Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Johnny, hébergé et managé par les Pierre-Bloch (LICRA de 1967), a failli être soldat pour Tsahal

C’est au cours d’une conférence donnée en 2011 avant sa tournée en Israël de 2012 que Johnny a confirmé qu’il a failli endosser l’uniforme de l’armée israélienne en 1967 lors de la guerre des Six Jours. Il habitait à l’époque chez Jean Pierre-Bloch, le président de la LICA – qui deviendra la LICRA –, futur président du B’nai B’rith France, témoin à charge au procès Papon, grand opposant au général De Gaulle puis à Jean-Marie Le Pen...

Les portes de la commémoration se sont refermées pour Marine Le Pen. Alors que la présidente du Front national avait annoncé vendredi 8 décembre sa participation à l’hommage populaire à Johnny Hallyday, la famille du chanteur s’est opposée à sa présence, rapportent ce samedi 9 décembre BFM TV et Le Parisien. Une information qui a été confirmée au HuffPost.

C’est peut-être pour sa relation avec les Pierre-Bloch que la famille s’est opposée à la présence de Marine Le Pen à ses funérailles.

Voici le fameux extrait de la conférence de presse de Johnny en 2011 :

 

 

Et les précisions du site pure people sur la relation entre la famille Pierre-Bloch et Johnny :

« L’homme politique [Jean-Pierre Pierre-Bloch], décédé à l’âge de 74 ans, était en effet un proche de la famille Hallyday, il avait débuté sa longue carrière comme secrétaire particulier et manager de Johnny dans les années 60. Au cimetière du Montparnasse, David Hallyday, submergé par les émotions, a donc rendu hommage à son parrain.
Et ils étaient nombreux à venir saluer la mémoire de l’ex-député UDF (1978-1981) et ancien adjoint au maire de Paris (1983-2001). Grand défenseur des Droits de l’homme, membre de la LICRA dont son père, Jean Pierre-Bloch, fut le président, il n’avait pas hésité à se payer Jean-Marie Le Pen en octobre 1987, écrivant dans la revue “Notre 18e” un article intitulé "Le Pen nazi, raciste antisémite – par haine des juifs, il nie l’évidence", où il s’en prenait au président du Front national, ce qui lui avait valu par la suite une condamnation pour diffamation. »

Le 6 décembre 1989, Jean Pierre-Bloch s’attaque aux propos de Jean-Marie Le Pen sur Lionel Stoléru :

 

 

Cette proximité avec le cœur du sionisme français des années 60 n’a pas empêché Johnny, lors de sa période « hippie rock » (la meilleure musicalement), d’arborer une drôle de décoration sur son blouson de biker...

 

 

Les fans sceptiques se demanderont pourquoi Johnny a été « protégé » par les très politisés et très communautaires Pierre-Bloch, alors qu’il était lui-même plus que prudent avec la politique et les opinions qui auraient pu cliver dans son immense public.
Mais on a vu avec Renaud le retournement que le milieu du show-biz peut opérer sur un homme et ses faiblesses, par exemple l’alcool. De pro-palestinien, Renaud est devenu ultrasioniste. Johnny, lui, n’a jamais été propalestinien. Il n’y a donc pas eu de retournement.

 

JPEG - 33.5 ko
Obligation professionnelle

 

Pour en revenir au présent et aux funérailles très hugoliennes de l’interprète numéro un du rock français, le refus d’accueillir Marine Le Pen de la part de la famille (et par famille on entend aussi la grande famille du show-biz) présente une énorme contradiction : classé à droite, le chanteur était l’idole de ce que Charlie appelait les « beaufs », c’est-à-dire ces Français qui ont fait les gros bataillons du vote FN depuis trois décennies.

 

 

On retrouve le même schéma sur la chaîne Canal+ qui avait basé son succès sur le foot et le cinéma, ces divertissements populaires, tout en méprisant ouvertement les dirigeants du FN dont l’électorat fournissait pourtant le gros des abonnés ! Aujourd’hui Canal+ est une chaîne morte, morte de cette contradiction majeure. Le show-biz, lui, est toujours là, toujours prêt à « maquer » et contrôler une idole nationale et populaire.

