Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Intervention d’Aymeric Chauprade à l’université d’été du Front national

Marseille, 14 septembre 2013

Intervention d’Aymeric Chauprade, géopoliticien, spécialiste des relations internationales, lors de l’université d’été du Front national, le 14 septembre 2013 à Marseille.

La France face aux défis géopolitiques mondiaux

Mesdames et Messieurs,

Jamais dans notre histoire, à l’exception des périodes de défaites et d’occupation, la France n’avait autant tourné le dos à son rang, à son influence, à sa liberté.

Jamais ses dirigeants ne l’avaient autant détourné de ses constantes géopolitiques, qui lui assuraient dans le monde une place exceptionnelle, qui faisaient que où que l’on regardait, l’influence de la France se faisait sentir. Nous ne sommes pas ici cependant pour sombrer dans la nostalgie et le pessimisme. Nous sommes ici pour comprendre les défis géopolitiques qui sont lancés à la France, pour y répondre, pour apporter des solutions crédibles, efficaces, capables de rendre aux Français la foi dans leur pays, la conviction que le déclassement n’est pas inéluctable, que le redressement est possible.

D’immenses transformations sont en train de se produire dans l’ordre mondial de la puissance, des mécanismes identitaires et idéologiques inquiétants s’y développent, et face à cette réalité, le système actuel reste prisonnier de ses vieux schémas idéologiques, incapable d’affronter la réalité du monde et d’adopter en conséquence son mode de pensée, enfermé dans un mélange d’aveuglement et d’arrogance.

Oui, Mesdames et Messieurs, ces défis sont considérables et ils sont bien la réalité du monde, mais hélas le camp du déni de réalité, le camp du refus du réel, s’emploie à maintenir le voile qui obscurcit le regard des Français, qui ralentit leur prise de conscience.

Ce sont des hommes faibles, sans vision, conformistes, qui ont entraîné la France dans les guerres mondiales du XXe siècle. Et ce sont les mêmes qui aujourd’hui n’ont ni la volonté, ni le courage, d’affronter ceux qui défient l’autorité de l’État sur le territoire, mais qui, dans le même temps, sont prêts à exposer la vie de nos militaires et à bombarder des innocents pour des intérêts qui ne sont pas les nôtres.

Depuis plus de trente ans, il y a un homme qui a dit aux Français ce qui allait leur arriver, qui a mis son talent immense, sa liberté de pensée et de ton, au service de la vérité, parce qu’il fallait alerter les Français, parce qu’il fallait les réveiller. Cet homme n’a cessé d’avoir raison, face à de fausses élites responsables du déclin mais qui ont préféré lui faire payer la vérité au prix fort des attaques ignobles, et les Français sont passés à côté de lui, ils ont laissé passer cette première chance qui leur était offerte d’engager le redressement de la France. Mais les combats se mènent dans la durée. Ce qui était annoncé, les Français commencent à l’entendre, à le comprendre, parce qu’ils le voient se réaliser sous leurs yeux.

Je tiens à dire devant vous, ici, que je ne serais pas ce que je suis, c’est-à-dire un résistant, si durant tant d’années, bataillant au cœur du Système, je n’avais regardé Jean-Marie Le Pen comme l’espoir du redressement français.

Et je tiens à vous dire, que lorsqu’un préposé au déclin français m’a privé de ma Chaire, à l’École de Guerre française, en 2009, pour un livre qu’il n’avait même pas lu, parmi les nombreux messages de soutien que j’ai reçus à l’époque, il en est un qui a compté plus que tout, celui de Jean-Marie Le Pen !

Mais il ne faut pas leur en vouloir à nos compatriotes, parce que d’abord, lorsque l’on est patriote, on aime sa famille, toute sa famille, même ceux qui ne pensent pas comme nous, et il faut avoir pour eux beaucoup de compassion, parce qu’un Système tout entier, d’éducation, de médias, de réseaux économiques et syndicaux, a dressé devant leurs yeux un Mur du Mensonge.

Mais aujourd’hui le mur s’effrite, trente ans de coups assénés l’ont ébranlé, lui ont arraché des pierres, des failles se sont ouvertes, dans lesquelles des pans de vérité s’engouffrent, et ce mur, j’en suis convaincu, par le rassemblement de tous les patriotes, d’où qu’ils viennent, derrière et avec Marine, nous le ferons tomber !

Et alors, lorsque ce mur sera tombé, apparaîtra nue devant les yeux des Français la nouvelle réalité du monde, pas l’illusion d’une France solide dans laquelle nos politiques tentent, par tous les moyens, de maintenir les Français, non, la réalité du monde, d’un monde qui est en train de vivre une totale réorganisation de la puissance, où pour la première fois depuis au moins six siècles, l’Occident est en passe d’abandonner la main à l’Asie, où l’énorme masse démographique orientale, du Moyen-Orient jusqu’à l’Extrême-Orient est en train de renverser les équilibres de puissance.

Si nous nous posons la question des défis géopolitiques lancés à la France, il me semble qu’il faut commencer par se poser les questions essentielles. Et les questions essentielles, elles se résument, comme toujours, au verbe être et au verbe avoir. Il en va des nations comme des personnes : elles ont une identité, elles ont un rang, elles ont un besoin de sens, de liberté, de prospérité.

Les défis que je vais aborder partent de ces questions : qu’en sera-t-il de notre identité, de notre rang dans la société des nations, de notre liberté de choix, de notre accès aux matières stratégiques ?

Il y a d’abord ce choc terrible entre d’un côté la volonté des États-Unis d’imposer leur projet unipolaire, leur mondialisation contrôlée par une oligarchie financière et militaro-industrielle, et de l’autre côté, d’autres grands pays, et les émergents, qui veulent un monde multipolaire, fondé sur l’équilibre, le respect des souverainetés, le dialogue des civilisations, le droit propre à chaque peuple de croître et de s’affirmer à travers son propre modèle de culture.

Pour maintenir leur rang de numéro 1 mondial, face à l’émergence de la Chine, face au retour de la Russie, face au défi des émergents régionaux, les États-Unis ont lancé, après l’effondrement de l’URSS, un chantier géopolitique global, un chantier colossal servi par leur formidable outil de défense – qui pèse à lui seul la moitié de l’effort de défense mondial –, servi par un formidable outil de propagande et de fabrication de l’opinion, de fabrication des élites grâce à des centaines de clubs et réseaux transatlantiques ou transpacifiques…, un outil global d’information et d’influence qui étend son emprise au plus profond des médias et partis politiques européens, japonais, sud-coréens, latino-américains, qui s’appuie sur le plus formidable outil d’espionnage jamais développé, celui de la NSA, qui écoute ses citoyens et ses alliés, jusqu’aux chefs d’État.

C’est ce formidable outil informationnel qui maintient l’illusion d’une Communauté internationale qui n’existe pourtant pas, qui n’est rien d’autre en réalité que le club des puissances rangées derrière les États-Unis, c’est cet outil qui raconte qui est le Bon et qui est le Méchant, qui remet en scène à chaque fois la fable des armes de destruction massive en convoquant les mêmes communicants et cautions intellectuelles sur les plateaux.

Au nom des droits de l’homme et souvent sous le prétexte terrifiant des armes de destruction massive, ils ont attaqué, avec ou sans mandat onusien, l’Irak, la Yougoslavie, la Libye, l’Afghanistan, ils ont tenté de retourner l’Ukraine, de déstabiliser la Géorgie. Souvent, ils avaient les islamistes radicaux de leur côté, toujours il en a résulté un affaiblissement des États-nations, une exacerbation des rivalités ethniques et communautaires, un recul de la civilisation.

Le bilan incontestable de ces guerres depuis 1990, au-delà des véritables chiffres des tués civils et militaires, ou de ces 2 500 blessés militaires français en Afghanistan, qui ont perdu un œil, un membre, qui sont passés sous silence par les médias pour une guerre qui n’aura servi strictement à rien, le bilan c’est toujours plus de chaos, toujours moins d’État-nation, toujours plus de communautarisme, de fanatisme religieux, de violence contre les femmes, de persécutions des minorités chrétiennes comme ces décapitations de chrétiens syriens à Maaloula ces derniers jours.

Alors on se demande pourquoi ? Pourquoi font-ils cela ? Ces guerres ils les veulent et les déclenchent, non pour les droits de l’homme, Mesdames et Messieurs, car il n’aura échappé à personne que la cruauté et la barbarie humaine s’exercent en bien d’autres points de la planète, et que les médias dominants ne s’en émeuvent jamais ; non, ces guerres ils les font dans un seul but, un but qui résume tous les buts géopolitiques : empêcher l’émergence d’un monde multipolaire fondé sur l’équilibre des puissances.

Et pourquoi cette oligarchie mondialisée ne veut-elle pas d’un monde multipolaire, c’est-à-dire d’un monde où les peuples souverains établissent des équilibres de puissance seuls garants de la paix ? Tout simplement parce que la mondialisation est pour eux le moyen d’effacer la souveraineté des peuples, et l’Union européenne est le projet, si j’ose dire le plus parfait, de cet effacement de la souveraineté des peuples, donc de leur liberté, au profit de l’oligarchie mondialisée. C’est bien pour cela qu’il ne peut pas résulter d’Europe puissance de cette Union européenne, puisque l’oligarchie mondialisée ne vise pas la puissance des Européens, elle vise l’optimisation de ses intérêts particuliers à l’échelle mondiale !

Quand certains européistes se lamentent, parfois sincèrement, de l’absence d’Europe puissance, qu’ils reviennent aux fondations du projet européiste et ils comprendront qu’ils raisonnent sur un énorme malentendu. Ce projet européiste ne donnera jamais la puissance aux Européens, bien au contraire, il évacue la puissance des nations européennes, pour faciliter leur digestion dans le projet mondialiste américain ! Donc ils ne veulent pas de la démocratie authentique des peuples, ce qu’ils veulent c’est une oligarchie mondiale.

Pour comprendre tout cela, il est impératif que les Français changent leur manière de voir le monde : ils ne doivent plus résumer le monde à une opposition simpliste entre des démocraties et des dictatures, mais bien plutôt le regarder comme une guerre invisible entre oligarchie mondialisée, et de l’autre côté l’expression souveraine du peuple qui prend tantôt le chemin démocratique, tantôt le chemin autocratique.

Et empêcher le monde multipolaire, c’est par exemple freiner tout rapprochement entre les grands ensembles eurasiatiques, Union européenne, Russie, Chine. Car à leurs yeux, l’Union européenne doit rester un ventre-mou de l’OTAN, une périphérie de l’Amérique, pour eux l’OTAN doit s’étendre jusqu’aux frontières de la Russie et de la Chine, pour eux la Russie et la Chine ne doivent pas s’entendre, pour eux la Russie ne doit pas établir de partenariat énergétique avec l’Union européenne.

