Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Incident de Valence : les soldats de Sentinelle sont-ils équipés pour leur mission ?

Les motifs de l’affrontement intervenu à Valence cet après-midi entre des militaires de Sentinelle et le chauffeur d’un break immatriculé en Savoie ne sont toujours pas claires.

Les militaires du 93e Régiment d’artillerie de montagne ont dû faire usage de leur armes de poing et de leurs FAMAS, avant que le véhicule ne finisse dans un fossé. Une cinquantaine de coups de 5,56 mm [calibre utilisé dans le FAMAS, NDLR] et de 9 mm [armes de poing, NDLR] auraient été tirés, sur une bonne vingtaine de secondes, comme le montre une vidéo diffusée par France 3. Une telle consommation de feu n’a pas de précédent sur le théâtre national.

 

 

À ce stade, les motivations du chauffeur de 29 ans ne sont pas connues, mais les versions semblent s’accorder sur le fait que ce sont ces militaires qui étaient les premiers visés, et non la mosquée qu’il sécurisaient.

Étrangement, des militaires, déjà des chasseurs alpins, avaient été ciblés cet été, dans le même quartier. On ignore s’il y a un lien entre les deux évènements : personne ne semble l’avoir fait jusqu’à maintenant. La garnison du régiment alpin n’est pas en Savoie.

Même si les militaires ont semble-t-il respecté leurs consignes [1], l’événement soulève à nouveau des questions (toujours les mêmes d’ailleurs). Un passant a été blessé, sans qu’on sache encore s’il s’agit d’un éclat, d’un ricochet ou d’un tir direct. Cela repose la question de l’adaptation de la 5,56 à la mission intérieure, au milieu de populations. Si les mêmes militaires peuvent opérer dans l’Adrar et à Paris, on y trouve plus de civils (amis), qui sont autant de boucliers humains, mais aussi de réceptacles pour pour les balles amies.

De la même façon, un militaire a dû confectionner un garrot de circonstance, puisque les lots Sentinelle ne comprennent pas, étrangement, de garrot. Un instrument qui a montré son utilité en Afghanistan, et qui, dans les situations rencontrées par les Sentinelle, serait bien utile. De Valence à des tueries de masse.

Notes

[1] Leur intervention a reçu, en quelques heures, le soutien de deux ministres et du Premier d’entre eux, c’est rarissime.

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Voir aussi, sur E&R :

Faire monter les tensions, le rôle objectif du pouvoir français,
à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

82 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sans basculer dans une paranoia inapropriée (ce type est probablement un dingue qui nourrit sa folie et ses psychoses de l’ambiance actuelle et de l’intense propagande médiatique) le journal télévisé me fait de plus en plus penser au film dont le nom m’échappe mais ou le héros porte le masque dont se sont emparé les anonymous.
    notre société et notre époque génèrent tellement de souffrance et de malades psychiatriques qu’il est fort à parier que l’année sera tristement émaillée d’actions menées par des déséquilibrés passant à l’acte, aux discours confus et revendications inexistantes (cf l’attentat du tgv), et visant les militaires de corvée, en patrouille. L’état d’urgence aura donc toute les raisons d’être. Et de perdurer...
    Sur ce bonne année camarades !

     

  • Dans la vidéo amateur complète (disponible sur internet) on entend vers la fin un jeune fidèle de la mosquée crier aux militaires "finissez-le !".
    La communauté musulmane en a plus que marre de ces fous qui les salissent.

    Toute ma solidarité avec les militaires sur place qui étaient là pour surveiller la mosquée ainsi qu’à l’imam de cette mosquée qui est une personne d’une bonté appréciable. Salutations à tous les habitants de ma ville de naissance et là où j’ai grandi qu’est Valence.

     

  • Plutot qu’un fusil d’assaut difficile à manier et qui crachote dans tous les sens de façon assez peu efficace et avec un maximum de dommages collatéraux, ne vaudrait-il pas mieux un pistolet-mitrailleur léger et précis de type MP5 pour ce type de mission ?
    (Quitte à en donner un par groupe de 4 s’il y en a pas assez pour tous les soldats de Sentinelle.)