Johnny, sur E&R :

La grande « famille » du show-biz,
sur Kontre Kulture

 

Notre hommage en musique au King français,
sur Kontre Kulture Musique

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A mon avis il etait forcé c’ est comme jean claude van damme, quand il parlé de Rothchild au plateau de canal plus tu dois faire ton pelrinage

     

  • Enfin quelqu’un qui a résisté à l’appel des sirènes ! J P Smet pour moi c’est JP Semit qui a fait gagner beaucoup de shekkels à ses pairs .
    D’autre part, comparer l’enterrement d’un chanteur de variétés à celui de Victor Hugo ,comme je l’’ai entendu à la radio ce matin, ça a fini de me convaincre que la France ne tombera pas plus bas .Qu’elle est au fond du baquet de merde et qu’il faut
    fuir de toute urgence avant d’étre contaminés .

     

  • Le communisme ,le nazisme ,le sionisme,le féminisme ,le judaïsme et le paganisme mènent tous au libéralisme (en toute logique à l’esclavagisme,un salarié est un esclave qui s’ignore)

    Une personne qui lit un livre n’en fait pas de lui un écrivain.
    Une personne qui évoque une pensée n’en fait pas de lui un penseur.

    Johnny mort vaut bien plus qu’un Johnny vivant ,GOLDman peut dormir sur ces deux oreilles l’avenir de ces proches est assuré du moins tant que les bof écoutent du Johnny


  • 1967 c’était il y a 50 ans...
    1967 c’était seulement 22 ans, après la fin de la seconde guerre mondiale...
    Comme aurait pu philosopher Johnny...


  • Alors, ’smet ou chrétien le Johnny ? La photo donne un indice !


  • Ce que j’ai noté lors de la cérémonie religieuse : mutisme total de la vraie famille ,Eddy Mitchell pas un mot également, absence de Jacques Dutronc et autre Depardieu, discours falot et en lisant une feuille de la part de soi-disant comédiens (alors qu’un Fabrice Lucchini aurait fait un vrai hommage à Johnny sans lire une feuille mais déclamant de mémoire) ,et surtout surreprésentation de la communauté VIETNAMIENNE avec un Patrick Maurice Benguigui se plaignant de sa situation,etc...

     

  • Ok. Il a été manipulé, ça me parait évident, non ?

     

    • Non moi je suis contre le victimisme, parce que ne pas se rendre compte qu’on est manipulé en 57 années de carrière, c’est un peu gros.
      Disons plutôt qu’il a accepté le chantage, parce qu’il y voyait sa part du gâteau, des filles à la pelle par exemple.
      Mais y’a aussi des mauvais côtés comme être obligé chez Drucker de sourire et d’applaudir à Jenifer après un massacre en règle d’un de ses hits et dire "wouah formidable" !

      Le business c’est donnant-donnant, si vous écrivez pas vous-même les paroles et la musique, et que vous n’êtes pas indépendant. C’est le B.A-BA de l’artiste si vous voulez vous exprimer librement, c’est pour çà que Johnny n’était au plus qu’un semi-artiste, un employé du show-biz, disons les choses clairement !


    • Il n’était pas un mauvais bougre je pense, mais les chiens ne font pas des chats, c’était pas un personnage très cultivé et il était à ce titre, bien évidemment, récupéré par les manipulateurs comme le sont la plupart des artistes. Au moins aura-t-on vu Drücker chouiner pour autre chose que la shoah et la caste médiatique.


  • Seuls les naïfs, ont pu attribuer à la star défunte, une quelconque neutralité. Ou une réserve, par rapport à la bienpensance. Car pour qui connaît le fonctionnement de notre société, il doit être clair, que jamais la communauté qui a tant souffeeeeeert n’aurait renoncé à prendre le contrôle de la carrière d’un chanteur promis à un tel avenir. Et pour les moins informés, il eût été simple d’observer qui allait rendre les plus vibrants hommages au disparu. Enfin, un signe qui ne trompait pas, la photo de Johnny, arborant : "Je suis Charlie" Et la messe était dite !


  • trop de gens pleurnichent sur ce gars.... il était pas à plaindre et c’était un traître (libéral, libertaire et sioniste en bonus).
    Puisse la terre lui être légère, plus de compassion pour les traîtres, gardez-là pour ceux qui valent la peine ou vous tiennent à coeur. Pas une prostituée du monde musical, prêt à crever pour des billets.
    Qu’E&R arrête de parler de ce cassos, on a d’autres adversaires plus respectables et plus dignes d’être vaincus.

