Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

John Kerry nomme un "envoyé spécial pour les droits humains des personnes LGBT"

Randy Berry (photo ci-contre) a été nommé lundi "envoyé spécial pour les droits humains des personnes LGBT" dans le monde par le secrétaire américain John Kerry.

John Kerry a nommé lundi un émissaire pour les droits des homosexuels dans le monde. Le secrétaire d’État américain a désigné dans un communiqué le diplomate Randy Berry, qui a été en poste au Népal, en Nouvelle-Zélande, en Ouganda, au Bangladesh, en Égypte, en Afrique du Sud ainsi qu’aux Pays-Bas.

La nomination de cet "envoyé spécial pour les droits humains des personnes LGBT" (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres) avait été dévoilée début février par le département d’État, qui avait précisé qu’il s’agirait d’un "fonctionnaire ouvertement gay", mais son nom n’avait alors pas été divulgué.

M. Kerry a réaffirmé que "les droits humains des personnes LGBT sont au fondement de notre engagement sur les droits humains dans le monde, le coeur et la conscience de notre diplomatie".

Cette question était déjà prioritaire au département d’État du temps de la secrétaire d’État Hillary Clinton (2009-2013).

L’administration du président Barack Obama est de fait extrêmement sensible sur ce dossier, dénonçant systématiquement les abus ou la répression dans des pays d’Afrique par exemple. En revanche, par principe, Washington ne prend jamais position sur la question du mariage entre personnes du même sexe dans d’autres pays.

Aux États-Unis, les couples de même sexe peuvent légalement se marier dans 37 États sur 50 (plus la capitale Washington) et la Cour suprême doit décider en juin si le mariage est un droit constitutionnel pour tous les couples, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Voir aussi, sur E&R :

Sur ce nouvel ordre libéral libertaire mondial, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un énième Kapo du n.o.m , chargé de faire un etat des lieux , pour ensuite jouer le rôle de procureur ,et montrer du doigt , puis condamner , dans le nouveau tribunal international , qui va s’instaurer à tous les niveaux ( économiques , politiques , societal , ...) - économiquement ,par exemple c’est deja le cas avec le Marché transatlantique ....Aucun domaine humain , n’est laissé au hasard ! ...qui veut la fin ... !


  • Déjà que les aides aux pays d’Afrique sont conditionnées à l’obligation de faire de la propagande en faveur des homosexuels, bientôt, les pays se feront bombardés sous prétexte qu’ils les oppriment. Cette bande de sionistes amerloques ne savent plus quoi inventer pour continuer la guerre...


  • L’oligarchie a mis en place aux U.S. en 2008 Obama. En 2016, ce sera Hillary. En 2020 ou 2024, ce sera une femme, black, lesbienne et transe. Ça permettra de ratisser aussi l’électorat hétéro en disant que la candidate est à la fois homo et hétéro puisque ex-homme. Un peu tiré par les cheveux comme raisonnement mais les journalistes de l’avant-garde des meRdias de masse ne sont-ils pas formés au pilpoul justement pour ça ?

     

  • John Kerry, ministre de la Propagande du Genre.

    L’Amérique, il faudra vraiment l’abolir pour l’arrêter à donner des leçons de "political correctness" à la planète et à disséminer de par le monde la Théorie du Genre inventée par ses universités et sa Judith Butler, aussi philosophe que BHL.


  • « Les droits humains » .... ???? Serieux ????

    Pourquoi preciser « humain » .... pour ne pas confondre avec le droit animal ?


  • Excellent, on va pouvoir glisser comme ça doucement, des ’droits des minorités’, aux dictatures des minorités, puis aux tyrannies des minorités, avec pour objectif leur domination sur la majorité, le tout au nom de la ’démocratie’. Mais n’est-ce pas en fait déjà le cas ? Ne sommes-nous pas déjà aux mains de la perversité et de toutes les formes d’usurpations qu’elle met en oeuvre ?


  • Dans mon entourage, j’ai pu observer un couple de lesbiennes ayant eu deux enfants via des mères porteuses, ou une personne ayant voulu vivre dans une configuration familiale classique mais avec une dimension polygame (son mari et "sa femme"). Dans le premier cas, il s’agit de personnes travaillant dans les médias, dans l’autre, d’une personne travaillant dans le domaine de "la parentalité et de l’enfance".
    Dans tous les cas c’est une catastrophe humaine. Et c’est pas un envoyé spécial qui va y changer quoique ce soit.

     

    • On se contrefout éperdument de ce qui peut arriver personnellement à ces pervers, le problème c’est quand ils interviennent dans l’existence de tiers, soit des ’proches’ par moyens artificiels ou adoption, mais infiniment plus grave, quand ils sévissent sur l’existence de gens qui se retrouvent sous leur ’administration’, quand ils occupent des postes publics...Le vrai gros problème est là. Au second degré le problème, c’est ce que coûtent, directement ou pas, à la collectivité les conséquences de tous ordres, des dévoiements et transgressions de ces énergumènes ; car c’est un des traits de la perversité que de ne jamais assumer ses responsabilités.


  • Dernier ultimatum : " Enc...-vous ou on vous fait la guerre " .


  • Un peu culcul comme envoyé très spécial...il y a des politiques urgentes à mener dans ce monde et le droit humain des personnes LGB, un infime minorité de terriens, n’est pas une priorité.
    Selon Kelly "les droits humains des personnes LGBT sont au fondement de notre engagement sur les droits humains dans le monde, le coeur et la conscience de notre diplomatie"
    Sans le coeur et la conscience les droits sont parfaitement inhumains, voir monstreux...


  • "M. Kerry a réaffirmé que "les droits humains des personnes LGBT sont au fondement de notre engagement sur les droits humains dans le monde, le coeur et la conscience de notre diplomatie".
    Cela m’inspire deux commentaires. D’abord, en français le fondement désigne aussi le derrière, les fesses, le cul. On voit donc à quel niveau se situe la diplomatie américaine. Mais pas qu’américaine d’ailleurs si on se réfère aux ouvrages qui lui ont été consacrés par Roger Peyrefitte, une langue de pute bien documentée sur ce monde, lequel semble-t-il n’a pas beaucoup évolué sur ce plan là. Ensuite on comprend que la sollicitude de la diplomatie américaine est prioritairement orientée vers le monde LGBT. Les autres victimes de l’impérialisme américano-sionistes l’ont donc dans le fondement...

     

    • Dans un même ordre d’idée, voilà que l’ONU, sans doute alarmé par les pratiques des mercenaires de Kiev, s’empresse maintenant prévenir le sida dans le Donbass !

      «  Un convoi conjoint de trois agences de l’ONU transportant de l’aide humanitaire est arrivé jeudi à Donetsk, le premier à parvenir dans le bastion des rebelles prorusses dans l’est de l’Ukraine, a indiqué à l’AFP un coordinateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Ukraine.

      Le convoi de l’ONU transportait des kits d’hygiène pour les familles, des médicaments et treize tonnes de matériel dédié à la prévention contre le sida. Les camions de MSF ont notamment apporté des traitements qui vont servir à 6.000 patients atteints du VIH.  »

      http://www.lepoint.fr/monde/ukraine...

      13 tonnes de matériels pour protéger les fondements du Donbass ! Fallait y penser !