez pas encore remarqué, ça viendra.


    • #2257029

      j’ai été diagnostiqué surefficient aussi. Aujourd’hui, je suis au chômage, célibataire, et j’emmerde la terre entière avec mon plus beau sourire... je pourrai me suicider mais j’aime trop ma condition.
      Bon courage à tous les inadaptés qui vomissent ce monde.


    • #2257252

      @ espoir
      Votre post était puant de condescendance. Vous êtes de plus hors-sujet puisque votre cas relève de la pathologie et non de la "jeunesse dorée".
      Désolé d’avoir fait dans le politiquement correct en ne vous le faisant pas remarquer.
      Maintenant, redescendez sur terre et adaptez-vous au monde qui vous entoure.


    • #2257312

      Ladko,

      Votre premier message feignait de bonnes intentions, votre deuxième révèle ce que vous pensez vraiment, ça servait à rien de mentir.
      Maintenant, ne pas vouloir s’adapter à une société en pleine déliquescence relèverait de la pathologie ? Ca vous semble réellement cohérent comme raisonnement ?
      Pour finir : quel problème avez vous donc avec l’intelligence ?
      Je n’ai pour ma part pas de problème à reconnaître les personnes plus intelligentes que moi, je suis même content de croiser leur chemin, car elles m’apprennent des choses, et je suis encore plus content quand ces personnes peuvent mettre leur intelligence au service des autres, de la même manière que j’apprécie que les personnes doués dans d’autres domaines le fassent également. C’est simple. C’est logique. Et c’est avec ce genre de raisonnement qu’on obtient des sociétés saines et fonctionnelles.


    • #2257456

      @ espoir



      Maintenant, ne pas vouloir s’adapter à une société en pleine déliquescence relèverait de la pathologie ? Ca vous semble réellement cohérent comme raisonnement ?



      Absolument d’accord avec vous ! Aujourd’hui, il y a bien plus d’intelligence à rester au chômage, laisser les "winners" de la société payer vos allocations vous laissant ainsi tout le temps de vous épanouir dans des compétences qui seront utiles pour demain, que d’essayer vainement de s’accrocher aux derniers wagons d’un train qui affiche déjà complet et qui se précipite vers un mur.
      Lorsque le grand changement surviendra et que les cartes seront rebattus, on risque fort pas mal de gens descendre de leur piédestal.


    • #2257699

      Apparemment, tous les cerveaux n’ont pas fui ce pays et c’est bien dommage...


    • #2258244

      pourquoi devront on fuir ce pays ? pour se mettre au chaud, comme les générations précédentes, et pour ensuite maugréer toute sa vie sur l’individualisme et l’égoisme des gens ?
      à un moment donné, il faut bien rompre le cercle vicieux
      ce pays nous appartient, non seulement nous ne le quitterons pas mais en plus, nous nous organiserons pour le reprendre totalement, mètre carré par mètre carré
      la France de toutes façons a déjà connu pire, à un moment donné, elle n’était plus que Paris et ses alentours, tout le reste appartenait aux anglais
      nos ancêtres ont ils fui à l’autre bout de la terre pour se préserver ?
      non, ils sont restés et se sont battus pour nous offrir ce pays
      c’est ce que nous devons à nos enfants
      et c’est ce qui fait qu’à l’heure de notre mort, on aura au moins l’impression de ne pas avoir passé une vie de con


  • #2256069

    Concernant les ouvrages de H.G. Wells, son essai intitulé Dieu l’invisible Roi (1917) n’est pas le plus connu de ses livres, mais il est néanmoins très surprenant.

     

    • #2256479

      H. G. Wells l’un des pères fondateurs du Nouvel Ordre Mondial. Il a rencontré Joseph Staline en 1945 pour un entretien qui a été édité « Le Marxisme contre le Libéralisme »

      Les totalitarismes du XXe siècle ont tous étés suggérés, inspirés par des groupes occultistes par voie télépathique donc sous contrôle mental....sur les élites dirigeantes : des marionnettes ...

      D’Hitler à Staline, les références à la magie, l’occulte, voire au satanisme sont légion. Quant à Staline, sa bibliothèque comportait plus de manuels de magie noire, que d’ouvrages sur le communisme.

      H.G. Wells a d’ailleurs écrit Le Nouvel Ordre Mondial dont Pierre Hillard a fait une présentation aux Éditions LE RUBICON.