On ne peut pas comprendre pourquoi la presse occidentale diabolise à ce point le président Poutine, qui a pourtant redressé la Russie de manière spectaculaire depuis 1999, et qui nous apporte la preuve qu’un grand pays peut se redresser vite, économiquement, géopolitiquement, s’il est bien gouverné, donc on ne peut pas comprendre cet acharnement de nos médias contre Poutine, si l’on ne comprend pas qu’il est l’obstacle majeur à une stratégie américaine qui veut couper le gaz russe à l’Union européenne et le remplacer par le gaz du Qatar (gaz du Qatar qui doit passer alors par le territoire syrien) et le gaz libyen (lui-même en partie sous contrôle du Qatar) et demain, s’ils en prennent le contrôle, du gaz iranien.

En tentant d’installer des régimes amis au Moyen-Orient, les États-Unis cherchent à contrôler une énergie (pétrole et gaz) dont, à la fois, l’Asie et l’Europe ont besoin, et dont l’Europe aura d’ailleurs d’autant plus besoin qu’elle s’éloignera de la Russie.

Alors que voulons-nous, nous Français, un monde unipolaire dominé par les États-Unis mais qui débouchera, après la Syrie, après l’Iran, sur une guerre mondiale avec la Russie et la Chine, une de ces conflagrations que la finance mondialisée a su organiser déjà deux fois dans le cercle dernier, au prix de millions de morts, et pour son plus grand profit, ou bien voulons-nous la paix, la paix de l’équilibre multipolaire, fondée sur le respect des souverainetés, l’équilibre des puissances qui seul dissuade d’attaquer son rival économique et géopolitique ?

Nos dirigeants ne voient-ils donc pas, que lorsqu’ils alignent systématiquement la France sur les intérêts américains, qui ne sont d’ailleurs pas les intérêts du peuple américain mais ceux de l’oligarchie mondialisée, que lorsqu’ils additionnent notre puissance à leur puissance, ne voient-ils pas qu’ils contribuent à fragiliser la paix mondiale ?

Ont-ils oublié ce qui a fait la grandeur et la place de la France, dans toute son histoire ? Être une puissance d’équilibre face aux empires, résister aux impérialismes. Empereur en son royaume, tel était le Roi de France et au-delà des rois, la France républicaine a aussi suivi cette voie singulière, cette voie d’équilibre ; voilà sa constante, voilà ce qui a fait sa grandeur, à cette France éternelle qui n’est morte avec aucun régime pas plus qu’elle n’est née d’un autre !

Au lieu de nous faire l’écho de cette rhétorique fausse des droits de l’homme, masque cynique d’intérêts qui ne sont pas les nôtres, c’est la paix, c’est l’équilibre, c’est le respect du droit international et des souverainetés qu’il faudrait défendre ! Voilà ce que serait la valeur ajoutée de la France sur la scène internationale, voilà ce qui lui rendrait sa grandeur !

Mesdames et Messieurs, le deuxième grand défi géopolitique auquel est confronté la France, c’est celui du fondamentalisme islamique.

Là encore le prisme idéologique a faussé la raison de nos dirigeants. Ils n’ont pas su anticiper la fracture des pays arabes en deux projets de société radicalement distincts, aucun n’étant d’ailleurs démocratique. Soit le projet islamique, porté par les courants Frères musulmans et salafistes, en Égypte, en Libye, en Tunisie, chez les rebelles de Syrie, soit le projet arabiste et modernisateur mais autoritaire, que privilégient encore de larges franges des sociétés arabes.

C’est durant la Guerre froide à la faveur du duel américano-soviétique, que les Américains ont à la fois laissé arriver au pouvoir la Révolution islamique chiite en Iran et soutenu les islamistes sunnites en Afghanistan. Ils ont noué une alliance souterraine durable avec des djihadistes qui se sont transportés d’Afghanistan en Irak, en Bosnie, en Libye et aujourd’hui en Syrie. L’armée américaine fait peut-être le coup de feu contre l’islamiste depuis le 11 septembre 2001, mais les services de renseignement américain savent, quant à eux, jouer avec cet ennemi utile, qui justifie les guerres américaines, coalise autour de Washington les alliés, permet de tisser des coopérations anti-terroristes partout dans le monde…

Une grande partie de ce qui se passe au Moyen-Orient, aujourd’hui, tient aussi au fait que la France n’a pas tenu son rang. Elle aurait du, dès 1991, refuser de s’attaquer à l’Irak baasiste, et s’employer à nouer une alliance solide avec tous les régimes arabistes, en les convaincant aussi de se réformer peu à peu, au fil des progrès enregistrés en matière de développement. Car c’est le développement qui fonde la démocratie et non l’inverse. Laissons les pays se développer souverainement, avec leur modèle et à leur rythme et mener leurs propres réformes politiques, au lieu de vouloir décréter partout la démocratie, ce qui détruit les équilibres fragiles et fait régresser les sociétés ! Ces régimes avaient besoin de temps pour faire évoluer les sociétés musulmanes, d’autant plus de temps, que l’islam est par essence politique et que lui appliquer un schéma de laïcité revient mécaniquement à entrer en conflit avec lui. Mais ces régimes avaient déjà commencé une modernisation considérable de la société, en rapprochant les femmes arabes du statut que la civilisation chrétienne leur donne. Tout cela a été anéanti sous les bombes de l’OTAN, le même OTAN qui a affaibli le rempart chrétien serbe multiséculaire de l’Europe pour installer à nos portes un nouvel État musulman, le Kosovo, fondé pour l’essentiel sur une économie mafieuse.

La France n’a pas joué son rôle d’équilibre au Moyen-Orient face à l’alliance des États-Unis et du fondamentalisme sunnite. Elle en récolte les fruits amers aujourd’hui. Le piège islamique se referme doublement sur elle-même : à l’intérieur avec un phénomène marqué de réaffirmation identitaire islamique, et à l’extérieur avec des pays arabes qui, du Maroc jusqu’au Golfe, sont partagés entre deux projets radicalement opposés, l’occidentalisation ou, au contraire, la réislamisation radicale de la société. Aucun compromis démocratique n’est possible quand les projets de société sont à ce point opposés ! L’exportation de la démocratie à l’occidentale de l’autre côté de la Méditerranée s’avère donc être un tragique facteur de guerre civile. Les Libyens, les Tunisiens, les Égyptiens sont en train d’en payer le prix.

La perspective d’avoir un jour des régimes islamistes violemment hostiles à l’Occident, en Égypte ou en Algérie par exemple, qui disposeront d’appareils militaires conséquents, devient chaque jour plus crédible. Dans ce contexte, nos fractures identitaires intérieures, qui ne cessent de s’agrandir, ne peuvent plus être occultées. La simple application du cadre républicain laïque ne résistera pas à l’épreuve des dynamiques démographiques. Dans l’histoire du monde, aucune société multiconfessionnelle n’a résisté à l’épreuve des changements de rapport de force démographique.

Aussi je vous le dis, avec le regard de l’historien du temps long et du géopolitologue, si la France n’assimile pas rapidement à sa civilisation, à la civilisation française produit de plus de 1500 ans d’histoire, ses compatriotes musulmans, alors c’est l’islam qui digèrera la France, et qui l’assimilera à un monde musulman en pleine expansion démographique. Et cela Mesdames et Messieurs, c’est bien la mère de toutes les batailles, c’est le premier défi géopolitique de la France, le défi géopolitique intérieur, qui est un défi identitaire, parce que l’on met beaucoup plus de siècles à fabriquer une société qu’une économie, et que l’on ne répare pas l’identité comme on répare l’économie !

En Asie, en Amérique latine, en Russie, où la cohésion identitaire, qu’elle soit ethnique ou religieuse, est forte, on se pose des questions sur l’avenir de la France en tant que civilisation française. Plus le temps passe, moins l’on considère que la France sera un partenaire fiable, pas seulement à cause de son déclin industriel, pas seulement à cause de la crise de son État-providence, mais d’abord et avant tout à cause de sa crise identitaire. Il y a donc un lien intime entre le rang de la France dans le monde, et la continuation de la civilisation française. Songez à ces touristes chinois qui font des milliers de kilomètres pour admirer la civilisation française, Notre-Dame et Versailles, mais qui se font dépouiller et agresser par des Français de papier ! Pas besoin du sociologue de service pour qu’ils comprennent où est la civilisation et où est la barbarie !

Alors se contenter de la neutralité, de la laïcité républicaine, dans une société où est en train de jouer librement la concurrence identitaire et démographique, c’est proprement suicidaire, tout simplement parce qu’à un moment donné, les communautarismes seront devenus suffisamment forts, sur le plan démographique, pour se débarrasser de la laïcité républicaine, pour imposer leur loi, au mépris même de la démocratie, elle-même produit, on l’oublie trop souvent, d’un long cheminement de l’histoire grecque, romaine et chrétienne. Alors Mesdames et Messieurs, oui, je le dis haut et fort, il nous faudra bien, à un moment ou un autre, établir un lien évident entre la citoyenneté française et l’adhésion à la civilisation française ! Cela s’appelle l’assimilation et cela nécessitera des choix forts qui aboutiront d’un côté à la fabrication de vrais Français, pas des Français de papier, pas des consommateurs de l’État-providence, et de l’autre côté au départ de tous ceux qui ne veulent pas adhérer à notre civilisation produit de plus de 1500 ans d’histoire, dont nous sommes fiers et dont nous rendrons à nouveau fiers les petits Français !

Mesdames et Messieurs, je vous l’ai dit, dans les défis il y a d’abord le verbe être mais il y a aussi le verbe avoir. Et s’agissant du verbe avoir, le troisième défi géopolitique que je vois pour la France, après le mondialisme, après l’islamisation de l’Europe occidentale, c’est celui de la sécurité de nos futurs approvisionnements, notre sécurité énergétique mais aussi notre sécurité alimentaire.

Je l’ai dit, les États-Unis ont une stratégie de domination énergétique claire : ils veulent contrôler l’essentiel des zones de production du Moyen-Orient pour peser sur la dépendance énergétique européenne et asiatique. Et par ailleurs, ils augmentent leurs approvisionnements venant de l’autre façade atlantique, l’Afrique, qui empruntent des routes à l’écart des champs de bataille du Moyen-Orient. Et puis ils seront peut-être en 2020, devant l’Arabie Saoudite, le premier producteur pétrolier. Il y a aussi le gaz de schiste, car les Américains, eux, explorent et innovent sans s’embarrasser du principe de précaution, l’un des sacro-saints dogmes de l’Union européenne, et avec cette formidable foi dans la science qui leur fait penser qu’ils gèreront les problèmes après !