     

  • Oui bon, laissez le tranquille le Johnny, il était pote avec tout le monde de toute façon... Donc forcément aussi avec des gens qu’on peut ne pas aimer.
    Et même si je trouve un peu con que sa famille refuse Marine Le Pen aux funérailles, c’est son droit.
    C’est pas trop la peine de sortir un article comme cela le jour de son dernier au revoir juste pour être "à contre courant" du reste des médias.

     

  • Je ne l’aimais pas par simple gout musicale, mais je me suis toujours demandé comment un type présent à chaque élection auprès des candidats, avec sa stature nationale faisait pour se contenir politiquement parlant. En fait il n’osait rien faire pour ne pas heurter nos élites lumières, voilà tout.
    Tous ces fans patriotes vont tomber de haut en sachant la sympathie qu’il avait à l’époque pour une armée étrangère et brutale de surcroît.
    Pour ma part, Johnny est mon frère en humanité, qu’il repose en paix.


  • Le gros CQFD que voici.
    Johnny a la conscience politique du vent qui vient, et depuis 1945, il tourne toujours du même côté. Johnny n´est pas sioniste, ou malgré lui. Ce fut un instrument d´abrutissement des masses, pas par la musique, mais pour le reste.

    Quand on connaît un peu les affaires de moeurs de Johnny, même pas besoin d´aller dans le complot, il faut juste lire " l´histoire d´amour " d´Adeline et Johnny ; on devine par où il était tenu. Comme pas mal. Ca et l´alcool, ca fait beaucoup.
    Lui aussi, il a fait du bon boulot.


  • Je ne sais pas qui me fait le plus vomir. Johnny qui était prêt à donner sa vie pour un pays étranger (bel icône de la droite, effectivement !) ou Lepen qui passe son temps à lécher les pompes de ceux qui ne l’a respecte pas. Elle ne progressera donc jamais ?!

     

  • Un fan de Johnny, je parle des intégristes en particulier, qui tombe sur les skuds d’E&R c’est quasiment une séance de chimio. Il a les chicos qui se déchaussent et les cheveux qui tombent par grappe.

     

  • Je suis assez d’accord que le public de Johnny vote en majorité Le Pen mais Marine n’a pas pu se rendre aux obsèques. De bonne guerre quand on sait qui a promu et produit la carrière de cet artiste.
    Effectivement c’est la France profonde, vieillissante, beauf et..uniquement blanche qu’on pouvait voir à la télé. Pas un noir, pas un arabe rien que du blanc sur les images du public. Un comble pour celui qui vivait la moitié de son temps sur l’île Saint Barthélémy et qui y sera enterré...

     

  • « Johnny, hébergé et managé par... » Et par qui sont gérés les petits soldats de l’Empire culturel, qui parlent le franglais ?!


  • Je ne voudrais pas me faire l’avocat des Le Pen, mais là l’hypocrisie est comme d’habitude à son paroxysme. La famille de Johnny s’oppose à la présence des Le Pen, par contre, inviter Hollande et Sarkozy, tous deux complices de centaines de milliers de morts en Syrie, en Libye et un peu partout, c’est pas grave, ça passe !

     

    • Non, je pense que c’est de l’inculture ou peut -être de la complicité, se trouver toujours du côté du manche, comme ça on est rassuré .Chez Hollande et Sarkozy, il faut éviter de trop gratter la teinture pour ne pas voir la merde dessous .Oh ! et puis refuser la présence de MLP ça fait plaisir à la bande, on se range du bon côté, et aussi faut le dire, c’est le seul truc qui les fait bander à nos élites..


  • tout se résume pas à la question sioniste ou pas sioniste, c’est la loi du showbiz si tu veux perdurer tu fais des alliances, je vois rien de choquant, je pense qu’il se foutait d’Israël et de tout ce cirque comme de sa première Harley, juste un homme, un grand artiste, un père, un pote, j’ai jamais écouté sa musique mais le voir disparaitre ça fait quelque chose, respect !

     

    • Quand on a une villa dans "la haute" de St Barth, c’est par choix. Les grand hommes ne s’exilent pas dans des îles ou pullulent pharisiens mafieux ( c’est un peu ce que sont les riches propriétaire de St Barth ).