      Wells, auteur d’inspirations maléfiques tout à fait dans la pensée de la FM “Ordo ab Chao”. Prophéties auto-réalisatrices en programmant et diffusant ses messages dans l’inconscient des populations comme pour leur signifier que c’est comme ça et pas autrement.

      Puis ils créent les conditions matérielles, spirituelles, morales d’un désordre absolu pour ensuite parvenir à vous contraindre dos au mur voire revolvers sur la tempe à accepter leurs conditions d’un nouvel ordre mondial alors qu’il aurait suffi de maintenir une relation et dialogue sains entre le peuple et ses dirigeants qui ne tiennent leur légitimité QUE de notre ignorance et asservissement.

      Mais les temps changent pour eux et bientôt pour nous.

      Donc, ce Wells à la poubelle ....

      « En niant Dieu et en s’efforçant de supprimer la croyance à l’ordre surnaturel, la Révolution a ôté à la France ce qui était le nerf et la force de sa constitution. En réduisant le rôle de l’État à l’ordre naturel, elle l’a avili aux yeux des peuples et lui a enlevé ce qui faisait son prestige, et ajoutait à son autorité un caractère divin. »

      « La Révolution a établi entre la société et la religion une séparation complète. Jésus-Christ a donc été mis hors la loi : les pouvoirs humains, en refusant de rester soumis à son autorité divine, ont renoncé à l’appui dont ils lui étaient redevable » (R.P. Ramière). in « La Royauté et le Salut de la France. »


    • #2256588

      H. G. Wells l’un des pères fondateurs du Nouvel Ordre Mondial. Il a rencontré Joseph Staline en 1945 pour un entretien qui a été édité « Le Marxisme contre le Libéralisme »

      Les totalitarismes du XXe siècle ont tous été suggérés, inspirés par des groupes occultistes par voie télépathique donc sous contrôle mental....sur les élites dirigeantes : des marionnettes ...

      D’Hitler à Staline, les références à la magie, l’occulte, voire au satanisme sont légion. Quant à Staline, sa bibliothèque comportait plus de manuels de magie noire, que d’ouvrages sur le communisme.

      H.G. Wells a d’ailleurs écrit Le Nouvel Ordre Mondial dont Pierre Hillard a fait une présentation aux Éditions LE RUBICON.

      Wells, auteur d’inspirations maléfiques tout à fait dans la pensée de la FM “Ordo ab Chao”. Prophéties auto-réalisatrices en programmant et diffusant ses messages dans l’inconscient des populations comme pour leur signifier que c’est comme ça et pas autrement.

      Puis ils créent les conditions matérielles, spirituelles, morales d’un désordre absolu pour ensuite parvenir à vous contraindre dos au mur voire revolvers sur la tempe à accepter leurs conditions d’un nouvel ordre mondial alors qu’il aurait suffi de maintenir une relation et dialogue sains entre le peuple et ses dirigeants qui ne tiennent leur légitimité QUE de notre ignorance et asservissement.

      Mais les temps changent pour eux et bientôt pour nous.

      Donc, ce Wells à la poubelle ....

      « En niant Dieu et en s’efforçant de supprimer la croyance à l’ordre surnaturel, la Révolution a ôté à la France ce qui était le nerf et la force de sa constitution. En réduisant le rôle de l’État à l’ordre naturel, elle l’a avili aux yeux des peuples et lui a enlevé ce qui faisait son prestige, et ajoutait à son autorité un caractère divin. »

      « La Révolution a établi entre la société et la religion une séparation complète. Jésus-Christ a donc été mis hors la loi  : les pouvoirs humains, en refusant de rester soumis à son autorité divine, ont renoncé à l’appui dont ils lui étaient redevable » (R.P. Ramière). in « La royauté et le Salut de la France. »


  • #2256084

    filons leur héritage aux immigrés pour qu’ils s’intègrent mieux en france

     

    • #2256622

      Quel héritage ? Le jeune avocat a une mère qui a vécu d’aides sociale et familiale car sans diplôme et veuve.

      On ne voit pas trop de happy end dans tout cela.


  • #2256134
    le 11/08/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    La vraie misère, elle a une noblesse
    une noblesse légitime
    et c’est pourquoi elle est crainte


  • #2256154

    La meilleure situation est celle d’être ami avec des riches nés riches. On bénéficie des avantages sans en subir les inconvénients.
    A la fin, on s’en lasse tant tout n’est chez la plupart entre eux que postures et apparences. Finalement les riches, c’est du toc.


  • #2256159

    Je ne les envie pas, pauvres bougres.


  • #2256182
    le 11/08/2019 par Comme un rat dans l’coin
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Ils ont beaucoup de problèmes ........... de riches !

     

  • #2256221

    Ils sont habillés comme le reste de la population et leurs meubles sont ceux du reste de la population. Des jeans, des tee-shirts, zara, h&m, des chaises ikea... Aucune beauté autour d’eux... Le seul reste : les moulures et cheminées d’appartements haussmanniens... Sinon, c’est tout normalisé, des intérieurs mondialisés. En quoi se différencient-ils des autres ? Par deux choses : l’aisance dans l’expression orale (le peuple ne sait plus parler) et l’efficacité de leur insertion dans le monde du travail qui ne dépend que de leurs choix.


  • #2256232
    le 11/08/2019 par Cassandre
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    " me faire traiter comme une merde , plus jamais ! " ça c’est du luxe .

     

  • #2256275
    le 11/08/2019 par Le Plouc Vendéen
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Ça a du voter LREM et fait des chèques aux ONG pro-migrants


  • #2256413
    le 12/08/2019 par Monster_reign
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    HG Wells. Ce phantasme Anglo-saxon n’arrivera jamais, a moins que vous ne decidiez de le vouloir. D’ou "l’utilite" des bouquins et histoires de Wells.

    Z’avez jamais regarde Harry Potter ? La magie vient de grimoires, donc des livres. Je vous croyait fort en analyses de films. La, ca parle de sorcellerie, c’est explicite.

    L’eglise dit qu’il ne faut pas lire les livres heretiqes, et pour cause. Les gens les lisent mais ne les comprennent pas.


  • #2256444
    le 12/08/2019 par anti-classes
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Il y aura en revanche toujours des riches et des pauvres, ça on peut en être sûr, comme le Christ l’annonçait il y a 2 000 ans.

    Faux, pure ignorance.


  • #2256468
    le 12/08/2019 par goy pride
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    le grand jardin qu’est devenue la Terre. À la surface de celle-ci, ne subsiste plus aucune mauvaise herbe, ni aucune autre espèce animale. Le monde semble être devenu un paradis.



    Je dirais plutôt un enfer aseptisé !


  • #2256497
    le 12/08/2019 par La rochejaquelein
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Sparte et les sudistes ! Mais c’est Athènes et le nord américain qui gagnent en cette époque de dégénérescence. Sinon ils sont plutôt sympathiques. Je vous assure que Julie Gavras, une autre fille de, n’a pas pris les pire de Duruy.


  • #2256517
    le 12/08/2019 par Rémi O. Lobry
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Fils de prof (mathématiques), j’ai été élevé à la frontière entre riches et pauvres. Un enseignant est une interface qui fournit à la jeunesse des outils de compréhension du monde dans lequel nous vivons. J’ai donc vu de riches abrutis et des pauvres bien plus performants. L’idéal est d’être élevé par des gens dont le rôle est de cultiver tout les autres, sans distinction, ou d’en prendre soin. Nous n’avions pas particulièrement de l’argent, mais à la maison c’était le défilé de gens intéressants. Après, on peut tout aussi bien ne pas avoir fait d’études et être autodidacte comme le Taulier (AS). C’est ce que ce dernier appelle les déclassés ; ni riches ni pauvres. Cela donne le regard de Sirius, on voit les choses de loin, on a une vue d’ensemble. Ce qui est excellent pour faire une bonne analyse du monde qui nous entoure.

    P.S. On remarquera que cette jeunesse dorée sait s’exprimer. Chez les pauvres le niveau s’est effondré.

     

    • #2257337

      AS n’est pas si autodidacte, il a fait l’école des hautes études en sciences sociales, c’est quand même pas rien, surtout en son temps.


  • #2256533

    "Plus nous vivons dans le confort, moins on a de courage". Sumorov chef des armées tsaristes.

     

    • #2256891
      le 12/08/2019 par Un moujik d’Occitanie
      Immersion dans la jeunesse dorée française

      Le retour à la terre , couper le bois pour se chauffer, tuer et transformer pour manger, élever, faire pousser, c’est la seule manière d’éduquer vos enfants sans télé, si non vous en ferez des victimes
      Et faites de grande fratrie ça apprend la vie collective
      Les années avenir vont être dure préparez vous


  • #2256605
    le 12/08/2019 par je suis prophète
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Futurs connards et futures connasses

     

  • #2256610
    le 12/08/2019 par RonSwanson
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Réalisé par Gavras, sur une idée de Tricoire, avec Maïsto comme stagiaire... des héritières.
    Simple constat, sans jugement, les réseaux ne font pas tout, il y a aussi du boulot derrière tout ça. Mais quand-même beaucoup de réseau :D


  • #2256626
    le 12/08/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Pourquoi ils font tous du piano ?

    c’est pour dire
    j’ai l’espace de carrer un piano ?

    la plus belle musique, c’est
    Manuel Agujetas,
    qui chante un carcelere

    y’a plus d’orchestre,
    y’a plus rien

    juste un homme

    y’a Son House, aussi

    _


  • #2256666
    le 12/08/2019 par Mimie-Mathy-Phobe
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Chair fraîche pour migrants et racailles !

     

  • #2256812
    le 12/08/2019 par Bellache David
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Je rêve ou même les gros Bourges du VII ème arrt ont du migrer à Oberkampf et dans le XV ème ? Décidément, c’est vraiment la crise à tous les étages.


  • #2256858
    le 12/08/2019 par Un ploemeurois
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    Toutes les filles de ce film sont détestables.

     

  • #2256944

    Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. Matthieu 19,24


  • #2257601

    On ne va pas s’étendre sur l’injustice fondamentale de la distribution hasardeuse des chances à la naissance, si hasard il y a. Il y aura en revanche toujours des riches et des pauvres, ça on peut en être sûr, comme le Christ l’annonçait il y a 2 000 ans.



    D’après ce que j’ai compris le Christ nous dit plutôt qu’il y aura des pauvres et des riches jusqu’à son retour : la parousie, qui sera l’avènement du Royaume de Dieu (sur la terre comme au ciel. Cf. l’Apocalypse de St Jean). Et alors les inégalités sociales, et l’injustice sous toutes ses formes sera abolie. Ce sera le triomphe final et définitif du bien. Heureusement, sinon ça voudrait dire qu’il n’y aurait aucun espoir. ;)


  • #2257726

    Ce document a un réel intérêt sociologique, illustration du passage des bourgeois (génération des parents) aux bobos (les jeunes). Intéressant de voir comme ces gens issus de milieu privilégié étaient emprunts de manières délicates dans leur adolescence et étaient encore assez sensibles et touchants de vérité, pour finir à la trentaine empêtrés dans le moule de la boboitude, ayant intériorisé une certaine façon de s’exprimer, de raisonner, d’exister... qui empeste l’imposture, la médiocrité et la connerie existentielle.


  • #2257906
    le 14/08/2019 par René Cortade
    Immersion dans la jeunesse dorée française

    C’est à rendre Pol Pot sympa !

     

    • #2257924

      Ouais, ou Mao ! Lui envoyait les merdeux comme eux dans les rizières, pour leur faire les pieds.
      Je suis sûr que c’était une très bonne idée, quand an a fait des années de manutention, on a l’ego qui se dégonfle et on comprend qu’on est au-dessus de personne.


    • #2258191

      Pol Pot n’était pas le dernier des Saloth, allez...


  • #2258509

    Tellement de temps passé à l’école, puis à étudier, puis à travailler.
    La vie est dure quand même. Aussi sans problème d’argent .... le vide ... le sens ... c’est pareil pour tout le monde.
    Au début lorsqu’ils sont très jeunes on les voit sourire beaucoup. Après plus tard, ils sourient beaucoup moins.
    Je crois que pour moi c’est le même phénomène.

    La vie fait perdre le sourire, jour après jour....
    Je trouve touchant qu’ils se soient dévoilés ainsi.
    Je ne les envie pas, je me reconnais dans leurs tatonnements, leurs angoisses, leurs doutes, leur quotidien.
    Et j’ai du mal à comprendre les autres commentaires méchants sur cette page.


Commentaires suivants