Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Intermédiaires, nomades et prédateurs

Les frères Michael et Yoël Zaoui, au coeur du capitalisme financier depuis vingt ans

Si vous n’êtes pas dans les affaires, vous n’avez probablement jamais entendu parler de Michael et Yoël Zaoui. Ces banquiers français viennent de travailler, dans le plus grand secret, sur la gigantesque opération financière entre L’Oréal et Nestlé révélée le 11 février, en conseillant la famille Bettencourt Meyers. Au cœur de toutes les grandes fusions du capitalisme français depuis vingt ans, le plus souvent dans des camps opposés, les frères Zaoui ont accepté de raconter leur histoire à Tim Bouquet, pour Vanity Fair.

Les hostilités avaient commencé à la fin des années 1980. Pendant deux décennies, aucune multinationale européenne n’allait y échapper. Chacune devait avaler son concurrent pour croître, rafler de nouveaux marchés ou simplement sauver sa peau. Dans cette guerre sans merci, les financiers du Vieux Continent, habitués à des déjeuners aussi longs que leurs cigares, découvraient les méthodes des jeunes banquiers formés aux États-Unis qui se comportaient comme des boxeurs poids lourds sur un green de golf. Ils travaillaient sept jours sur sept, multipliaient les coups et menaient des combats épiques. Sur leurs conseils, Total Fina avala Elf (1999), Alcan ne fit qu’une bouchée de Péchiney (2003), Sanofi absorba Aventis (2004), Pinault-Printemps-Redoute mit la main sur Gucci (2004) et Mittal s’empara d’Arcelor (2006).

À première vue, ces opérations historiques n’avaient aucun point commun, sinon la démesure des sommes engagées – 176 milliards de dollars au total. En réalité, deux frères aussi discrets que redoutables se trouvaient au cœur des transactions  : Michael et Yoël Zaoui. Le premier dirigeait le département fusions et acquisitions de la banque Morgan Stanley en Europe, le second officiait chez sa rivale Goldman Sachs. Le Financial Times a un jour relevé avec ironie  :

« Il y a un bon moyen de sortir vainqueur d’une OPA compliquée  : engager l’un des frères Zaoui. Mais quand la partie adverse a la même idée, le temps se gâte. »

Le 11 février 2014 était révélé l’un des plus beaux deal financiers de ces dernières années : le rachat par L’Oréal de 8 % de son capital détenus jusqu’alors par son partenaire suisse Nestlé. Derrière cette opération à 6 milliards d’euros, qui tord le cou aux rumeurs de désengagement de la famille Bettencourt dans L’Oréal, se cachait Zaoui & Co, la discrète banque créée au mois de janvier 2013 par Michael et Yoël Zaoui. Partout, et nulle part à la fois.

[...] C’est au Maroc que les deux garçons ont grandi, au tournant des années 1960. La famille Zaoui est originaire de Fès, l’un des berceaux de la civilisation arabe. Le grand-père était bijoutier dans le mellah, le quartier juif de la ville. Michael, qui s’est penché sur la généalogie de leurs aïeux, y retourne parfois pour se recueillir « au cimetière juif, dont les tombes sont impeccablement entretenues ». Les recherches ne sont pas évidentes, notamment à cause de l’absence d’état civil, mais il a mis la main sur une pièce rare  : une copie du manifeste rédigé dans les années 1930 par son grand-père maternel, un propriétaire terrien, dans lequel il encourageait les juifs à apprendre l’arabe classique afin de mieux comprendre leurs voisins musulmans.

Lire l’intégralité de l’article sur vanityfair.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #730032
    le 17/02/2014 par Shylock
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    Arcelor bradé à l’Indien Mittal, Péchiney bradé au canadien Alcan, Elf bradé au belge TotalFina... et si Bettancourt-Meyers a pu racheter 8% de l’Oréal à Nestlé, c’est parce qu’il y a un "Meyers" qui pédale sur le tandem . Bref deux grands "Français" qui méritent bien des décorations .