    • Mais ce n’est qu’un artiste, star du show-biz avec ses faiblesses, j’ai peut être raté un épisode, mais il n’a jamais été un révolutionnaire, et n’avait pas la prétention de changer le monde au contraire d’un Renaud ou autre, c’était une rock star, drogue, alcool, mafia, l’argent, showbiz, les gonzesses, le pouvoir, tout était transparent. Quand je vois certains commentaires le résumant de traitre, de sioniste, cherchez vous d’autres modèles, il a trahi qui ? il a vécu comme il le voulait, avec sa vision simpliste du rêve américain, son "die Young before get old" adolescent, un artiste pas un politicien ou un philosophe. Tout ramenait au sionisme surtout un personnage comme Johnny, c’est contre productif, et n’apporte rien à la cause, il faut que ça respire un peu !


    • @supertramp.......merci pour ce com et le suivant...un peu d’équilibre et de nuance, c’est pas du luxe même sur E&R !...et toi, rien qu’avec ton pseudo, tu mérites aussi le respect... ;)


  • Le mec qui avait oublié ses origines se souvint d’elle lorsqu’il voulut alléger ses impôts, mais pas de bol, les Belges n’avaient pas oublié son dédain à leur endroit lorsqu’il paradait en France.

    C’est un bel endroit pour certaines sépultures Saint Barth, il y passe quelques typhons de temps en temps, ça a l’avantage de nettoyer en profondeur...


  • Johnny a toujours été pro- Israël, rien de nouveau sous le soleil. Et dans son cas, on ne peut pas parler de retournement de veste...


  • Mais qu’est-ce qu’on s’en fout de ce type qui braillait des airs amerlocks , paix à son âme, comme à chaque personne décédée, point barre !
    Il doit y avoir un sacré fric à faire pour qu’on en parle tant que ça !
    Je ne suis pas du bord d’Alexis Corbière, mais c’est bien lui qui a eu le ton juste.

     

    • ...et qui a du très vite retropedale , tout ce cirque est largement représenté par la génération des soixantehuitards, en fait ceux qui nous ont pourri la vie ! Ce qui se passe est démesuré, et relève de l’idolatrie, c’est dire combien notre société est malade et à la recherche de héros et de repères qu’elle n’a plus, on fait avec ce qu’on a, bref, la France sous hypnose ! Insensé !


  • Je lis ici tous les commentaires, limite à taper toujours plus fort : "regardez en fait c’était un toutou, c’était un traitre" et je me contiens sur mes mots.

    Néanmoins il a "failli" et n’a pas "été", hheeee oui la nuance....Le christ n’a t’il pas non plus été tenté par le diable 40 jours dans le désert sans céder ?

    Johnny n’est pas le Christ certes, et cela ok a le mérite d’être signalé, seulement quel personnalité qui a durée dans les médias n’a jamais été proche de cette "communauté de lumière" ?

    ok il l’a joué un peu à la Debbouze, toujours potes avec les pouvoirs pour autant au final il est resté tout de même plutôt neutre question politique. C’est d’ailleurs normalement le meilleur moyen de perdurer et pourtant il ne l’a pas vraiment fait.

    Le mettre à la hauteur de Hugo, peut être est-ce surfait, ou pas.
    Après tout pourquoi ce genre d’hommage devrait être reservé qu’au politique ?

    C’est négliger le rôle qu’il a joué auprès de certains "beaufs" qui l’ont admiré et qui parfois témoignent que sans lui, son exemple, sa musique (même s’il n’était qu’interprète) ils auraient finis délinquant ?

    Combien d’emploi son activité par les maisons de disque producteur (jusqu’à la femme de ménage qui nettoie les chiottes du studio d’enregistrement) a -til contribué à perdurer ?

    Oui ok le fruit de vente, on peut prétendre que le reliquat tombait dans les mêmes poches...bon sang Est-ce que tous les membres d’E&R mangent 100% bio, de leur potager, de leur élevage de bovin etc...oh mince. Et quand vous allez à Carrefour, Leclerc, la Fnac ça va où ?
    Dans votre voiture vous mettez du methane de vache liquéfié ? de l’essence, quelle compagnie pétrolière....ca va où ?

    Même sans être fan de Johnny, personne ne doute que s’il a pu faire sa carrière c’est parce qu’il s’est consciemment ou non arrangé pour ne pas froisser le monde et continuer tranquille.

