Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jacques Attali - ’’Un pays, c’est... un hôtel’’

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "dans 30 ans on est a peut pres certain qu’il y en aura 1 milliard au minimum"
    Jacques attali nous parle de son fantasme, celui qui reve de detruire la nation en forcant l’immigration, et qui en plus lorsqu’il en parle agite le drapeau de la peur.
    .

    "Faire venir les talents" la phrase symétrique c’est "voler les cerveaux" , c’est sur c ’est moins glamour.


  • Si je comprend bien, un pays est un lieu au service de personnes apatrides. Un pays serait un simple moyen pour permettre au monde de "croitre".
    Moi je ne veux pas de ce monde. Je ne veux pas réduire un pays à un service. Quel qu’il soit... être nationaliste c’est aussi respecter les autres nations pour ce qu’elles ont de communs avec nous. La pleine conscience d’une identité. La pleine conscience de ses racines.

    C’est le dernier bastion de la résistance au tout mercantile.


  • Quelle horreur !

    J’ai déjà commenté cette vidéo ailleurs.
    Si la France est un hôtel, ça veut dire qu’on arrive et qu’on repart. Il aurait pu dire que c’était une usine.
    La France, c’est ma résidence principale et pas un bordel où on va et vient.

    Secondo, Michel Onfray renvoie chier Jacques Attali . Je cite :
    « Ce qui va advenir, ce n’est un gouvernement mondial qui va tout rendre possible, c’est une association des mafias planétaires, des politiciens qui sont au pouvoir, véreux -on a quelques noms, il y en a en France (petit rire ironique)
    [...] et l’avenir est à eux, l’avenir est à la mafia »


  • Les applaudissements m’ont écœuré.

     

  • J’invite ceux qui n’ont pas vu cette émission dans son ensemble à s’y pencher, car Michel Onfray humilie Attali qui est à la limite de craquer et de quitter le plateau ! Jouissif.. Quant à Toubon, un des plus gros criminels de la Françafrique, il nous parle d’abattoir et de morale chrétienne, il sait de quoi il parle...


  • Wai, ca fait peur les applaudissements.

    Ils applaudissent parce que ca a l’air de sonner bien mais ils peuvent pas comprendre la perfidie de ce menteur. J’avoue que c’est pas évident pour un quidam.

    J’espère que assez de gens seront au courant assez tôt.

     

    • Le public compte des chauffeurs ; Attali ne fait que répéter des lieux communs mondialistes auxquels les spectateurs ont été préalablement et positivement conditionné ; le public est probablement largement composé de bobos parisiens dont l’intérêt est d’arranger leur conscience avec le logiciel cosmopolite d’Attali.


  • #10116

    Dérision

    " Un pays, c’est..... un hotel ".....de passe ouais ! Devinez qui, selon l’homme sans lèvres, serait la "pute", le tenancier et le proxo ?

    L’Onfray le dit autrement. C’est tout .


  • Bonsoir (ou bonjour) à tous.

    La question qui va suivre va peut-être vous paraître saugrenue - surement l’est-elle -, mais il me fallait bien "fourrer" ma question quelque part.

    Je n’ai eu connaissance de ce site que récemment. Bien que connaissant Alain Soral depuis les brèves apparitions télévisées qui, du reste, datent du début de ce millénaire, je ne me suis penché sur ses écrits que très récemment (en particulier sur Comprendre l’Empire et Abécédaire de la bêtise ambiante - Socrate à Saint-Tropez).

    Par ailleurs, je porte actuellement beaucoup mon attention sur les écrits de Michel Foucault (Surveiller et punir ; il faut défendre la société, Sécurité, territoire, population ; la volonté de savoir ; Naissance de la biopolitique, ainsi que divers de ses cours au Collège de France, en particulier Le Courage de la vérité).

    Voyez vous, ma démarche - et je pense la votre, vous qui êtes arrivés ici et avez même adhéré à ce mouvement de réconciliation nationale - étant de chercher à forger une opinion et une réflexion un tant soit peu personnelles sur la situation actuelle, à priori, et indépendamment d’éléments biographiques et de situations privées, il me semble que certaines positions sont partagées par le philosophe et l’ "intellectuel dissident" (qui l’est très probablement, vu la brochette d’intellectuels laudatifs qui ne cesse de défiler sur nos écrans tv). C’est pourquoi, en laissant le terrain vierge de toute balise, j’espère qu’un (ou plusieurs d’entre vous et, pourquoi pas, au passage, l’intéressé lui-même ?...) donnera un avis sur ma question et me renverra peut-être à certains écrits ou interviews ; bref, m’aidera dans mon entreprise.