     

    • C’et une idée qui se défend. Seulement le pouvoir extrêmement "rapia" à d’autres priorités (l’accueil des clandestins sur ordre du lobby mondialiste par exemple), que de changer l’armement des soldats. Le pouvoir dans ce pays a toujours agi ainsi, faire des économies de bouts de chandelles en permanence, user les matériels et les hommes jusqu’à la corde, donner le minimum aux militaires ou à la Police, en leur demandant de faire des miracles, avec des moyens dérisoires, voire si nécessaire, de se faire tuer comme à Camerone. Les décideurs, les vrais sont bien au chaud, vivent grassement, et se moquent éperdument des difficultés des hommes sur le terrain.


    • Le Famas est une arme, qui, correctement employée est d’une efficacité redoutable . Un HK MP5 provoquera les mêmes dégâts collatéraux à courte portée si il est mal employé.
      la non décision d’utilisation d’un tir létal (tirer pour tuer) immédiat multiplie les risques de balles perdues.
      il est regrettable que nos militaires aient à ouvrir le feu sur des civils dans le cadre d’opérations de police, c’est de très mauvaise augure.


    • Je propose de légaliser le port d’armes et l’auto-défense par les civils et d’arrêter de nous fliquer à toutes les sauces. ça sera moins cher et plus efficace...


    • Je ne suis pas d’accord avec vous (vlad). Le Famas ne crache pas du tout, il est sans recul et très précis. Son problème est sa munition (5.56mm tête blindée) qui une très grosse tendance à ripper et à se fragmenter. En gros si vous tirer dans un parbrise avec trop d’angle la munition rebondie sans perforer et on imagine largement les dégâts collatéraux en milieu urbain. Donc oui au mp5 (9mm) mais pour l’arrêt d’un véhicule rien ne vaut un bon fusil à pompe à balle ailette qui équipe certaine brigade de gendarmie.


    • En parlant d’inefficacité du Famas, je parlais de ce type de mission très précis dans lequel les militaires effectuent une opération de police dans un milieu urbain plein de civils et dans lequel les assaillants potentiels seront très proches d’eux (à peine quelques mètres), assez faiblement protégés (pas de casque et peu voire pas de protection par balle sous leurs vêtements civils) et bénéficieront de l’effet de surprise, impliquant donc une mise en joue très rapide par les militaires. Pour tout ça, un pistolet-mitrailleur comme ceux utilisés par les équipes d’intervention me semblerait plus adapté.

      Ça sera évidemment très différent des missions en milieu désertique avec plusieurs centaines de mètres entre les belligérants, peu de civils dans le coin, et dans lequel il vaut mieux une forte puissance de feu face à un ennemi embusqué qu’on a déjà localisé.


    • Il me semble que le Famas a un mode coup par coup. Et d’ailleurs apparemment c’est ça que le militaire utilise pour tirer sur la voiture.
      Le gros du problème c’est bien la puissance de la balle : elle peut traverser une cible humaine de part en part et transpercer une deuxième cible collatérale jusqu’à plus d’un kilomètre.
      L’armée est en pourparler pour remplacer le Famas actuellement, mais pour équiper chaque militaire avec un nouveau fusil d’assaut, ça en coutera dans les 2 milliards d’euros. Vu la pauvreté de notre armée, pas sur qu’elle ait les moyens de s’offrir une arme complémentaire pour des missions atypiques sur le sol national. Si il y a des passants touchés quand ils tirent sur un parking semi-désert imaginait ce que ça pourrait donner dans une gare bondée de monde.


  • Vous avez remarqué ?

    Encore un rallye Paris - Dakar qui ne se déroule pas en Afrique mais en Amérique du sud.

    Pour l’Empire, les Nations, les Villes ne sont pas des réalités géographiques, historiques, culturelles, religieuses, mais des concepts abstraits évolutifs.


  • On assistera de plus en plus à de tels sortes de micro-événements ,afin, vous sentez la quenelle arriver...de prolonger l’état d’urgence contre le terrorisme,l’invasion des extra-terrestre etc...
    Par-contre,grand respect à nos soldats Français et heureux qu’aucuns n’ai été blessés.


  • Durant mon service militaire, j’ai appris pendant les cours théoriques, que le Famas peut provoquer un arrêt cardiaque en touchant un bras ou une jambe car la balle provoque un choc savamment étudié à l’impact par les fabricants.
    N’ayant jamais vu le Famas en action réelle, je ne confirme pas mais si c’est vrai à l’utilisation, le Famas est bel et bien inadapté pour être utilisé au milieu de la population.

     

    • Propagation de l’onde de choc qui peut créer ce type de phénomène. Absolument pas limité au 5,56 cet effet ce retrouve sur d’autres typologies d’armes.


    • C’est la munition 5.56 qui est conçue pour faire ce type de dommages, tu as tout à fait raison. Ce genre de projectile occasionne un maximum de dégats internes. Je crois même que ce sont des français qui ont inventé cette balle "originale" ?
      Permets moi de rajouter que le FAMAS est un fusil d’assaut de type Bull-Pup, son architecture avec le chargeur derrière la main forte en fait une arme plus "maniable" qu’un autre fusil d’assaut, mais cependant totalement inadapté au maintien de la sécurité intérieure (pour preuve les policiers ou les CRS n’en ont pas !).
      Et quand aux équipements de notre armée en général, on connait la chanson... Moins de budgets, plus d’opex, et toujours les mêmes qui crèvent !


    • Le 5.56 OTAN est inadapté en situation de police ordinaire !
      Mais pas en situation ou il y des AK 47 en face !


    • Les dégâts causés par ce calibre sont dus à l’onde de choc qui provoque un effet de cavitation , en clair , un troude la taille d’une orange à une certaine distance du point d’entrée .La cavitation peut se provoquer sans dégâts apparents dans le cas de la traversée d’un membre peu épais ( elle se produit alors "à l’extérieur " du corps traversé). Elle peut se produire , à l’intérieur ou à la sortie du corps traversé, en fonction de de l’épaisseur .Dans ces cas, la sortie du projectile est impressionnante , et le premier réflexe est de penser à l’utilisation de munitions explosives ...


    • @H4ck0

      Si je ne m’abuse, la munition la plus répandue en 5.56x45 est la SS109, munition Belge et non Française.
      sa dangerosité est liée au fait qu’elle est quelque peu déséquilibrée : elle tourne sur elle même (pas uniquement selon l’axe du canon rayé, comme cela est si classique), et déchiquète donc la chair lorsqu’elle rentre dans le corps.
      Dans tous les cas, les munitions de guerre sont peu adaptées à l’anti-terrorisme : elles privilégient la perforation au pouvoir d’arrêt, elles ricochent... Tout ce qui peut favoriser les balles perdues et les victimes civiles.


    • Oula... La munition de 5.56 aurait été inventée en France ?!... Elle est avant tout une munition standardisée OTAN faite pour le champ de bataille ou incapaciter l’ennemi est plus important encore que le tuer... Cette petite munition très légère contrairement à sa grande soeur 7,62 ne tue pas à tous les coups mais elle voit son projectile en cuivre (type Full Metal Jacket en général) se désagréger à l’impact entrainant hémorragies, rebonds secondaires etc... Donc ce n’est pas une munition pour intervenir au milieu des civils... Mais là inutile d’hurler car personne ne vous entend en France chez les polititocards qui déploient notre armée en l’équipant comme en Afghanistan... Le réflexe d’utiliser son 9mm est bien plus logique car il faut un projectile qui ne va pas loin... Je vous invite à regarder la forme des munitions 9mm 357 ou 44 mag et ensuite 5.56 ou 7,62 vous comprendrez vite de quoi il s’agit. Le fusil d’assaut n’est pas adapté en présence de civils. Il faut privilégier le pistolet mitrailleur car ses munitions ont peut de chance de ricocher même si rien n’est jamais certain. Après quel est l’intérêt de tirer autant de fois sur un véhicule... ? Soit vous abattez le type pratiquement à bout portant mais sinon au milieu des gens ouvrir le feu est très très dangereux... Les balles ricochent toujours très facilement et traversent les portières comme du beurre avec de la 5,56. J’invite ceux que cela intéresse à consulter les différents ouvrages de Philippe Perotti pour mieux appréhender les questions balistiques.


  • J’ai du mal à voir les 50 impacts sur le véhicules, mais enfin, passons.

     

  • Franchement ils se sont plutôt bien démerdés ces militaires. Ils ont maîtrisé un dingo sans essayer de l’abattre comme un chien. Aux USA les mecs auraient vidés leur chargeur directement sur le forcené et ce n’est pas à l’hosto avec seulement une balle dans un bras et une jambe où il se serait retrouvé mais à la morgue avec plusieurs dizaines d’impacts de balles dans le corps.

     

  • Regardez bien la vidéo et tendez l’oreille sur les coups de feu. Il n’y a uniquement que l’officier (seul à pouvoir avoir un PA) qui tire. Les soldats, eux, mettent en joue, mais ne tirent pas (certainement parce qu’ils ne sont pas approvisionnés en munitions, trop anxiogènes pour nos "élites" en cas de retournement de situation).
    Cette vidéo est la preuve que nos pauvres soldats continuent de devoir "protéger" les "lieux sensibles" avec leur bite et peut-être même pas avec leur couteau...
    Pitoyable mascarade...

     

  • Fier de nos soldats, et heureux qu’il n’y ait pas eu de morts.

    Cependant, semble t’-il, ça ne s’est peut être pas déroulé d’une façon aussi maîtrisée qu’on le laisse entendre à la télé. On dirait plutôt une réaction d’état d’urgence.


  • Pendant ce temps nos églises se gardent toutes seules.....

     

  • Des images que j’ai vues, ce qui m’a frappé, c’est que pour un type qui... "fonce" sur les militaires, il le fait plutôt au ralenti...

    Idem lorsqu’il es censé fuir sous les tirs nourris...

    Je ne voudrais pas la jouer "complotiste", mais je ne peux m’empêcher d’en faire la remarque.

     

  • Eh oui OBS pas d’amalgame, ça te gêne ?

     

    • Ben oui, un peu...
      S’il s’agissait d’un jeune skinhead, on aurait tout de suite été au courant de son nom de ses fréquentations etc etc...
      Mais là, silence radio, on ne doit pas savoir de qui il s’agit....
      Ce silence est éloquent et tout le monde aura compris (pas difficile).


    • Incroyable lâcheté - sur commande - du procureur de Valence suivi évidemment par tous les médias : ce djihadiste "indépendant" qui voulait tuer des militaires Français (qui protégeaient une... mosquée !!!) va bientôt être présenté comme un "déséquilibré" qui voulait "se suicider" en tuant d’abord des Français ! Cette fois l’explication est tellement absurde qu’il est douteux que le public ne "marche" .


  • Je croyais que les militaires sur sol français n’avaient pas le droit de tirer sur les civils.
    Et qu’ils n’avaient pas de munitions dans le cadre de Vigipirate.

    Les choses ont-elles changé avec l’état d’urgence ?

    Quelqu’un pour donner les détails ?

     

    • Salut,
      Il y a un autre post plus haut qui explique. Le "gradé" tire (soutien ministériel et tout), les "piou-pious", arnachés Rambo, chaine autour du cou pour pas qu’on leur pique leur arme démilitarisée de fait, ont leur petites bastos dans leurs double ou triple petits sachets plastique hermétiques et inviolables, bien comptées. En général, le "groupe de 2 sentinelles" accompagné d’1 flic (qui a une arme qu’il ne sortira pas pour ne pas être emmerdé) n’a qu’un souci, pas le terroriste, pas les passants qu’on peut voir flinguer, non son souci c’est qu’on puisse lui piquer son arme (d’où la chaine), parce que là c’est la porte ouverte aux emmerdes...


    • ils ont le droit à la légitime défense ce qui est le casà Valence. De plus le militaire en Vigipirate a tjrs eu des munitions, la différence avec Sentinelle le chargeur est directement sur l’arme c’est à dire approvisionné non armé


    • Ni sur le territoire national, ni ailleurs. Les règles d’engagement sont très précises avant d’ouvrir le feu sur des personnels civils (quand ceux-ci sont armés).
      quand les socialos chargent les militaires des opérations de maintien de l’ordre on sait ce que ça donne (Alger 1954 - Grotte d’Uvéa).
      c’est les mêmes putes hypocrites qui viendront chialer après sans s’être sali les mains.
      Notre pays et notre armée ne méritent pas ça.


    • Effectivement, les choses ont changé, en trois temps ; je ne connais pas les dates de ces changements, mais les étapes ont été les suivantes :

      * dans un premier temps, pas de balle

      * dans un deuxième temps, des balles mais des armes ’non engagées’. N’étant pas amateur d’arme, je suppose que cela veut dire que les armes n’étaient pas chargées, ou qu’elles n’étaient pas prêtes à être utilisées directement sans une manipulation préalable (1)

      * dans un troisième temps - actuellement - balles engagées - cf. ci-dessus, je suppose que cela veut dire "prête à l’emploi immédiat".

      Amicalement.

      (1) je laisse les spécialistes de la question préciser cette notion "d’engagement"


    • @Romain

      http://www.egaliteetreconciliation....

      Mais si camarade, c’est possible dans un cadre d’exception légal comme celui là. J’avais posté un commentaire avec les articles de loi que tu pourras consulter à la suite de l’excellent article dans le lien E&R ci-dessus.
      Cordialement.


  • #1359604

    Inquiétant... si les militaires ont réellement vidé l’équivalent de deux chargeurs de 5.56 sans faire plus de dégâts sur la voiture, ils visent vraiment très mal et cela signifie qu’ils ont allègrement arrosé les biens et personnes autour !
    De plus, l’homme au 9 mm vise la portière avant droite du véhicule à bout portant -ce n’est même pas lui qui a brisé la vitre-... curieux.
    Il semble qu’il y ait des impacts de projectiles sortant de cette même portière (ceux qui ont brisé l’autre vitre, la vitre conducteur ?) dont le tireur au 9 mm ne peut être à l’origine.
    Bref, peut-être un fait divers bien réel ou une énième manipulation, mais le récit qui nous en est fourni ne correspond pas à ce qui nous est donné à voir.
    Prudence donc.


  • Sur cet extrait vidéo les soldats travaillent vraiment proprement, la triangulation est bonne, les tirs sont des tirs "visés" non létaux avec le P.A et non pas le Famas. Ils ont neutralisé le type sans le tuer, plutôt du beau boulot.
    Pour les copains qui s’offusqueraient de l’usage des armes contre ce "conducteur", il faut savoir que même à faible vitesse un véhicule lancé sur un corps humain est une arme redoutable et très difficile à immobiliser rapidement.


  • je m’attendais à quelque chose de plus violent , on est loin des films d’action . Quand on le voit faire sa manœuvre, on a du mal à imaginer quelqu’un qui veut butter des piétons, surtout des piétons armés !

     

  • Sur cet extrait vidéo les soldats travaillent vraiment proprement, la triangulation est bonne, les tirs sont des tirs "visés" non létaux avec le P.A et non pas le Famas. Ils ont neutralisé le type sans le tuer, plutôt du beau boulot.
    Pour les copains qui s’offusqueraient de l’usage des armes contre ce "conducteur", il faut savoir que même à faible vitesse un véhicule lancé sur un corps humain est une arme redoutable et très difficile à immobiliser rapidement.


  • Ceci n’est pas un acte terroriste, c’est juste un fait divers. Le chauffard est très probablement un psychiatrique. Je trouve que l’on fait beaucoup trop de bruit autour de cette affaire qui, heureusement, n’a eu aucune issue dramatique. Dans quelques jours, cet événement passera aux oubliettes et les médias passeront à tout autre chose.

     

  • Encore une narration des faits travestie par les merdias du système : sur la vidéo on voit une voiture à l’arrêt qui n’est pas orientée dans la direction des 3 militaires, autrement dit ils ne sont pas réellement menacés par le véhicule puisque positionnés latéralement, lorsqu’ils se mettent à lui tirer dessus. Il n’y a donc aucune forme de légitime défense mais au contraire une hyperreactivité - ou encore "gâchette facile" - de type "police états-unienne". On continue à nous prendre pour des truffes.


  • Conclusion : du grand n’importe quoi. Il faut ’y habituer a dit Manouel. Franchement, sur ce point, vu l’était intellectuel général, il a parfaitement raison. Ni lui, ni les Français ne feront quoi que se soit.


  • Bon pardonnez moi de jouer les troubles fêtes.

    Certes hommages à nos militaires qui (pour une fois les médias ne mentent pas), ont gardé leur sang froid et ont été très pros !

    Mais moi il y a un truc qui me chiffonne, mais ça me chiffonne...Comme par hasard sur cet évènement il y avait encore quelqu’un qui avait suffisamment de sang froid aussi et l’état d’esprit pour filmer la scène de A à Z. Et pas de la petite définition....

    Complotiste moi ? non, mais bon sang c’est incroyable à croire qu’à tout instant et tout endroit il y a toujours un téléphone qui filme et bien cadré...on est dans Orwell ?

    Bon je vais inspecter mon appartement moi...

     

    • #1359759

      @ peg

      Votre lucidité vous perdra...
      Comment dire ? Ah oui, pas très casher cette histoire ! Comme une odeur de tambouille gouvernementale indigeste...


    • Il y a quelques années de ça, une fuite de gaz a eu lieu dans mon quartier à Marseille, suivie d’un bon gros incendie.

      J’étais là, et je peux te garantir qu’un attroupement de personnes s’est formé autour pour filmer des flammes de plus de 40 metres de haut juste à coté, alors que les pompiers n’étaient même pas encore là.

      C’est le premier reflexe qu’ont les gens de nos jours. Moi ça ne me surprend absolument pas.


  • Encore un false-flag à visée islamophobe , les agents secrets sionistes du FN sont prêts à tout pour diaboliser les musulmans


  • Il faut arrêter de s’inquiéter, tout va bien en France, et le vivre ensemble est un modèle qui vit et permet l’harmonie partout sur le territoire.

     

  • Ce que j’en retiens ? Le guignol du ministère (y se ressemblent tous) qui est soulagé que l’attaque n’était pas contre la mosquée mais seulement contre les soldats ! Ouf, on a eu chaud !


  • Non mais sérieux les gars, un false flag a la voiture ? vous croyez vraiment qu’il y a un sioniste infiltré dans chaque islamo-racaille, toujours et tout le temps ?


  • Dis-donc les gars qui trouvent cette scène louche, vous n’avez pas vu qu’il manque le début de la vidéo ??
    1- quand celle ci-commence, le véhicule est déjà arrêté, les vitres brisées (le commentateur explique que les militaires viennent de stopper et encercler la voiture. On ne voit pas la partie ou il fonce sur les militaires (sinon ca aurait été vraiment un coup de chance que quelqu’un filme a ce moment la).
    2- On a tous un smartphone dans la poche, des qu’il a eu des coups de feu forcement ca attire l’attention et on filme...
    3- pour celui qui n’a pas compris, la personne qui s’exprime a la fin n’est pas le conducteur du véhicule !!

    Bravo aux militaires pour leur sang froid et leur efficacité !

     

    • Enfin quelqu’un qui pense ! Merci ! Et oui le conducteur a foncé sur les militaires qui ont fait feu, puis la la voiture a ralenti , un fidèle a alors filmé, ce qui doit prendre 2 secondes avec n’importe quel smartphone. Et t’a encore des gugusses pour crier au complot. La réalité c’est juste que c’est encore un musulman qui a la haine de la France mais qui profite bien de toutes les aides : francais de papier mais tunisien , au chômage , une femme ( travaille t-elle ? Pas sùr) des gosses et musulman pratiquant inconnu des fidèles mais qui habite à 1km de la mosquée , mais biensûr) . Jli conni pas jvi jire missieur l’inspecteur !!


  • Si nos soldats nous lisent, je voudrais leur apporter tout mon soutien et leur dire que nous pensons beaucoup à eux. Chapeau bas, messieurs, et merci de nous défendre.

     

  • - ’’ plus de 50 impacts... !!! "

    ha !!! ha !! ha !!
    Les journalopes ont comptés les trous ??
    parce que moi je n’en vois pas tant.
    La calibre des armes utilisées (ou pas ...) est il important dans le titre ???
    N’importe quoi...
    je me souviens dans les 80’s d’une vitrine du quartier ayant reçu quelques coups de 22lr par un soir de nouvel an,dans la presse 2 jours + tard il s’agissait de 14 impacts dus à une carabine DE GUERRE... !!
    ha !! ha !! ha !
    Une malheureuse 22 à 1 coup...
    Connards de journaleux qui cache la vérité,celle qui tue et transforme un vulgaire fait divers en crime contre l’humanité. ha !! ha !! ha !!

    Feusez gaffe les gars,
    un barbu qui pète apres trop de pois chiches peut être abattu pour
    ’’risque d’attentat au gaz " ou pire, ’’transport d’ADM "... !!!


  • Consternant certains commentaires bravo aux militaires pour leur réaction, par moment je me demande ce que font certaines personnes sur ce site


Commentaires suivants