    Montrer ce qu’il a fait par le passé ok, mais si c’est pour taper sur quelqu’un qui finalement n’a jamais vraiment étalé à outrance ses opinions de bien pensance c’est inutile.

     

  • Que l’on aime ou pas le chanteur il faut reconnaitre que ses contradictions, ses faiblesses soulignées par une humilité confondante sont une preuve de sa qualité d’homme ordinaire, un homme vulnérable qui nous est présenté comme une icône , un modèle.. lequel affiche avec ostentation un symbole de son prétendu Maître , un Jésus crucifié affublé d’une guitare ..comment croire que cet homme est un véritable chrétien alors qu’il se joue de la Passion du Christ et que de surcroit il se fait tatouer en 2015, à l’age de soixante et onze ans , le nombre de la Bête (666) sur l’avant bras. ?? une allégeance qui lui sera sans doute facturée au prix fort deux ans après.. Que Jésus Christ (Dieu incarné) lui accorde sa miséricorde. et que nous, simples humains lui accordions le pardon en raison de ses souffrances, de son talent et de sa générosité..

     

    • Exactement, merci pour ce rappel de bon sens. Une vie d’homme faite de moments lumineux et d’autres plus sombres. Difficile de reprocher à Johnny de ne pas avoir été au niveau de conscience politique et de sens critique d’Alain Soral ou de Pierre Hillard. Malgré toutes ses turpitudes beaucoup de gens sentent intuitivement que ce gars n’était pas un mauvais bougre et que son coeur était finalement beaucoup moins laid que pas mal de vautours présents dans les tous premiers rangs à la Madeleine.
      Qu’il repose en paix ainsi que les milliards d’autres bons bougres partis dans l’anonymat.


  • Le tôlier était bel et bien maqué par ses producteurs sionistes qui se sont fait un max de fric sur son dos .


  • Le Pen aussi voulait s’engager dans Tsahal au moment de l’affaire de Suez !


  • Je pense qu’il faut arrêter les Commentaires passionnés de colère , un jours un va s’écharper sur le fait que Casimir était un monstre gentil ou méchant ...

     

  • Pas sûre que le Pen soit invitée aux obsèques de JJG et ce malgré son déhanché lors de la victoire de sa défaite..


  • Angle que je ne crois pas avoir vu abordé encore, comme beaucoup il s’était exilé depuis des années pour des raisons fiscales, mais a su revenir pour se faire soigner là aussi comme beaucoup.
    C’est sûr que c’est pas à St-Barth qu’on trouve les meilleurs cancerologues ....sauf sur la plage ou en mer peut-être....

    Justice immanente au final ? ...


  • La dernière phrase du documentaire renferme le tout , et j’ajouterais qu’il est composé et dirigé par la même caste , qu’un goy n’a plus sa place en son sein sauf pour les " servir " .
    Jojo , qui voulait s’en " sortir " et pratiquer tous ses excès ( il ne s’en est pas privé d’ailleurs ) , a du s’aplatir et ramper à différentes occasions pour qu’ " ils " le repêchent , et s’en remettent plein les fouilles de façons récurrentes . Ce qui n’enlève rien à son talent d’interprète reconnu et son charisme .

     

    • Effectivement je me suis souvent demandée comment il’avait pu passer le cap des années 1980 et de l’arrivée de Mitterrand là où ses collègues de la même génération s’étaient cassés les dents dans l’enfer de la ringardisation. Et l’explication Nathalie Baye n’est pas entièrement satisfaisante. Je n’ai jamais compris l’engouement des Berger (Michel, pas le pedophile) et autres Goldman pour Johnny qui comme le souligne l’article n’avait pas du tout le même public. A mon avis le talent de l’artiste seul n’explique pas tout.


  • Sans eux , aucune réussite est possible.......encore une preuve !


  • Il aurait pu servir de modèle pour un monument à ’’l’artiste caméléon’’ d’abord blouson noir puis ’né dans la rue’, puis bluesman, puis rocker, puis beatnick, puis hippy, puis motard, puis ’philosophe’. Jamais identique mais toujours médiocre. Il nous a martyrisés, tirés vers le bas et intellectuellement clochardisés pendant plus de 50 longues années et 50 dans les chiottes, c’est long. Paix à son âme, soyons lui néanmoins reconnaissant pour le mal qu’il n’a pas fait. Ah que coucou.. !