La France devra préparer son avenir énergétique en mer. Déjà 30 % de la production d’hydrocarbures mondiaux se fait offshore, comme on dit dans le jargon pétrolier, c’est à dire en mer. Et la tendance va s’amplifier. Le pétrole et le gaz de demain, c’est en mer que nous irons le chercher. Et nous avons un atout extraordinaire que nos politiques délaissent pourtant année après année. La France n’est pas seulement un territoire européen. Elle est un territoire mondial. Nous avons la deuxième zone économique exclusive du monde, après les États-Unis, avec 11 millions de km², dont 90 % dans les départements et collectivités d’Outre-mer, souvent des îlots du bout du monde où notre Marine nationale patrouille de moins en moins faute de crédits. En réalité, c’est grâce aux fonds des océans que nous pourrions devenir une grande puissance pétrolière et gazière, mais aussi une puissance qui saurait maîtriser les hydrates de gaz, et quantité de ressources minérales stratégiques, grâce aux sulfures hydrothermaux riches en cuivre, zinc, plomb, cobalt, argent et or, et les fameux nodules polymétalliques. Les énergies de demain, celle des courants marins, ou la troisième génération de biocarburants qui épargnera de précieuses terres agricoles, comme les nouvelles formes d’alimentation, viendront de cette magnifique qualité maritime dont jouit la France.

Quand on pense que cette année 2013 nos politiques ont failli laisser s’échapper de notre souveraineté, l’île de Tromelin, dans l’océan Indien, cet îlot qui avec son kilomètre carré de surface battue par les vents nous offre un domaine maritime de 285 000 km2, la moitié du territoire de la métropole, et bien sûr toutes les ressources halieutiques, les ressources en poisson qui vont avec ! Voilà de quelle manière nous sommes gouvernés aujourd’hui, dans l’indifférence politique devant les sujets de grande ampleur, dans l’ignorance de la longue durée, au profit de la comédie médiatique, de l’immédiateté, du court-terme, qui ronge notre classe politique et l’empêche de faire les choix décisifs. Heureusement qu’il reste un État, avec des hauts fonctionnaires qui, souvent encore, ont le sens de l’État, le goût de l’intérêt général, que j’appelle moi le Bien commun des Français. Ils regardent vers nous de plus en plus, ces vrais serviteurs de l’État, car ils ont compris qu’entre la liquidation de l’État et l’étatisme pachydermique il y a un juste chemin, il y a la restauration d’un État moderne et performant, d’un État stratège venant en appui de l’économie libre. Et s’il y a bien un domaine où justement c’est l’État qui devra donner l’impulsion, c’est celui de la mer !

Car demain, Mesdames et Messieurs, une grande partie des contentieux et conflits géopolitiques dans le monde vont porter sur la souveraineté maritime. En Asie, les tensions sont fortes entre Chine, Japon, les deux Corée, et bien d’autres pays, autour du contrôle d’îles considérées comme stratégiques. Chacun veut étendre son domaine maritime, et la Chine en particulier veut régner sur la mer de Chine pour s’offrir ensuite le grand large, le Pacifique, où elle rencontrera bientôt, comme le fit le Japon à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, la domination américaine sur le Pacifique. Allons-nous, là encore, abandonner notre Pacifique Sud au duel sino-américain ? Entendez-vous nos politiques nous parler de la mer ? Non, cela devrait pourtant être un sujet de premier plan pour nos belles provinces maritimes de l’Ouest et du Sud, et pour notre France lointaine, cette France lointaine qui, je l’espère, finira bientôt par s’affranchir des fausses idées et des préjugés, et par comprendre que nous sommes les seuls à l’aimer et tenir autant à elle.

Mesdames et Messieurs, si la souveraineté n’avait pas d’avenir comme le proclament les chantres de l’européisme depuis des décennies, alors pourquoi le monde entier investit-il autant dans la souveraineté maritime ? Pourquoi se bat-on autant pour avoir une zone économique exclusive et, au-delà même, une extension du plateau continental ? Regardez ce paradoxe extraordinaire, au moment où l’on continue à faire croire que la souveraineté est tournée vers le passé : jamais, je dis bien jamais dans l’histoire de l’humanité, les souverainetés ne s’étaient autant étendues sur les mers et les océans qu’en ce début de XXIe siècle ! Demandez aux Brésiliens de vous parler de l’Atlantique Sud ! Ils vous expliqueront qu’ils veulent dominer l’Atlantique Sud jusqu’au Golfe de Guinée et empêcher l’OTAN de s’y aventurer. Demandez aux Canadiens pourquoi ils sont en train de renforcer leur marine de guerre, dans la perspective de la grande mêlée pour le contrôle des routes de l’Arctique, où les glaces sont en train de fondre ! Regardez les Russes, jamais depuis Pierre le Grand, ils n’avaient lancé un tel effort naval ! Et je ne parle pas de la Chine qui aura ses porte-avions, de l’Inde, de la croissance formidable du nombre de navires de surface et de sous-marins dans toute l’Asie et en Amérique latine !

Mais l’accès aux ressources, ce ne sont pas seulement les réserves d’hydrocarbures offshore ou les mines d’uranium du Niger et du Mali, la sécurité alimentaire sera aussi un grand problème dans les années à venir. En 2050 ce seront entre 9 et 14 milliards de personnes qu’il faudra nourrir sur la planète, soit une augmentation au minimum de + 70 % de la demande alimentaire globale. L’évolution des régimes alimentaires dans les pays émergents qui s’approchent des régimes alimentaires des pays industrialisés, est un facteur qui va fortement augmenter la consommation de viande et de lait, donc, en amont, le besoin de céréales. Comme pour l’énergie, qui nous conduit à la souveraineté maritime, la géopolitique de l’agriculture nous ramène à la souveraineté terrestre, qui elle aussi est loin d’être dépassée, bien au contraire, à ces stratégies de nombreux pays pour acquérir des terres agricoles, pour augmenter leur souveraineté sur des terres fertiles, en Afrique, en Amérique latine ou ailleurs. Regardez le problème de la Chine qui, avec 9 % des terres agricoles, doit nourrir 20 % de la population mondiale et qui a déjà acheté 2 millions d’hectares de terres cultivables en Asie et en Afrique. Ma conviction c’est que sur ce sujet, comme sur tant d’autres, nos gouvernants se sont cruellement trompés : ils ont cru qu’une économie moderne n’était qu’une économie de services, et j’apprenais en effet à l’école que dans les pays développés les secteurs dits primaire (l’agriculture) et secondaire (l’industrie) cèderaient naturellement leur place, suivant une sorte de loi de l’histoire et de la globalisation, au secteur tertiaire, les services. Ils se sont trompés. Une large partie de la puissance des États-Unis aujourd’hui c’est bien sa puissance agricole. Et quand on dit que le protectionnisme c’est dépassé, et bien les États-Unis, entre 2008 et 2012 ont aidé leur agriculture à hauteur de 300 milliards de USD. Les États-Unis ont 17 % de leur population active dans le secteur agro-alimentaire. Avez-vous l’impression qu’ils sont en arrière de l’histoire ?

Il y a une grande constante de l’histoire de France, c’est que notre grandeur s’est faite avec nos paysans, nos marins, nos ouvriers, nos ingénieurs, alors si notre agriculture s’efface, que nos usines et nos chantiers navals ferment, que nos ingénieurs partent en Allemagne, aux États-Unis ou en Asie, de quoi la puissance française sera-t-elle faite demain ?

Mesdames et Messieurs, la France a su affronter depuis plus de 15 siècles des défis considérables et elle les a relevés. Rien n’est perdu. Bien au contraire, tout devient possible car le réveil est en marche, nous avons d’abord un chef, Marine, qui a démontré des qualités de caractère et de conviction, que personne ne possède dans l’offre politique concurrente, nous avons une dynamique forte qui fera sans doute du Front national bientôt le premier parti de France, nous avons des Français qui sont en train de se réveiller, agressés dans leur identité, agressés dans leurs valeurs familiales, agressés dans leur situation économique et sociale. C’est hélas bien humain, beaucoup ne prennent conscience du danger que lorsqu’ils l’expérimentent eux-mêmes. Et de ce point de vue il y a un effet statistique. Comme de plus en plus de Français expérimentent eux-mêmes l’agression de notre identité et la perte de notre rang, ils se réveillent et nous rejoignent. Ce n’est pas que nous prospérerions sur les peurs et la misère comme aiment à le dire beaucoup de médias, c’est tout simplement que la peur et la misère ne trouvent aucune réponse crédible ailleurs que chez nous ! Ce n’est pas la même chose ! Ils inversent les choses dans le seul but de protéger les positions de ceux qui gouvernent depuis des décennies et n’ont pour seul bilan, objectif, implacable, que le déclassement progressif de la France sur la scène internationale et l’expansion de la souffrance chez nous.

Nous ne pourrons relever ces défis géopolitiques mondiaux que si nous reprenons en main notre destin et donc qu’à la condition de changer d’Union européenne, de rompre avec un projet européiste qui avait promis aux Français l’Europe-puissance et qui leur a donné l’Euramérique et l’Eurabia, à la condition de retrouver notre souveraineté et de défendre la réorganisation d’une Europe-civilisation fondée sur les nations libres.

Alors nous romprons avec cela, avec l’européisme bruxellois comme avec l’atlantisme, en contribuant d’abord à forger un axe Paris-Berlin-Moscou solide sur le continent européen, nous prônerons l’équilibre entre les États-Unis et la Chine en soutenant l’équilibre multipolaire et la paix des armes, en nous posant comme une puissance de médiation sur la scène internationale, nous favoriserons notre influence culturelle et politique à travers la Francophonie, nous relancerons une politique africaine fondée sur le développement et la maîtrise des flux migratoires, en sortant du couple malsain corruption/repentance coloniale, nous travaillerons à faire barrage au fondamentalisme religieux au Moyen-Orient, nous soutiendrons une paix juste au Proche-Orient, nous renforcerons notre projection d’influence économique et politique dans le Pacifique Nord tout en maintenant et consolidons notre position précieuse dans le Pacifique Sud, nous referons de la France une grande puissance maritime et dotée d’un outil de défense terrestre, aérien et naval à la hauteur des menaces des décennies à venir, nous sécuriserons nos approvisionnements stratégiques sans dépendre des États-Unis, et grâce à l’État stratège il n’y aura pas un secteur de l’innovation qui échappera à nos ingénieurs, à nos scientifiques.