    Je tiens encore à m’excuser de l’insertion de ma question, qui n’est pas en adéquation avec le sujet ici.

    Je vous remercie d’avance.

     

    • #10171

      J’ai cherché la question... Elle va suivre bientôt ?


    • drole de question...

      Quelle est la Question deja ?


    • Excusez moi, il est vrai que la question n’apparaît pas clairement.

      Ce que je veux savoir, c’est : est-ce qu’il y a des gens, ici, qui pourraient me dire ce qu’ils pensent (ou même essayer de dire ce que penserait Alain Soral) de Michel Foucault ? Parce qu’indépendamment d’un certain nombre de divergences, il me semble, au vu du peu que je connaisse d’Alain Soral, qu’ils ont quand même une démarche et des positions qui, sur le fond, sont assez proches.

      Merci encore.


  • #10147

    Compte tenu de ses résultats, notamment à la Berd, et de ses casseroles sur les contrats d’armements + plagiat reconnu, il faudrait quand même qu’il pense un de ces jours à rendre la clé et à définitivement quitter la chambre, vu que "l’hôtel France" semble moins lui convenir.

    Bon vent !


  • Toubon est tellement bête que c’en est réjouissant. C’est vrai que ses enfants ont pris des cours de djembé ? C’est un très bon exemple de Propaganda, bien fait, avec de belles aryennes qui applaudissent au signal de la claque (on l’entend bien qui démarre). Je pense à la tête de mes amis Bobos, en larmes !!! et leurs enfants qui s’embrassent, les voisins qui passent, tous le monde est si heureux, requinqués pour tout un week-end après une telle veulerie...Franchement, je ne sais plus comment faire avec ces gens-là, plus rien ne les dégoûte, ne les choque, ne les révolte. AU SECOURS.


  • tous ceux présent sur le plateau me dégoutent profondément


  • Je suis exaspéré lorsque j’entends ça ! Tellement exaspéré , que cela fait parfois place au désespoir .
    idem que "anonyme" : AU SECOURS !


  • Je suis d’accord, la phrase d’Onfray : « politiciens qui sont au pouvoir, véreux [...] l’avenir est à eux, l’avenir est à la mafia » était très bonne pour tacler Jacques le Hibou !

    Par-contre c’est vrai que quand il reste sur le "jouir", il s’enferme dans la catégorie libertaire du désir (comme Cespedes qui végète lui régulièrement sur l’Amour...), et est facilement contré par Attali... Onfray se déclare toujours freudo-marxiste ! Comme le désignait Clouscard, il est très cantonné à la transgression par le jouir... Malgré son émancipation d’avec Freud.

     

    • Où peut-on trouver l’intégralité de l’émission ?


    • Toutefois, après réflexion, pourrait y avoir un rapprochement sur l’axe Onfray libéral (au sens économique, de l’entrepreneuriat libre - mais régulé en partie par l’État) & social (anarchisant - à la Proudhon ? mutualisme & co ?), avec E&R...

      Mais ds cette même émission, quand il a craché sur le Christ, c’était assez facile... Le Christ vu uniquement comme cadavre (l’horreur d’un "Dieu en croix" dixit à peu près Nietzsche, cette théorie étant certes excellente), mais dont le sens du sacrifice (partage, extension de l’amour à tous, lutte contre les marchands du temple...) est occulté... (sens dont parlent Alain, Chavez...)


    • L’intégralité de l’émission ici (pdt une semaine je crois) : http://www.pluzz.fr/semaine-critiqu...


