Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immigration et échec de l’assimilation : entretien avec Michèle Tribalat

Michèle Tribalat, démographe, ancien directeur de recherche à l’INED, répond aux questions de TVLibertés sur l’immigration en France. Revenant sur les chiffres précis, elle explique les principales raisons pour lesquelles la France n’assimile plus les étrangers : le volume inédit des flux migratoires, la politique du multiculturalisme et l’incapacité de la France à imposer son propre modèle culturel aux nouveaux arrivants.

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Nous expliquer en permanence ,le pourquoi du comment ,concernant l’immigration ,faudrait être complètement idiot pour ne pas savoir qui est à l’origine est pourquoi . Le but dans tout cela est de déstabiliser l’Europe ,pour arriver au but ultime ,une belle révolution .Parler d’assimilation ,me fait bien rigoler ,parce que ce déversement d’immigrer n’est pas ce but,ils savent très bien qu’il n’y aura jamais d’assimilation On déverse de l’immigré ,jusqu’à plus soif .Mais comme la majorité des Français et Européens n’en ont rien à foutre ,la fête continue, jusqu’au jour ou ,il y aura 1 immigré de trop .Mais on en est pas encore la ,le verre n’est pas encore plein .

     

    Répondre à ce message

    • J’aime bien cette vidéo (plusieurs cassent du sucre sur TVL). Bild permet à Tribalat de s’exprimer, même si on sent qu’il n’est pas nécessairement d’accord sur tout. C’est pédagogique, c’est mesuré, c’est une bonne réponse à Hervé le Bras, cela peut être regarder par beaucoup de gens, pas uniquement les militants.

       
  • La vérité c’est que la plupart sont mieux intégré que les français car il ont mieux assimilé la culture américaine (ironie)...
    C est peut être la raison de cette immigration, ces personnes se comportent comme des américains (culture de l argent, bas de gamme, rap, gangster a 2 balles, filles écervelée, culture zéro...)...
    Dans les grandes villes ont observe cependant une jeunesse autochtone calquée sur les modèles stéréotypés américain, c’est justement ces personnes qui défendent l’immigration car ils se reconnaissent avec leurs potes immigrés à la culture américaine.
    Le vrai français (culture française) n’est qu’a leur yeux d’une autre époque et résolument pas à la mode.
    En gros des abrutis qui singent une autre culture se permette de penser, c’est cela le vrai problème. Car au fond ces personnes sont des consommateurs (créé de toute pièce) et en aucune manière des humains (héritage du passé, respect des anciens) au sens noble du thermes.

     

    Répondre à ce message

  • Minorités et régionalismes : entretien avec Pierre Hillard à revoir...

     

    Répondre à ce message

  • Super intéressant ! Merci à cette dame d’avoir fait un travail aussi remarquable sur ce sujet.

    C’est fou d’avoir tant l’impression que nos pays et sociétés partent en décadence, car il est connu que ce sentiment est intemporel ; mais à ce point, c’est vraiment trop bizarre.

     

    Répondre à ce message

  • #1760904

    Pour s’intégrer, il faut faire sienne la culture, l’histoire et les moeurs du pays d’accueil. Il faut respecter celui qui vous reçoit, ce qui n’est pas du tout le cas actuellement...On est très mal barré et il est à craindre une réaction hostile des autochtones si cela continue ainsi...qui sème le vent récolte toujours la tempête.

     

    Répondre à ce message

  • Au lieu de s’occuper de savoir si les immigrés sont assimilables il faut que les Francais bougent leurs fesses sinon dans quelques années les hommes seront châtres et les LGBT qui gouverneront la France

     

