Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Job d’été : Agnès Soral invitée d’honneur du 3e salon du livre de Villers-sur-Mer

L’affiche du 3e salon du livre de Villers-sur-Mer (Calvados), ce dimanche 20 août 2017, est prestigieuse avec des invités de marque.

Ainsi commence l’article du site actu.fr dans sa rubrique « Normandie ». Voici la suite, qui donne envie d’aller à la rencontre des 45 auteurs et de l’invitée d’honneur, Agnès Soral. On suppose que c’est plus la sœur qui dénonce son frère que l’actrice écrivain qui a été invitée par l’organisation... Une forme de récompense d’un festival dont le président est, depuis trois ans, le réalisateur Claude Lelouch, grand amateur de jeunes et jolies actrices.

Depuis sa création il y a trois ans, le salon du livre de Villers-sur-Mer (Calvados) est parrainé par le réalisateur Claude Lelouch. Ce dimanche 20 août 2017, il accueillera Agnès Soral en invitée d’honneur.

Incroyable, un seul livre vous ouvre les portes d’un prestigieux salon littéraire ! Avis aux romanciers de l’ombre qui galèrent depuis des années avec leurs ouvrages qui n’ont pas l’heur de plaire au showbiz ou à la dominance...
Voici le programme des festivités :

Toute la journée, les auteurs rencontreront les lecteurs pour des échanges et des dédicaces. Des cafés littéraires et des animations lecture ponctueront le salon avec en point d’orgue, le samedi 19 août à 16h au cinéma du casino (soit la veille) une rencontre littéraire avec Agnès Soral (lire encadré). À 9h30, le dimanche, c’est le parrain du salon, le réalisateur Claude Lelouch, qui lancera officiellement cette journée dédiée à la littérature.

Le « point d’orgue », ils y vont fort, au 3e Salon du livre de Vuillers-sur-Mer ! Il est probable que le prénom d’Agnès Soral ne dise pas grand chose au public qui viendra là ce samedi 19 août 2017, c’est plutôt son frère et ses 14 livres qui défrayent la chronique, médiatique, politique et littéraire. En la matière, Agnès a produit une seule « œuvre », Frangin, sortie le 26 mars 2015, et qui n’a intéressé la médiasphère que parce qu’elle était consacrée à son frère, comme son nom l’indique. Un déballage impudique qui sentait la tentative de rattrapage aux branches d’un showbiz qui ne voulait plus d’elle, la limite d’âge étant atteinte pour l’actrice des années 80.

 

Tchao Frangin

Dans le cadre du salon du livre, Agnès Soral, viendra parler et échanger autour de son livre « Frangin » ainsi que son parcours personnel dans une famille difficile. C’est en 2015, qu’elle publie « Frangin » aux éditions Michel Lafon, où elle dresse en filigrane le portrait de son frère dont elle ne comprend pas comment il en est « là », le polémiste Alain Soral. Très tôt, Agnès Soral se passionne pour le théâtre et débute à la télévision, repérée par hasard. Claude Berri l’initie au cinéma en la faisant jouer dans « Un moment d’égarement », et le public la découvre vraiment avec « Tchao Pantin ». Après avoir participé à d’autres films, elle préfère s’investir au théâtre où elle joue successivement des pièces de Marguerite Duras ou Aristophane.

On appréciera le passage sur Claude Berri qui « l’initie au cinéma ». Frangin culmine aujourd’hui à la 234 925e place dans les meilleures ventes d’Amazon ; Comprendre l’empire se situe quant à lui à la 12 070e place et a depuis sa sortie allègrement dépassé les 100 000 exemplaires vendus, malgré une publicité négative ou pas de publicité du tout.

 

Le denier de Judas

On sait tous d’expérience ce qu’il advient de ceux qui collaborent avec le Système en trahissant un proche pour obtenir un avantage matériel : celui-ci s’avère éphémère et les collaborateurs finissent rejetés par les deux camps. Un destin doublement difficile.

Les ouvrages qui ont rendu Alain Soral célèbre
sont sur Kontre Kulture

 

Agnès Soral, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.