  • #730037
    le 17/02/2014 par bacha1830
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    Si tu te connais toi même et tu connais ton ennemis sur 100 combats tu en remportra 100 si tu ne connais pas ton ennemis tu en remportera que 50 alors que dire de celui qui ne se connait pas et encore moins son ennemis


  • #730041

    Bien sûr, pendant les opérations, ils ne se parlaient pas... Qui est censé croire à des inepties pareilles ?

     

    • #730266

      exactement, cela, me rappel les frères Warburg, pendant la seconde guerre mondiale, qui l’un est en Allemagne et l’autre aux Usa, évidemment ils ne se parlais pas non plus, parce que l’un était nazi et l’autre capitaliste, la grosse blague...


    • #730267
      le 17/02/2014 par Loulou
      Intermédiaires, nomades et prédateurs

      Michael Zaoui démentira : "il ne conduit que des Maserati"...


  • #730060

    Les deux frères escrocs et complices jurent leurs grands Dieux qu’ils étaient loyaux envers leurs mandants respectifs, assez naifs pour les croire, alors que leur boulot consistait justement à prendre la saucisse goy en sandwich pour l’avaler .


  • #730067

    Il y a eu Oreste et Pylade, Montaigne et La Boetie, Céline et Gen Paul, maintenant on doit obligatoirement béer d’admiration devant deux escrocs Maroco-Italo-"Franco"-Américano-Israélien etc...dont le nombre de passeports doit égaler le nombre de crimes économiques .


  • #730148
    le 17/02/2014 par francky
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    Bon mais là aussi impitoyables soient ils, ils "ne font" - à priori -, QUE du business... Enfin il faut l’esperer... Si non effectivement vu leurs fortunes respectives et leurs niveaux de relation cela risquerait de faire très mal....

     

    • #730400

      En parlant de "business", sais-tu que le simple business des commodities (les biens de consommations, en anglais, tels que blé, orge, pétrole, métaux, etc...) fait des millions de morts de famine, des milliards de pauvres et NOUS appauvrit un peu plus chaque jour (mais peut-être n’as-tu ni voiture, ni chauffage, ni estomac, ni...) ?
      .
      Bref, "que du business...".


    • #730622
      le 18/02/2014 par Loulou
      Intermédiaires, nomades et prédateurs

      Le business de Michaël et Yoël Zaoui c’est d’être français quand ça les arrange. De drôles de français... Ils sont français de passeport, légitimité nécessaire pour une crédibilité uniquement dans le but de vendre la France et ce qui est intéressant dans son industrie, surtout à nos yeux crédules de français. Ce qui les importe, ce sont les actionnaires qui les payent, pas le labeur qu’ils mettent aux enchères.
      Ils sont au centre de la barbarie financière importée des USA où tout le monde mange tout le monde et justifient qu’ils se sucrent au passage en faisant monter les enchères, ça n’amuse que les riches. Puis vivent aux Etats-Unis, à Londres et roulent Maserati. Quoi de plus "frenchie" ?

      Ce sont des parasites qui sucent gloutonnement le sang des autres sans apporter une valeur ajoutée générale. Ils ne se servent du grand nombre que pour asseoir la suprématie d’un petit nombre, voilà leur business.
      Et s’il fallait détricoter toutes ces multinationales dans le même but de profit et suprématie d’un petit nombre, ils le feraient avec le même enthousiasme.
      Le résultat de leur travail, c’est la pauvreté du plus grand nombre qui s’étale quand quelques uns font fabriquer de plus en plus de yachts.

      Voilà ce qui est dit sur Wikipédia :

      “Yoël Zaoui (né en 1961 à Casablanca) est un banquier d’affaires français, coresponsable au niveau mondial des fusions-acquisitions pour Goldman Sachs Europe depuis 2011. Il est élu « meilleur banquier de l’année » en 2008 par la communauté française de Londres.
      Né au Maroc d’un père haut fonctionnaire, Yoël Zaoui passe sa jeunesse en Italie et fait ses études à l’École des hautes études commerciales de Paris et à l’Université Stanford.
      Il est le frère de Michaël Zaoui (né en 1957), homme d’affaires, fondateur de la Fondation France Israël avec qui il a participé à toutes les grandes opérations de fusions acquisitions des dix dernières années en Europe : Mittal Arcelor, Elf Total, Castorama Kingfisher, Crédit agricole Banque Indosuez, HSBC CCF, etc.”

