Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immigrationnisme, national-sionisme : deux pièges mondialistes – Conférence d’Alain Escada à Lyon

E&R Rhône-Alpes recevra Alain Escada le samedi 24 novembre 2018 à 15h à Lyon pour une conférence ayant pour thème « Immigrationnisme, national-sionisme : deux pièges tendus par le mondialisme. »

 

Entrée  : 10 euros (7 euros pour les chômeurs et les étudiants)

Réservations obligatoires : conflyon@gmail.com

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable.

L’adresse exacte vous sera envoyée le matin de la conférence.

Livres Kontre Kulture sur place.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Non au national-sionisme, avec Kontre Kulture !

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Deux pièges " : le principe de la tenaille : affoler le troupeau pour mieux le conduire à l ’abattoir ; "mondialisme " :on sait trop qui en sont les chefs .


  • Finalement E. Macron a raison lorsqu’il compare la situation actuelle à celle des années 30. Lorsque le parti d’A. Hitler signe le pacte germano-sioniste, le III Reich est devenu national-sioniste que l’on a résumé par l’acronyme NAZI. NA pour national et ZI pour zionist.
    On sait comment l’histoire s’est terminée pour les nationalistes allemands.
    A bon entendeur salut !

     

    • Donc sionistes à l ’ouest et sionistes à l ’est et donc pas d ’alliances viables pour les nationalistes allemands , seuls contre tous , condamnés à gagner contre tous ou à périr sous tous . La tenaille toujours : seuls on ne gagne pas et en s ’alliant on perd . Quelle autre option restait - il ?


  • Immigrationisme (ou liberalisme), national-sionisme et le communisme/ bolchevisme.

    Voici les 3 chevaliers de l’Apocalypse, engendrés tous par une seule Entité.

    Idéologiquement, dans ces temps modernes, le problème est le libéralisme qui est imposé par force et par ruse à l’Europe et au reste de l’humanité par l’Entité maléfique en tant que seule idéologie unique et officielle. Le libéralisme affirme seulement l’identité individuelle et prohibe toutes les identités collectives ou organiques. Ainsi, étape par étape, le libéralisme refuse la religion, la nation, le genre, et l’appartenance en général, afin de libérer complètement l’individu de toute sorte de holisme. Une manifestation politique essentielle de ce problème est le genre, puisque les libéraux insistent sur la « nature optionnelle » du genre et le présentent comme un choix individuel. Auparavant, le combat libéral était centré sur le choix individuel de la religion ou de la nationalité, mais maintenant il a atteint le domaine du genre.

    Cependant un autre problème crucial est l’immigration. Refusant de reconnaître les identités religieuses ou culturelles, ou même l’identité basée sur le genre, le libéralisme ne considère pas un immigrant comme un porteur d’une identité différente. Au contraire, il le considère seulement comme un individu isolé. Ainsi, le libéralisme détruit tout sens de l’identité collective et, logiquement, le libéralisme détruit l’identité européenne (avec sa soi-disant tolérance et ses théories des droits humains). Avec la destruction intensive de l’identité sexuelle, cela accélère la fin de la société en tant que telle. Le fait même d’accepter le libéralisme comme idéologie dominante garantit la fin de l’Europe elle-même.


  • Immigrationnisme de l’armée de réserve immigrée, national-sionisme du despotisme de la marchandise : deux pièges mondialistes de la dictature du capitalisme totalitaire...Sans lutte de classe radicale contre tous

    les gangs qui entendent préserver la loi de l’exploitation mercantile, tout est vain, inutile et ridicule...Hors de la solution pour un monde sans argent et partout à zéro État, il n’ y a que le spectacle sans fin de la domestication...