    Répondre à ce message

  • Je suis Pondichérien (Pondichéry, l’ancien comptoir français de l’Inde). Je vis très difficilement mon assimilation à une population française qui n’a plus rien de français, sinon au sens le plus vil, autrement dit : la bouffe, la baise, le sport, le consumérisme, le travail des femmes et l’abandon des enfants qui s’ensuit.
    Je reste très nostalgique de la France de mes parents (aussi de Pondichéry) des années 50 60 du général de Gaulle, que je n’ai pas vécues, mais que je savoure, ainsi que ma femme et mes enfants, par les séries télévisées de l’ORTF dont je suis un passionné.
    Il y a des fois, même en étant non pratiquant, je ne renierai pour jamais mon identité hindoue, car aujourd’hui, c’est elle qui me raccroche à cette France du passé dont les valeurs religieuses, la haute culture de l’esprit libre et frondeur sont désertées par mes contemporains.
    Oui, je suis Français, j’aime la France, je dirai même j’adore la France, mais pas celle d’aujourd’hui où les Français ne sont plus que des veaux, et où je passe pour un homme préhistorique, alors que c’est de leur culture abolie dont je fais ma nourriture et ma force de tous les jours.
    Merci de ne pas me censurer.

     

    Répondre à ce message

    • #1761454

      Ton com m’a ému. Peut-être que ton seul défaut c’est d’avoir trop fantasmé sur une France qui pourtant était déjà en train de tirer ses dernières cartouches à l’époque auquelle tu fais référence. Je ne vois pas non plus pourquoi tu devrais tant te sentir concerné pour un pays qui a tout fait, avec la complicité du peuple, pour la ramener là où elle se trouve. Ton com me fais penser à une vidéo d’Aldo Sterone qui disait qu’il s’était presque battu pour défendre la culture, l’identité des Français et que c’était les Français eux-mêmes qui le regardaient bizarrement pour son dévouement. Les bobos ont tout détruit. Tant pis !

       
  • La notion d’assimilation est un marronnier de saison pour les médias, cela occupe (on le voit bien dans les multiples forums en ligne) l’énergie discursive.
    La France ne peut plus et ne fera plus d’assimilation pour la simple raison que ceux qui la dirige en sous-main, c’est-à-dire ceux qui ont mis en place une variante de "révolution colorée" en France pour imposer un Macron marionnette rêvant initialement de reconnaissance par un vernis de culture bourgeoise (Sciencepo, théâtre, littérature....), sont là pour servir le nouvel objectif mondialiste : relancer l’UE par la voie fédéraliste qui était à l’origine ce que voulait Delors et son clan.
    Il n’y a pas de migrants mais uniquement des émigrés qui viennent vivre dans les pays d’Europe où ils savant très bien qu’il reste pas mal d’organismes associatifs voire institutionnels qui versent des allocs en tout genre et des aides que l’on refuse aux autochtones.

    L’aculturation programmée, déjà très visible en France, permet de comprendre pourquoi l’assimilation n’a plus de raison d’être puisqu’il n’y a plus d’Histoire ni de valeurs spécifiques enseignée nulle part, si ce n’est le culte mémoriel imposé quotidiennement jusqu’à la nausée et qui porte en elle (ce n’est pas un hasard) l’idée du nomadisme.

    Les émigrés n’ont aucune envie de vivre, effectivement, autrement que selon leur propre culture, mais à terme, ils seront eux-mêmes déculturés pour être transformés en consommateurs. C’est uniquement cela le but ultime.
    Comme le conseille volontiers AS, il faut lire l’ouvrage de Clouscard sur le "Néo fascisme et idéologie du désir". Livre visionnaire... tout y est expliqué dès l’après 68 par cet homme brillant.

     

    Répondre à ce message

  • #1762173

    Ah le vaste débat ! Fille d’immigrés, secundos donc, riche de plusieurs cultures, c’est comme le dit l’adage "une bénédiction et une malédiction", un entre-deux chaises permanent. Bien sûr d’abord le respect au pays hôte. Ensuite un certain mal-être, adouci par le mode de vie choisi et apprécié.

     

    Répondre à ce message

  • L’assimilation ou l’intégration à la "culture française" est non-sens puisque la "culture française" elle-même est une chimère. Le territoire de la République française recouvre différents pays, peuplés d’ethnies qui ont très peu d’affinités culturelles entre elles. Il n’y a rien qui soit commun et spécifique à la fois aux Basques, aux Bretons, aux Alsaciens, aux Auvergnats, aux Picards... (sans parler des Corses ni des Français d’outremer).

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents