Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Inceste : un psychanalyste dénonce les « apprentis sorciers »

En se pliant à l’air du temps et en ouvrant l’adoption aux couples homosexuels, le gouvernement joue aux « apprentis sorciers » selon le psychanalyste et pédopsychiatre Christian Flavigny. Dans une tribune parue dans Le Monde, il dénonce la « mésestime de soi inexprimable » de ces enfants sans père et mère, et pointe du doigt le risque de voir tomber le tabou fondateur de l’inceste.

Qu’il semble loin le débat libertaro-moral que tentent de nous imposer les tenants de la doxa médiatique. Être pour ou contre le mariage homosexuel et son corollaire, le droit à l’adoption par les couples homosexuels, ne pourrait donc pas se résumer à la lutte manichéenne entre les forces du Progrès et l’armée obscure de la réaction (comme nous l’explique sans ciller l’excellente Audrey Pulvar).

À en croire Christian Flavigny, directeur du département de psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital de la Salpêtrière, abolir la différenciation sexuelle au sein de la famille et dans le processus de filiation revient à jouer aux « apprentis sorciers » avec les fondements psychologiques des enfants. N’en déplaise à certains, il n’y a rien d’homophobe ou de rétrograde dans l’analyse de M. Flavigny, mais des arguments qui valent au moins ceux des partisans de « l’adoption pour tous ».

« S’il était adopté, ce projet gouvernemental ouvrirait le mariage et l’adoption à tous ; cela validerait qu’un enfant pourrait de droit n’avoir jamais son père et sa mère.

L’enfant délaissé par son père éprouve déjà une déception intense qu’il tend à attribuer à quelque défaut de sa part ; l’épreuve de l’enfant qui n’a jamais eu père et mère est d’une intensité bien plus vive, à la limite de l’inexprimable.

La mésestime de soi liée au fait de n’avoir jamais eu son père et sa mère ne trouve des voies d’apaisement, en cas de vie affective homosexuelle de sa mère, qu’à la condition que cette vie personnelle demeure étanche à l’égard du lien filial avec son enfant et ne cherche pas à convoquer la compagne au titre du second parent (tout ceci étant autant valable s’il s’agit d’un père seul avec son compagnon).

Mais qu’il soit convoqué comme un deuxième parent brouille la réflexion de l’enfant et plaque une figure factice sur celle manquante du père, dans un artifice de solution au défaut de père. Qu’une loi vienne conforter ce placage constituerait alors une falsification de son lien de filiation pour cet enfant. C’est le risque sérieux du projet gouvernemental actuel ».

Depuis le début du débat autour du « mariage pour tous », le bien-être de l’enfant n’est que rarement mis en avant par les partisans et les opposants au projet gouvernemental. Or, toujours selon Christian Flavigny, l’indifférenciation sexuelle dans laquelle grandiraient les enfants de couples homosexuels serait d’autant plus perturbante qu’elle menacerait le tabou de l’inceste, fondé sur les rôles combinés d’un père et d’une mère.

« Le placage comporterait une confusion nuisible à l’équilibre de toutes les familles. Il amènerait à faire disparaître les père et mère du fondement de la vie familiale, l’état civil les remplaçant par les notions indifférenciées de “parents” déclinées en 1 et 2 ou A et B. Cette indifférenciation dissipe le principe fondateur de la vie familiale : l’interdit de l’inceste. Le père, c’est la figure qui intime au garçon l’interdit de ses vœux incestueux à l’égard de la mère. Il ne peut jouer ce rôle que d’avoir été le fils de son père et d’avoir porté l’enfantement dans son union avec la mère, conditionnée par son lien marital qui a célébré son propre renoncement à ses vœux incestueux de jadis à l’endroit de sa mère.

Les lois ne conforteraient plus l’édification des interdits incestueux, pivots régulateurs de la vie des familles ; plus grave, elles se montreraient complices de leur transgression. Bref, les pouvoirs publics dans le projet de loi jouent aux apprentis sorciers avec l’interdit de l’inceste. »

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tiens, cet article me rappelle des livres d’un certain Alain S.
    Bref, pour la millième fois, "on vous l’avait bien dit".
    Pendant ce temps-là, Fdesouche (ou deSion, deFion...au choix), nous vante les gays-islamophobes. Il faut bien "élargir sa clientèle"...
    Histoire à suivre (cf vidéo d’octobre 2012)...


  • Bravo !
    Comme il faut dix caractères : bis repetita, BRAVO !


  • La pédophilie institutionnalisée, on y revient.


  • Quand on voit toutes les affaires dans lesquelles la "Justice" républicaine (oxymore, la République étant, en France, le régime au service de la bourgeoisie, il ne peut y avoir de "Justice" républicaine dans le sens où la bourgeoisie est, par définition, totalement insensible à toute notion de justice qu’elle soit sociale ou autre) protège le père, mère ou oncle incestueux (affaires Chastan à Castres, Kamal à Nice, Gachadoat à Saintes, Marine à Saint Malo pour ne parler que des affaires qui sont sur le devant de la scène) en s’acharnant contre le parent protecteur (qui lui fait l’objet d’une multitude de poursuites judiciaires) on se dit que, oui, Alain Soral a raison d’affirmer que ce n’est pas le lobby homosexuel qui est derrière la revendication du "mariage pour tous" mais bel et bien le lobby pédocriminel.


  • #259616

    Je vois bien dans les années à venir tous ces cas de maltraitances sur enfant, d’abus sexuel ou de détresse pedo-psychologique qui seront écartés des médias & de la sphère publique...parce que ça concerne les homos sexuels. Un peu comme on a écarté pendant des années la violence dans les banlieues, les grêves abusives de la SNCF dont on faisait croire qu’elles étaient suivies par le peuple...comme on nous cache les exactions sanglantes commises contre les peuple Qataris, Yemenites ou Koweitiens par leurs propres gouvernement de fous fanatiques & anti-démocratiques.

    Mais en réalité, ça ne se passera peut-être pas comme ça. Les homos (sauf ceux du show-biz : pervers mais minoritaires) auront autant de mal que les hétéros à adopter. Tout ce qui est recherché dans cette volonté fanatique d’instaurer le mariage homo, ça n’est pas tant de procurer un droit exorbitant, c’est à mon avis juste fait pour humilier le petit peuple, lui rappeler que nos élites le gouvernent et qu’elles peuvent lui dicter ce qu’elles veulent (faire disparaître les mots pères & mères, comme on a fait disparaître des mots jugés racistes...et ça n’est qu’un début !) C’est un peu comme la natte que les Mandchous ont imposé aux Chinois qu’ils ont envahis, c’est juste une humiliation pour affermir sa position de dominant...C’est qu’ils en ont besoin, à une époque de crise économique où tout peut être bouleversé, il faut qu’ils nous humilient pour bien nous faire comprendre que l’on ne peut pas se révolter contre le nouveau pouvoir euro-bancaire.

     

    • Exactement. L’humiliation est partout présente.Dans les médias et les représentants des pouvoirs publics les hommes mal habillés, pas rasés (le record de crasse va à la Police Luxembourgeoise où un agent sur quatre a une barbe de 96 heures), l’infantilisation par les amendes, la nourriture de plus en plus mauvaise et chère en restauration, le porno soft le dimanche apres-midi sur TF1, et le langage de charretier sans arrêt présent sur ces mêmes chaînes (je suis à l’hôpital depuis 3 jours, donc avec une télé, alors que je n’en ai plus depuis 12 ans...effroyable, mais je sors bientôt.)
      Le jour où l’on se saisira de ces gouvernants et journalistes et économistes etc, je les verrais bien en cage de verre dans un Lidl avec de la techno non-stop à fond.Et sans douche. Au bout de 15 jours,ils sont morts. Plus efficace que la chambre à air.


    • Cultive toi, observe attentivement ce qui se passe autour de toi et dans le monde et tu réaliseras qu’il s’agit bel et bien d’un projet de destruction anthropologique de la race humaine. Nous ne sommes pas seulement dans l’idée de dominer et d’humilier mais de détruire ! Le projet est par ailleurs déjà bien avancé ! Ouvrez donc les yeux ! Taux divorce phénoménal, enfants et adultes dépressifs, dépendance pharmacologique, féminisation biologique de l’homme qui n’a plus la virilité physique ni mental de ses aïeux, dégénérescence de la constitution physique se manifestant pas l’explosion des allergies, (asthme, eczéma...), atrophie musculaire, atrophie des organes génitaux (micro pénis), taux de testostérone anormalement bas avec apparition d’une chute brutale vers la trentaine, obésité...sur le plan mental abrutissement grandissant des masses avec des taux inédits d’illettrisme, schizophrénie, dépression nerveuse, émotivité excessive (le syndrome de la baltringue), pédo-criminalité en hause vertigineuse...

      Les enfants sortez de chez vous un petit peu ! Ouvrez les yeux ! La destruction de l’humain se déroule sous vos yeux ! On est déjà bien au-delà d’une simple affaire d’humiliation !


  • #259624

    Finalement les bases Freudienne rappliquent à la rescousse, conclusion le religieux est contre ainsi que le médecin honnête, ne parlons pas de l’opinion de la majorité des Français.
    Qu’attendons nous donc, le rassemblement du 18 novembre serez l’occasion de rétablir la grandeur de la France à la Bastille.


  • je sais pas mais depuis quelques mois le "droit naturel" se déchaine=
    les pédophiles veulent les mémes droit que les homos (ça démarre) donc dans quelques années l’adoption ?
    http://www.wikistrike.com/article-l...
    putain ,je crois halluciner...


  • #259630

    Tres bon texte.
    De quoi argumenter contre les "forces du progres".
    Merci !


  • au sujet du conjoint homo ’convoqué’/’plaqué’ comme 2e parent... :
    un enfant de 4 ans battu à mort parce qu’il refuse d’appeler sa 2e maman ’papa’...
    http://www.ndf.fr/...

     

    • Si l’on veut faire dans le sensationnel il faut citer les pères de familles Joseph Fritzl et Gottfried W.
      (respectivement, 25 et 41 ans de viols et d’enfermements sur leurs enfants biologiques)

      L’alternative,
      c’est éviter l’extrémisme intellectuel et ses actes de terrorismes.


    • ...........................................................

      attention mon grand : ne pas confondre nature et accident*...

      une famille ... d’homonculus est par nature hors-repères (comme un gosse adopté ou une famille uniparentale), et est à peu près normale dans le meilleur des cas. C’est ce qu’on nous serine régulièrement : "mieux vaut deux papa sodomites plutôt qu’un méchant hétéro pédophile alcoolique(ce qui est très fréquent chez les hétéro)"
      On nous parle moins des lesbiennes hystériques qui voudraient émasculer la terre entière ou des pédés misogynes ou des pédés masochistes complétement pervers(style Fistinière). C’est pas par hasard que l’homosexualité est considérée comme un trouble mental par la terre entière jusqu’à...y’a 40 ans...
      Je tenais à rectifier cette vision biaisée.
      Dont acte.

      *(va donc lire Lucien Goldmann et Hegel)


  • L’argument ne tient pas.

    L’inceste c’est l’acte sexuel avec son père ou sa mère biologique.
    Dans l’adoption par des couples hétéros le fait de coucher avec le parent adoptif n’est pas de l’inceste et il y a plus de risque d’inceste lorsqu’on ne connait pas ses parents.
    Quoi que l’on décide légalement, les pères et mères seront toujours ceux d’où sont issus ovules et spermatozoïdes.
    Les autres sont des parents adoptifs [et/ou adoptés (parents spirituels) il ne faut pas sousestimer la capacité de l’enfant à trouver lui même ses ressources].

    Un parent adoptif qui voudrait se faire passer pour père ou mère biologique n’est pas digne de l’adoption.
    Paradoxalement, quand un parent adoptif annonce à son enfant adopté qu’il n’est pas son véritable parent biologique, il lève le tabou d’un inceste inexistant entre eux et permet virtuellement d’envisager une relation.

     

    • Un commentaire de Woody Allen ?
      Quand on assume la responsabilité d’être parent on est symboliquement le père ou la mère de l’enfant. Normaliser une relation sexuelle avec son fils ou sa fille adoptive revient à légitimer les rapports sexuels incestueux. Tout être humain normal trouvera malsain qu’un père baise sa fille adoptive ou qu’une mère écarte les cuisses pour se faire sauter par son fiston adoptif ! Les parents qu’ils soient les géniteurs ou non des enfants dont ils ont la responsabilité ne baisent pas avec ces derniers !
      Autre problème qui surgira bientôt de ce genre d’aberration c’est que la filiation des gens sera de plus en plus confuse au point que nous nous retrouverons avec des situations ou des frères et soeurs tomberont amoureux dans l’ignorance leur parenté biologique ! Dans un monde complexe et densément peuplé la clarté de la filiation est nécessaire afin d’éviter la consanguinité ! Plus encore que dans une société archaïque où en raison des faibles densités de population tout le monde se connait et est au courant des liens biologiques de chaque membre de la tribu les uns par rapport aux autres. Déjà dans le cadre de l’adoption traditionnelle cette problématique existe mais si en plus on étend ce prétendu droit à l’enfant à n’importe qui un risque marginal risque devenir une préoccupation majeure !
      De nos jours on traite les enfants comme on a jamais osé traiter les animaux ! On nous a pondu un droit à l’enfant mais pas un droit à l’animal ! Avoir un enfant n’est pas un droit mais un merveilleux privilège naturel impliquant la responsabilité la plus noble et la plus difficile qui soit : satisfaire au mieux les besoins biologiques et psychologique d’un petit humain afin qu’il se développe en un adulte équilibré et heureux. L’enfant n’est pas une chose ni une marchandise, ce n’est pas un caprice dont on disposerait selon son bon vouloir !