     

    • Tout à fait en accord avec votre com , avec simplement le fait , qu’étant un enfant de la " balle" , il avait la rage de s’en sortir ! Donc certes il ne fut qu’un interprète de chansons , ( il n’en composé aucune ) , il a surfé sur TOUS les courants musicaux , avec un net penchant pour le rock des années 50/, et le blues , et son mentor Elvis , mais ce qui faut lui reconnaître au moins c’est : sa " fureur de vivre " en passant c’est vrai , par TOUS les excès possibles .
      Il n’a jamais été ma tasse de thé ( musicalement ) , bien que je me le suis farçi obligatoirement , professionnellement à différentes époques , mais je reconnais simplement son professionnalisme et son talent d’interprète . ( le reste étant à mon avis , du ...cirque , qu’il affectionnait d’ailleurs naturellement )


  • A mon avis, Johnny était un brave gentil gars qui a fait sa place là où ça le menait, et il en a bien profité et à son si bas petit niveau social et intellectuel de départ, il a eu certainement raison de se faire entraîner là où ça l’a mené, mais delà à lui considérer une idéologie bien orientée ou des réflexions géopolitiques..., je n’y croit pas une seconde, l’idole des beaufs était simple et se laissait manipuler par les sionistes du show bizz, certes, mais desquels il en tirait profit, ces derniers ne sont pas bien méchants et ils ont toutes les entrées pour créer des chanteurs carriéristes sur lesquels ils font leur beurre bien grassement.
    Au delà de tout ça, paix à son âme, respect pour l’homme défunt et sa petite famille


  • Dès qu’il y a de l’argent en jeu,on retrouve toujours les mêmes...quelle grande famille...et que de bons conseils...


  • Pour Mélenchon, le problème est la cérémonie religieuse :
    http://www.bfmtv.com/politique/avan...

     

    • Je viens de voir ça ! Là je crois que Mélenchon, en caricature absolue de bouffeur de curé qu’il est (mais il n’y a pas loin de franc-maçon à franchement con) vient d’atteindre un nouveau sommet qu’il lui sera je crois difficile de dépasser. Avis à tous ceux qui s’aviseraient à compter de ce jour de mettre un pied dans une église : ils portent gravement atteinte au principe de laïcité !


    • La Merluche parle de messe alors que ce n’était qu’une bénédiction !


    • La merluche lors de ses funérailles aura certainement droit à une messe noire par ses comparses les franc-maçons !!! ...


    • En parlant de République laïque...

      Parties du discours de F. Kalifat au dîner communautaire (confessionnel, cultuel, ce que l’on veut) de 2017 :
      [...]
      Monsieur le Président de la République, je suis heureux et honoré, de vous exprimer, ce soir, notre reconnaissance. Vos relations avec le Crif sont anciennes et amicales et vous avez toujours été attentif à notre situation. Je pense en particulier, à la mobilisation au lendemain de l’attentat contre l’Hyper Cacher, de 10.000 militaires pour sécuriser les lieux sensibles et notamment les écoles juives et les synagogues. ← Merde, quand même !

      Je souhaite enfin évoquer un dernier sujet où Israël est discriminé, c’est sa capitale, Jérusalem. Israël est le seul Etat membre de l’ONU dont la capitale n’est pas reconnue par les autres membres alors que sa capitale est la même aujourd’hui qu’il y a 3000 ans. N’est-il pas temps aujourd’hui pour la France de reconnaître cette évidence ? ← Pour TRUMP, c’est fait : merde, quand même !

      Monsieur le Président, dans un très beau discours à la Knesset en novembre 2013, vous avez proposé l’organisation en 2018 d’une année culturelle croisée entre la France et Israël. Certains auraient voulu que cet évènement soit annulé ou qu’il ait lieu en catimini et à minima. Je souhaite au contraire qu’il rencontre un véritable succès populaire en France et en Israël. Tout doit être fait dans ce sens, à commencer par l’allocation d’un budget à la hauteur de l’évènement, parce que la culture est le meilleur remède contre la bêtise et l’ignorance. ← Sauf que s’agisant de Jérusalem en tant que capitale (sous entendue Sion, lieu du Temple, une et indivisible, l’on se place au regard de l’apect cultuel et non culturel : et il faudrait allouer un budget public ? Merde, quand même !

      Bla, bla bla...

      ...ceux qui ne nous voient pas comme de « vrais Français ».
      [...]
      En quel terme, sans allumer le feu, le séculier et très réactif M. Mélenchon pourrait répondre à des types qui se plaignent que certaines personnes ne les considèrent pas comme de « vrais Français » quand tout le temps, l’énergie et l’interventionnisme de ces derniers est mis en exergue au bénéfice d’Israël (qui n’est pas la France), ceci au regard d’une historicité biblique et donc religieuse, tout en cooptant, pour parfaire, des éléments de politique française, élus du peuple ? Et accessoirement des budgets, publics.


  • Johnny Halliday "Roi du Rock" quel excellentissime exemple de la misère créative encensée par tous !


  • Ok ! The Johnny Halliday enfant de la balle ! Ok !
    Mais PIAF illettrée a écrit des textes brillantissimes !
    Le mec a passé son temps à défendre ses maîtres et à sniffer de la coke !
    On a que ce qu’on mérite dit l’autre, mais quand même !
    Aujourd’hui il est de bon ton de prendre des vessies pour des lanternes !
    The J.H exemple parfait des lumières obscures !
    Pas étonnant que la France ait été à deux doigts de faire un hommage populaire national à un soldat de Tsahal contingent 67 !
    Sainte Marie ayez pitié de nous !
    Ouf ! On l’a échappé belle !
    Marde

     

    • Regardez plutot du cote du père de Johnny .Leon Smet, Il a été responsable d une chaine de télévision Allemande destinée aux troupes dans les Hôpitaux .
      Il fut considéré comme collabo .
      Lors d’un entretien au quotidien Libération en 2011, Johnny confie :« ils ne m’envoyaient pas à l’école par peur des représailles, parce qu’il avait été collabo, et que ça se savait un peu dans le quartier en bas de la rue Blanche. Quand j’ai eu l’âge de comprendre, ça m’a choqué. Mes copains étant juifs, j’étais très mal à l’aise. C’est pour ça qu’à l’époque je me suis inventé un père américain. Pour fuir tout ça. »[14]. Sources Wikipedia Famille Smet .
      J ai mis ce message car Je trouve que cela peut expliquer beaucoup de choses,


  • Au regard de certains commentaires méprisants et dédaigneux... je me dis que la Réconciliation nationale n’est pas pour demain !!!....pourquoi salir ce chanteur qui n’a fait que son métier en apportant beaucoup de joie et de bonheur à une grande partie de cette France simple et amoureuse de son idole disparue !!!...
    A force de vouloir jouer les intellos censeurs et détracteurs certains commentateurs par leurs propos en deviennent exclusifs, étroits et ridicules !!!..
    Paix à ton âme Johnny

     

  • J’adore l’image d’illustration de Johnny, de dos, jouant avec ses fans à « Un, deux, trois, soleil », ou quand les stars deviennent des astres.


  • Johnny a fait ce que l’on lui demandait, il n’avait pas la possibilité d’agir autrement, il suivait les recommandations. En revanche Laetitia avec ses airs candides a su le "diriger" selon ses volontés personnelles.
    Elle était si bien dans les bras Brigitte qui n’éprouve peut-être pas spécialement d’affection pour elle mais comment accepter Marine le Pen, trop compliqué !
    C’était un hommage populaire, Marine le Pen aurait pu être présente mais elle n’ a certainement pas voulu faire de provocation.
    La France n’est plus un pays libre depuis trop longtemps.

     

  • Je rend hommage à la magnifique messe dans cette si belle eglise qui a illuminée tout le pays .

    dans la dignité et l’union du peuple. Un bel exemple à suivre
    c’est au moins cela que Johnny aura réussi


  • Pour le fait qu’il aurait pu faire son armée en israel via son attaché de presse : il etait jeune, et influencable via ses producteurs (ou autres) de plus, ce type a toujours marché a l’affect c’etait un vrai gentil, et beaucoup d’enculés ont profité de lui.G
    PERSO/ ce que je retiens c’est qu’ Hallyday fut la plus grande bete du show bizz : un mec a mettre dans le moule d’un bowie,d ’un elvis,d’un gabin,d’une piaf : un monstre : le dernier que nous ayons eu dans notre pays : de grace, piano, piano pour les critiques putassière.