Mesdames et Messieurs, je choisis, ici à Marseille, ville tournée vers notre vocation maritime, mais aussi ville attaquée au plus profond de son identité par le crime et le mépris des Français, ville où éclate au visage des Français la terrible impuissance de notre État et de ses dirigeants, je choisis de vous dire que je soutiens désormais publiquement votre combat, que j’y adhère pleinement, et que je me range derrière Marine Le Pen, seul chef politique capable de fédérer la dynamique patriotique qui se développe dans notre pays ! À vous tous ici qui combattez avec courage, parfois depuis de longues années et au prix de vos positions sociales, je demande d’admettre en vos rangs un amoureux acharné de la France, descendant de générations de paysans et de marins qui ont versé leur sang pour notre liberté, et qui ne veut pas léguer à ses enfants, l’entrée dans une autre civilisation !

Je dis aussi à ceux qui, parce qu’ils croient en leurs qualités intrinsèques, ou bien qui restent dans l’immaturité adolescente du combat pur et sans compromis, à tous ceux là qui mènent des aventures personnelles et groupusculaires, je leur dis : « Vous n’avez aucune chance de décoller et vous ne ferez qu’ajouter à l’inertie et la désunion, qui ont tant fatigué notre pays à travers les siècles, et vous ne ferez que reculer le moment du redressement. » Faites donc taire vos logiques d’ego derrière la seule logique pragmatique et intelligente qui puisse être : faire gagner la dynamique nationale qui pèse le plus sur la scène politique française.

Je dis encore, à ceux qui voient toujours quelques barrières idéologiques à un plein ralliement à Marine Le Pen, à sa dynamique de rassemblement, je leur dis :

Oubliez ce qui différencie, regardez plutôt ce qui unit, l’amour de la France, la volonté de perpétuer notre civilisation française, et sortez des querelles gauloises, parce que les uns voudraient plus d’État, d’autres en voudraient moins, parce que les uns voudraient plus de laïcité, d’autre plus de christianisme, rassemblons-nous, gagnons et donnons enfin une chance à la France de rester la France !

Aymeric Chauprade, 14 septembre 2013

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Toujours un plaisir a lire et a écouter.Conclusion pleine de bon sens.

     

    • Je l’ai souvent écouté sur Radio Courtoisie, toujours avec un immense bénéfice. Oûtre son domaîne, dans lequel il est peut-être l’un des plus brillants, il a un style incomparable, pour solliciter l’attention et la réflexion de l’auditeur.

      Pas le genre de type à asséner ses vérités, avec un aîr supérieur, et un coup-de-pied au cul virtuel pour ceux qui oseraient ne pas être tout à fait d’accord (si vous voyez de qui je veux parler....mais bon, j’ai promis de ne plus dire du mal de lui, ici, car c’est contre-productif !).

      Chauprade, c’est vraiment un régal, et je crois quelqu’un de très attachant et charismatique. Si maintenant en plus, il mouille sa chemise pour Marine et Marion, alors-là chapeau ! ce n’est même pas la question du Front National mais je trouve qu’un intellectuel de ce nîveau, qui s’y colle, ce courage mérîte d’être vivement salué.


    • c’est de voir un cerveau pourvu de couilles poilues qui agace ?
      pardonnez-leur, certains souffrent de priapisme intellectuel.
      et croyez-moi, ça fait un peu mal.

      personne n’est parfait, certains pourront encore travailler leur humilité.


    • hé !!! , des discours comme celui-ci me donne l’envie de rentrer au pays , avant Monsieur CHAUPRADE , Mr Zémmour (dans une grande quantité de domaines) et auparavant le grand MR CHARLES et quelques autres (très peu), j’ai toujours pensé que la Gauloiserie(que je vénère) nous envoyait au chaos direct du fait historique de l’affaire VERCINGETORIX and Co,
      dans le cas ou ! notre peuple, dans son ensemble , se réveille, sur je suis IN ,je reviens chez nous , je fréquente des Français issus de nombreuses obédiences et malgré la médiatisation séparatiste régnante ,nous sommes(les expatriés) tristes ,amer et en colère , impuissant(en apparence)devant cet avenir prédéfini a l’européenne/america transit , pourtant nous possédons tant de forces , de charismes , de réalismes , d’expériences et de réves , que quand des discours de cette qualité, qui nous émeuvent et nous rassemblent , font que nous ne pouvons qu’etre fier d’etre FRANCAIS, nos devoirs deviennent petit à petit réalisables , clair et justifiés,

      bien a vous tous


  • J’y étais, il est passé après Jean marie. çà n’a pas été évident au début (il n’a pas l’habitude des tribunes) mais je dois dire que le public présent a très bien réagi à son discours. Et je peux dire qu’il a été compris sur le fond puisque la forme...mais bon, passons. A la fin ,il a été ovationné. Et c’était mérité.
    Il a été LA bonne surprise (discours de Marine mis à part) de cette université d’été à Marseille.
    Voilà tout.


  • Excellent nouvelle et intervention. Nous avons besoin de personnalités telles qu’Aymeric Chauprade pour rassembler tous les patriotes français. Avec Jean Roucas, la diligence FN a une drôle de gueule, mais ma foi, ça vaut bien une diligence pleine de gueules de c... .

     

    • Très peu d’information dans les médias , qui ont braqué leurs caméras sur le médiatique de service , belle intervention d’E Chauprade que je m’étonne a trouver si engage , le lisant depuis longtemps tout ce qu’il dit est cohérent ... On est dans une sacre merde , mais on s’en sortira .


  • Je voudrais qu’on m’explique une chose car moi tout ceci me fait baliser
    Moi qui suis né en France depuis plus de 40 ans et maghrébin d’origine et de physique basané que va -il m’arriver mon d’un chien ? car la France blanche catholique ou l’amour est dans les prés, je ne rentre pas dedans ? La gauche m’a tellement bourré le mou que j’appréhende Putain moi a l’école Jean moulin, les camps de la mort, le fascisme j’en ai bouffé plus que la dose .A quelle sauce on va être bouffé ? merci ...

     

    • je crois que tu peux trouver un debut de reponse dans le million et demi de soutiens au bijoutier immigré de nice ;)
      Les francais ne sont pas un peuple raciste, contrairement a ce qu’on a voulu te faire croire.


    • Bah rentrez dans une église à l’heure de la messe, et vous en verrez de bien plus basanés que vous ! Alors la France blanche catholique, vous savez... Aymeric, lui-même, n’est pas précisément l’archétype du grand guerrier blond aux yeux bleus. En revanche, l’amour dans les prés, vous devriez essayer !


    • mais rien du tout ! si vous aimez la France et que vous œuvrez pour elle !
      N’oubliez pas que Jean-Marie Le Pen a été le premier à faire élire un maghrébin sur ses listes dans les années ... 60 !
      et un des enfants de Marine Le Pen a pour marraine une dame noire des îles françaises.

      Arrêtez de vous faire influencer par la presse de gauche qui ne cherche qu’à détruire l’identité française !


    • la maison t’est ouverte avec plaisir.


    • Tu es dans l’émotionnel, tu ne peux donc pas avoir de pensée raisonnée. Tâche donc de te calmer et de penser par toi-même, de la manière la plus objective possible, en étudiant tous les éléments en ta possession. Tu comprendras certainement que tu n’as rien à craindre.
      Sinon, et bien, continue de couiner, ça ne te servira à rien et tu auras l’air de la proie que tu crains d’être.


    • Mouloud,

      T’es français ? Oui, bon alors, tu es chez toi. Il ne va rien t’arriver qui ne m’arrivera à moi. On est ensemble dans notre pays et c’est ensemble qu’on se bat(tra) pour lui et pour notre avenir.
      .
      Oublie ces traîtres de gauche ou de droite, pense FRANCE. Oublie leurs mensonges et leurs manipulations. Tu es le fils d’un grand pays qui va retrouver sa grandeur.


    • Cher Mouloud,
      je vais te répondre et ce de manière directe. Si tu es musulman pratiquant, tu fais ta prière et mange du hallal et si......ta femme porte un foulard par conviction....alors là....tu vas chier ! mais alors vraiment !
      Quand il parle de l’assimilation, il sait, lui, que ce n’est pas de l’intégration à la Soral. Il veut combattre l’Islam fondamentaliste (90% musulmans pratiquants) même dans son berceau : i.e : en orient. Il aidera les dictateurs arabes du moment qu’il seront anti-Islam...... Le Clash finira par avoir lieu. Car comment peut-on ne pas voir que l’Islam politique prendra de plus en plus de place dans les pays dits musulmans ?
      En Afrique, il veut "augmenter la souveraineté de la France sur des terres fertiles".
      Je suppose que, pour lui, cela s’appellera de la coopération ? Vouloir la souveraineté nationale est un devoir mais la nier pour les autres c’est faire exactement comme les USA ; car comment compte-t-il augmenter la souveraineté française sur des terres fertiles, en Afrique si ce n’est par l’armée et la guerre contre les désirs souverainistes des africains ?


    • @Mouloud Moi non-plus je ne suis pas blond aux yeux bleus mais le peuple de France n’est pas raciste,malgré les problèmes et le venin merdiatique ça ne se passe pas aussi mal que certaines élites le souhaiteraient,c’est tout à son honneur...Féthi


    • @ mouloud : ce qui va t’arriver parce que tu as le tein basané ?

      Bah rien, regarde E&R, regarde Albert Ali, regarde fils de France, etc. Et tu verras que ce n’ezt pas la question ethnique ou même religieuse qui est le plus important.

      Je crois que tout est dit dans le discour de Chauprade ce que l’on refuse c’est le mondialisme chaotique qui destructure et divise une nation, sa culture, sa politique, la paix civile... au profit du règne de l’argent, d’intérêts étrangers et d’idéologie individualistes mortifères.

      Il faut arréter avec les salades de la gauche PS,


    • Merci à toux ceux qui ont voulu me répondre et m’ont rassuré, c’est vrai que je panique pour un rien .
      N’empêche qu’ils me l’ont salopé mon esprit avec ces conneries sur le Front national " vous allez finir dans les camps ou alors une balle dans la caboche derrière la cour de la préfecture un bon matin "
      Je suis musulman, mais je ne porte pas la barbe et ma femme le voile, je suis plutôt un "pécheur " coureur de jupons à mes heures perdues ... Comprenez-moi j’ai la moitié de la cervelle pourrie par l’idéologie gauchiste et la frousse de finir en pâté pour chiens et cela tout le monde peut le comprendre .Enfin j’espère que tout cela finira bien, car je compte bien finir ma vie peinard et sans faire de vague


    • Mouloud, si vous aimez la France, elle vous le rendra au centuple ! J’ai parlé, sous un abri-bus, en 97 à Bordeaux, à un immigré (environ 35-40 ans) qui me disait qu’il ne se plaisait pas à Bordeaux (c’était mon cas aussi) et qu’il voulait retourner dans son "pays". Je lui ai alors demandé quel était son pays. Et il m’a répondu : l’Auvergne ! en me décrivant avec plein d’amour dans les yeux et dans la voix ces beaux paysages d’Auvergne où il avait été si heureux, et que j’aime tant moi aussi. Vous ne pouvez imaginer le bonheur que j’ai ressenti de voir qu’un immigré, non chrétien en plus, pouvait autant aimer son Auvergne bien franchouillarde. Je vous souhaite le même amour de la France, ou d’un coin de France tout simplement, que celui de cet immigré maghrébin.


    • Si Mouloud la France est raciste, presque tous les pays sont racistes, surtout les vieux pays qui ont une population homogène, ou plutot avaient encore une population homogène encore récemment.
      Ceux qui disent le contraire sont des menteurs ou se mentent à eux-mêmes.
      Mais les français sont plutot tolérants. c’est à dire que t’es le bienvenue si tu troubles pas l’identité de la France par ta présence.
      Si tu cherches à la perpétuer tu seras même mieux accepté qu’un souchien qui cherche à la détruire comme tous les membres de la caste politico-médiatique.
      Comme quand tu pique-nique dans un coin de verdure tu repars avec tes déchets pour laisser l’endroit propre.
      Dans ton passage sur Terre et dans notre cas en France. Il serait apprécié par les français que tu contribues à la pérennité de sa culture, à la conservation de son patrimoine et à la transmission de ses valeurs, à tes enfants et aux enfants des français.
      Les caractéristiques ethno-confessionnelles de la France comptent, faut arrêter de mentir. Elles évoluent mais sur la durée, aujourd’hui c’est une colonisation, un remplacement à laquelle on a à faire face.
      C’est logiquement mal vécu, parce qu’on pense que c’est normal que ceux qui ont travaillé une patrie, pour leurs enfants, leur lignée, si la notion d’héritage ou de lignée, tes enfants les enfants de tes enfants tes ancêtres ne signifient rien pour toi...
      On estime avoir un droit particulier légitime sur cette terre par rapport aux autres humains de la terre.
      çà ne choque personne quand on applique cette notion aux natifs américains, amérindiens, papous, berbères, algériens en général, ou aux palestiniens.
      Hors quand on voit débarquer des millions d’étrangers qui n’ont rien à voir avec ceux qui ont construit cette nation et qui vont hériter de notre terre, c’est logiquement mal vécu.
      T’es chez toi chez nous ici, c’est à dire que t’es pas tout seul. On devrait demander à chacun de faire des efforts pour transmettre ce que la France nous a légué, c’est par l’intermédiaire de nos "pères" qui vivaient ici forcément que la passation se fait.
      Quand on vient d’ailleurs c’est un peu différent, mais la France t’as adopté. Par ta famille adoptive française tu vas recevoir en héritage cette terre son patrimoine sa culture.
      On respecte les choix qu’ils ont fait pour nous autrefois, choisir de pratiquer telle religion, telle organisation de la société, telles coutumes, tels moeurs. Ils ont fait de leur mieux pour nous, leurs descendants.


    • Cher Mouloud pour en finir si mon précédent com n’a pas sauté, je vais paraitre abrupte. On ne devrait pas avoir à donner ce genre de conseils c’est pas français, mais pour les non-français qui ne voient pas la France comme un français doit la voir...si tu souhaites que la France reste elle-même.. Tu le sais ce qu’il faut faire, plusieurs solutions graduelles s’offrent à nous.
      Les solutions sont simples.
      1 Si tu as des attaches et de la famille dans ton pays d’origine, retourner y vivre.
      Sinon s’assimiler, en culture, en valeurs, en religion, en descendance.
      2 ne pas avoir de descendance
      3 épouser une souchienne.
      4 pratiquer le catholiscisme, même de tradition.
      5 manger français, donner des prénoms français à tes enfants, au moins.
      Sinon c’est plus la France c’est un nouveau pays pris à un peuple déjà présent comme les us les juifs ou les français en algérie.


  • Très bonne nouvelle !!


  • Discours complet, très convaincant, pragmatique et patriotique. Je suis pas obnubilé par le rang de la France, son déclassement est une évolution logique, mais je suis attaché à ce qu’elle existe encore longtemps.
    Dénonciation à peine voilée du nouvel ordre mondial. C’est formidable, si les médias ne répliquent pas, on va pouvoir le valider et les anathèmes pour conspirationnisme ou complotisme vont devenir inopérants.
    nodules polymétallique etc, est ce qu’on doit conserver ses métaux précieux quand même ? Il se pourrait qu’on se fasse doubler si l’exploitation de ses ressources arrivait rapidement.
    Il vaut mieux acheter de la Terre au moment du grand crash avec ses métaux précieux. Survivre grâce à elle le temps qu’on redresse l’économie mondiale puis qu’ensuite les métaux précieux deviennent plus abondants par l’exploitation des fonds marins.
    Je vais le mettre de côté ce discours.
    Soutenez la réinfosphère. Agissez en réinformant vos concitoyens. bises


  • Très bon ça ! On voit de quels côtés penchent les cerveaux, les vrais !

     

    • il sera bon quand il mentionnera Israel et le Sionisme comme la cause principle de nos maux, Malheureusement il fustige encore les francais de papiers sans dire qui les a fait venir et les fait encore venir apparemment 200.000 par ans pour detruire notre culture. Qui les fait venir ? Pourquoi nos elites n’arretent-elles pas ce grand changement de population ?? Quand Aymeric repondra a ces questions et precisera le Sionisme mondialise comme la cause principale on pourra commencer a le croire. Malheureusement il est oblige de coller a ligne du FN qui est maintenant tres pro-Israel et c’est precisement ce qui va pas avec ce joli discours.


    • @ ed ng : comment Poutine est-il arrivé aussi loin ?
      "être prudent comme un serpent mais doux comme une colombe"...ça ne vous dit surement rien.
      battre l’adversaire sur son propre terrain
      prenez-en de la graine


    • "Quand Aymeric repondra a ces questions et precisera le Sionisme mondialise comme la cause principale on pourra commencer a le croire. Malheureusement il est oblige de coller a ligne du FN qui est maintenant tres pro-Israel et c’est precisement ce qui va pas avec ce joli discours."@ed ng

      Faudrait arrêter de nous emmerder tout le temps avec Israël,la Palestine (trahie depuis cinquante ans par tous les régimes arabes et qui ne survit que grâce à l’aide européenne et des pays du golfe Arabique comme le Qatar !!) et le sionisme !!
      Donc votre obsession centrée sur l’état hébreu qui après tout n’est comme l’Angleterre qu’une province satellite des USA (un satellite important mais un satellite quand même !!)commence à être pesante car n’oubliez-pas que sans la protection des USA,Israël comme leurs alliés secrets qataris et saoudiens
      Ici on parle de la France,bordel pas d’Israël,ce que vous n’avez pas compris dans vos petites têtes c’est que la plupart des sionistes sont athées et aiment autant New-York ou Londres que Jérusalem !!
      Les Rothschilds,Rockfellers,Georges Soros,Warren Buffet,Dick Cheney sont certes sionistes (comme ils sont atlantistes) mais pas que:ils sont surtout satanistes,et c’est leur cousins qui gèrent certes l’état hébreu mais aujourd’hui aussi la France,l’Allemagne,le Canada,l’Italie,etc...
      Et puis quand on voit le nombre de mafieux du "lobby qui n’existe pas" au PS (à peu près la moitié du stock !!)qu’on arrête avec la soit-disante ligne sioniste du FN !!
      C’est pas MLP qui se met à quatre pattes devant Néthanyaou et Avigdor Lieberman mais bien nos socialopes et autres UMPS:Moullande,Copé(lovici)les infâmes jumeaux Fabius et Moscouvichy,le "repris de justesse" Jupé qui est pour une inetrvention en Syrie etc...
      Et dire que 80% des beurs ont voté Hollande,ah oui j’oubliais ils ne sont pas sionistes au PS,ce sont juste les caniches des américains et des sionistes


  • Aymeric nous livre une tres belle analyse, malheureusement pour complaire a la ligne politique du FN il evite deliberemment de nous montrer la cause des causes de tous ces malheurs a savoir l’hegemonisme du sionisme mondialise. Comme dirait Soral, il est comme Michea , "il vise juste mais ne tire pas"...

     

    • si tous les militants du Fn peuvent intégrer les analyses de Chauprade , c’est déjà un grand pas en avant Il faut se souvenir qu’en matière de géopolitique JM LE Pen est resté trés isolé dans son propre parti : sur la guerre en Irak ses militants sont loin de l’avoir suivi... Sur la question du sionisme certes le sujet est tabou mais une telle analyse va à l’encontre des intérêts sionistes. C’est assez subtile mais je préfère cela à une pleurnicherie antisioniste sur les pauvres palestiniens sans aucune analyse géopolitique . Je dirais même que si on pousse le raisonnement de Chauprade , arrivé au pouvoir le Fn isolerait comme menace à la souverainté crif Valls Bhl et autres officines malsaines... Autre chose trés positif pour le Fn c’est d’avoir pointél’alliance objective (pour parler en jargon marxiste) de l’oligarchie et des forces sunnites islamistes : c’est un début certes une peu timide,mais quand on pense que le fn restait trop enfermé dans l’idéologie du choc des civilisations... C’est un début mais prometteur vu l’impact où les choses sont dites


    • Cher Ed Ng, il ne saurait y avoir de pureté en politique, et c’est précisément ce qu’énonce Aymeric Chauprade à la fin de son discours : cette prétention de pureté neutralise le mouvement national. Et c’est un rivarolien qui vous le dit !

      Mais dites-vous bien que lorsque le FN mariniste s’en prend au Qatar ou aux États-unis et dénonce avec force l’ingérence atlantiste en Libye ou en Syrie, celle-ci ne fait pas plaisir à nos "élites" ralliées au NOM sous commandement atlanto-sioniste.

      Et si certains s’émeuvent ici, du fait qu’un candidat FN aux élections municipales
      ayant mis un drapeau israelien en train de brûler sur sa page Facedebouc soit débarqué par le bureau politique, c’est qu’ils n’entendent pas grand chose à la stratégie de conquête du pouvoir. Car ce qu’a montré ce candidat, ce n’est pas du courage, mais au mieux de l’immaturité et de l’amateurisme, et au pire de la bêtise, voire de la traîtrise
      ( en service commandée ?) en vue de discréditer le mouvement de reconquête nationale...

      Croyez-vous d’ailleurs réellement que la seule présence d’Alliot ou Collard suffise à attester de l’allégeance du FN au crif ou aux frères 3 points. Revoyez, par exemple, les émissions de MLP face à Haziza ou lisez les déclarations du godf pour vous convaincre du contraire.

      Le serment du b’nai brith prononcé en son temps par le rpr ou le ps, et dénoncé par JMLP est plus que jamais en vigueur, en témoigne les sorties de Copé à l’endroit de Fillon, invité, faut-il "quand même"© le rappeler, du bilderberg 2013, en compagnie de Pécresse (Que, comme par hasard, l’on voit, elle aussi beaucoup dans les médias ces temps derniers). Tout cela est une mise scène parfaitement réglée avec une répartition des rôles pré-établie.

      Chacun jouant sa partition, et Copé de rassurer les instances dirigeantes tandis que Fillon, Estrosi, ou Ciotti travaillent à limiter la fuite des militants et surtout des votes ump vers le FN. Mais in fine, les 2 travaillent toujours dans le sens des intérêts mondialistes, à savoir la liquidation de la nation et le remplacement moral, spirituel, culturel et ethnique du peuple français.

      Donc le combat national exige de dépasser les querelles de chapelle et de faire fi de nos ego, voire d’avaler quelques couleuvres.

      Catholique de cœur et de combat, pensez-vous que je goûte particulièrement les "vive la république !" et "vive la laïcité !" répétés sans cesse par MLP ?!?

      Mais je n’oublie pas Matthieu X, 16 : "Prudents comme les serpents..."


    • @ed Exact,par la même occasion ça lui permet de sauvegarder sa vision "géopolitique" du monde(des états qui luttent pour leurs intérêts propres en gros) ;en effet,si on vient à intègrer dans l’équation des réseaux d’influences qui peuvent être trans-nationaux,trans-courants,trans-tout ce qu’on veut-comme les sionards-et bien l’outil géopolitique devient insuffisant et obsolète pour analyser le monde(de merde)dans lequel on vit...Féthi


    • Entièrement d’accord.
      J’ai posté un commentaire qui allait dans ce sens mais peut-être étais-je trop long ou trop virulent ? Il n’a pas été publié. Peut-être que j’y mentionnais trop explicitement les causes des causes ?
      En tout cas je voulais y dire quelque chose comme ça.


    • Il a pourtant été clair :

      " il est impératif que les Français changent leur manière de voir le monde : ils ne doivent plus résumer le monde à une opposition simpliste entre des démocraties et des dictatures, mais bien plutôt le regarder comme une guerre invisible entre oligarchie mondialisée, et de l’autre côté l’expression souveraine du peuple qui prend tantôt le chemin démocratique, tantôt le chemin autocratique."

      En dernière instance il pointe bien l’oligarchie (financière) apatride comme responsable de ce qui arrive actuellement. Qu’il ne désigne pas le sionisme n’est pas un argument pertinent, car le sionisme ainsi que la franc-maçonnerie ne sont que des réseaux utilisés par cette même élite, et ne se confondent pas avec elle.

      Ce qui m’inquiète plus et me dissuaderait peut-être à l’heure actuelle de leur offrir mon vote sont les rapprochements effectifs entre la ligne du parti avec le sionisme et la franc-maçonnerie. Rapprochements sur lesquels je n’ai pas assez d’informations pour déterminer s’ils font simplement partie d’une stratégie pour la conquête du pouvoir ou correspondent plutôt à un virage idéologique.


    • Cet argument de la pureté est précisément ce qui conduit au groupuscularisme que fustige Chauprade, à raison.


  • Ce discours est déjà entré dans l’histoire.


  • 1- "Comme pour l’énergie, qui nous conduit à la souveraineté maritime, la géopolitique de l’agriculture nous ramène à la souveraineté terrestre, qui elle aussi est loin d’être dépassée, bien au contraire, à ces stratégies de nombreux pays pour acquérir des terres agricoles, pour augmenter leur souveraineté sur des terres fertiles, en Afrique, en Amérique latine ou ailleurs."
    Je suppose que cela s’appellera de la coopération ? Vouloir la souveraineté nationale est un devoir mais la nier pour les autres c’est faire exactement comme les USA ; car comment compte-t-il augmenter la souveraineté française sur des terres fertiles, en Afrique si ce n’est par l’armée et la guerre contre les désirs souverainistes des africains ?


  • Bjr

    Merci pour cet article. Mais je tiens à dire une chose. Tous les réformateurs, révolutionnaires nationaux doivent comprendre une chose. Déjà P. HAZARD le disait dans son livre ’crise de la conscience européenne 1680-1715". Il est inutile de réformer une nation sans l’aval de son peuple. Vous connaissez la phrase "avant le peuple pensait comme Bossuet, tout d’un coup il pense comme voltaire, c’est une révolution !".
    Pour résumé tout espoir de changement ne peut se réaliser sans un "accord" implicite de son peuple. Le meilleur exemple est celui de 2002. Si LE PEN a été battu lors des élections présidentielles c’est que le peuple n’en voulait pas. Rappelez-vous "plutot un escroc qu’un fasco" disait les manisfestants entre les 2 tours. La France ne voulait pas d’une société de l’ordre. Elle "baigne" dans un idéal révolutionnaire pétri d’hédonisme, de matérialisme, d’universalisme, d’individualisme et de consommation. Les Français pour le moment ne veulent ni d’un renversement de société ni d’un gouvernement national.

     

  • Le savoir, le courage et le bon sens.
    A diffuser autour de vous !


  • Curieux : Un si long discours sans prononcer les mots "Israël" "sionisme" ou "messianisme". C’est pourtant le cœur de la question "Pourquoi ?"

     

    • parce qu’on en a peut-être un peu marre de donner des verges pour se faire battre, comme on dit !
      puisqu’on a très bien compris le problème, essayons d’être un peu malins, et de ne pas se saborder pour faire plaisir à quelques-uns !


    • Bonjour et en toute modestie je pense que le frangin la truelle Collard (et cie) doit y être pour beaucoup.
      Je rejoins Mouloud dans son "interrogation et concernant le "soutien" des français à Nice n’oublions pas c’est un bijoutier, il n y a pas de "racisme" quand ça pèse et qu’il y a des pépètes. Car oui les francos/musulmans nés ici (pas les primo arrivants qui cause du tord), aiment en majorité ce pays et le respectent, ne veulent rien imposer à qui que ça soit, ils gambergent, jactent en français et leurs fois relève du privé. Quand le FN sera clair, ne fera plus d’amalgame blessant pour une majorité, alors surement une bonne partie votera pour ce parti, mais perso. je sais que c’est une utopie, même mr Soral a essayé et s’est barré.


    • Ta question suggère que tu risques de ne pas comprendre cette évidence mais je te donne quand même une piste : peut-être parce qu’un bataille ne se gagne qu’avec stratégie et finesse et qu’on ne révèle pas ses plans à l’ennemi comme un gros bourrin trop sûr de lui-même.

       

      • Exactement !
        On ne s’adresse pas au grand public avec tout son savoir de dissident, sinon le troupeau va prendre peur tellement il a été dressé pour réagir avec allergie à de nombreuses grandes vérités.
        Donc, le traitement médical qui convient consiste à progresser petit à petit pour éveiller les gens, c’est à partir des petites vérités qu’on se rapproche des grandes.

        Certains commentaires comme celui de rodolfo cherchent à nous radicaliser, et pas de la manière la plus intelligente mais la plus brute et maladroite... ce qui est assez étrange.
        (Ne soyez pas étonnés d’être socialement esseulés, même avec vos proches, si vous êtes un bourrin qui vide tout son sac à la moindre occasion de débattre.)


    • Chauprade avance ses pions intelligemment, avec assurance, tranquillement les uns après les autres.

      Chaque chose en son temps.


    • Simple, cela s’appelle un contrat :

      vous tapez sur le communautarisme musulman à l’intérieur et les monarchies du Golfe à l’extérieur sans jamais mentionner notre influence.

      Vous implantez dans l’esprit des français que l’Islam est l’ennemi au nom de la laïcité et de la république.

      Ainsi le peuple reste fidèle aux idéaux maçonniques et vous bénéficiez de nos réseaux.

      Quant à l’Union Européenne et l’Empire Américain, vous pouvez y aller aussi, de toutes façons nous allons nous en débarrasser à terme pour les remplacer par des superstructures englobantes où la concentration de notre pouvoir au niveau mondial sera à son apogée, une fois les coqs épuisés par la guerre.

      Le paradoxe tragique dans lequel se retrouvent plongés les patriotes est le suivant : la seule force politique institutionnelle capable de redresser la France est le Front National.

      Une fois redressée, contre quoi sera-t-elle dressée ?

      Ce qui est curieux, c’est surtout la naïveté des anti-sionistes quant au niveau d’infiltration et de pouvoir de la puissance sioniste en France et dans le monde.

      Lorsqu’on est conscient de l’importance de ce pouvoir, on sait que la montée du Front National sur le podium électoral se serait jamais permise si ceux qui remettent les médailles n’avaient pas choisi de contrôler leur ennemi plutôt que de continuer à l’humilier. Il leur faut changer de stratégie car l’humilier revient désormais à humilier trop de Français.

      Alors vous verrez subrepticement, pas à pas, le Front National de plus en plus respecté par le pouvoir médiatique, jusqu’au point où le peuple en colère identifiera sa volonté de liberté et d’indépendance à la montée ineluctable de ce parti.
      Ainsi, le peuple aura le sentiment d’avoir fait plier le système par l’intermédiaire du Front National qui en sera la voix incontestée.

      Sentiment légitime, prévisible et prévu.

      Une fois ce parti au pouvoir, la France se verra assaillie de toutes parts (finance, terrorisme), et sera contrainte de retrouver sa puissance diplomatique et militaire à condition de les mettre au service de l’impérialisme sioniste, au nom de la "Démocratie" contre "la Barbarie".

      La vraie question est donc celle de savoir si il vaut mieux contribuer à faire élire un parti qui va redonner à la France les moyens de sa puissance en espérant pouvoir doubler le haut patronage qui lui est destiné ou attendre un pourrissement définitif menant au chaos incontrôlé.


    • Tu veux quoi ?
      Qu’à peine arrivé au FN il se tire une balle dans le pied et devienne ensuite un paria comme Soral ?
      La stratégie pour arriver au pouvoir ça te dit quelque-chose ?
      Machiavel,Clausewitz,"l’art de la guerre" de Sun Tzu (dont les théories sont encore valables aujourd’hui,plus de 2000 ans après !!)ça te dit quelque chose ??
      Si nous fonçons têtes baissées comme des boeufs nous nous ferons écrasés par le NOM !!
      Soyons malins comme des serpents et prudents comme des loups,ne dévoilons pas trop nos idées ni notre stratégie à l’ennemi !!
      Et puis le sionisme n’explique pas tout,la volonté de pouvoir illimité que souhaite une élite mondiale (du moins le camp américain et ses alliés)cabaliste et luciférienne si....


    • Intéressant Makhanor,

      De mémoire, je crois bien avoir lu que vous pensiez Chauprade comme étant un agent Russe. Quelle suite à donner ? Les principaux pions du monde multipolaire se déchirent la France ?
      Il fût un temps, je pensais que l’infiltration dont vous parlez au sein du FN ne pouvait être réalisée, au moins infiltrée, par des gens comme Alliot ou Collard. Peut-être que Chauprade s’est dit la même chose ? Je pose sincèrement la question.
      Par ailleurs, j’aimerais savoir si vous aviez lu l’article de Douguine sur Poutine et sa capacité de résistance sur une partie de son administration pro-empire ?

      A vous lire,

      Mark


    • Pas mieux Makhanor. Merci pour ta réponse sincère et tranchante, loin des "Sun Tzu" et autres stratèges de pacotilles qui se gargarisaient sans vergogne de ce contrat. Il n’y a pas plus malin que le Diable. Seule la Vérité triomphe... c’est ce qu’il y a de + facile à se rappeler... Applaudir ce discours aux côtés des Collard, Goldnadel et autres demeurés.. Sans façon


    • Nordo@

      Bien dit, je l’aime la France et je n’ai pas honte de le dire, ma foi ne relève que du privé et il est également vrai que j’ai le cerveau d’un Français et le physique d’un maghrébin, mais je n’y peux rien il faudrait peut-être que certains se le mette en tête définitivement et cesse de nous ramener à un pays imaginaire où je n’ai rien à foutre .

      Je suis né dans le Berry ou la majorité de la population était blanche et ma foi aucunement cruelle (plutôt bien même) alors je le dis moi je suis français merde et il est hors de question que je paye pour une poignée de connards qui emmerde le peuple et nous emmerde également car a cause d’eux on va tous y passer et cela ne va pas être beau à voir ...

      Putain merde ils sont cons ou quoi ces jeunes . Je le dis tout de suite je ne finirais pas en martyr pour ces gus, basta j’en ai plein le cul, ras la casquette, je veux vivre et m’amuser et puis c’est tout !!


    • Erreur de ma part, "infiltration infiltrée". Cdt,


  • Chapeau bas Monsieur Chauprade !


  • Passage de sa fiche wikipedia :

    "À la suite de la parution de son ouvrage Chronique du choc des civilisations, Aymeric Chauprade est accusé par Jean Guisnel de complaisance envers les théories conspirationnistes sur les attentats du 11-Septembre[5]. Cela lui vaut d’être, début février 2009, privé de sa chaire au Collège interarmées de défense, sur une décision expresse du ministre de tutelle Hervé Morin[6],["


  • Article magnifique ! Du très bon Chauprade.
    .
    Merci pour la mise au point concernant les mers et les océans ; ça permet de comprendre pas mal de choses. Tout est si cohérent, finalement.


  • Nom de Zeus !!! Ça c’est du discours. Du contenu, de l’analyse, de l’idée, du courage et de la force.
    Un soutient de poids en plus pour MLP ... j’adhère.

     

    • ...on voit tout de même qu’il n’évolue pas à l’intérieur du FN, c’est donc plus facile pour lui, de l’extérieur, de lancer des appels de ce genre. Appel normal et opportun. Mais c’est vrai, le compromis fait partie de la vie c’est entendu. Un couple ce n’est que ça. En politique c’est une obligation. Mais le problème n’est pas là. Il y a véritablement un grave problème de personnes au FN, direction, mais aussi pas mal de cadres, élus, responsables, je ne parle pas des militants, c’est autre chose. C’est un ancien du FN qui te demande respectueusement de faire attention à ton exaltation par rapport au Front...Je me permettrais de te renvoyer Camarade au texte écrit par Carl Lang par ex au moment de son départ du FN, ou alors simplement au communiqué du Patron, Alain Soral, quand il est lui-même parti du Front...En effet, la situation n’a MALHEUREUSEMENT pas évoluer à l’intérieur du FN...au contraire...ça s’est empiré ! Cordialement.


  • Les français se réveillent !!! Il était temps !!! Bravo Monsieur Chauparade.
    C’est un patriote français et musulman qui vous le dit.
    J’espère juste que les français de souche feront la part des choses et qu’ils ne nous mettent pas tous dans le même sac. C’est ma seule crainte. Rien n’est plus triste que votre enfant à qui vous transmettez votre d’amour de la France, vous dit qu’il a été traité de Ben Laden à l’école ou qu’on lui demande de retourner dans son pays. C’est pour cela que le FN doit prêter une oreille attentive à Alain Soral qui met le débat sur un terrain patriotique et non pas religieux. Les musulmans français patriotes et laïcs doivent être absolument associés au changement de la France. Si ce n’est pas le cas, tout cela risque de dégénérer pour le plus grand malheur de tous.
    Vive la France

     

    • Oui vous avez raison moi qui suis "de souche" c’est le risque ... D’ailleurs tout est fait pour, MLP est traitée de racistes et bien souvent les questions posées vont en ce sens ! Mais je pense que les Français pourront le comprendre, encore faut-il ne pas laisser l’UMPS aux manettes car ce sont eux, et pas le FN, qui ont crée des divisions dans le peuple Français (immigration trop massive, assocs soit disant "anti-raciste" ...) ! Courage ;)


    • En 1933, les juifs patriotes et laïcs espéraient que Adolf ne feraient pas d’amalgame.... et qu’il ne les mettraient pas dans le même sac que les juifs religieux. La suite, vous la connaissez.
      Lorsque, la politique de MLP ne donnera pas de résultats immédiats pour mille et une raison ; pour calmer le peuple, elle leur fera cadeau de toi et de ceux avec tu ne veux surtout pas que l’on te confonde.
      Moi, j’estime que pour les minorités et surtout la votre, il va y avoir beaucoup de dégâts collatéraux. Après, tout le monde y verra un peu claire mais le paradigme aurait changé.


  • Chauprade ne critique pas ouvertement le sionisme, OK... Mais peut-on croire une seconde qu’un programme national tel qu’il l’expose puisse laisser au sionisme la moindre opportunité d’étendre ses tentacules, ni même de survivre en France ? Non, assurément !
    Alors, plutôt que de prononcer un discours qui va lui valoir dans la minute un buzz national autour de son antisémitisme affiché, d’une "rhétorique des années 30" etc... Il est certainement plus malin de contourner intelligemment l’obstacle, non ?
    Enfin : si le sionisme a tant d’emprise chez nous, c’est que nous-mêmes sommes faibles et dégénérés Il est bien facile de désigner du doigt un adversaire extérieur... Et bien coûteux en général, pour un résultat invariablement égal à zéro. Avec notre redressement, l’assainissement de notre organisme, la tumeur partira d’elle-même !


  • je crois qu’on peut dire sans mentir que Le Pen a toujours défendu les musulmans du quotidien (depuis au moins 1958) et tapé sur les égorgeurs stipendiés (cf son slogan "Non à l’islamisme", condamné par je-n’sais-quel préfet d’mes-deux !), avec l’expérience yougoslave bien en vue (que les salafistfuckers écoutent le général Pierre-Marie Gallois pour comprendre). Soit l’exact opposé de l’immonde cancrelat, serpent sioniste, synthèse des synthèses de la "SS"-Synagogue de Satan et de sa clonette, le clown Caroline.


  • La France devra préparer son avenir énergétique en mer. La France n’est pas seulement un territoire européen. Elle est un territoire mondial. Nous avons la deuxième zone économique exclusive du monde, après les États-Unis, avec 11 millions de km², dont 90 % dans les départements et collectivités d’Outre-mer, souvent des îlots du bout du monde où notre Marine nationale patrouille de moins en moins faute de crédits. En réalité, c’est grâce aux fonds des océans que nous pourrions devenir une grande puissance pétrolière et gazière, mais aussi une puissance qui saurait maîtriser les hydrates de gaz, et quantité de ressources minérales stratégiques, grâce aux sulfures hydrothermaux riches en cuivre, zinc, plomb, cobalt, argent et or, et les fameux nodules polymétalliques. Les énergies de demain, celle des courants marins, ou la troisième génération de biocarburants qui épargnera de précieuses terres agricoles, comme les nouvelles formes d’alimentation, viendront de cette magnifique qualité maritime dont jouit la France.

    C’est amusant, quand je dis ça, ici-même, les identitaires chafouins, les continentaux germanolâtres et les anticolonialistes de droite me tombent dessus avec leur "Europe des peuples" et leur "union continentale paneuropéenne" (qui n’a jamais existé).

    Chauprade voit juste. La logique continentale nous a conduit, pour la troisième fois, dans une impasse : échec de l’empire napoléonien (1815), échec du rapprochement franco-allemand et de l’Europe des six (1960-70), échec de l’Union Européenne qui achèvera de nous dissoudre dans une solidarité continentale fictive.

    La France sera par ailleurs bien plus forte en Europe si elle devient une puissance énergétique et maritime.

    Voilà la direction dans laquelle l’Etat devrait investir toutes ses forces, au lieu de promouvoir la voiture électrique...



  • Je dis aussi à ceux qui, parce qu’ils croient en leurs qualités intrinsèques, ou bien qui restent dans l’immaturité adolescente du combat pur et sans compromis, à tous ceux là qui mènent des aventures personnelles et groupusculaires, je leur dis : « Vous n’avez aucune chance de décoller et vous ne ferez qu’ajouter à l’inertie et la désunion, qui ont tant fatigué notre pays à travers les siècles, et vous ne ferez que reculer le moment du redressement. » Faites donc taire vos logiques d’ego derrière la seule logique pragmatique et intelligente qui puisse être : faire gagner la dynamique nationale qui pèse le plus sur la scène politique française.



    un appel du pied a NDA et Gabriac en meme temps ?^^


  • " ...n’ont ni la volonté, ni le courage, d’affronter ceux qui défient l’autorité de l’État sur le territoire..."
    C’est parce qu’ils n’ont ni volonté, à part celle d’obéir, ni le courage de se retourner vers ceux qui les ont placés où ils sont en raison de ce qu’ils n’avaient pas ces qualités.Au yeux des manipulateurs mondialistes un Flamby a la qualité requise : l’obéissance.