  • Il y a repli car il y a chômage, paupérisation... et ça ils n’en parlent pas


  • #10170

    Voici la présentation du bougre sur le site de FR2 :

    "Jacques Attali, économiste et écrivain

    C’est le surhomme. La créature aux dix métiers, aux cinquante-quatre livres vendus à 6 millions d’exemplaires. Ami des puissants, souvent ; conseiller des souverains, régulièrement à l’étroit dans le cosmos, toujours. prince du microcrédit, grand libérateur de la croissance entravée, il maîtrise le passé, dompte l’avenir, tout en dirigeant un orchestre, pendant qu’il cycle des éditos dans L’Express et les recycle sur Slate.fr. Soupçonné de plagiat ou éclaboussé dans l’Angolagate, l’imperméable Attali se maintient au sec. Fraternel avec les chefs, compassionnel avec les humbles, il peut fonder l’ONG Action contre la faim ou écrire des contes pour enfants. Maître du monde au cœur d’artichaut, une chimie extraterrestre !"

     

  • « Dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part en tant que socialiste contre l’allongement de la vie. L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures. »

    Extraits de Jacques Attali, L’avenir de la vie, 1981


  • Stupide et écœurant. Et que dire de la comparaison avec l’Allemagne hitlérienne ?... Ridicule et démagogique. Et ce public qui applaudit... Comme c’est triste.


  • Si les chiliens disaient qu’il y a trop de français chez eux ? Je leur ferai confiance, ne prendrai certainement pas cela comme une insulte et respecterait leur défense de leur mode de vie.

     

  • Attali ne sait même pas parler correctement français, ce qui est un bon moyen pour se laisser avoir par la rhétorique-spectacle de la télévision...


  • #10216

    La tirade de Shylock légèrement revue et corrigée.

    " Est-ce qu’un Attali n’a pas des yeux ? Est-ce qu’un Attali n’a pas, comme un chrétien, des mains, des organes, des dimensions, des sens, des affections, des passions ? N’est-il pas nourri de la même nourriture, blessé par les mêmes armes, sujet aux mêmes maladies, guéri par les mêmes remèdes, réchauffé et glacé par le même été et le même hiver ? Si vous nous piquez, ne saignons-nous pas ? Si vous nous chatouillez, ne rions-nous pas ? Si vous nous empoisonnez, ne mourons-nous pas ? Et si vous nous faites du mal, ne nous vengerons-nous pas ? Si nous sommes semblables à vous en tout le reste, nous vous ressemblerons aussi en cela."

     

    • C’est beau...
      Et c’est là l’essence de l’être humain. Devant les balles, devant les souffrances et les guerres, les Attalis se cacheront dans leurs appartements luxueux pronant le nationalisme et la défense de la patrie pour leur plus grand profit.

      Pourtant les balles font tout autant saigner les hommes de pouvoir que le peuple... Les premiers ont les moyens de se défiler, les seconds la bêtises d’écouter les premiers.

      Liberté ?
      Egalité ?
      Fraternité ?


  • J’étais censé être parmi le public, je suis content de ne pas avoir eu le temps d’y aller.. Cette masse de crétins applaudissant parce qu’on leur dit d’applaudir est écoeurante..

     

    • Une bonne partie du public est composee d’ étudiants de sciences po. Inquiétant non ? Moi aussi je reçois une invit toutes les semaines a cette émission debile mais a chaque fois après hésitation je me dis que ça n en valera pas la peine malgré les champagnes + petits fours


  • Je pense que Attali dévoile là, la stratégie de l’Empire pour les deux années à venir ! En effet, on essaie de préparer l’opinion publique de la nécessité de l’ouverture et de la coopération internationale pour contrer la montée du nationalisme et du fascisme et cela avant l’arrivée de la crise systémique globale http://www.leap2020.eu/GEAB-N-54-es...
    Dès lors, la solution pour sortir de la crise sera "une gouvernance globale" et DSK se fera élire sur cette base.


  • Quid de celles et ceux qui se comportent comme si la France était un hôtel sans avoir l’honnêteté de l’affirmer ? Un pays c’est tout à la fois une terre, un peuple, une culture, une histoire, une allégeance unique et exigeante.

    Je ne fais personnellement aucune différence entre les cosmopolites à la Attali et les bi-nationaux, les "français" multi-cartes. Dans les deux cas le rapport à la nation est vicié par des considérations où prime l’intérêt individuel ou communautaire.

     

  • Dans cette émission il y a aussi le "philosophe hédoniste" Michel Onfray...et celui-ci intervient à un moment pour nous expliquer qu’il était contre le capitalisme libéral et se qu’il se battait pour un capitalisme libertaire...
    Eh ! Michel ! ça fait 40 ans que nous y somme dans le capitalisme libertaire...et même libéral-libertaire !
    Et si tu a du mal à t’en rendre compte par toi-même et qu’il te faut une démonstration plus conceptuelle, alors lis donc Clouscard, Michéa et Soral...Quel charlot !

     

    • Michel Onfray s’acharne sur un cadavre... il y a bien longtemps que nos esprit, en France, en Occident, ont été déchristianisés ! Mépris et falsification sont les deux mamelles de sa lutte anti-chrétienne. Il participe, à sa manière, à cette volonté méphitique et satanique (au sens étymologique) de faire plier la France. Mais il n’en est pas même conscient. C’est assez pitoyable, finalement, de crier haut et fort qu’il faut se désembourber de la doxa et d’y être en plein !
      J’attends que la baudruche se dégonfle...


  • c’est moche


  • si les pays comme la france l’allemagne et les usa sont des hotels... quel est la residence principale d’attali ?


  • M.Onfray fait bien de préciser qu’il est hédoniste, parce que ça ne se voit pas.


  • #10312

    Je ne sais pas si Israël est un hôtel, mais en tout cas, il y règne un sacré bordel ! Quand Attali parle de pays comme de vulgaires hôtels, apparemment il n’y intègre pas son propre pays (qui est bien évidemment Israël !).

    - Et puis des hôtels, il en existe de toutes les catégories, des cinq étoiles, comme notre ami apatride en fréquente, mais aussi d’affreux bouibouis dans lesquels s’entassent de pauvres familles venues de l’autre côté du monde dans l’espoir vain d’y trouver un improbable et souvent inexistant Eldorado !

    - Une fois de plus, notre métisseur professionnel utilise un raccourci éhonté pour rapprocher la notion de Nation à celui de Nazisme en utilisant le sophisme suivant : nation=nationalisme=nazisme=shoah ! Donc nation=shoah !

    - Bizarre qu’un individu qui prône l’ouverture à tout va pour les pays des goys ne la pratique pas à celui du peuple élu - ou devrais-je dire - auto-proclamé ! Il y a comme une aporie dans son raisonnement !

     

  • #10461

    Ni « hôtel » , ni auberge espagnol . Mais des roulottes pour nous les futurs « nomades » de 3ème classe selon ce zigoto là. Des goys errants, des voleurs, des vagabonds. Des « métèques » dixit Guy Sorman. Des Catoblépas (animal mythique africain) . Des sous-hommes (untermunschen). Et j’en laisse et des meilleurs : suffit de demander aux talmudards sur la question (âmes sensibles s’abstenir). Ce qui est écrit, est écrit, n’est-ce pas ?

     

  • Je crois que d’entendre le public l’applaudir comme si c’etait le Messie qui leur parle et tout autant choquant, le public abonde dans son sens, voila comment on formate et on prépare les esprits , par ses choses insidieuses et subliminales (public lambda devant sa tv = "oh un tonnerre d’applaudissement suite à ce qu’il dit, c’est donc forcement que c’est bien"....)

    Ont ils été payé pour l’applaudir ainsi ?


  • ce "débat"sans personne en face pour argumenter sérieusement les"pubs attaliennes" est d’un manichéisme tellement exacerbée , ou tout ouvert ( cool ) ou tout fermé (pas cool) .ça fait vraimment communiqué d’entreprise..
    au fait c’est qui le "taulier" de l’hotel ?

     

  • comme si nous avions besoin de faire venir des "talents" de l’étranger... si ça c’est pas prendre les français pour des moins que rien !
    un retour à une vraie éducation, à de vraies moeurs et à de bonnes formations suffiraient largement pour une france riche et prospère.


  • “Un pays c’est un Hôtel”… ?!?

    Hé ben, avec sa coiffure il pourrait faire le paillasson du hall d’entrée..


  • Ce qui me choque là dedans, c’est la configuration du plateau. Il y a un cercle intérieur fermé pour les intervenants et le public à l’extérieur dans une lumière bleue qui les rends lointains et impersonnels.

    Si c’est pas du message subliminal ça, je ne sais pas ce que c’est !


Afficher les commentaires suivants