      Ceci étant dit je deviens de plus en plus cynique si bien que j’en viens à espérer que toute cette merde se généralise afin que les gens finissent au plus vite à payer pour leur nonchalance et stupidité ! Après tout la victoire des satanistes ne sera que provisoire car ces abominations ne peuvent être pérennes, elles sont vouées à la destruction ! On ne va pas contre les lois de la nature impunément. Que ce soit le Logos ou la religion les conclusions convergent quant à la fin de ce monde ! Alors que les satanistes gagnent au plus vite cette bataille ! Leur victoire signera leur arrêt de mort !


  • Encore un argument de plus contre ce projet délirant.
    En parlant des enfants, imagine-t-on comment ce sera à l’école. Un enfant de couple homo sera certainement stigmatisé. D’ailleurs le gouvernement le prévoit puisqu’il commence dans les écoles primaires à "sensibiliser" précocement les enfants à l’homophobie. Comme si les petits enfants pouvaient y comprendre vraiment quelque chose. Et puis les parents n’ont-ils pas leur mot à dire sur cette "éducation sexuelle" pour mineurs.


  • Le tabou de l’inceste considéré comme la racine des idées "réactionnaires" venant s’opposer aux idées "progressistes" : intéressant. Dans ce cas précis, vive la réaction !


  • "Marriage pour tous".

    "Pour tous" : à priori ça inclut déjà l’inceste non ?



  • Dans les médias et les représentants des pouvoirs publics les hommes mal habillés, pas rasés (le record de crasse va à la Police Luxembourgeoise où un agent sur quatre a une barbe de 96 heures)



    Et en quoi avoir une barbe de plusieurs jours est-ce "crasseux" ? Au nom de quelle logique des poils seraient considérés comme sales ? C’est de la kératine ! Ongles, cheveux et poils n’ont intrinsèquement rien de crasseux ! C’est le fait de ne pas se laver qui est sale ! Le fait d’avoir assimilé la pilosité naturelle du visage à de la saleté ou à un signe de négligence est le fruit d’une propagande.

    Quant à l’habillement je suis d’accord que dans le cadre d’une fonction publique avoir une tenue sobre et élégante est important mais il ne faut pas sombrer dans cette extrême consistant à accorder une importance considérable à l’apparence extérieure comme c’est bien souvent le cas à notre époque où les gens sont obnubilés par leur tenue vestimentaire et ceci est d’autant plus ridicule et comique que chacun prétend à être unique alors que tout le monde s’habille de la même manière ! Pour les hommes il ne devrait exister que deux types de tenue vestimentaire : le bleu de travail et le costard cravate. Le reste n’est que stupide vanité. A titre perso je conçois l’habillement d’un point de vue purement fonctionnel. Cela sert à protéger mon corps des éléments naturels et à protéger mon intimité, je ne m’habille pas pour faire le crâneur et trémousser mon cul devant autrui.


  • Je ne lirai plus jamais les articles de cette "journaliste politique" j’ai failli vomir en lisant de surcroît les commentaires

     

    • #261286

      Pourtant il y en a quelques uns qui ne sont pas mauvais :
      - celui qui demande que l’on accepte qu’il puisse s’unir avec ses deux copines en un mariage polygame.
      - Celui qui aime sa vache et veut se marier avec elle.
      - celui qui a adopté 2 petits asiatiques, qui les a éveillés aux plaisirs de la chair et qui les aime tant qu’il voudrait se marier avec eux.
      - ...

      Même sur le site des inrock il des Phäshysttes.


  • Argumentaire de merde. Basé fondamentalement sur l’idée que tout enfant désire absolument baiser avec son parent de sexe opposé, et que seule la présence du conjoint l’en empêche. Je veux bien croire que ç’ait pu être vrai pour l’obsédé pervers dégénéré Freud, et peut-être quelques membres de sa clique, mais je le prie de garder ses névroses pour lui. Les charlatans demi-fous qui relayent sa doctrine méritent le goudron et les plumes, quand bien même ils se retrouveraient marginalement utiles. Ce mec là nous accuse tous d’avoir des pulsions incestueuses extrêmement pressantes, je signale.

    Si un mec qui a tort à la base se retrouve à soutenir quelque chose de juste, à savoir qu’il n’est pas souhaitable que le mariage et l’adoption homosexuels soient légalisés et considérés comme des comportements normaux, c’est qu’en plus il s’est trompé en chemin. Donc en plus d’être un charlatan, c’est un crétin. La psychanalyse, en qualité de méthode et en rigueur scientifique, c’est un chouilla en dessous de madame Soleil. Cela dit, s’il n’y avait pas des abrutis pour aller engraisser ces guignols à pins (puisqu’ils ne sont même pas reconnus comme de vrais médecins), ils retourneraient probablement au caniveau d’où ils sont sortis.

    Pour finir par une petite note d’humour :
    http://vimeo.com/30311943


Afficher les commentaires suivants