  • Très bien. Avec Chauprade, un des plus brillants esprits de notre époque, le FN ne peut que progresser.

    Faut-il rappeler à certains commentateurs qu’on pointe pas du doigt Israël ? Descendez sur Terre : pour accéder au pouvoir, faut jouer malin... ou alors ne pas pleurnicher !

     

  • je ne sui pas sur que s est en caressant la bete dans le sens du poele qu on la dresseras . s est juste un peu de la langue de bois un chat est un chat

     

    • il y a plein de bestioles francisées et humanisées. Mais les bêtes les plus récalcitrantes pourront aller casser des cailloux jusqu’à la fin de leurs jours sur l’île du Diable ou travailler le bois chez Beco et y boire de l’eau polluée, les fauves dangereux pourront en perdre la tête (ou finir en sashimi) : ça dépendra de l’ambience


  • Très bonne analyse, lucide et claire. Cependant Mr Chauprade n’insiste pas assez sur l’entière responsabilité des pays occidentaux, EU en tête, concernant la "radicalisation de l’islam". A savoir :"le soutien depuis 1945 au régime saoudien et au wahabisme ; l’aide à l’instalation de Khomeini en Iran (1979) ; l’aide militaire aux talibans en Afghanistan et "création" d’un certain Ben Laden ;destruction de l’Irak pays laic ; installation de régimes islamiques en Egypte, Tunisie ; guerres dans plusieurs pays menées par des djihadistes importés (Serbie, Libye,Syrie...) etc, etc...". Les EU et leurs alliés ont allumé le feu et continuent de l’entretenir. Et il sera malheureusement très difficile de se débarrasser de ce fléau. Autre remarque : je suis étonné par cette allégeance fébrile de Mr Chauprade envers Mr Le Pen et sa fille. Venant d’un homme très cultivé c’est bizarre. On peut montrer qu’on est d’accord avec un leader (surtout dans un pays démocratique) sans trop imiter les courtisans d’un monarque de l’ancien temps. Cherche t-il par cette attitude à donner l’exemple aux jeunes, à ceux qui hésitent encore à d’adhérer au FN ? Dernière chose, quand Mr Chauprade sera au pouvoir quel moyen utilisera t-il pour expulser les africains de France : bateaux, avions, cars ? Cette idée récurrente d’expulsion aide t-elle à la réconciliation ?

     

    • il ne parle pas d’expulser les Africains,

      il parle d’expulser les musulmans.

      sa démarche est totalement culturaliste et pas du tout racialiste, typique des milieux catholiques.

      pour lui est français celui qui adhère à la culture chrétienne de la France, quelque soit sa couleur.


    • @fdouli comparer la revolution islamique d ’iran et khomeiny au wahabisme et à l islam radical est completement stupide et farfelu de votre part cher camarade,car pour votre info,Ahmadijade etait un supporter de l ’imam khomeiny et je vois dans votre réponse un manque flagrant d ’analyse sur la révolutions islamique,khomeiny etait contre l’Empire avant beaucoup de monde, rappelez vous de la fameuse citation qu on avait attribué à Mahmoud ,le proprietaire c etait khomeiny et de plus il a redonné la souveraineté à l ’Iran, qui etait au temps du shah vendu aux usa, renseignez vous au lieu d’ecrire des inepties,instruisez vous ,cela ne vous feras pas de mal ,conseil d un camarade.,

      vive la France libre, vive la Résistance.


    • Moi ce qui m’inquiète, c’est les contradictions de notre "démocratie". Si demain, le FN a le pouvoir, il faut qu’il soit capable très rapidement de réussir l’exploit de :
      1) contrôler tous les oligarques comprador français, (et ils sont nombreux),
      2) dissoudre les lobbys dont notamment ceux des communautés minoritaires (rentrer en république en somme...), pas facile...
      3) se débarrasser de 90% des journalistes véreux (aimés de 50% des français qui vivent en dehors de la réalité)
      4) mettre hors d’état de nuire tous les réseaux atlantistes, maçonniques, sionistes.
      5) Dégager ou diaboliser (comme ils ont fait avec le FN, chacun son tour), 50% des hommes politiques du pays qui sont corrompus et vont essayer de lui nuire

      Bref, je ne vois pas comment Marine va accomplir ce miracle, car la France a un niveau de démocratie plus avancé que la Russie (qui a réussi ce tour de force avec Poutine) et donc la France risque d’être victime de ses institutions qui vont affaiblir Marine et le FN, j’en ai peur... Du coup, pour moi, c’est soit on change tout c’est à dire : changement de république, nationalisation des grands groupes français, retour à l’Etat providence, keynesianisme, et autorité accrue du pouvoir (de façon à se débarrasser de l’oligarchie), et je dis bravo, soit elle ne peut pas et auquel cas, elle finira par se ranger derrière les oligarques et ne fera alors que des mesurettes de pacotille et décrédibilisera alors définitivement notre dernier espoir politique réduisant la seule alternative à la résistance puis la révolution patriotique avec E&R.

      De toute façon, je ne doute pas que Chauprade ait compris tout ça, c’est juste qu’il ne peut pas tout dire. Ce sera donc une fois le FN en place qu’on pourra juger de son réel potentiel, et de sa marge de manoeuvre.

      Mais, à savoir tout de même, c’est important, à terme si on ne change pas radicalement, il y a trois alternatives qui se présentent :
      - La révolution sans doute le scénario le plus optimiste et le moins probable
      - La guerre (mondiale puis civile pour les survivants)
      - La dictature (avec potentiellement la guerre après)

      A méditer...


    • Ba FARID, bonjour. Cher maître je te remercie vivement pour tes conseils très précieux. Mais où as tu LU que je compare la révolution iranienne au wahabisme. Cher "camarade" comme tu dis il est complétement "stupide et farfelu" de faire une telle comparaison et je suis sincère. Cependant penser à un tel rapprochement vient de "Toi" et dénote comme tu l’écris un "manque flagrant d’analyse"(pas de la révolution perse, je crois en tes connaissances approndies sur ce sujet), mais de ce que j’ai écris. (1) Si j’ai cité Khomeini c’est par rapport au point de vue des dirigeants américains et de leurs alliés. Depuis 1979 ces derniers considèrent Khomeini comme un fanatique et l’Iran comme un pays dangereux et l’un des grand foyers de l’intégrisme musulman. Ils doivent amérement regretter d’avoir aidé au retour du "guide suprême"dans son pays : "très bon accueil en France à Neauphle-Le-Chateau (78-79) ; abandon du Chah d’iran à son triste sort ect...".Donc s’ils persistent dans leurs idées et s’ ils y croient ils en sont un peu responsables vis à vis d’eux mêmes.(2)L’Iran est un grand pays "souverain" au passé prestigieux. La situation des iraniens est probablement meilleure que sous le régne du Chah. L’Iran progresse dans beaucoup de domaines. Là on est d’accord. Maintenant en qui concerne ton accusation tache de lire calmement les textes et de réfléchir avant de dire des "inepties". Grâce à internet tu peux maintenant "t’instruire" sur le côté obscur de ce pays. "Renseigne" toi par exemple sur "certaines exécutions d ’opposants, la lapidation, l’exécution d’adolescents, la vraie condition de la femme et si la théocratie n’est pas aussi une sorte d’oligarchie sauce religieuse (?) ect...". Cher "camarade" ces conseils ne peuvent pas te faire de "mal", au contraire. Je te souhaite bonne lecture et bonne continuation. Merci à E&R.


  • Le FN y gagne un très bon géopoliticien. La ligne directrice ainsi que l’analyse n’en seront que plus pointues.

    Bravo, et merci à vous Mr Chauprade.


  • Moi même croyant j’ai du mal avec les lois sur la laïcité mais il faut mettre de l’eau dans son vin, et d’autres part il faut admettre que ce programme du front national me paraît bien plus en phase avec la réalité de notre monde, comparé au délire total des politiques. (et de toute façon ça ne pourra pas être pire que sous l’UMPS niveau stigmatisation des croyants)

    Je suis d’accord avec lui, avec notre ZEE très étendue on a une opportunité pour affirmer notre influence géopolitique et exploiter nos ressources, mais bien sur il faut la force maritime qui va avec.


  • Je trouve très juste de présenter les politiciens français comme frustrés de n’avoir pas leur place au sein de l’empire. C’est une servilité puissante.


  • Les discours sont en train de changer encore. On parlait encore d’assimilation il n’y a pas si longtemps, puis seulement d’intégration et le multiculturalisme on en parle que depuis que justement la faillite du multiculturalisme, qu’ils mettaient en place, est évidente.
    Maintenant ils commencent à dire que c’est trop tard, la société est multidanstonculturaliste et qu’il faudra faire avec....
    Bon sang c’est quoi, à qui ils ont demandé, personne n’en a jamais parlé, peut etre le fn, ils l’ont dit en ultralibéral reaganien ou quoi c’est pas ce qu’on a compris.


  • Notre espace maritime est-il l’Eldorado énergétique et minier que décrit Chauprade avec enthousiasme ?

    A-t-on localisé et quantifié précisément ce qu’il y a exploiter dans cet espace ?

    Enfin compte-tenu des technologies, des process et des hommes dont on dispose actuellement, cette exploitation est-elle viable économiquement ?


  • Il serait plus court de dire que le conflit mondial que nous vivons est celui du partage du gâteau entre dividende, masse salariale, et satisfaction du client par la qualité des produits, sous pression financière d’un état lui-même valet de la banque, qui a subtilisé pour son produit net bancaire privé tout le gras qui mettait de l’huile dans les rouages. Et que tous ceux qui refusent/refusèrent de soumettre leur politique au libre échange en sont/furent les victimes, que ce soit la France de l’Ancien Régime, défunte définitivement avec de Gaulle, ou l’organisation traditionnelle de la civilisation de l’Islam, comme toutes les autres civilisations traditionnelles. Quand les salaires occidentaux pour ce qui en reste, seront devenus ceux des petits laveurs de grains de riz ou du kolkhosien lambda, quand les ravages de l’obsolescence retardée feront déborder la poubelle mondiale, ces messieurs de la super classe mondiale se gobergeront, scandaleusement satisfaits, et vénéreront ouvertement celui qui les inspire et dont ils sont les fils. Qui chassera de nouveau les changeurs du temple, qui mettra un terme à l’iniquité ? Comment ? Merci M. Chauprade de répondre aussi à ces questions simples et de glisser plus vite sur l’analyse de l’existant.


Afficher les commentaires suivants