  • Johnny, le chanteur du peuple, des travailleurs, le dernier vrai rockeur dans ce monde où les rockeurs ont perdu leurs couilles depuis longtemps. Tous vos commentaires de pseudo-analystes, avec vos envolées lyriques d’intellos frustrés, à toujours vouloir trouver une faille, à chercher une phrase qu’il a prononcé il y a 50 ans . Mais regardez-vous, une légende vient de mourir, et vous êtes là à cracher votre haine. Les beaufs comme vous dites, ces gens là sont surement les derniers vrais BONhommes qui restent. Allez parler à n’importe quel fan de Johnny et vous verrez qu’il aura le coeur sur la main ; c’est le mécano avec les mains plein de cambouis qui va vous aidez à réparer votre voiture, c’est le motard qui roule par tous les temps qui va vous payer une bière, c’est le routier qui va traverser la France pour vous livrer votre bouquin. Des gens simples sans aucune prétentions. Comme l’était Johnny. Tout l’inverse de vous. Aujourd’hui je me sens plus proche d’un fan de Johnny que de vous. Ils vous manque l’essentiel, la sensibilité. Pour ressentir la musique il faut quelque chose que vous n’avez pas.
    Johnny avait quelque chose de Divin, car Dieu lui avait donné un don, le don de chanter comme personne ; qui a fait que des auteur compositeurs de génie ont été inspiré pour lui donner leurs plus belles oeuvres. Mes parents ont dansé sur du Johnny quand ils avaient 20 ans, aujourd’hui ils en ont 70 et ils ont pleurer à sa mort. Le respect, l’humilité, vous avez perdu tout ça. On se croirait sur le forum de jeuxvideopointcom. Des geeks qui essaient de prouver qu’ils valent mieux que tout le monde à chaque fois qu’ils parlent. Moi je suis un beauf, ouvrier, fils d’ouvrier, fan de Soral et de Jonnhy, mais nous les beaufs on a des mains comme des tapes à fumier, on sait se battre. Mon bras et plus gros que votre tête, c’est dire. Tous ceux qui dans les coms crachent sur Johnny on peut se rencontrer autour d’une bière et vous m’expliquerez votre point de vue, jusqu’au moment où la vue vous la perdrez. De toute façon vos sens ne vous servent à rien puisque vous ne savez pas reconnaitre le talent. Les nouveaux dissidents 2.0, derrière leur pc à jouer les Soral. Bande de rigolos. Johnny c’était la bande original de votre vie, que vous le vouliez ou non. Salutations à mon ami Alain Soral. Merci pour tout Johnny, ta musique m’a permis d’être toujours debout.

     

  • Il y a des personnes qui meurent pour la France chaque jour, ils n’ont pas droit à tant de cinéma.
    N’oubliez pas qu’il fut objecteur de conscience pour ne pas faire son service en belgique, risquant 3 ans de prison il a opté m pour la nationalité française. Mais comme il n’échappait pas pour autant au service militaire, il a obtenu, dieu sait comment deux sursis pour se laisser incorporer et ne pas être classé déserteur. Ensuite il a embobiné l’état major pour shox bizzer l’armée et de gaulle qui a sauté sur cette occasion pour redorer son blazon terni par les exécutions de militaires français d’ l’algérie . Et ça a marché !

    Alors stop l’idolatrie de dégénérés

     

    • @rabolliot
      Alors stop l’idolatrie de dégénérés ???....qui est tu pour parler ainsi ?..
      Dégénéré...(Péjoratif) Personne dont la constitution physique et mentale est atteinte, totalement ou partiellement, d’une déchéance héréditaire.
      Que de mépris et de bassesse dans ton commentaires pour tous ces gens jeunes et vieux qui simplement ont voulu rendre un dernier hommage à celui qu’il aimait !!!...


    • juste quelqu’un qui rappelle l’histoire. Johnny c’est le type même du faux rebelle. c’est l’histoire de sa vie. que vous ne compreniez pas que vous vantez un simple produit marketing, un parfait caméléon qui a toujours pris le train en marche, souvent contraint et forcé, est foncièrement désolant. quant à son talent, c’est une question de goût, donc le problème ne se situe même pas là.


  • Ah que j’ai touché l’amour .... euh que je veux dire "le mur" ...


Commentaires suivants