      Ca me rappelle certains frères Attali, Jacques et Bernard. D’ailleurs les frères Zaoui et Attali doivent très bien se connaître. On peut même se demander qui aurait pu raconter aux autres la blague de Christian avec les pantalons à une jambe ?


  • #730215
    le 17/02/2014 par Oliver
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    L’article m’a rendu vraiment mal a l’aise. Il faut le faire lire aux salaries d’Arcelor.


  • #730311
    le 17/02/2014 par Boubou
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    Quel est l’intérêt de cet article sur ER ??

    J’ai plutôt de l’admiration pour ces 2 frères et leurs réussite. Emettre des conseils financiers lors d’opérations de fusions-acquisitions jusqu’a preuve du contraire c’est pas du vol ...

     

    • #730473

      quelle naiveté.. à ce niveau là c’est pas du consulting de bas niveau ou t’analyse les chiffres et tu donnes un conseil au client. la on est dans la decision, dans le reseau, dans des operations qui melent : état, armées, intérêts nationaux parfois, salariat, intérêts privés et j’en passe. et les commissions que se prennent des types qui ne sont que censé faciliter une transaction financière sont exorbitants, des centaines de millions.

      pour ceux qui n’ont pas cotoyé ce milieu, voir le film SYRIANA, l’opération de fusion acquisition décrite dans le film montre bien l’envers du décor !


    • #730478
      le 17/02/2014 par tetsuo
      Intermédiaires, nomades et prédateurs

      Les gens comme vous, qui ont le cerveau dans les chaussettes, et sont admiratifs de ces individus sont la cause de tous les problèmes sans quoi ces gens ne pourraient plus prospérer en toute impunité.


    • #730488

      Le vol est une activité pour les pauvres, à cette échelle se sont des plans de sauvegarde des emploi (licenciement massif) avec subvention de l’état.
      Par ailleurs, si tu te fait jeter dans la rue suite à leurs conseils, tout à coup ces fréres (un air de François Bayrou) sympathiques, te le paraitrai bien moins.


    • #730590
      le 18/02/2014 par Boubou
      Intermédiaires, nomades et prédateurs

      à tout ceux qui ont commenté mon commentaire, je sais bien qu’on est sur ER et qu’il faut cracher sur tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la finance mais faudrait un peu "élever le niveau" en faisant la différence entre les prêts usuraires permettant de consommer de l’écran plat et de l’automobile ou encore les rachats de crédits sur lesquelles les personnes ne vont payer que de l’intérêt et l’activité de conseil financier et stratégique lors d’opérations complexes et délicates comme les fusions-acquisitions. Le métier de l’oréal c’est de vendre du cosmétique et quand il décide de racheter ses parts chez nestlé, ils s’entourent de conseiller stratégique et financier en plus de son propre département financier. Et en effet ça paye beaucoup plus que lorsqu’on conseille la petite PME française de la creuse ...

      En posant l’hypothèse que KontreKulture se développe bien et que Soral souhaite la vendre il va faire appel au même genre de conseiller qui font du "consulting de bas niveau" (cc Julio) parce que Soral ne s’y connait pas en finance et en évaluation de sociétés et les paiera BEAUCOUP moins chère tandis que les grosses multinationales vont elles s’adresser directement à ce genre de boutiques spécialisées et les paieront donc BEAUCOUP plus vu les montant en jeu, logique.

      Après, concernant les lobbys faut dépassionner les choses et prendre du recul. OUI, il y a des lobbyiste politique en action comme dan syriana quand cela concerne des secteurs sensibles qui touchent à la politique étrangère (voir affaire Gemplus) mais qui sont étranger aux activités de pur conseil stratégique et financier.


