Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël pourrait de nouveau attaquer le Liban

Au lieu de frapper les sites nucléaires iraniens, initiative dont les conséquences seraient imprévisibles, Israël pourrait au printemps 2010 déclencher une nouvelle guerre au Liban, a annoncé vendredi, se référant à des sources politiques et militaires françaises, le journal jordanien Addoustour.

D’après un membre du parlement français, dont le nom le n’est pas cité par le journal, en octobre 2009, les experts militaires français, américains et israéliens ont tenu une rencontre, lors de laquelle Israël a évoqué ses projets de guerre au Liban prévue pour le printemps 2010.

De cette manière Israël essayera d’engager la communauté mondiale dans une confrontation avec l’Iran.

D’après les autorités israéliennes, le programme nucléaire iranien représente la principale menace pour l’Etat hébreu.

En outre, une guerre au Liban permettrait à Israël de neutraliser le mouvement libanais Hezbollah et le Hamas palestinien ; les deux soutenant Téhéran. Ainsi, Tel-Aviv pourrait porter un coup au programme nucléaire iranien, sans craindre de riposte de la part de ses alliés.

Par ailleurs, le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon sur la résolution 1701 SB de l’ONU, exonère Israël de toute responsabilité et n’accuse que le Hezbollah, "ce qui peut être interprété comme la justification d’une éventuelle prochaine guerre contre le Liban", a ajouté le journal jordanien.

La résolution 1701 SB de l’ONU a précisé les conditions d’arrêt de la guerre entre Israël et le Hezbollah en 2006. L’application de cette résolution est contrôlée par la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL).

Le déploiement de "casques bleus" ou le retrait des bataillons français pourraient indiquer que la guerre israélienne est inéluctable.