    • #730744

      OK boubou, c’est OK, il ne faut jamais se laisser tirer vers le bas, très fondamentalement le problème est de l’ordre de l’organisation sociale qui ne devrait pas être aux mains des mêmes et qui sert des intérêts spécifiques et pas généraux, je veux dire les intérêts d’une minorité contre ceux qu’elle prétend représenter et défendre. Tout ça serait indiscutable si la Vraie Justice régnait dans une Vraie Démocratie et ça n’est malheureusement pas le cas...Je me trompe ? Il y a un décalage colossal entre le discours et la réalité et des zaoui sont des marqueurs significatifs, ils sont, directement ou pas, des deux côtés de la ficelle et en abusent probablement. Nous sommes tout simplement dans une organisation sociale aux mains d’une tribu qui surabuse d’un pouvoir dont elle s’est saisi de manière perverse en instrumentalisant des institutions qui à l’origine étaient plutôt vertueuses, et qu’elle a pourries au point de mettre en péril la survie même de la Nation. On ne peut pas laisser faire...Le Casino doit cesser de tricher ou comprendre que les gens ne veuillent plus jouer.


  • #730426
    le 17/02/2014 par Loulou
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    Une seule phrase culte qui me vient à l’esprit pour qualifier ces deux individus :

    "Touche pas au grisbi, salope !"


  • #730439
    le 17/02/2014 par rocketman92
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    ces gens là se servent de la France comme vitrine et de l’argent du contribuable et ne travaille pas pour le bien commun,mais pour leurs intérêts personnels.ce sont des parasites qui ne pensent pas à vivre leur vie comme tout un chacun mais leur vie n’est faite que de mensonges,tromperies et de vices, toujours sur le dos du gentil !!


  • #730550

    Au cas ou l’individualisme échoue ,la communauté risque de se former et ainsi crée un contre pouvoir à la gouvernance mondial.Le système fera tout pour empêcher cela

    Donc le seul moyen pour gouverner le monde c’est d’enlever au humain le sentiment d’appartenance a une communauté comme un pays ,une race ,une ethnie ,une tribu,un clan
    Des que l’Humain pense qu’il est un citoyen du monde,Alors cela laisse le champ libre pour qu’Israël soit la Capitale Du Monde

    Il ne faut pas s’étonner que le système s’attaque aux dernier bastion tribal africaine

    Le système favorise le Supranational ,citoyen du Monde


  • #730626
    le 18/02/2014 par Allonzenfants
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    Ces frères sont des caricatures, ils sont représentatifs de tous les travers que l’on reproche à leur communauté depuis des siècles, l’usure, le "bizness", la finance, la manipulation sans aucune empathie pour les victimes des conséquences de leurs actes à savoir le chômeur qui se retrouve à la rue. Le cas Arcelor-Mittal en est caractéristique, Arcelor, entreprise viable étant victime d’un prédateur ruinant la vie de milliers de pauvres types. Ces requins foncent sur leur proie avec les yeux noirs inexpressifs de la mort. Ils ont du génie certes mais s’en servent pour dominer et écraser. Il est clair que les valeurs du christianisme que sont le don, le partage, l’humilité, la charité, l’amour du prochain, la compassion sont à des années-lumière de leur nature fière, arrogante, orgueilleuse, implacables sur ce qui n’est pas de leur tribu. L’altruisme est un terme inconnu dans leur vocabulaire, ça doit être dans les gènes !


  • #730670
    le 18/02/2014 par Gerard John Schaefer
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    Merci Egalité & Réconciliation d’avoir relayé cet article, que je n’aurais pas trouvé par moi-même.

    Je retiens cette phrase : "Ils n’ont pas le goût de l’introspection".
    Pas sûr de savoir comment la comprendre.


  • #731080
    le 18/02/2014 par sursum
    Intermédiaires, nomades et prédateurs

    combien de salariés français virés par les agissements de ces 2 la ? pas loin de cent mille . sans compter la désindustrialisation à outrance de la France et pour toujours.


Afficher les commentaires suivants